Articles

Le nouveau visage du centre-ville

Alors que les premiers coups de pelle seront donnés en septembre pour un chantier qui devrait durer un an et demi, le programme de réaménagement urbain a été présenté aux Précignéens par Jean-Claude Peureux, responsable de la société des Paysages de l'Ouest. Aujourd'hui sévère, très enrobée, trop minérale, la Place Saint-Pierre mettra l'église classée en valeur par un ensemble de pavés de grès lisse et de caniveaux de quartzite noir, où seront plantés quelques arbres. De chaque côté, des trottoirs confortables car le cheminement des piétons et des personnes à mobilité réduite a été privilégié, sans pour autant pénaliser les automobilistes. Plusieurs rues verront des parterres s'installer au pied des habitations. Certaines, comme la rue Alain de Rougé seront garnies d'arbres des deux côtés. Les carrefours sont revus et priorité sera donnée aux véhicules sortant du bourg. Partout bien sûr, le stationnement se voit redéfini et la vitesse limitée à 30 km/h. Par la mise en place des réseaux souterrains, la rue Saint-Pierre apparaît comme le chantier le plus important, mais la coupure n'excèdera pas une semaine à dix jours, le travail s'opérant ensuite par demie-chaussée. L'embellissement général de la ville de Précigné s'étend aussi vers les rues de Morannes et de Durtal... Tous les plans peuvent être consultés en mairie où « l'hypercentre » est même affiché en grand. Une présentation complète de ce que d'aucuns surnomment déjà « le lifting du siècle » !

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan

Plan