Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LE JOURNAL MUNICIPAL

Ça s'est passé chez nous : en 2013

Lundi 30 décembre 2013

La fève de Monsieur Gaugain est de retour

x13k32

La famille Gaugain a présenté une nouvelle collection de fèves qui fait une fois de plus la part belle au patrimoine culturel local.

Quel look pour la fève de l'année 2014 ? Depuis cette semaine, la question ne taraude plus les fabophiles locaux : « La nouvelle collection s'inspire de la précédente », a dévoilé lundi Thierry Gaugain. Autrement dit, aux monuments historiques comme l'église ou la mairie ont succédé les belles bâtisses. Car le patrimoine précignéen en est très riche : « Les particuliers ont été ravis de se prêter à l'opération », souligne le chef boulanger qui a dès juin arpenté la campagne « pour photographier les vieilles pierres un peu partout, un travail de longue haleine ».

Résultat, une dizaine de nouvelles fèves ont rejoint la pâte des spécialités maison : Parmi elles, les châteaux du Perray-Neuf et de la Belle-Hoirie, les manoirs de la Tigrenière et du Plessis-Roland, ou encore le pigeonnier de Champagne. Sans omettre la Bellangerie, haut lieu de l'histoire de Précigné dès le VIIe siècle : « D'ailleurs, précise le professionnel de la galette, figureront bientôt en devanture tous les renseignements sur chaque bâtiment ». Mais pour l'heure, les fèves ciselées de Thierry Gaugain affichent leur impatience de couronner les gourmands de l'an neuf.

x13k33 x13k34

La collection de fèves pour la nouvelle année met à l'honneur les richesses architecturales, alors que les chocolats ne se départissent pas du blason.




Jeudi 19 décembre 2013

Le Vovinam lauréat des Trophées de la vie locale

x13k31

Au club de Vovinam de Précigné, dirigeants et licenciés affichent leur fierté d'avoir été récompensés pour leur projet sportif.

Triées sur le volet, seules six associations sarthoises ont été reçues au concours des « Trophées de la vie locale ». Organisée par le Crédit Agricole, cette compétition récompense les clubs qui présentent les projets les plus aboutis : « C'est comme si Le Père Noël était passé au club de Vovinam Viet vo dao de Précigné ! », s'est réjoui Didier Jousse. Accompagné pour la circonstance d'un entraîneur et de quelques licenciés, le président a fait la semaine dernière le voyage du Mans : « Le directeur nous a remis un chèque de 2000 €, ça va nous permettre d'investir autant sur le plan organisationnel que sur celui du matériel. »

http://club.quomodo.com/vovinam-precigne/accueil.html




Mercredi 18 décembre 2013

Alsetex : Remise de médailles et baisse d'activités

x13k30

Alors que l'année 2014 s'annonce sous de meilleurs auspices, les récipiendaires ont été félicités par le directeur et les élus.

Implantée sur le site historique de Malpaire où elle emploie 135 personnes en CDI, l'usine d'armement Alsetex a procédé mercredi dernier à une remise de médailles. Comme chaque année en décembre, la direction a mis ainsi à l'honneur douze de ses salariés : Parmi eux, Annick Cosnier qui a fait valoir ses droits à la retraite après trente-cinq ans au sein de l'entreprise : « Avant de devenir agent de fabrication, elle fut préposée à l'entretien, cuisinière, standardiste... », énumérait Bertrand Sander au moment de retracer son parcours professionnel.

Restrictions de budget

Un directeur qui se félicite par ailleurs de cette polyvalence : « L'année 2013 a connu une nette baisse d'activité, nous avons réussi à passer ce cap difficile grâce à la flexibilité du personnel. » Car les commandes pour la Défense subissent les restrictions de budget, alors que le démantèlement des munitions ne représente plus que 5 % de l'activité. Pour autant, 400 000 € vont être investis dans le PPRT (plan de prévention des risques technologiques) signé en juillet dernier : « Les dépôts seront revus pour limiter les dangers à la source. »

Médailles d'argent (20 ans de service) : Magali Hardouin, Stéphane Derouin, Jean-Noël Toupin. Médaille de vermeil (30 ans de service) : Roger Bourneuf. Médailles d'or (35 ans de service) : Marinette Jousseaume, Gérard Moiré, Marie-Hélène Boissard, Marc Balayer, Christian Muairon, Jean-Pierre Poilpré, Serge Poilpré. Médaille de l'Union des industries chimiques : Annick Cosnier.

http://www.alsetex.fr/




Dimanche 15 décembre 2013

161 convives au repas des Anciens

x13k28 x13k27

Nouvelle doyenne de Précigné à 96 ans, Lucienne Decorse a été mise à l'honneur par les élus et tous les convives.

Le Banquet des Anciens a donné dimanche le signal de la trêve des confiseurs. Ultime manifestation municipale de l'année, le traditionnel repas de Noël a régalé plus de 160 anciens de la commune : « Vous êtes le contrepoids indispensable par votre expérience et votre sagesse », leur a déclaré Francis Plot. Le premier magistrat a ensuite salué les doyens de Précigné : Robert Beaumont, 94 ans, ainsi que Lucienne Decorse, présente avec 96 printemps mis à l'honneur par tous.

Organisé par Isabelle Gilbert, adjointe aux affaires sociales, et Monique Fouquenet pour le CCAS, le repas des Anciens fut suivi comme à l'habitude d'un moment musical et festif. Grâce à Sév'Anim et son répertoire de chansons : Variétés joyeuses et chants de Noël ont conclu ce moment de l'année toujours très apprécié.

x13k29

A dr. Monique Fouquenet, responsable du Centre communal d'action sociale.



Samedi 14 décembre 2013

Le plein d'animations de Noël au Centre Basile Moreau

x13k25

Les résidents du Centre Basile Moreau ont été gâtés cette année : Ici les Amis de l'école publique à la maison de retraite.

« Ces animations sont l'occasion de réunir tous les services de l'établissement et aussi d'inviter les familles des résidents », souligne Céline Pommier. Et la coordinatrice du pôle gérontologie d'ajouter : « La fête de Noël rassemble également les intervenants extérieurs qui sont présents sur toute l'année. » Des festivités qui ont démarré par la lecture d'un conte le six décembre dernier : Y participèrent à la fois l'école Saint-Joseph Saint-Jean et la bibliothèque municipale. Suivirent quelques jours plus tard les chants et danses des Aînés ruraux, ainsi qu'un superbe concert de la chorale de La Palanquette.

Trois cents sachets

Samedi après midi venait le tour du Père Noël de L'Amicale des écoles publiques. Arrivé en side-car « pour faire le lien avec la balade de Pâques », l'homme en rouge a distribué des friandises dans tous les services : « Plus de trois cents sachets de chocolats ont été offerts, sans oublier le personnel », précise Joël Bréthomé, président de l'Adep. Des résidents comblés : « Sév'Anim produira son spectacle de chants et danses le 17 décembre dans la salle des fêtes, alors qu'un loto interservices se déroulera en guise de bouquet final le 23, grâce à l'aide des commerçants de Précigné. » Un Joyeux Noël assurément !

x13k26

Le site du Centre Basile Moreau : http://cmsbm.org/




Vendredi 13 décembre 2013

Le Brass Band des écoles a de nouveau ravi ses fans

x13k24a

Epaulé par Nicolas Leudière, Matthieu Chalange se réjouit des progrès accomplis par ses jeunes élèves, dévoilés au public vendredi soir.

Mickaël Jackson ou Mozart, le répertoire très varié du Brass Band des écoles a encore une fois conquis les familles venues en nombre vendredi soir : Ambiance de kermesse où les cliquetis des numériques le disputaient aux applaudissements nourris. Fort de ces encouragements, Tubas et trombones ont joué l'Hymne à la Joie de Beethoven pour clore en beauté ce concert de Noël. Parrain d'un soir des musiciens en herbe, le groupe manceau AOC réjouissait le public par l'interprétation de musiques de films des années 70 et 80 en 2e partie : « Nos initiales signifient l'aile ou la cuisse », expliquait par ailleurs Laurent Lair, un leader amateur de funk « heureux de partager des airs non conventionnels et même parfois drôles avec les enfants ».

Un petit noyau

À ces jeunes de CM1 et CM2 issus des écoles François Rabelais et Saint-Joseph Saint-Jean, sont venus pour la première fois se joindre des collégiens : « Ce sont les plus anciens, ils sont en sixième cette année », souligne Mathieu Chalange, professeur au Conservatoire à rayonnement intercommunal. « Mais sur les vingt-quatre qui ont quitté le primaire, regrette-t-il, seulement six ont continué. » Un petit noyau appelé à grossir tranquillement dans les années à venir : « Pour eux sont prévues deux répétitions par semaine le mardi et le vendredi soir, l'inscription s'élève à 120 € auxquels il convient d'ajouter la location de l'instrument. » Peu de choses en regard du plaisir à souffler dans les cuivres. Et qui sait plus tard former un joyeux groupe à l'image d'AOC.

x13k24b x13k24c

Six collégiens aguerris dans la pratique des cuivres ont joué avec les débutants, une première à ce concert de Noël très apprécié des familles.

Contact : Maison des Arts, 02 43 62 22 33.

https://sites.google.com/site/brassbanddespaysdelaloire/home





Lundi 9 décembre 2013

Les perches et black-bass de retour dans la rivière

x13k22 x13k23

Alors que la période du brochet prend fin le 31 décembre, de nouveaux poissons prennent le relais grâce à Marcel Binet et la société de pêche.

Comme tous les ans armés de lourdes cuves en plastique kaki, ils étaient de bon matin une dizaine à arpenter les rives gelées : 150 kg de perches frétillantes et 50 kg de black-bass ont rejoint lundi les eaux glaciales de la Sarthe. « Les poissons ont été répartis en cinq endroits », révèle Marcel Binet, président de la société de pêche de Précigné, Pincé et Saint-denis d'Anjou qui compte 125 adhérents : « Vers le Chemin des pêcheurs, à Varenne et du côté de Pincé. » But de l'opération, « repeupler la rivière et compenser la pression de la pêche. »

En friture ou en beurre blanc ?

Directement issus de la pisciculture en étang et fournis par les établissements Vasseur de Nogent-Le-Rotrou, les deux espèces mises à l'eau font suite aux 170 kg de brochets qui ont rejoint le fond de l'onde l'an dernier. Un noble carnassier qu'il est toujours temps de pêcher : « Jusqu'à la fin du mois », précise Marcel Binet. L'occasion de rappeler aux membres de l'association la date de l'assemblée générale : le 18 janvier prochain. En attendant, tous sont invités à taquiner la perche, « un poisson extra en friture comme en beurre blanc. »

http://www.federationpeche.fr/72/





Dimanche 8 décembre 2013

Challenge Vovinam Viet vo dao : Précigné bien classé

x13k21

Des benjamins aux vétérans, une trentaine d'adeptes des spectaculaires ciseaux volants participait à ce premier Challenge organisé à Précigné.

Dimanche s'est tenu le 1er challenge du Vovinam Viet vo dao dans la salle omnisports : « Cette nouvelle manifestation ne remplace pas les compétitions », indique d'emblée Alain Hubert, entraîneur du club avec Patrick Tessier depuis plus de 20 ans. Épaulés par Damien Etourmy et Patrick Salmon, les « vieux briscards » de cet art martial indochinois approuvent la nouvelle formule : « Elle permet de réunir des pratiquants motivés, de recruter les meilleurs pour les championnats de France mais aussi de bien préparer la prochaine saison. Une seconde partie aura lieu le 9 février prochain en Mayenne pour les combats. »

Sur la deuxième marche du podium

Car essentiellement centrée sur la technique, cette première phase du Challenge consiste à simuler des assauts : « les combattants s'effleurent dans une sorte de chorégraphie codifiée », expliquent les champions des ciseaux volants. Un ballet qui a mis aux prises quatre clubs de la région. Fort de 39 licenciés de huit à 55 ans, celui de Précigné n'a pas à rougir des notes acquises lors de cette nouvelle épreuve de « Vovinam » : Les jeunes locaux montent sur la deuxième marche du podium, juste derrière L'Huisserie de la région Lavalloise et devant Angers, alors que le club mayennais de Saint Berthevin se classe quatrième.

http://club.quomodo.com/vovinam-precigne/accueil.html




Dimanche 8 décembre 2013

Concert de La Palanquette : Irina Nikonovich intronisée

x13k16

Sous la direction d'Irina Nikonovich, 70 choristes ont célébré la Nativité dans une église Saint-Pierre pleine à craquer.

Vraiment la foule, celle des grands jours, ce dimanche pour le concert de La Palanquette : Tandis que près de deux cents mélomanes se pressent dans la nef de l'église Saint-Pierre, Guy Lemesle glisse quelques mots de bienvenue en préambule : « C'est grâce à Irina, notre fée, que nous sommes ici pour interpréter des chants à la gloire de la Nativité. » Et le nouveau président de sourire : « Comme un conte dans ce pays de forêts où il est plus facile de trouver des champignons que des Chefs de chœur. » Place ensuite à la chorale de Baugé qui donne le signal des festivités avec le jazzy « Good news », le bien nommé. Se succèdent alors les incontournables de Noël, telle « Douce nuit » mais aussi l'entraînant « Music shall live », sur des mélodies anglo-saxonnes rythmées qui font battre des mains le public en cadence.

Un florilège dans le temps

Les choristes de la Palanquette peuvent alors entrer en scène. Par une longue procession à la lueur des chandelles, ils envahissent le transept au son du « Laudemus Virginem ». Un canon à trois voix suivi par un florilège puisé dans tous les âges de la musique profane ou liturgique : Négro spiritual et chant basque, Berlioz et Goldman, accents géorgiens du Moyen-Âge. Puis démarre en soliste et sur un filet de voix le « Laudate Dominum » de Mozart : Instant musical vécu comme un petit moment de grâce suspendu, le timbre clair à la tessiture mezzo-soprano d'Irina Nikonovich s'élève vers les voûtes Plantagenêts dans un cachet envoûtant. Formée dans les meilleures écoles de Russie, la nouvelle chef de chœur partage alors son amour du chant lyrique avec des auditeurs conquis. Un bonheur et une consécration.

x13k17 x13k18

Egalement dirigée depuis peu par Irina Nikonovich : La chorale de Baugé.



Dimanche 8 décembre 2013

Près de 1000 € récoltés aux 3 jours du Téléthon

x13k14

Dimanche matin, 9 h : Ravitaillés par le Comité de jumelage, cyclistes et randonneurs ont parcouru la campagne pour le Téléthon.

Coup d'envoi du Téléthon à Précigné, la soirée jeux de société du vendredi laissait augurer une moindre mobilisation : « De fait, commente Fanny Malabry, le zumbathon a réuni samedi après-midi une cinquantaine de danseurs, c'est presque moitié moins que l'an dernier. » En matinée, le Conseil Municipal jeunes animait dans une joyeuse ambiance le marché avec les Lambinos, club local de motards en side-car. « Mais quelques roses n'ont pas trouvé preneur », constatait la coordinatrice : Aux sportifs d'inverser la tendance dès le lendemain.

x13k20 x13k12

Car toujours fidèles à ce rendez-vous annuel, quarante randonneurs et une dizaine de cyclistes investissaient tôt le matin la place Saint-Pierre : « Nous ne franchirons pas cette année le cap des 1000 €, mais on ne sera pas loin », s'est réjoui Fanny Malabry. D'autant que la boule de fort participait avec le football ce dimanche. Tout comme les commerçants qui disposaient d'une cagnotte à disposition des clients : « Conjugués aux autres, un bel élan de solidarité une fois de plus à Précigné pour combattre la maladie », concluaient les organisateurs.

x13k13 x13k11

x13k15

http://www.afm-telethon.fr/telethon-0




Dimanche 1er décembre 2013

Un marché de Noël dans la jovialité

x13k00

Après le concert de Gospel, le bric à brac et la fête au village, le marché de Noël s'affiche comme la quatrième manifestation du Comité des fêtes. Et non la moindre : « Si la bourse aux jouets n'a totalisé que 16 exposants, nous avons en revanche accueilli cette année une trentaine de stands », commente Alain Etourmy, vice-président. Vêtements de saison et bijoux ont fait le bonheur du public, tout comme les incontournables produits du terroir.

Roi de la fête, le chocolat n'était pas en reste : Une odorante machine à enrober a régalé petits et grands : Au choix, biscuits maison ou oranges confites. Alors que le père Noël promenait des enfants en calèche dans le bourg, d'autres envahissaient le stand maquillage. Sans omettre la venue d'une portraitiste très entourée, dont le crayon n'a dessiné que des sourires : « Le marché de Noël, c'est aussi et surtout la journée de la bonne humeur ! »

x13k01 x13k02

x13k03 x13k04

x13k05 x13k06

x13k07 x13k08

Composé de neuf membres, le Comité des fêtes peut compter sur nombre d'amis pour organiser un marché de Noël aux multiples facettes.



Samedi 29 novembre 2013

Les Championnats de France pour Amandine Fouquenet

x13k09 x13k10

Sportive de longue date, Amandine Fouquenet a été qualifiée dans la catégorie minimes aux Championnats de France.

Plus de 2 000 scolaires venus de 167 établissements des Pays-de-Loire se sont disputé les titres de cross, le 27 novembre dernier, à La Roche-sur-Yon. Parmi eux, une Précignéenne de 13 ans déjà connue pour s'être placée 4e en 2011 à l'arrivée du cross Ouest-France : Amandine Fouquenet. Une jeune collégienne de Sainte-Anne qui pourrait faire sienne la maxime « un esprit sain dans un corps sain », puisqu'elle fait aussi partie du Conseil municipal jeunes.

Digne fille d'Emmanuel qui accumulait les victoires au guidon de la petite reine dans les années 80, Amandine s'est d'abord assuré une brillante deuxième place au cross départemental des écoles à Loué, avant de concrétiser avec une belle 8e place au cross régional de Vendée. La voici donc qualifiée pour le cross national UGSEL qui se tiendra le 14 décembre à Château-Gontier. Ville aux nombreuses associations sportives, Précigné la soutient haut et fort !




Samedi 29 novembre 2013

Les Pompiers fêtent Sainte-Barbe en grande pompe

De mémoire de sapeur-pompier, il y a longtemps qu'on avait déployé un tel apparat pour honorer la Sainte Patronne. Et à travers elle tout le corps des soldats du feu, à commencer par les disparus : Samedi, un lever de drapeau a été institué en leur honneur suivi d'un défilé jusqu'au cimetière, fanfare en tête. Une Sainte-Barbe « comme à l'ancienne », pour l'adjudant-chef Eric Dubas qui a ensuite perpétué la tradition en livrant le bilan 2013.

x13j24

Une première à la Sainte-Barbe : Le lever de drapeau à la caserne en l'honneur des pompiers morts au feu.

« À un mois de la fin de cet exercice, a-t-il commenté, nous arrivons aux mêmes chiffres qu'en 2012, ils confirment une augmentation importante du Centre de Secours. » Et le chef du Centre d'intervention de Précigné de poursuivre, « À savoir 106 secours à personnes, 39 incendies et 42 opérations diverses, dont les sauvetages d'animaux et la destruction des nids de frelons et guêpes. À une semaine près, l'année 2013 est quasiment identique. »

x13j25 x13j26

Précédés par la Fanfare de Morannes, les soldats du feu et leurs véhicules ont défilé dans les rues de Précigné.

Culminant à 19 sapeurs-pompiers, l'effectif accuse une légère baisse, « mais nous aurons la satisfaction de recruter 3 jeunes au début de l'année 2014 », s'est réjoui Eric Dubas : Il s'agit d'Antoine Salmon, de Morgan Tessier et Martin Guéhéry. Pour Francis Plot, « Il serait souhaitable d'arriver à 25. » Le maire à ensuite procéder aux remises de diplômes et médailles. Dont l'or pour Philippe Choffat « à la protection de ses concitoyens depuis 30 ans »

x13j27 x13j28

Outre la délivrance de diplômes et médailles, la Sainte-Barbe permet aussi à de nombreux sapeurs pompiers de monter en grade.

Diplômes : Permis fluvial, caporal Jean-François Landelle. Diplôme feux de forêt niveau 1, caporal Julien Poirier. Diplôme d'équipier de secours à personnes niveau 1, Jérémy Huet. Avancements de grade : Sapeur : Jérémy Huet. Caporal-chef : Emmanuelle Garreau, Jean-François Landelle, Franck Lasne. Sergent : Pierre Guillet. Lieutenant honoraire : Major André Fouillet. Médailles : Médaille d'Or pour trente ans de service : Sergent-chef Philippe Choffat. Médaille de l'Union départementale : Caporal-chef Xavier Brard, caporal-chef Franck Lasne.






Samedi 29 novembre 2013

Records battus à la Banque Alimentaire

x13j23

Au magasin Carrefour Express samedi 15 h : Anne-Marie d'Ussel (à gauche), Monique Fouquenet et Josette Raynaud (à droite) avec des élues du CMJ.

« Allez, juste une boîte de sardines, Monsieur ! » Deux jours durant, les bénévoles n'ont pas ménagé leurs efforts à l'entrée de la supérette : « La moitié des élus a répondu à notre appel », révèle Monique Fouquenet. Et la vice-présidente du Centre communal d'action sociale d'ajouter : « Les ont rejoints les membres du Conseil Municipal Jeunes ainsi que ceux du CCAS. » Une mobilisation qui porte ses fruits : « 317 kg sur la balance samedi soir, contre 192 l'an passé, c'est un record ! »

Un sujet de satisfaction qui en appelle un autre : « Alors que les critères d'attribution sont restés les mêmes, les familles aidées ont nettement diminué depuis la rentrée de septembre », se réjouit Monique Fouquenet. Cinq familles reçoivent désormais l'aide de la Banque alimentaire contre quinze auparavant : « Ces personnes ont réussi à sortir de l'ornière, soit en retrouvant du travail, soit en percevant enfin leur retraite. » De quoi remercier plus encore les généreux donateurs.

Le site de la Banque Alimentaire de la Sarthe : http://ba72.banquealimentaire.org/articles/ba-72-son-histoire-008




Mercredi 27 novembre 2013

La Palanquette peaufine le concert de Noël

x13j22

Nouvelle chef de chœur de La Palanquette, Irina Nikonovich met la dernière main à son premier concert de Noël à Précigné.

À la Palanquette, la coutume veut qu'on invite une chorale amie lors du concert de Noël. Ce dimanche 8 décembre à 15 h 30 en l'église Saint-Pierre, les choristes de Beaugé entonneront d'abord les chants traditionnels de la Nativité : Au programme, des grands classiques tels « Douce Nuit » et le « Gaudeamus », mais aussi quelques airs allemands et Italiens pour finir sur le célèbre « Music shall live » et ses rythmes changeants.

Des chants en commun

Musique profane et sacrée ensuite pour La chorale de La Palanquette : Les chants basques côtoieront « L'adieu des Bergers », suivi par « La mémoire d'Abraham » mais aussi les « Bon Baisers de Fort-de-France ». Sous la direction d'Irina Nikonovich, la chorale précignéenne interprétera pas moins de onze morceaux. Pour finir en apothéose avec des chants communs aux deux chorales : Le « Gaudete » et bien sûr l'indémodable « Noël Jazz ».

ENTREE GRATUITE



Samedi 23 novembre 2013

Le Challenge des Couples pour L'Alliance de Pellouailles

x13j19-001

Présidente de La Grappe, Annick Courtaugis (au centre) s'est réjouie d'accueillir 104 équipes au Challenge des Couples.

D'Angers ou de la Flèche, de Bouère ou des Ponts-de-Cé, les joueurs de boule de fort ont afflué des quatre points cardinaux pour disputer le Challenge des Couples. « C'était la dernière édition et 104 équipes y ont participé », s'est félicitée la présidente de La Grappe, qui voit encore plus grand : « Pour permettre à un maximum de boulistes de concourir, le bureau lui a substitué le Challenge des Commerçants et Artisans », annonce Annick Courtaugis. « Cette nouvelle épreuve en équipes libres démarrera également à la mi-septembre. Elle concernera en priorité les joueurs de la ville de Précigné, mais nous accueillerons comme d'habitude des concurrents de tous les horizons. »

Car au Challenge des couples, la sélection s'effectue sur deux bons mois, pour couronner cette année trois sociétés aux noms fleurant bon le terroir angevin : « L'Alliance de Pellouailles les Vignes » tout d'abord, brillamment représentée par Arisride Brière et Colette Dohay. Ensuite et sur la deuxième marche du podium se hisse « l'Amitié de La Flèche », grâce à Ernest Cholet et Annie Margotin. Avec les époux Claude et Monique Bonneau, « la société Saint-Georges des Rairies » s'octroie une belle troisième place. Précigné ? « On est très loin dans le classement », souffle Annick Courtaugis. Mais L'honneur est sauf : Jean-Pierre Baudouard et Monique Flay ont atteint les 8e de finale !




Samedi 16 novembre 2013

Des primes et des fleurs pour les jardiniers amateurs

x13j16

Les premiers concurrents de chaque catégorie ont reçu une gerbe de fleurs des mains de Francis Plot, maire de Précigné.

Pour visionner le traditionnel diaporama, une cinquantaine d'amoureux des fleurs se sont réunis samedi à la salle des fêtes : « C'est moins qu'auparavant car il fallait s'inscrire cette année », ont expliqué Roger Froissard et Christelle Thibault, responsables de la commission fleurissement. Une nouvelle formule qui n'a pas déplu aux membres du jury : « On a pu arpenter la commune en juillet dernier sans se presser, avec sérénité ». Parmi eux, Yves Congnard a invité les habitants du centre-ville à embellir plus encore leurs fenêtres : « En août prochain, le jury départemental pourrait nous présenter en compétition régionale », s'enthousiasme le jardinier municipal, « Avec à la clé la possibilité pour Précigné d'obtenir sa première fleur. » Et le prestigieux panneau aux entrées du bourg !

Le palmarès des mains vertes :

Maisons fleuries sur rue : 1er, Jacky Ligneul. 2e, Joseph Milon. 3e, Yvonne Servant. 4e, Monique Prieul. Commerces : 1er, Hôtel Saint-François. Maisons avec jardins et terrasses : 1re, Lucette Théberge. 2e, Rémy Sineau. 3e, Jean-Louis Milon. 4e, Germain Martin. 5e, Louis Chartier. Fermes : 1re, Magalie Rochais. 2e, Claude Dubois. 2e ex æquo, François Pipelier. 4e, Jérôme Fourmont. Fermettes : 1er, Paul Guitter. 2e, Alain Duveau. 3e, Moïsette Guédon. 4e, Bruno Planchenault. 5e, Jean-Yves Morin. Pavillons à la campagne : 1er, Hervé Lechat. 2e, Jean-Marie Seguin. 3e, Paul-René Dronne. 4e, Lucien Lasne. 5e, Maurice Bidault.

x13j17 x13j18

Applaudissements pour Roger Froissard ( à gauche ) qui anime la commission fleurissement depuis 13 ans, dont 6 avec Christelle Thibeault ( ci-dessus ).




Mercredi 13 novembre 2013

Pays Vallée de la Sarthe : Les dynamiques futures

x13j14 x13j15a

Les représentants des différentes intercommunalités ont travaillé sur les innovations dans les modes de vie et de production d'ici 2020- 2025.

Structure de regroupement de collectivités locales, le syndicat mixte du « Pays Vallée de la Sarthe » s'est réuni mercredi dernier à Précigné : A l'ordre du jour, le statut des contractuels : « Il s'agit d'augmenter la prime des salariés suivant la hausse des cotisations », indiquait Marc Joulaud. Le Comité syndical a également validé un nouveau plan de financement intitulé « Animation et gestion des crédits européens Leader 2013. » Du côté de la prévention des déchets, quatre guides vont être édités dont « le compostage et la consommation éco- responsable. » Des subventions ont été demandées pour financer la mise en œuvre du volet agricole du Pacte : « Le Plan d'Actions pour le Climat et la Transition Energétique, pour anticiper les conséquences du réchauffement. »

Préserver l'environnement

Un plan étroitement lié au principal point examiné, le Scot : Schéma de Cohérence Territoriale du Pays de la Vallée de la Sarthe. « Il répond à une volonté partagée d'élaborer un projet de territoire cohérent, garant d'un développement solidaire et durable. » Une action qui s'articule autour de trois thèmes fondamentaux : L'adaptation au changement climatique et ses conséquences notamment en matière de transport. Viennent ensuite l'économie de l'espace et la préservation d'une superficie agricole productive. Enfin, la préservation de la biodiversité et la mise en œuvre d'une trame verte et bleue qui doit protéger les continuités naturelles : Autrement dit les objectifs phares des lois de Grenelle sur l'environnement, « Au cœur des dynamiques de demain ».

Pour en savoir plus :

http://scot-pays-vallee-de-la-sarthe.proscot.fr/index.php?p=0&s=0






Mercredi 13 novembre 2013

La ceinture noire pour Aurélia Marteau

x13j12 x13j11

Entraîneur du club de judo précignéen, Mathias Etourmy a lui-même attaché la nouvelle ceinture noire d'Aurélia Marteau.

« C'est le couronnement d'une saison riche, les résultats d'une grande motivation et d'un acharnement sans faille. » Entraîneur du club de judo, Mathias Etourmy ne tarit pas d'éloges sur Aurélia Marteau : A 17 ans, elle vient de décrocher la fameuse ceinture noire première dan. Contrairement au Maître tombé dans la marmite dès l'âge de quatre ans, l'élève a dû surmonter une foule d'obstacles pour enfin réaliser son rêve : « J'ai connu mon baptême du feu aux Championnats de France, juste avant les grandes vacances », confie la judoka alors surclassée chez les seniors, « J'en ai retenu toutes les leçons ! »

Deux minimes en élite

Et parmi les jeunes qui applaudissent à cette nouvelle ceinture, au moins deux marchent dans les traces de la championne : A la Coupe d'Automne de Fresnay, Quentin Gaubert et Aurore Boissé se sont distingués chez les minimes : « Ils vont pouvoir intégrer un stage d'élite départemental », se félicite l'entraîneur. Complétées par des judokas fléchois, une équipe féminine et l'autre masculine se sont aussi qualifiées en phase régionale ce jour-là. Pour suivre l'irrésistible ascension du judo-club de Précigné, rendez-vous à Angers le 24 novembre prochain : « Un beau week-end de compétition en perspective ».

http://precignejudo.sportsregions.fr/






Lundi 11 novembre 2013

Quatre Anciens combattants reconnus par la Nation

x13j06

À l'occasion du 95e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre, quatre Anciens Combattants ont été mis à l'honneur : soldat d'infanterie en Afrique du Nord durant 24 mois jusqu'en 1962, William Choleau a reçu la médaille du porte-drapeau. Également mobilisés en Algérie, trois autres soldats ont été décorés par Francis Plot au titre de la Reconnaissance de la Nation. Il s'agit d'Elie Fourmond, 27 mois dans l'artillerie et les transmissions, et Lucien Lasne, 28 mois chez les chasseurs à pied. Eugène Bouvier a effectué quant à lui 28 mois dans un régiment de zouaves, de 1958 à 1960.

x13j07 x13j08

Et du baume au cœur pour tous les Anciens Combattants, lors de l'interprétation de la Marseillaise par le Brass Band des écoles : « 25 enfants du CE2 au CM2 ont répondu à l'appel », s'est félicité Rémi Launay, professeur du Conservatoire régional intercommunal. Relayés par l'Union musicale, les jeunes musiciens ont ensuite interprété l'Hymne européen devant une centaine de participants : Parmi eux les pompiers, les écoliers et les associations de parents d'élèves tous d'accord sur ce point : « Il y a très longtemps qu'on avait vu autant de monde à la cérémonie du 11 novembre. »

x13j09

Une place flambant neuve et la présence des jeunes musiciens du Brass Band, tous les ingrédients étaient réunis pour une cérémonie fort réussie.



Samedi 9 novembre 2013

Conseil jeunes : Coco la mascotte chez les Alsaciens

x13j05

Mais jusqu'où ira-t-il ? Parti depuis six mois par la poste à la découverte d'autres Conseils jeunes, Coco est arrivé en Alsace.

Heure des retrouvailles ce samedi matin pour le Conseil municipal Jeunes : « On ne s'est pas vu depuis le mois d'avril », confirment les élus en herbe. D'où un ordre du jour bien rempli : A commencer par la banque Alimentaire qui se tiendra les vendredi 29 et samedi 30 novembre au Carrefour express : « Le planning étant complet, vous pourrez choisir les adultes avec lesquels vous tiendrez la permanence », leur précise Monique Fouquenet, vice-présidente du Centre communal d'action sociale. Suivra le Téléthon où le CMJ assurera la vente de fleurs le 7 décembre sur le marché : « Venez le temps que vous voulez, mais pensez à vous faire relayer », conseille Anne Roinard, adjointe aux affaires scolaires.

Car il s'agit de terminer le mandat en beauté. Loin d'être en reste, la commune a prévu de faire planter un arbre par tous les enfants qui ont participé au Conseil jeunes depuis le début de l'aventure, 36 en tout : « Les arbres malades abattus cette année seront remplacés, les jardiniers municipaux vont vous contacter. » De quoi se retrousser les manches sans attendre, mais non sans avoir pris des nouvelles de « Coco le routard », l'ours mascotte : « Après la Normandie, le voilà rendu en Alsace », annonce Anne Roinard. Et tous de chercher la ville de Schiltigheim sur une carte : « Il faudra qu'ils pensent à lui changer ses vêtements », suggère Tiphaine. D'autant que les hivers sont longs et rudes là-bas !

Les carnets de voyage de Coco le routard : http://cmj-precigne.wifeo.com/




Jeudi 7 novembre 2013

La nouvelle maison médicale prend forme

x13j03 x13j04-W412

Architectes, élus et travailleurs du bâtiment, tous sont aux petits soins autour de la nouvelle maison médicale de Précigné.

C'est un bel édifice qui grandit vite et devant lequel les automobiles ralentissent. « Nous sommes dans les délais » : Lors de la dernière réunion de chantier, Francis Plot s'est félicité du bon déroulement des travaux de la maison médicale. « Cette nouvelle structure va permettre de maintenir les services médicaux à Précigné », ajoutait le maire qui précisait : « Si le Conseil Municipal n'avait pas pris la décision de construire cet équipement, peut-être n'aurions-nous plus aujourd'hui ni médecin ni kiné à Précigné ». Un espace entièrement de plain-pied qui devrait ainsi devenir opérationnel pendant le prochain été.

À l'arrière d'un majestueux magnolia et d'une surface utile de 250 m2, la maison médicale accueillera donc deux médecins, le même nombre de kinés ainsi qu'une salle de rééducation. Outre le local des infirmières, un espace pédicure pourrait aussi voir le jour. Une célérité des travaux qui a engendré une prise de rendez-vous avec les professionnels de santé : « À la fin du mois, la Municipalité leur demandera de s'impliquer en exprimant leurs souhaits sur les aménagements intérieurs », indiquait Alain Etourmy, quatrième adjoint. Communal. Le projet n'a reçu aucune subvention, il se chiffre à 332 000 € TTC.


Jeudi 31 octobre 2013

Les pensées des enfants embellissent le village

x13j02-W700

Mis en place par l'association municipale sports loisirs culture (AMSLCP), le jardinage est très prisé par les enfants en vacances.

Au programme des activités de vacances depuis déjà quatre ans, la botanique n'a désormais plus de secrets pour nombre d'enfants à Précigné. Jeudi venait le tour de nouveaux jeunes jardiniers en herbe, le groupe des 6-7 ans : « Nous avons planté des pensées et des primevères », se réjouit la petite Adèle à l'heure du goûter qui vient parachever cet après-midi floral. Professeurs d'horticulture deux fois l'an, Yves Congnard et Sébastien Cuilerier affichent toujours le même bonheur de partager leur savoir : « On se reverra à Pâques maintenant, car l'hiver se prête mal au jardinage ! »

Les plus grands aussi

Le moment ou jamais d'embellir le village avant l'arrivée de la mauvaise saison : « Hier, nous avons emmené les plus grands à la salle des fêtes pour planter sur place, expliquent les deux jardiniers municipaux, les plus jeunes restent aux ateliers et les jardinières seront transportées plus tard. » De son côté, Miguel Piniau se félicite de la proximité de la Maison des Associations : « Les petits ne changent pas de trottoirs pour se rendre aux ateliers », souligne le directeur du centre de loisirs. Un itinéraire repris en soirée par tous munis d'une jacinthe « et d'oignons pour le printemps ».




Lundi 28 octobre 2013

Premiers coups de pelleteuse à l'école Pomme d'Api

x13i13

À l'étroit dans ses murs, la maternelle Pomme d'Api : « Nous avons été contraints d'installer une classe dans la salle de psychomotricité », avait annoncé Sandrine Millet lors de la dernière journée Portes Ouvertes. « Longtemps dévolu aux plus jeunes, le dernier étage plus connu sous le nom de pigeonnier a été transformé en bibliothèque », précisait alors la directrice. D'où la nécessité d'agrandir l'école construite en 1995 sur les plans de Jean-Louis Cussot : Un souhait exaucé depuis quelques jours sous le contrôle du même architecte : « la prolongation du toit se fera en zinc prépatiné », a indiqué le maître d'œuvre qui avait autrefois choisi le cuivre, brin de coquetterie pour séduire le regard des tout-petits.

Au dessous, deux niveaux de 160 m2 chacun : « Dans le premier se tiendra la garderie en rez des Jardins de la Voutonne. Le second se partagera entre une salle de psychomotricité et un bureau pour les maîtres au niveau de la cour de récréation », a indiqué Francis Plot. Le financement ? « La Dotation en équipements du territoire y participe à hauteur de 150 000 € », annonçait le maire de Précigné. Et d'ajouter : « Restent 400 000 € pour la commune, fractionnés sur les budgets 2013 et 2014. » Une fois le préau remonté avec les mêmes éléments de charpente puis encastré dans la nouvelle srtucture, le chantier sera terminé. Et ce nouvel espace très attendu fonctionnel pour la prochaine rentrée scolaire.

x13i24 x13i25

En surplomb des Jardins de la Voutonne, le nouveau bâtiment prolongera l'école Pomme d'Api vers l'est, en jonction avec l'école François Rabelais.



Vendredi 25 octobre 2013

Carnaval : Dominique Guérin nouveau président

x13i22 x13i23

La joyeuse ambiance de l'assemblée générale de l'association carnaval promet une belle journée de fête le 1er mars prochain.

Gardiens de la tradition, les membres de l'association carnaval se sont réunis vendredi pour élire le nouveau bureau. Élu président, Dominique Guérin prend la suite de Jeannine Jousseaume qui rejoint le secrétariat après trois belles années : « Notre objectif est toujours le même, a-t-il souligné, faire vivre le carnaval comme autrefois, avec toutes ses coutumes. » Vice-président, Frédéric Horpin a insisté sur la très bonne ambiance qui règne dans le groupe « qui compte dix-sept membres épaulés par une soixantaine de bénévoles. Ce sera la 17e édition depuis que nous avons pris le relais de la boule de fort pour l'organisation. »

Rendez-vous le 1er mars

Le thème du prochain millésime ? Après les masques en couleur l'an passé, ce sont « Les fables et les contes » qui vont inspirer les déguisements du 1er mars prochain. « Avant et après le banquet, nous défilerons dans les rues jusqu'au Centre médical et à la résidence seniors où nous sommes toujours très attendus ». De retour également, la fête foraine et le célèbre petit train et ses deux wagons : musique et crêperie. Quand à la dame de paille au cruel destin mais qui réchauffe aussi les cœurs, « On va commencer sa fabrication dès la mi-novembre, comme celle du char. » Car la tradition, c'est aussi « beaucoup de travail ! »

Le nouveau bureau de l'Association Carnaval : Président, Dominique Guérin. Vice-président, Frédéric Horpin.Trésorier, Patrice Landeau. Trésorier adjoint, Jérôme Boivin. Secrétaire, Jeannine Jousseaume. Secrétaire adjointe, Servane Sallé.




Vendredi 25 octobre 2013

Un 5e Son et lumière plein de nouveautés se prépare

x13i20 x13i21

L'assemblée générale de l'association « Précigné toute une histoire » a mis en relief la vitalité des finances et des projets plein les cartons.

Figurants ou bénévoles, une centaine de participants ont écouté vendredi Annette Haloche tracer le bilan du spectacle : « Autour de 850 entrées ont été enregistrées pour chaque soirée », s'est-elle réjouie. Au passage, la présidente a rappelé que « les prix des billets restaient les mêmes ». Une bonne santé financière confirmée par la trésorière de « PTH » (Précigné, Toute une Histoire) : « 38 000 € de dépenses et 41 000 € de recettes, le bénéfice provient des animations comme la soirée costumée », a indiqué Corinne Rousselet. D'où aucun changement dans le bureau : Mieux, le Conseil d'administration accueille deux nouveaux membres, Jean-Claude Delaune et Cécile Huaumé, figurants émérites depuis le premier opus dans les Jardins de la Voutonne

Une aventure qui bien sûr continue : Scénariste du riche passé de Précigné depuis le tout début, Maryse Morin a levé un coin de voile sur la cinquième édition : « Le 5e Son et lumière comportera cinq tableaux, du Moyen-Âge au Second Empire ». Intitulé « Si Précigné m'était conté », ce spectacle entièrement nouveau fera de nouveau la part belle aux danses et démonstrations équestres, « toujours avec Brigitte et Guillaume Foucher ainsi que la Cavalerie des Centaures ». La Pyrotechnique ainsi que les jeux d'eaux prendront une ampleur inaccoutumée. Et si de nouvelles pistes ont été explorées, la patience est de mise : « Les figurants sont convoqués le 24 janvier pour recevoir leur texte ». Pour un cinquième Son et lumière qui a définitivement acquis ses lettres de noblesse.

À la recherche : De nouveaux figurants : Maryse Morin au 02 43 95 54 60. De nouveaux sponsors : Annette Haloche au 06 77 18 71 11.

Les photos du spectacle 2013 :

http://www.precigne-touteunehistoire.fr/index.php/galerie-photos/2013




Vendredi 25 octobre 2013

Le calendrier des fêtes établi pour l'an prochain

x13i18 x13i19

Le calendrier des fêtes rassemble une fois l'an les présidents : Il sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres la dernière semaine de décembre.

« Sur les trente-cinq associations que compte la ville de Précigné, pas moins de vingt d'entre elles étaient représentées pour l'établissement du calendrier des fêtes. » Premier adjoint en charge de la vie associative épaulé par Claudia Gaignard, Alain Etourmy a l'habitude de mener cette mission tandis que les manifestations se multiplient au fil des ans : « Pas facile de contenter tout le monde ! » D'autant que le côté mitoyen des deux salles des fêtes n'arrange pas les choses : « Impossible de jouer aux cartes dans la grande salle quand un anniversaire se tient dans la petite », indiquait par exemple le club de tarot.

Aucun mécontent cependant à l'issue de cette réunion qui a permis à l'A3CS (Association Culturelle des communes du Canton de Sablé) de présenter sa gamme de services en faveur de la culture : « Notre aide peut-être directe, comme le règlement de factures », a expliqué Raymond Goret, vice-président représentant Pierre Touchard. « Par contre, a-t-il souligné, toutes les associations peuvent bénéficier de la location du matériel d'éclairage et de sonorisation. » Une prestation qui a rassuré les clubs sportifs qui pensent à l'instar de Pierre-Jean Lardeux, « que le culturel existe partout, et notamment à l'USP football. »




Mardi 22 octobre 2013

Tickets sports : Du patinage pour inaugurer les vacances

x13i14 x13i15

Après la fabrication des gâteaux, petit train en attente de futurs saltos : Le voyage à la patinoire d'Angers est toujours très apprécié par les jeunes.

Avec une soixantaine d'enfants inscrits pour les vacances de la Toussaint, L'Amslcp (Association municipale sports loisirs culture) propose un large éventail d'activités. Outre les sports collectifs en tous genres s'y côtoient jardinage et décorations d'automne, jeux de société et tennis de table : « Le programme a été conçu en fonction des différentes catégories d'âge à partir de six ans », souligne Miguel Piniau. Et le directeur de centre d'ajouter avec satisfaction : « Cette année, grâce au nouveau terrain multisport, les adolescents de 15/18 ans se gèrent eux-mêmes sans aucun problème. »

Mais mardi matin après une première journée consacrée à la cuisine, c'était patinoire pour tout le monde. Direction Angers pour trente-huit jeunes et leurs six animateurs, pour un après-midi dont Coraline apprécie beaucoup l'ambiance : « Des professionnels font des figures au milieu de la piste, comme au patinage artistique ». Un avis différent de celui du jeune Antoine : « On se sent un peu nul à côté d'eux ». Animateur, Pierre Moreau tempère les jugements de chacun : « C'est pour vous aider et montrer que vous avez des progrès à faire. » Donc prochaines glissades aux vacances de Noël !




Samedi 19 octobre 2013

Les Huit heures de tarot attirent 136 joueurs

x13i11 x13i12

Convoité par tous, " le un ou petit " (à gauche) réunit toujours plus de joueurs chaque année aux " Huit Heures de Précigné ". 

Seuls de rares appels à l'arbitre viennent ponctuer le silence religieux qui règne à la salle des fêtes : Pour autant, ce sont 136 fidèles du « petit au bout » qui ont battu les cartes huit heures durant ce samedi. « Nous accueillons même un joueur de Limoges », se félicite Jean Lebreton, président du club de tarot de Précigné. Venus également de Nantes, Tours et Saint-Brieuc, tous ont été convaincus depuis six ans du sérieux de l'organisation. Et Alléchés aussi par l'odeur du jambon grillé, « cette gourmandise locale qui fait la différence ».

Fort de presqu'une trentaine de membres, le club alignait sept joueurs au départ de la compétition. Si Colette Cartier, Doyenne de l'épreuve à 81 ans, « n'a pas vu beaucoup de jeux », deux de ses collègues Précignéens ont su faire fructifier leurs atouts : A commencer par le président qui se hisse dans le premier tiers, suivi plus loin par Joël Deslandes à mi-chemin du classement. Grand vainqueur de l'épreuve, Stéphane Gobert partage les joies du triomphe avec Frédéric Hérault, 6e : « Les joueurs du secteur sont restés maîtres chez eux. »

Pratique : Le club de tarot est ouvert tous les vendredis de 14 h à 18 h et de 21 h 30 à 23 h 30 minimum. Contact : Jean Lebreton, 02 43 92 33 23.

Fédération française de tarot : http://fftarot.fr/index.php/Decouvrir/principe-du-jeu.html

 

 

 

 

 

 

Vendredi 18 octobre 2013

École privée : Bon bilan de l'Apel et de l'Ogec

x13i16 x13i17

Vendredi à l'école St-Joseph St-Jean : Les présidentes de l'Apel et de l'Ogec se sont félicitées de la participation des familles, représentées à 50 %.

« Nous sommes la seule école catholique de la Sarthe à être passée dès cette année aux nouveaux rythmes », annonçait Alain Brillet en préambule de l'assemblée Générale : « une évolution possible sera étudiée après enquête auprès des parents », a précisé le directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean. Avant d'énumérer les principales activités de l'année : « Une rencontre de secteur en endurance et du théâtre avec la Compagnie Houlala de Sablé ».

Présidente de l'Apel, Nadège Brenier a présenté les opérations prévues pour financer les sorties : « Les ventes de brioches, le marché de Noël, la tombola de février ainsi que la vente de plants en mars. » Pour l'Ogec, Valérie Corbin s'est réjouie des bonnes recettes générées par la kermesse et le barbecue de la piscine : « Ce qui permet de continuer les travaux : peinture des préaux, changement de la chaudière. En projet pour 2014, la réfection des cours de récréation. » La réunion prenait fin avec la découverte du calendrier : soirée dansante le 1er février et kermesse le 29 juin. Devant 40 familles sur 81 : « Nous sommes satisfaites de constater cet investissement », ont conclu les deux présidentes. D'ailleurs, cinq nouveaux membres rejoignaient l'Apel à la fin de l'Assemblée.







Mercredi 16 octobre 2013

École de football : La relève assurée par 56 diablotins

x13i10

Les  nouveaux rythmes scolaires n'ont pas affecté les jeunes selon les responsables de l'école de football, ici avec des parents participants.

Forte de cinquante-six enfants de 6 à 13 ans aux couleurs des « Diables Rouges », l'école de football fonctionne désormais tous les mercredis de 14 à 18 heures. Responsable de la structure à la suite de Miguel Piniau, Pascal Bouvet se félicite de la qualité de l'encadrement : « Jusqu'à huit éducateurs prennent en charge les plus jeunes, les U7 et U9 au nombre de vingt-cinq. » Damien Etourmy et Alexandre Dubosc assurent ensuite le relais avec les U 11, les moins de onze ans qui comptent seize joueurs. Tandis que les quinze plus grands sont entraînés par Jean-Pierre Moreau, « Un ancien du club ».

Les éducateurs valorisés

Une organisation exemplaire récompensée en décembre dernier par l'obtention du Label qualité de la fédération : « Il est décerné suivant trois critères, explique Pierre-Jean Lardeux, l'encadrement, l'éducation et l'enseignement ». Trois points essentiels qui se déclinent notamment par « la valorisation des éducateurs », une notion chère au président de l'Usp football : D'ailleurs, « Tous se voient épaulés par de nombreux parents qui sont partie prenante ». De quoi envisager le renouvellement du label, en 2015, sans inquiétude : « C'est une participation très encourageante pour l'avenir de l'école de football ».

http://us-precigne.footeo.com/actualite.html






Samedi 12 octobre 2013

Les rythmes des Séventies ont fait salle comble

x13i06 x13i07

« Un concert de haut niveau » selon ce mélomane qui redoutait « du yé-yé trop hexagonal ». Ç'eût été méconnaître l'étendue du répertoire de « Laur'Elscat », orchestre dirigé par le Précignéen Patrice Colle, épaulé « de sa famille et ses amis » : Les reprises de Steevie Wonder et de Tina Turner se disputaient d'entrée les applaudissements du public venu en nombre. Suivaient d'autres grands noms de la musique anglo-saxonne telle Arétha Franklin ou encore Santana, Pink Floyd et le retentissant Deep Purple. Une petite dose de rock français comblait toutefois les plus exigeants : Les Rita Mitsuko mais aussi les Martin Circus dont le tube « Je m'éclate au Sénégal » a rajeuni d'un coup la salle de trente bonnes années.

Même effet magique chez les membres du jumelage qui avaient endossé chemises à fleurs et pattes d'éléphant. Parmi eux et grimé en hippy débonnaire, Jean-Claude Salmon a rappelé le succès du dernier voyage Outre-Rhin : « Douze jeunes de l'USP foot ont pu découvrir Wewelsburg en mai dernier », s'est-il réjoui au nom du Comité. « Nous allons accueillir cette année des pompiers allemands avec leur famille », a-t-il annoncé. Avant d'insister sur les bienfaits d'un spectacle comme celui-là « qui va nous permettre de réduire le prix du car pour les enfants en 2015 ». Une soirée qui prenait fin après plusieurs rappels et les meilleurs morceaux d'Eddy Mitchell, rocker bien de chez nous, « Le préféré des musiciens ! »

x13i08  x13i09

Turbans, robes à fleurs et cravate à pois : l'équipe du Comité de jumelage ne déparait nullement dans ce concert des années 70, plébiscité par le public.




Jeudi 3 octobre 2013

Maladies orphelines : C'est reparti pour le Téléthon

x13i04 x13i05

« LeTéléthon, ce sont des premières victoires contre la maladie grâce à la biothérapie », ont rappelé les bénévoles, affiches à l'appui.

« La première réunion n'a jamais rassemblé les foules, on a l'habitude », sourient les bénévoles devant une salle quasiment vide. Réputés pour leur mobilisation le jour J depuis des années, les Précignéens avaient en effet une nouvelle fois battu les records de participation sur le secteur l'an passé. « Aucune raison qu'il n'en soit pas de même pour l'édition 2013 », confiait la coordinatrice de l'opération. D'autant qu'au menu des réjouissances figure de nouveau la manifestation reine de décembre dernier : « Le cours de danse, la Zumba, assuré par Brigitte et Guillaume Foucher », annonçait Fanny Malabry.

Bienvenue aux nouvelles idées

« J'aimerais aussi relancer la soirée jeux de société du vendredi soir », a-t-elle ajouté. De retour également sur le pont de la solidarité, « Le football qui reverse une partie de ses gains de match, le marché du Conseil municipal jeunes et le club des Lambinos, avec ses baptêmes en side-car. » Sans omettre les courageux lève-tôt dominicaux en baskets ou à vélo, fidèles au poste depuis toujours et ravitaillés par le Comité de jumelage. : « Tous ceux qui ont des idées nouvelles sont les bienvenus », ont lancé les membres de l'équipe, « Même si ça ne marche pas, on essaye quand même ! » Prochaine réunion le jeudi 17.

Le site officiel du Téléthon 2013 : http://www.afm-telethon.fr/telethon-0




Mercredi 2 octobre 2013

La gymnastique enfants présente son calendrier

« Il ne reste que trois places dans le groupe des grands, les 7/9 ans » : L'assemblée générale de la gym enfants a mis en relief la stabilité des effectifs, « malgré les inquiétudes face aux nouveaux rythmes scolaires », expliquait Dominique Claisse. « Seul le groupe des 5 ans, les grandes sections de maternelle, paraît en avoir un peu souffert », commentait la trésorière. Forts ainsi de plus d'une quarantaine d'inscriptions, les membres de l'association ont dévoilé un calendrier tout neuf, étoffé même, devant les deux parents présents à la réunion.

Ce qui ne laisse pas d'inquiéter sur la participation future : « D'autant que le bureau a décidé de s'inscrire pour l'organisation d'une soirée barbecue en août ou en juillet », révélait Sandrine Bignet, présidente des gymnastes en herbe. « Il vous faudra donc constituer une équipe d'une douzaine de bénévoles minimum », indiquait à son tour Alain Etourmy, adjoint au maire chargé des associations. En attendant furent reconduites les principales manifestations « En janvier la galette rien que pour les enfants, en juin le gala pour tous les parents. »

x13i01 x13i02

Les membres de la gymnastique enfants sont satisfaits d'avoir franchi l'obstacle des nouveaux rythmes scolaires sans problème majeur.

Le bureau : Présidente, Sandrine Bignet. Secrétaire, Christelle Cuilerier. Trésorière, Dominique Claisse. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.






Mardi 1er octobre 2013

La troupe de l'Echancrure remonte sur les planches

x13h31

À la recherche de nouveaux comédiens : Dany Etourmy, Armand Chriqui, Anita Charbonnier, Martine Couëdelo et Jackie Bescond.

« Le Pourriversaire, Les Sardines Grillées, Point de rencontre » : les succès de la troupe locale de théâtre sont restés dans toutes les mémoires. Après une courte année sabbatique, les comédiens amateurs de l'Echancrure affichent leur impatience de retrouver enfin la scène : « On a commencé les lectures des rôles, bien qu'on ait encore beaucoup de temps d'ici le spectacle au mois de mai », confie Anita Charbonnier. Mieux, les six acteurs de la troupe bénéficient cette année des conseils d'un professionnel : « Avec Nicolas David de la Compagnie Ouh La La, c'est que du bonheur », clament-ils tous avec enthousiasme.

La pièce ? « Elle sera contemporaine et drôle, bien sûr », dévoile Jackie Bescond. Avant d'ajouter : « Deux rôles clés tiendront la tête d'affiche et six autres graviteront autour. » Huit personnages en tout et six pour l'instant dans la troupe : « C'est pourquoi nous sommes à la recherche de deux hommes aimant le théâtre pour boucler le casting », souligne la nouvelle présidente. « Même novices, précise-t-elle, car toute l'équipe les accompagnera dans notre nouvelle aventure, dans des lieux et devant des publics différents. » Et surtout là où les maîtres mots de l'Echancrure demeurent : « Avant tout, le plaisir de jouer. »

Le nouveau bureau de L'Echancrure : Présidente, Jackie Bescond. Vice-président, Armand Chriqui. Trésorière, Dany Etourmy. Trésorière adjointe, Martine Couëdelo. Secrétaire, Anita Charbonnier. Contact : 02 43 92 30 58. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.





Vendredi 27 septembre 2013

Parents d'élèves : 2525 € pour la communale

x13h30

Pour améliorer le quotidien des 275 enfants des écoles publiques, le bureau du CLPE a fait le plein lors de l'Assemblée générale.

« On ne change pas une équipe qui gagne » : Si trois membres du CLPE ont quitté le bureau, c'est contraints par l'entrée de leurs enfants aux collèges. Qu'à cela ne tienne, un trio de nouveaux parents levaient illico les doigts pour les remplacer, signe révélateur du dynamisme qui règne dans l'association. Ce que confirme François Joliveau, président réélu à l'unanimité : « Les parents répondent bien au niveau du bénévolat, 2525 € ont financé les projets pour l'an dernier », s'est-il réjoui avant de présenter le calendrier des manifestations, dont la fête de l'école reste le moment phare. Reconduits, le loto et la soirée rock, « qui rassemble toujours assez de monde par son ambiance, ses tarifs et sa qualité ».

Autre sujet de satisfaction, « les demandes des enseignants qui restent dans la limite du raisonnable », soulignait le président. Après le voyage à Paris des CM2 l'an passé, « il a été décidé de faire une pause du côté des classes de découverte. Il est prévu par contre de faire venir une animation culturelle pour tous les élèves », indiquait Annie Vallet pour l'école François Rabelais. Du côté des petits de Pomme d'Api, « De nouveaux vélos ont été acquis face à un parc vieillissant », annonçait Anne-Marie Léveillé : Financement naturellement accepté par les 17 membres du Conseil Local de Parents d'élèves, dont les réponses récurrentes du style " pas de souci " laissent augurer encore de beaux jours pour les écoliers.

Le bureau du CLPE : Président, François Joliveau. Vice-président, Anthony Gommeau. Trésorier, Mickaël Poussin. Adjoint, Jean-Marie Létourneau. Secrétaire, Christophe Bourneuf. Adjoint, Marc Chevalier. Membres : Sandrine Bignet, Cédric Chaignon, Laëtitia Duez, Emmanuelle Dupin, Laurence Gastinel, Céline Leduc, Tony Malabry, Virginie Renaud. Les nouvelles arrivantes : Marine Bibaut, Huguette Davière, Marie Thomas. Pour remplacer Sylvie Lechat, Gérard Marcereuil et Didier Peltier, vivement remerciés par tous !




Jeudi 26 septembre 2013

Un Précignéen fait chanter les Passantes

x13h29

Réflexe d'instituteur : Eric Têtedoie a mis en place le tutorat pour permettre aux anciennes d'apprendre les chants aux nouvelles.

Elles sont passées par ici, elles repasseront par là : Chorale féminine toujours par monts et par vaux, les Passantes ont fait halte jeudi soir à quelques lieux, dans le bourg Notre-Dame du Pé : « Nous ne sommes rattachés à aucune agglomération », se félicite Eric Têtedoie, Précignéen de longue date et versé depuis des lustres dans le 5e Art, « En échange du prêt gratuit des salles pour les répétitions, on offre des concerts dans les villages qui n'ont pas de chorale ou d'harmonie municipale, on chante aux vœux du maire. » Et le chef de chœur de s'enthousiasmer : « Partout dans le territoire de la Communauté de Communes, l'accueil s'avère très chaleureux, c'est une aventure extraordinaire ! »

Et ça fait huit ans que ça dure, pour le grand plaisir d'une vingtaine de choristes qui poussent la chansonnette aussitôt posées quelque part : Le défilé de Boris Vian donnait ce soir-là le signal impromptu du départ des vocalises. « Les répétitions comportent d'abord des exercices d'étirements au sol pour prendre conscience de la respiration du son, une 2e partie est consacrée aux techniques vocales et déplacements au rythme du tambourin. » Le répertoire ? « Des chants de mémoire en sept langues différentes, dont l'Espagnol et l'Italien, le Russe et le Macédonien, le Kabyle et le Sénégalais » : Des Passantes armées pour enchanter des publics bien au-delà de la région sabolienne !

Arrêtez-vous sur le site des Passantes ! http://www.choeurlespassantes.com/



Jeudi 26 septembre 2013

Abdos, cardio, rando : La gym adultes en pleine forme

x13h25

Rythmes électros et chaleur tropicale, mais ni discothèque et sauna le jeudi soir à la salle Champagne. Juste l'ambiance dynamique et conviviale de la gym adultes qui a conquis cette rentrée une soixantaine de passionnées : « Le succès nous a conduites à former deux groupes qui se succèdent de 19 h à 21 h », se réjouit Nicole Langlais. Ici, on enfile les collants et chausse les baskets « pour entretenir sa forme toute l'année de septembre à juin », précise la présidente. « Mais on s'accorde toutefois une pause pendant les vacances de Noël », ajoute Marivie Moreau, membre multicartes du bureau.

Une trêve des confiseurs sans doute appréciée par Damien Etourmy, entraîneur de ces dames depuis neuf ans déjà : « les séances se partagent entre les exercices abdominaux, le step et le cardio, explique-t-il, sans oublier les haltères et les circuits training pour la musculation pure ». En juin, changement de programme : « Au choix, nous proposons l'aquagym ou la rando », souligne Nicole Langlais. Et cette gymnaste de la première heure de glisser : « Ça fait du bien aussi de prendre l'air ». Et de tendre l'oreille au chant des oiseaux : Une gymnastique sans nul doute pour tous les goûts !

x13h26 x13h27

Le bureau et l'entraîneur invitent les hommes à rejoindre le groupe des gymnastes, pour l'instant essentiellement féminin.

Le bureau : Présidente, Nicole Langlais. Vice-présidente, secrétaire et trésorière : Marivie Moreau. Contact : 02 43 92 26 40.





Mercredi 25 septembre 2013

50 ans de liens d'amitié avec Wewelsburg

x13h23 x13h24

Ici en 1990 en Allemagne, Guy d'Ussel et Hans Hillebrand ont consolidé les échanges dont les membres du Comité de jumelage vont célébrer les 50 ans.

Certains jumelages focalisent un intérêt exceptionnel dû à une histoire originale, Précigné- Wewelsburg fait partie de ceux-là : « Nous nous préparons à fêter trois anniversaires », annonçait le président en préambule de cette réunion de rentrée. « À la suite du voyage en vélo de jeunes Précignéens, les liens d'une amitié indéfectible ont vu le jour en 1964 », a précisé Gilles Rousselet. En octobre 1989 eurent lieu des retrouvailles officielles pour créer un jumelage entre les deux communes : « Après 25 ans de fiançailles, nous sommes désormais sûrs de nos sentiments ! », avait lancé Guy d'Ussel, alors maire de Précigné.

Une soirée " Années 70 "

3e anniversaire et non des moindres, les 90 ans de Michel Hodée : Cet homme d'église qui eut l'idée de célébrer le traité Franco-Allemand de 1963 de belle manière : « Il nous a fait franchir le Rhin à vélo à pour un périple en Allemagne », se souviennent les anciens. Tous nés après la guerre, ils poseront la première pierre d'une Europe en paix autour d'un feu de camp. Une belle série d'anniversaires réjouissants à fêter avec les amis allemands en mai : « Pour mieux les accueillir encore, est organisée une soirée années 70 avec orchestre le 12 octobre prochain. » Saucisses et bières allemandes à la clé, bien entendu.

Réservations pour la soirée du samedi 12 octobre (20 h 30 à la salle des fêtes) : 02 43 95 48 64, 02 48 85 82 75, 02 43 95 90 79. Tenues d'époque bienvenues !

Tourisme à vélo dans la région de Wewelsburg :

http://www.paderborn.de/freizeit/radfahren/routen_touren/gefuehrte_touren.php?p=1,4,5

 

 

 

 

 


Mercredi 18 septembre 2013

Gym enfants : la découverte du sport dès 3 ans

x13h22

Avec une quarantaine d'inscriptions, les responsables de la gym-enfants proposent une dernière séance d'essai mercredi 25.

« La valeur n'attend pas le nombre des années », assurait le grand Corneille. À deux ans et demi tout juste et benjamin du club, Iledjah n'en pense pas moins si l'on en juge par son agilité : « Le groupe d'enfants de 3/4 ans est celui qui progresse le plus dans l'année », confirme Dominique Claisse, trésorière de la gym enfants. Comme lui, Ils sont une bonne quinzaine de tout-petits à découvrir ce mercredi les modules multicolores du parcours de motricité. D'autres s'essayent à la poutre avec moins de témérité : « On reste en haut, on s'accroche ! », lance Sophie Jouanneau, animatrice depuis la création de la section en juin 2009.

Des efforts qui finissent par payer : « Agrès, enchaînements, cheval ou encore équilibres, la gymnastique prépare à tous les autres sports », explique Christelle Cuilerier. Et la secrétaire d'ajouter : « Les enfants gagnent en confiance. Ici, il n'y a pas d'esprit de compétition, on apprend en s'amusant. » Plus tard dans les arts martiaux par exemple, « les roulades leur permettront de moins appréhender les chutes. » Un avis partagé par Damien Etourmy, intervenant sportif aux écoles maternelles : « A la rentrée, je remarque tout de suite les gymnastes dans la classe. Ce sont ceux qui dans leurs mouvements sont les plus à l'aise. »

Le bureau de la gymnastique enfants : Présidente, Sandrine Bignet (02 43 92 46 26). Trésorière, Dominique Claisse. Secrétaire, Christelle Cuilerier. Membre, Céline Louveau. 4 groupes tous les mercredis à la salle Champagne : 13 h 30, 8/9 ans. 14 h 45, 6/7 ans. 15 h 45, 4/5 ans. 16 h 30, 3/4 ans.




Mercredi 18 septembre 2013

Avec le grand Teddy, la bonne reprise des judokas

x13h21

Mercredi dernier avec le groupe des 8/9 ans : « On aimerait bien que Teddy Riner vienne un jour signer son portrait. »

À l'issue des très récents championnats du monde, le clone grandeur nature de Teddy Riner le suit partout : « L'effet Rio a généré un fort taux de renouvellement des inscriptions », se réjouit Mathias Etourmy. Seul petit bémol pour l'entraîneur du judo précignéen : « L'effectif des enfants de 5 ans, les babies, s'affiche en baisse par rapport à l'an passé. » Même constat pour la tranche d'âge 6/7 ans : « C'est pourquoi nous allons prolonger les séances d'essais jusqu'à la fin du mois », a indiqué Jimmy Eustache qui préside un club de près de quatre-vingts membres, toutes générations confondues.

Un bon chiffre auquel il faut rajouter celui du sport adapté : « Nous reprenons dès la semaine prochaine en matinée avec 16 judokas sur deux groupes », rappelle Mathias, toujours avec les résidents du Centre Basile Moreau et la Sassa (Sport Adapté Sablé Solesmes Asnières). Les entraînements se déroulent de 14 h à 20 h 30 le mercredi. « À noter que le créneau des babies a été placé à partir de 16 h 15 pour leur permettre de faire la sieste auparavant », précise l'entraîneur, sous le portrait du champion qui le toise d'une bonne tête. Et de lui sourire : « Au fait, c'est pour quand la dédicace ? »

Renseignements : Jimmy Eustache au 06 21 93 91 05

http://precignejudo.sportsregions.fr/





Dimanche 15 septembre 2013

Au manoir de Sourches, un petit coin de paradis

x13h15 x13h16

Sur le chemin sablonneux qui mène au pont-levis, un flux incessant d'amoureux des vieilles pierres : « Le soleil a changé la donne, commente Georgette en costume sarthois, nous comptabilisons plus de cent visiteurs ce dimanche contre une petite vingtaine hier ». Dans la vaste cour que ferment les dépendances, la chapelle et la cuisine, s'élève le logis seigneurial : Yves Guilbert- Röed y est intarissable sur les rosiers grimpants qui habillent les vieux murs : « Tous des rosiers anciens français » indique le propriétaire des lieux. Parmi eux, « l'American Pillar », du nom d'un compatriote qui fit fortune Outre-Atlantique.

Plus loin officie la maîtresse du domaine dans un tout autre registre, celui du jardin médiéval : « Il est censé représenter l'Eden, raconte Solange Guilbert-Röed, d'où l'importance du chiffre trois qui représentait la Trinité, et la présence dans les carrés du Moyen-Age de fraisiers aux feuilles trilobées. » Les roses trémières ravissent les visiteurs qui vont ensuite s'émerveiller des jardins Renaissance avec Nathalie, ou encore découvrir à la boulangerie la réalité d'autrefois dans les pas de Renaud. Le manoir de Sourches ? Selon ce promeneur, « un havre de paix en ces temps de rentrée ». Comme un petit coin de paradis.

x13h17 x13h20

Pour les membres de la famille Guibert-Röed, les Journées du Patrimoine sont l'occasion rêvée de partager leur passion avec le plus grand nombre.

http://www.manoir-de-sourches.info/




Samedi 14 septembre 2013

La famille Lasne a rassemblé 88 cousins

x13h14

Fière de son ancêtre Urbain qui a vécu au XVIIIe siècle, la famille Lasne se retrouve tous les deux ans pour une réjouissante cousinade.

Quatrième du nom, la cousinade de la famille Lasne a rassemblé samedi près de 90 convives autour du traditionnel cochon grillé : « Depuis la première qui s'est tenue en 2007 à Laigné en Belin, nous nous réunissons avec une grande joie tous les deux ans », explique Franck, organisateur de l'événement. Petit nouveau dans le dictionnaire, le terme cousinade ne signifie pas une simple réunion de famille, il peut regrouper un grand nombre de participants autour d'un ancêtre commun : « Nous sommes remontés jusqu'en 1791 avec Urbain Lasne, s'enthousiasme Monique, ce qui correspond à six générations ! »

Les ga's Lasne au Canada

Et tout en haut de l'arbre généalogique trône Ilana, 2 ans, présente ce soir-là aux côtés du doyen de la fête : Fernand aux 83 printemps. Principalement installée sur la Sarthe et la Mayenne, cette vieille famille de Précigné a aussi essaimé aux quatre points cardinaux : « Des cousins sont venus nous rejoindre de Paris et Bordeaux » se réjouissent Thierry, Philippe et Anicette. D'autres n'ont pu répondre à la sympathique invitation de Franck, et pour cause : « Nous avons des cousins jusqu'en Guadeloupe et au Canada ». Ça fait un peu loin, même pour un plat de charcuterie délicieux et une soirée dansante mémorable.




Vendredi 13 septembre 2013

Les amis de l'école resserrent les cordons de la bourse

x13h12

Joël Bréthomé, ici 3e au 2e rang à partir de la droite, compte bien sur de nouveaux bénévoles pour le loto du samedi 2 novembre.

Qui dit Amicale de l'école publique pense rassemblement side-cariste : Lors de l'assemblée générale, Joël Bréthomé n'a pas manqué de revenir sur le succès de la 30e édition « avec 150 attelages et 3000 motos le dimanche de Pâques », s'est félicité le président. Même réussite ce jour-là pour le spectacle freestyle et le Duke qui ont attiré 3000 spectateurs, « sans oublier la promenade consacrée aux résidents du Centre Basile Moreau ». Un établissement qui connaît aussi la visite du Père Noël de l'Amicale, au même titre que l'association Perce-Neige de Baracé.

À la base cependant, financer les projets pédagogiques des enseignants constitue la mission essentielle de l'ADEP : « Il ne faut pas perdre ça de vue ! », a insisté Joël Bréthomé. Ainsi l'Amicale a-t-elle contribué au financement du séjour à Paris des CM2, à hauteur de 1300 €. Elle paye aussi les abonnements des écoles aux revues et quotidiens à destination des élèves, comme à chaque nouvelle rentrée.

Pour autant, « les sorties de fin d'année n'ont pas été financées en totalité, seulement 400 € ont été déboursés et au moins un voyage a donc été supprimé, ainsi que la journée découverte des CM2 au collège », a indiqué Joël Bréthomé. La raison ? « Les membres de l'ADEP regrettent que les parents ne participent pas assez à leurs différentes manifestations », s'est désolé le président. Mais malgré 15 familles présentes à l'Assemblée générale sur un total d'environ 180, « les Amis de l'école publique étudieront tous les projets proposés pour cette nouvelle année scolaire. ».

Le bureau : Président, Joël Bréthomé. Trésorier, Franck Deflesselles (nouveau). Secrétaire, Véronique Guervenou (nouvelle). Membres : Franck Guervenou, Rachel Souza, Didier Marteau, Thierry Bonhaure. Nouveaux membres : Nicolas Denis, Katia Bodier, Arnaud Jégoux.





Samedi 7 septembre 2013

Douze associations font leur promotion

x13h04 x13h05

Afin de mieux encore se faire connaître du public, douze associations ont fait samedi le déplacement à la piscine des Lices : « Un bon chiffre », selon Miguel Piniau, coordinateur au sein de l'Association municipale sports loisirs culture, organisatrice de l'événement. L'occasion de présenter ses activités, mais aussi et surtout d'enregistrer des inscriptions. Ainsi l'USP football annonçait-elle le recrutement de jeunes de moins de onze et treize ans, « des équipes qui manquent de remplaçants. » Si le basket se met en sommeil faute de bénévoles, les arts martiaux progressent, à l'image du Viet vo dao, ainsi que du judo qui bénéficie de « l'effet Rio. » Beaucoup de « petits nouveaux » aussi chez les fans de la balle jaune : « on pense tourner avec une cinquantaine de jeunes à l'école de tennis. »

x13h08 x13h09 x13h10

Outre les clubs de gymnastique qui battent les records d'inscriptions à chaque salon, les associations culturelles et de loisirs avaient également dépêché leurs représentants : le Comité de jumelage pour sa soirée « Années 70 » du 12 octobre ou encore Roland Chevé, le président des Aînés ruraux « fier de compter parmi ses membres le doyen de Précigné inscrit depuis bientôt 40 ans ». Aux côtés du stand du Comité des fêtes et de Créatouva qui expose toujours autant de belles réalisations, celui du Son et lumière : « Figurants ou bénévoles, notre association invite les personnes de tous âges à participer à la cinquième édition », indiquait Maryse Morin avant d'ajouter : « Et à découvrir ses talents cachés ! » Un souhait partagé par toutes les participants à ce sixième salon.

x13h07 x13h06

De haut en bas et de gauche à droite : Tennis, Aînés ruraux, Judo, Créatouva, Gym-enfants, Football, Précigné toute une histoire.

 

 

 

 



Mercredi 4 septembre 2013

Irina, nouvelle chef de chœur à La Palanquette

x13h02 x13h03

Président de La chorale, Guy Lemesle a présenté Irina Nikonovich, nouvelle chef de chœur de La Palanquette.

Elle a vu le jour dans la Patrie de Sergueï Rachmaninov et de Piotr Ilitch Tchaïkovski, plus exactement dans la province du Kazakhstan : En France depuis douze ans, Irina Nikonovich a dirigé le chœur régional de Champagne-Ardennes avant de rejoindre la région d'Angers puis la chorale de La Palanquette : « J'ai commencé à étudier la musique dès l'âge de 5 ans comme tous les enfants en Russie », confie-t-elle. Pianiste et professeur de solfège, la jeune femme est également soliste mezzo soprano, « C'est le 2e degré dans les voix aiguës », précise Guy Lemesle, heureux de présenter ce mercredi la nouvelle chef de chœur à Francis Plot, maire de Précigné, ainsi qu'à la quarantaine de choristes de La Palanquette.

Un président qui peut aussi compter sur un binôme expérimenté : « Irina Nikonovich sera secondée par Maurice Chéhère et André Duchemin », s'est-il réjoui. Au passage, Guy Lemesle a salué l'intérim « assuré par les deux Jean, Messieurs Chéhère et Corbillon qui ont pris le relais de Marie-Thérèse Brébion. » De quoi envisager l'avenir de La Palanquette avec optimisme : « Nous nous sommes donné le défi de faire des répétitions par pupitres », explique le président. En mars, La chorale participera au projet Rétina, « le téléthon pour les maladies des yeux ». Mais pour l'instant, cette rentrée fut l'occasion de répéter les chants en prévision du concert de Noël avec Irina Nikonovich, « ravie de cet accueil très chaleureux ».

Contact : Guy Lemesle au 02 43 45 67 62, recrutement de chanteurs hommes surtout, « Comme dans toutes les chorales de France et de Navarre ! »




Samedi 31 août 2013

Le Son et lumière acquiert ses lettres de noblesse

x13g69a

« Ah mon beau château », le 4e Son et lumière de Précigné a comblé presque 2000 spectateurs venus pour certains de très loin.

Huit cents spectateurs le premier soir, un petit millier le second, la 4e édition du son et lumière a répondu à toutes les attentes : « Cette représentation était la plus aboutie des quatre depuis la première en 2010 », s'est réjoui Maryse Morin, scénariste de l'association « Précigné toute une histoire ». Et d'ajouter : « L'expérience vient avec le temps ! » Une réussite due aussi à la sympathique ambiance qui a régné tout au long de l'année de préparation : « Il faut saluer le mérite de figurants et des bénévoles qui ont tout créé sur un champ vide. » Un pari gagné grâce également « à un matériel et des décors de plus en plus sophistiqués. » Sans omettre la petite dose d'humour qui a fait cette année son apparition : « les acteurs avaient carte blanche pour les scènes cocasses ! »

Une liberté dont le pauvre René de Laval-Boisdauphin a fait les frais à la grande joie du public, lorsque ses compagnons d'armes tentèrent de le réanimer avec des méthodes peu orthodoxes. Véritable tableau de maître, la scène de chasse à courre a battu les records d'applaudissements. De leurs côtés, les danses ont remporté un franc succès, comme celle très spectaculaire des rubans. « Des spectateurs sont venus de Nantes et même d'Orléans », s'est félicité Maryse Morin. Et forte d'une audience toujours plus large, l'historienne a levé un coin de voile sur la prochaine édition : « Il reste encore beaucoup de pistes à explorer, comme le Haut Moyen-âge ou la Belle époque. » Avec une notoriété qui s'installe, mais aussi et surtout « une équipe d'habitués passionnés depuis toujours ».

x13g70 x13g71

Très applaudie, la scène de la chasse à courre faisait partie des surprises du spectacle. Les chevaliers, eux, sont toujours attendus avec impatience.

Engagez-vous... : L'association « Précigné toute une histoire » sera présente au Salon des associations samedi 7 septembre, à la piscine des Lices ( ou salle omnisports selon météo ) de 9 h 30 à 12 h 30. De nouveaux bénévoles ainsi que les jeunes figurants seront les bienvenus, pour la préparation du 5e Son et lumière de Précigné.

Le site http://www.precigne-touteunehistoire.fr/







Samedi 31 août 2013

Une saison exceptionnelle à la piscine des Lices

x13g68

MNS depuis 85, Franck Chenu (2e à partir de la droite) avoue ne pas avoir connu plus belle piscine en 30 ans que celle de Précigné !

Le dernier jour d'août voit chaque année la piscine des Lices prendre ses quartiers d'hiver. Comme le veut la tradition, les employés ont partagé samedi midi le pot de l'amitié avec les élus. Le moment aussi de livrer un bilan réjouissant sur le succès rencontré par les bassins précignéens : « Une saison exceptionnelle », commente Franck Chenu, chiffres à l'appui, « avec une moyenne de 150 entrées par jour en juillet, un peu moins en août du fait des départs en vacances. » À l'opposé, juin n'aura comptabilisé que 78 entrées en un mois, compensées par un dernier week-end à 130 : « L'effet conjugué d'une météo pluvieuse et d'une méchante panne de chaudière. »

La piscine " Délices "

Que de contraste avec le record journalier établi le 1er août ! « 35° à l'ombre et 300 baigneurs, s'enthousiasme le maître-nageur, des chiffres auxquels il faut rajouter au moins 20 % de fréquentation, celle des enfants de moins de six ans qui bénéficient de la gratuité. » Fort appréciée dans ces conditions, l'aide du jeune Florian Lair : « Car la surveillance s'exerce à la fois sur les groupes d'adolescents, les 8/10 ans qui viennent seuls et les familles autour de la pataugeoire. » Tous conquis par les bassins précignéens, dans leur écrin d'arbres centenaires et de larges parterres fleuris : Une saison superbe où la piscine « Délices » n'a jamais si bien porté son nom.




Samedi 24 août 2013

Son et lumière de Précigné : Jour J moins 5

Chaque été depuis 2010, le son et lumière de l'association « Précigné toute une histoire » fait le plein. Samedi se tenait la dernière répétition de jour, avant les deux représentations du week-end prochain : Une machine réglée comme du papier à musique qui fonctionne avec 135 acteurs et 70 bénévoles. Place aux couleurs chatoyantes, aux musiques envoûtantes. Aux nouveaux effets pyrotechniques aussi : Fumées et brumes, guerre et paix, Précigné dans tous ses états !

x13g64

Réalisée selon une documentation d'époque, la reconstitution fidèle du château est due à Dominique Renoult, décorateur à la Chapelle d'Aligné.

Du haut de la tribune, on procède aux derniers ajustements avant l'entrée en scène des figurants. Gommés, les derniers défauts de jeunesse : « La bande-son a été enregistrée en studio avec Radio Prévert », indique Bruno Morin, aux manettes de la sono depuis la première heure. Perceuse à la main, Dominique Renoult vérifie une dernière fois les jambages du château Renaissance : Un pari incroyable, un décor de presque 25 m de long, « avec une petite partie médiévale sur la droite » précise-t-il pour les connaisseurs. Devant la réplique de Bois-Dauphin au temps de sa splendeur, un plan d'eau « d'où jailliront quatre gros volcans ». Autant de prouesses qui donnent tout son sens à l'intitulé de ce nouvel opus : « Ah mon beau château ! »

Engagez-vous !

Le décor est planté, les acteurs peuvent entrer. Comme Pablo Donadio, 15 ans, venu du Mans pour participer au spectacle : « J'ai appris qu'ils avaient besoin de soldats. » Membre d'un club de théâtre, le jeune lycéen ne regrette pas d'avoir endossé les habits de garde du roi : « Tout est géant, ici ! » L'histoire ? Nouvelle elle aussi : « Fil conducteur de cette 4e édition, François Jouin se rend à la métairie du château pour la veillée », rappelle Maryse Morin. « Au moment où à Austerlitz, le soleil se lève pour marquer l'anniversaire du sacre de Napoléon, il prédit le réveil des lieux. » Satisfaction à l'issue de cette ultime répétition diurne : « Figurants, cavaliers ou danseurs, tous savent exactement ce qu'ils ont à faire. » Au millimètre, Son et lumière obligent !

x13g65 x13g66 x13g67

Pour cette 4e édition, le spectacle durera 1h30 et les acteurs feront le show dans un espace plus convivial, canards compris !

Vendredi 30 et samedi 31 août, Espace des Rivauderies à 21 heures ( accueil dès 20 h ).

Réservations au 06 44 38 98 75 ou 02 43 95 50 55 (Indiquer ses coordonnées de façon à pouvoir rappeler) ou 02 43 95 54 60.

Billetterie sur le site : http://www.precigne-touteunehistoire.fr/index.php/billetterie-en-ligne

Tarifs : Adulte, 14 €. Enfant jusqu'à 12 ans, 9 €. Groupe de 10 personnes : 120 €.

Ou adresser sa demande par courrier (avec enveloppe timbrée) à la Maison des Associations 37, rue Abbé Chevallier - 72 300 Précigné.





Mercredi 21 août 2013

Le handicap au jardin : une idée qui porte ses fruits

x13g63

Après les élèves en vacances, les jardiniers se réjouissent de partager leur savoir avec les personnes polyhandicapés de la MAS.

« Changer le regard des autres sur le handicap », Ainsi Fabienne Morin résume-t-elle l'objet de la démarche qui l'a conduite de la MAS (maison d'accueil spécialisée) aux ateliers municipaux. En formation d'aide médico-psychologique au Centre Basile Moreau, la jeune femme se félicite du partenariat noué avec les jardiniers de la commune : « L'animation sert de support pour instaurer des relations avec des personnes extérieures », indique-t-elle en retrait du petit groupe. « La communication s'est faite très vite et nos trois pensionnaires sont enchantés, on le voit à leur motivation et leur large sourire. »

La vue et l'odorat

Et de fait, Natacha, Janine et Laurent intègrent avec soin les bases de l'horticulture  : « Là, il faudrait remettre un peu de terre », souffle Yves Congnard à ses nouveaux élèves. Une expérience très enrichissante pour l'homme de l'art, bien décidé à poursuivre les séances jusqu'à l'automne : « Les plans de travail ont été adaptés aux fauteuils roulants, souligne-t-il. Le basilic et le thym nous ont permis d'étudier les senteurs, les géraniums et les œillets ont aidé à différencier les couleurs. » Et le professeur de jeter un regard sur les plants de tomates : « De plus, sourit-il, c'est une idée qui porte ses fruits ! »

Centre médico-social Basile Moreau :

http://www.cmsbm.org/Pole-Handicap





Vendredi 16 août 2013

Grillades à la germaine au Comité de jumelage

x13g62

Les membres du Comité de jumelage se sont mobilisés pour proposer un menu original aux habitués des barbecues de la piscine.

Reconnaissable aux volutes de fumée qui s'en échappent, le barbecue hebdomadaire de la piscine des Lices attire un public fidèle. Agréable surprise pour nombre de gourmets ce vendredi soir, car aux senteurs des tilleuls centenaires se mêlaient des odeurs alléchantes venues d'ailleurs : « Pour cette première fois, nous avons tenu à montrer notre spécificité », a souligné Gilles Rousselet, président du comité de jumelage avec la ville de Wewelsburg. « D'où aux côtés des traditionnelles chipolatas, des saucisses blanches plus épicées ainsi que de la bière à la pression en provenance d'Allemagne. »

Voyages à tarifs réduits

Un menu qui a été plébiscité par deux cents convives ravis de goûter aux spécialités d'Outre-Rhin : Satisfaction partagée par la vingtaine de bénévoles aux fourneaux : « Les bénéfices participeront à la réduction du prix des places de car pour les jeunes », se réjouissent les membres du Comité. Et après le récent voyage de l'Ascension qui avait emmené une équipe de football en découdre chez les supporters de Dortmund, c'est autour des amis allemands de rendre visite aux Précignéens en mai prochain : « Ce barbecue permettra aussi d'étoffer le programme du séjour de nos cousins germains ! »

Château de Wewelsburg :

http://www.wewelsburg.de/de/index.php





Mercredi 7 août 2013

Le jury du fleurissement a rendu son verdict

x13g61

Roger Froissard, Didier Bergeolle, Ginette Bariller, Yves Congnard, Michel Bariller et Christelle Thibeault dans les Jardins de La Voutonne.

Petit calepin à la main et regard de professionnel, Ils ont arpenté nombre de chemins toute la matinée de mercredi pour noter les concurrents du fleurissement. Agriculteur à la retraite, Roger Froissard avait convié cinq autres jurés pour l'aider dans sa tâche : Christelle Thibeault, fleuriste locale ainsi qu'Yves Congnard, jardinier municipal. Leur emboîtaient le pas les traditionnels invités de l'extérieur : Spécialistes des pelouses et venus de Parcé, Ginette et Michel Bariller accompagnaient Didier Bergeolle, horticulteur de la Chapelle d'Aligné. Premier constat, « Le printemps trop humide a contraint les amateurs de beaux jardins à planter tard, soulignait Roger Froissard, ce qui nous a conduits nous-même à repousser au mois d'août notre passage. »

Une première fleur en vue

Autre nouveauté, le nombre des concurrents qui est passé de 78 l'an dernier à 45 cette année : « On ne se rend plus partout mais seulement chez les personnes inscrites », explique Christelle Thibeault. « Suite à une décision de la Commission des espaces verts »,précise-t-elle. Pas de changement pour les critères : « Originalité, couleurs, aménagements, tout en privilégiant l'ensemble.» À la fin du mois, le 29 août, ce sera au tour du jury départemental d'attribuer une note aux amoureux des plantes : « Peut-être une première fleur en vue pour notre commune », indique Yves Congnard, « si notre dossier va jusqu'en région. » Un long chemin là aussi à parcourir, pour l'obtention du fameux panneau dont chacun rêve aux entrées du bourg de Précigné.

Le classement : Maisons fleuries sur rue, 1er Jacky Ligneul. 2e Joseph Milon. 3e Yvonne Servant. Commerces, 1er hôtel saint-François. Maisons avec jardins et terrasses, 1re Lucette Théberge. 2e Rémi Sineau. 3e Jean-Louis Milon. Fermes, 1re Magalie Rochais, 2e François Pipelier, 3e Jérôme Fourmont. Fermettes, 1er Paul Guitter. 2e  Alain Duveau. 3e Moïsette Guédon. Pavillons à la Campagne, 1er Hervé Lechat, 2e Jean-Marie Seguin, 3e MM Dronne.




Lundi 5 août  2013

USP foot : Les Diables Rouges ont rechaussé les crampons

x13g58

Retour vers la verdure ce lundi pour les 25 solides gaillards de l'équipe phare, tous présents le jour de la reprise à la grande satisfaction du président.

" Après une descente douloureuse de Promotion d'Honneur, il faudra se maintenir au moins dans les cinq premiers du classement ", a martelé Pierre-Jean Lardeux, nouveau président des Diables Rouges depuis juin dernier. Aux côtés des seniors qui évoluent donc désormais en première division départementale, une équipe B prometteuse : " Des jeunes dont l'objectif est de rester dans les trois premières places ". Quant à l'équipe C, " Qu'elle soit complète tous les dimanches pour se faire plaisir ", a souhaité Pierre-Jean Lardeux. Tous devront faire preuve d'une correction exemplaire sur les terrains : " En plus, les cartons coûtent trop cher au club : fair-play de mise ! "

Les moyens pour tenir ces défis ? " Cinq nouvelles recrues, un nouvel entraîneur avec Sébastien Poviki ainsi qu'un bureau mieux structuré de 17 membres qui sera actif toute l'année, avec des postes de direction doublés". Une saison qui démarre par les traditionnels matchs amicaux " pour se préparer " avant le premier match de compétition. Car le véritable coup d'envoi se produira fin août " En coupe de France avec un derby d'entrée contre nos voisins de La Chapelle d'Aligné, un club ami puisque notre nouvel entraîneur vient de là-bas ! " Pour autant, les joueurs ne meubleront pas la pelouse ce jour-là pour se faire des cadeaux : " Allez Précigné ! "

http://us-precigne.footeo.com/actualite.html

 

 

 


Dimanche 28 juillet 2013

La fête au village contre vents et nuées !

« Amusons-nous avant que le ciel nous tombe sur la tête », chantaient nos ancêtres Gaulois. Un refrain vérifié dimanche à Précigné pour l'annuelle « Fête au village » : Pas la foule mais beaucoup de passage dans le centre-ville et l'Espace des Rivauderies jusqu'en fin d'après-midi, où l'orage a déménagé les convives de la Paëlla dans la salle des fêtes.

x13g20 x13g21

Parade des figurants de " Précigné, toute une histoire " ainsi que danses avec les " Pouètes " figuraient au menu des nombreuses animations.

Avec en guise de hors-d'œuvre une exposition photo toujours plus fournie, le Comité des fêtes avait concocté un programme étoffé : Au concert de l'Union musicale succédait un défilé des figurants du prochain Son et lumière. Sur les rythmes joyeux des Pouètes, fanfare de rue aux accents de Louisiane, les terrasses des cafés-restaurants accueillaient les gourmets pressés d'aller guincher dans le « Champ des Lapins ». Autrement dit l'Espace des Rivauderies, théâtre du vide-dressing et lieu d'une flopée d'autres réjouissances culinaires et ludiques.

Entracte climatique

Ainsi le stand des sapeurs-Pompiers de Précigné qui a conquis les visiteurs : voiture à tonneaux pour le grand frisson des parents, collection de miniatures pour l'admiration des enfants. Assurés par les Aînés ruraux, les cours de danse enjoués ont rassemblé toutes les générations. Et selon un scénario déjà bien rôdé l'an passé, un entracte climatique a donc précédé un repas de saison pour 120 convives : Paëlla pour tous à la salle des fêtes et spectacle de variétés. Celui de la Boitazique et son ambiance électrique, pour finir en beauté une journée du tonnerre !

A noter : Le reportage de LMtv Sarthe sur la fête au village sera diffusé mercredi 31 juillet à 19 heures ( chaîne 33 de la TNT ).

Pour voir 32 photos supplémentaires, cliquer ICI

 

 

 


Dimanche 21 juillet 2013

Le Challenge de La Grappe pour Annick Courtaugis

x13g19

Avec le Challenge de La Grappe, la présidente Annick Courtaugis ajoute une victoire de plus à son palmarès.

Elle fait partie des plus anciennes de la région : Pour sa 64e année d'existence, la compétition a mis aux prises ce week-end 16 équipes. Venus des sociétés alentours, trente-deux joueurs se sont donc affrontés sur la piste ovalisée de Précigné. Objet de leur convoitise, cette lourde sculpture en bronze qui met en scène un bouliste en pleine action, pointant « le petit » avec sportivité : le Challenge de la Grappe.

Un trophée emporté Annick Courtaugis et Roger Niepceron de l'Union du Bailleul. « Je fais aussi partie de l'Union », explique la présidente de la société de Précigné, « et comme il manquait quelqu'un, je me suis naturellement proposée ». Et de préciser : « Certains joueurs peuvent être inscrits dans cinq sociétés différentes. » Voilà donc un challenge en quelque sorte partagé par deux clubs, une première !

Le classement : 1er Annick Courtaugis et Roger Niepceron (Union Le Bailleul). 2e Jacques et Chantal Thibault (Liberté Crosmières). 3e Jean-Pierre et Suzanne Baudouard (Tranquillité Villaines). 4e Samuel Jamin et Michel Picard (Union Vion). 5e Philippe Roiné et Henri Tirard (Etoile Sablé).




Mercredi 17 juillet 2013

Journée inoubliable à Saint-Jean de Monts pour 45 enfants

x13g17

Grand étendard aux couleurs de Précigné en tête, les jeunes de l'Amslcp ne risquaient pas de passer inaperçus dans la station.

Une fois n'est pas coutume, il a fallu se lever tôt ce matin de vacances d'été : Dès les aurores, c'est un car bondé qui prenait la route de la côte la semaine dernière. À son bord, 45 enfants de 8 à 14 ans et une dizaine d'animateurs de l'Amslcp (Association municipale sports loisirs culture). Après un petit tour du périphérique de Nantes non prévu au programme, les voici arrivés à Saint-Jean de Monts sur les coups de midi. Dans une liesse générale « Car ça fait plusieurs années que nous ne sommes pas venus sur la côte », souligne Damien Etourmy qui gère l'expédition de Vendée.

Direction la plage par la grande artère commerciale. Le grand étendard aux coquilles d'ivoire interroge les touristes : « De quel pays êtes-vous ? » s'enquièrent les estivants anglais. « Celui de Précigné », répondent en chœur les jeunes. Une fois le pavillon planté au beau milieu de la plage, baignade pour tous : « les couleurs vives du drapeau servent aussi de point de ralliement », se réjouit Sophie Jouanneau, animatrice qui songe déjà à l'an prochain : « Au vu des heures de car, un mini-camp de trois ou quatre jours serait plus judicieux. » Une idée partagée bien sûr par tous les enfants.

x13g18

Petite brise, soleil et eau à bonne température : Ne manquaient que quelques petites vagues pour combler les jeunes de Précigné.




Vendredi 12 juillet 2013

Bain de foule pour les jeunes nageurs à la fête de la piscine

x13g13 x13g14

Grosse ambiance vendredi soir à la piscine des Lices, où les jeunes ont montré leurs talents devant plus de deux cents spectateurs.

« Autant de monde pour la fête de la piscine, ça fait un bail qu'on n'avait pas vu ça ! » Heureux hasard du calendrier, l'événement coïncidait cette année avec le barbecue de l'Amicale des Sapeurs pompiers. D'où une foule de convives qui a très vite encouragé les concurrents aux prises dans le grand bassin des Lices : Sous la houlette de Damien Etourmy et Pierre Moreau, animateurs à l'Amslcp (Association municipale sports loisirs culture), ils étaient vendredi soir une trentaine à en découdre sous un soleil complice.

Course de bouées, tir à la corde ou encore chasse au trésor et traversée de la piscine à la rame : Autant de jeux qui mirent aux prises quatre équipes de jeunes de six à 21 ans. Une large amplitude d'âges mais une même récompense pour tous au bout de deux heures d'épreuves : quelques grillades que les soldats du feu, spécialistes en la matière, avaient cuites à point. D'ailleurs, organisateurs du prochain barbecue le vendredi 19 juillet, les membres de « Précigné, toute une histoire » se sont aussi régalés de leurs conseils !

Cours de natation : apprentissage et perfectionnement. 100 € les 10 cours en groupe (maxi 4 personnes). 130 € les 10 cours en individuel.

Aquagym : En juillet et août le mardi, mercredi et jeudi de 19 h 45 à 20 h 30. Tarifs : 20 € les 5 séances.

Maître-nageur, 06 62 18 51 39. Piscine : 02 43 95 41 85. Horaires : Cliquer sur " Tourisme " dans le menu.




Jeudi 11 juillet 2013

Tickets-sports : Le Tour au centre des activités Amslcp

x13g07

La centième édition du Tour de France qui passe à Précigné : De quoi stimuler l'imagination des enfants et des animateurs.

Directeur du centre de loisirs, Miguel Piniau a mis à profit le passage du Tour de France pour concocter le programme de juillet : « Cet événement s'est traduit côté sportif par des courses à vélo en équipes ainsi que des épreuves contre la montre. » Pendant que les enfants plus manuels préparaient le décor pour la route : « De grandes fresques ont été réalisées en l'honneur des coureurs et accrochées sur le portail de la salle omnisports », souligne Damien Etourmy. Mieux, les 70 enfants inscrits ont dessiné un vélo géant sur l'Espace des Rivauderies : « Avec la poudre du terrain de football, c'est pour l'hélicoptère ! »

x13g08

Après la grande boucle, place à d'autres thèmes dont celui de la mer : « Puisque nous allons passer cette année une journée à Saint-Jean de Monts avec 47 enfants et huit animateurs. » Suivront encore deux périodes d'activité jusqu'au vendredi 2 août : Consacré aux gourmandises, l'atelier cuisine connaît un succès tel que ses effectifs dépassent parfois ceux des sportifs. Mais les jeux aquatiques à la piscine des Lices font toujours le plein devant le tennis et le kin-ball. Sans oublier trois jours dévolus aux apprentis comédiens : Car chacun sait qu'il existe à Précigné « beaucoup de vocations très engagées pour le théâtre. »

x13g10 x13g16

Alors que les jeunes ont mis en avant leurs drapeaux aux couleurs locales, les jardiniers ont joué aussi le jeu avec ce vélo tricolore du plus bel effet.




Samedi 6 juillet 2013

Son et lumière : les décors entrent en scène !

x13g05

Fil conducteur de cette 4e édition, François Jouin a rejoint la métairie du château pour la veillée : L'histoire peut commencer...

Moins de deux mois avant la première représentation, les décors du 4e son et lumière sont fin prêts. Point de départ de ce nouvel opus, la métairie accueillait samedi ses premiers figurants en costume. Alors qu'on répète sur l'Espace des Rivauderies la danse des rubans ou encore le carrousel des chevaux, des photos circulent sur les portables : « Le château de Bois-Dauphin avant sa destruction, sous la Renaissance », une reconstitution authentique et grandiose. Œuvre de Dominique Renoult, elle attend patiemment son heure de gloire à l'abri des regards.

Plus pour longtemps puisque les deux spectacles de cette 4e édition se joueront les 30 et 31 août : « L'espace scénique plus condensé produira un effet plus dynamique », souligne Maryse Morin, auteur et scénariste. « Nous l'avons réduit d'au moins un tiers », précise Jean-Claude Desnoës, membre de l'association « Précigné, toute une histoire ». Il accueillera un plan d'eau à l'avant et la pyrotechnique en fond. « Ah mon beau château » racontera l'histoire de Bois-Dauphin et surtout le réveil des lieux par la voix de François Jouin, métayer désormais dans ses murs.

x13g06 x14g07

La danse des rubans et le carrousel ont fait partie des scènes répétées ce samedi 6 juillet dans l'Espace des Rivauderies.

Réservations au 06 44 38 98 75 ou 02 43 95 50 55 (Indiquer ses coordonnées de façon à pouvoir rappeler) ou 02 43 95 54 60.

Billetterie : Présence sur le marché de Précigné les 1ers et 4es samedis matin de juillet et août 2013, sur le site : http://www.precigne-touteunehistoire.fr/

Tarifs : Adulte, 14 €. Enfant jusqu'à 12 ans, 9 €. Groupe de 10 personnes : 120 €.

Ou adresser sa demande par courrier (avec enveloppe timbrée) à la Maison des Associations 37, rue Abbé Chevallier - 72 300 Précigné.




Vendredi 5 juillet 2013

Le foot inaugure la saison des barbecues à la piscine

x13g03 x13g04

Vendredi soir à la piscine des Lices, les jeunes étaient les premiers clients de l'équipe des bénévoles, tous membres de l'USP football de Précigné.

Dans son écrin de verdure aux arbres centenaires, la piscine des Lices laisse échapper de larges volutes de fumée. Aux effluves de tilleul se mêlent les senteurs gourmandes des chipolatas grillées à point : C'est la saison des barbecues qui commence. A tout seigneur, tout honneur, l'Usp football inaugure un calendrier qui s'étend du début juillet à la fin août. Un échange de bons procédés : Si d'un côté, la municipalité confie gracieusement les lieux aux associations, celles-ci engrangent des bénéfices bienvenus.

Et par exemple pour acheter du matériel. " Justement, précise Pierre-Jean Lardeux, nouveau président, le club de football met à disposition les friteuses et les barbecues, ainsi que de nouvelles tables acquises par l'Omnisports."  Une aubaine pour de nombreuses associations qui espèrent profiter de la même météo que ce week-end pour chaque vendredi de la saison estivale.

Le calendrier des barbecues du vendredi soir : 12 juillet, Amicale des Sapeurs-pompiers. 19 juillet, "Précigné, toute une histoire". 26 juillet, club de judo. 2 août, école Saint-Joseph Saint-Jean. 9 août, Comité des fêtes. 16 août, Comité de jumelage. 23 août, club de judo. 30 août, Usp football.

 

 

 

 


Lundi 1er juillet 2013

La fête des jeux au Centre médico-social Basile Moreau

Voilà une dizaine d'années que la kermesse vient changer avec bonheur le quotidien du " Prévent " : Le 28 juin dernier, « Cette fête a été l'occasion de réunir tout le monde », se réjouit Céline Pommier, animatrice coordonnatrice du pôle gérontologie. « Et pas seulement les résidents et leur famille, souligne-t-elle, mais aussi les personnels soignants, administratifs et techniques. »

La journée festive s'est tournée cette année vers les jeux traditionnels : pétanque, chamboule-tout, lancer. Des jeux auxquels ont participé un grand nombre de visiteurs : « Avec les familles et les bénévoles, nous avons comptabilisé 115 personnes », se réjouit Céline Pommier. Sans oublier 140 résidents qui ont apprécié la balade en calèche, « avec fer à cheval et de toutes les fêtes. »

x13g01 x13g02

Repas convivial et beaucoup de jeux à la fête du Centre médico-social Basile Moreau, comme ici un chamboule-tout de belle ornementation.

Le site Internet du Centre Basile Moreau : http://www.cmsbm.org/blue





Lundi 1er juillet 2013

Remises de diplômes au Viet vo dao

x13f57

Les diplômes du Viet vo dao délivrés à Précigné ont été officiellement reconnus par la FFK, Fédération française de karaté.

Désormais bien implanté à Précigné puisqu'il vient d'achever sa 23e saison, le club de Viet vo dao a tenu dernièrement son assemblée générale : Fort de cinquante licenciés, l'association a organisé pas moins de onze manifestations au cours de l'année écoulée : « Des compétitions à domicile, mais aussi à l'extérieur ainsi que des stages », a rappelé Didier Jousse, président réélu à l'unanimité. L'occasion de remettre les diplômes aux jeunes et adultes férus de cet art martial né en Indochine : « Dix-sept d'entre nous l'ont obtenu suite à un passage de grade au mois de juin. »

Mais l'heure des vacances n'a pas encore tout à fait sonné pour les nombreux adeptes des ciseaux volants : « Pour une dernière rencontre entre licenciés, explique le président, le club a organisé une sortie à Paris. Nous assisterons là-bas au Championnat du monde de Vovinam Viet vo dao le samedi 6 juillet. C'est un événement, poursuit Didier Jousse, car c'est la première fois que cette épreuve se déroule en dehors du Vietnam. » Dernier rendez-vous le 28 juillet à la fête de Précigné « où nous effectuerons des démonstrations ». Et ainsi susciter de nouvelles vocations !

http://club.quomodo.com/vovinam-precigne/accueil.html




Dimanche 30 juin 2013

La kermesse de l'école privée surfe sur la classe de mer

x13f51 x13f52

Pompons rouges de la Royale et sports nautiques : Ici, les élèves de CM d'Alain Brillet surfent devant le château de Bois-Dauphin, une première !

Une école entière qui déménage à la mer, ça laisse des souvenirs : Dimanche après-midi, les élèves de Saint-Joseph Saint-Jean les ont partagés avec un large public à l'occasion de la kermesse annuelle. À commencer par la chorégraphie des plus jeunes à la pêche au coquillage magique : bobs et pulls marins donnent le ton d'un spectacle axé sur la Belle Bleue. Les plus grands de maternelle arboraient fièrement les bérets à pompon rouge de la « Royale ». Tandis que pavillon de pirates hissé, la nef des CP/CE1 voguait au rythme d'une chorale de sirènes en sandalettes.

x13f55-W824

Autre navire que celui des CE1/CE2 et non des moindres puisque surnommé « Berder », l'île bretonne de la classe de mer. Après un tour du monde où les chants des baleines inspiraient les danseuses tahitiennes, les CM vont explorer un registre maritime très contemporain : surf et bain de soleil au pied du château de Bois-dauphin. Une fois cet avant-goût des vacances offert aux familles ravies, toute l'école a chanté en chœur la classe de mer sur l'air de « Oh Champs-Elysées », avec des paroles revisitées aux bonnes senteurs d'iode et de souvenirs impérissables.

x13f53 x13f54

Les moussaillons du " Berder " ont fait un beau tour du monde, sans omettre de passer par les îles paradisiaques de l'Océan Pacifique.

Prochains rendez-vous : Barbecue de l'école à la piscine des Lices le vendredi 2 août. Tournoi de pétanque des familles le dimanche 15 septembre.



Samedi 29 juin 2013

Une fête des écoles publiques so british !

x13f47 x13f48

Les élèves apprécient particulièrement le défilé, d'autant que leurs professeurs les accompagnent en costume.

Concert de cuivres pour donner le signal des réjouissances, défilés en cadence d'élèves en costumes bigarrés : La fête des écoles publiques François Rabelais et Pomme d'Api ne ressemble à aucune autre. Mieux encore, « le succès de notre journée anglaise nous a incités à finir l'année sur le thème du monde anglo-saxon », confiaient les enseignants. D'où une « British Parade » pavoisée aux étendards du Royaume-Uni, où les chapeaux de l'Oncle Sam disputaient la vedette aux kilts écossais.

x13f56

Même engouement pour le monde musical des Beatles à la maternelle : Costumés en fermiers, escargots, éléphants ou princesses, les « kids » de Pomme d'Api ont mimé les refrains d'Outre-Manche avant de retrouver leurs aînés pour la soirée des parents d'élèves. Mais point de sauce anglaise rose fluo dans le repas « bien de chez nous » qui a conclu cette journée de fête : « La mode anglo-saxonne a ses limites ». D'ailleurs, c'est le grand Johnny qui a mis le feu au terme de cette mémorable journée.

x13f49 x13f50

Les petits fermiers british de l'école Pomme d'Api ont mimé des chansons anglaises, tout comme le roi et sa cour.




Jeudi 27 juin 2013

Daniela Micu prendra ses fonctions le lundi 1er juillet

Alors qu'en ce qui concerne le recrutement de jeunes praticiens, la pénurie règne en maître sur tout le territoire français, la ville de Précigné a accueilli jeudi Daniela Micu, son nouveau médecin généraliste : Pas par hasard !

x13f46

Christian Legué, Monique Fouquenet, Isabelle Gilbert et Patrick Michau souhaitent la bienvenue à Daniela Micu assise au centre.

Ouf de soulagement jeudi soir au cabinet médical de la rue Emile Péneaud : Entourée de trois membres du Conseil municipal, Daniela Micu a pris place dans le fauteuil du docteur Partick Michau. Originaire de Roumanie et âgée de 46 ans, le nouveau médecin de Précigné a obtenu son diplôme à l'Université de la ville de Iasi. Elle a exercé pendant une vingtaine d'années dans son pays natal : « Dans un petit village, mais le système médical fonctionne mal là-bas, explique-t-elle, c'est pourquoi j'ai pris la décision de m'expatrier parce que je suis encore jeune. J'ai choisi la France, comme nombre de mes collègues. » Daniela Micu prendra ses fonctions à partir du 1er juillet. « Les horaires ainsi que le numéro de téléphone restent inchangés », précise Patrick Michau, qui lui laisse la place avec un sourire plein de satisfaction.

Une maison médicale l'an prochain

Car Le docteur prend sa retraite au terme de 36 ans passés au service des habitants de notre cité. Qui plus est après avoir cherché lui-même sa remplaçante : « Je n'ai pas eu trop de mal à trouver un successeur, confie-t-il, après deux ou trois essais infructueux. » Il est vrai aussi que le chantier de la maison médicale va démarrer sous peu. De même, l'attractivité de Précigné a joué, avec ses nombreux commerces, sa vie associative très développée et son cadre de vie préservé. Membre de la commission des travaux, Christian Legué s'est joint à Isabelle Gilbert, adjointe au maire, et Monique Fouquenet, vice-présidente du Centre communal d'action sociale « pour souhaiter le meilleur accueil possible de la population ». Avant d'ajouter d'une seule voix : « Nous sommes prêts à participer pleinement à votre parfaite intégration sous toutes ses formes ! »




Mercredi 26 juin 2013

 80 nouvelles ceintures décernées aux jeunes judokas

x13f45

Les judokas impatients de ceindre leur nouvelle ceinture, devant les précieux rubans que l'entraîneur va solennellement découper.

« Une très bonne année, la meilleure depuis que je suis entraîneur ». Lors de la remise des ceintures, Mathias Etourmy a présenté un bilan plein de promesses pour l'avenir du club de judo : « Nous avons atteint le chiffre de 95 licenciés, soit 13 de plus que l'an passé. Franchir le cap des 100 reste le principal objectif pour la prochaine saison. » En prime, une hausse de niveau certaine : « Beaucoup de jeunes arrivent au seuil de la ceinture noire », se félicite l'entraîneur. Mieux : « le club a commencé à former plusieurs 2e dan », se réjouit Mathias Etourmy qui fut le premier à l'obtenir, statut d'entraîneur oblige !

De quoi inciter les nombreux jeunes à progresser toujours plus : Parmi eux, Diego David reçoit l'or en classement annuel. Chez les benjamins, c'est Charlie Plassais qui se distingue. Du Côté des minimes, Jonathan Eustache et Jade Marteau ont fait briller les couleurs locales, sans omettre Aurore Boisse et Océane Desmons. À noter de belles 2e places obtenues par les cadettes Anaïs Bacar-Djoumoi et Lucie Papin. Modèle pour tous les judokas, Aurélia Marteau s'est vue surclassée en seniors et a franchi les portes des championnats interrégionaux : Pas étonnant que 80 ceintures aient changé de couleur ce mercredi !

Pratique : Reprise des cours le mercredi 10 septembre, à partir de 14 heures. Contact : Jimmy Eustache, 02 43 45 92 26. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://precignejudo.sportsregions.fr/





Dimanche 23 juin 2013

Le Souvenir Daniel Ambroise rassemble 79 coureurs

x13f41 x13f42

Alain Bardoux et Jacques Dewancker prêts à donner le départ, tandis que Noël Bleu, second à la course du Lude, affronte les intempéries avec le sourire.

« Notre manifestation a été une réussite sur le plan logistique », se réjouit d'emblée Jacques Dewancker, nouveau président du CCCP « d'autant que le Comité Challenge Cycliste de Précigné a proposé ce dimanche une formule originale, première du genre au sein de la FSGT » (Fédération sportive et gymnique du travail). Dénommée Souvenir Daniel Ambroise, cette journée dédiée à la petite reine comprenait en effet une course contre la montre en matinée et un circuit en ligne l'après-midi.

Seuls grains de sable dans les dérailleurs, « les averses à répétition qui ne nous ont pas permis d'obtenir la participation escomptée. » Mais ce sont quand même 79 coureurs qui ont bravé les intempéries dans cinq catégories pour des boucles de 48 à 84 kilomètres. « Les concurrents ont eu la possibilité de se tester sur deux épreuves consécutives, une innovation sur ce type de course dans le calendrier », précise Jacques Dewancker : « Une idée nouvelle qui contribue au renouveau du CCCP. »

x13f43

Les jeunes sont venus avec leur vélo pour assister aux différents départs, où les tenues multicolores des coureurs faisaient oublier la grisaille.

Résultats :

1re catégorie : 1er Antoine Sol (Union Sportive Poigny-Rambouillet), 2e Sébastien Héron (VA), 3e Damien Bouttier (Patriote Bonnétable). 2e catégorie : 1er Johanny Delmas (ASPC Pont de Cé), 2e David Yvart (VA), 3e Sébastien Avignon (Patriote Bonnétable). 3e catégorie : 1er Florian Barreteau (US Nogentais), 2e Simon Barreteau, 3e Joël Bellanger (Patriote Bonnétable). 4e catégorie : 1er Prosper Collet (ESC Champagné), 2e Christophe Jousse (US SETRAM), 3e Michel Tessier (VA). 5e catégorie : 1er Yannick Touchard (EC), 2e René Poirrier (Union Auto-Cycliste de la Sarthe), 3e Michel Vinçon (ASVS).

Site Internet http://fsgt72.free.fr/






Samedi 22 juin 2013

21 jeunes comédiens brûlent les planches

x13f38 x13f39

Improvisation sur Facebook et dans le répertoire comique des comédiens en herbe, « l'attente au bus » qui a battu des records à l'applaudimètre.

On les savait doués pour l'improvisation, on leur connaissait moins un vrai talent pour l'interprétation des grands classiques : samedi soir dans une salle noire de monde, les jeunes comédiens de Précigné ont présenté le résultat de huit mois de travail. Désormais sous la houlette du Conservatoire intercommunal, les anciens de l'Echancrure ont joué tout d'abord une nouvelle de Stephen King, grand maître américain du fantastique. Mais aussi et surtout des extraits de Molière avec huit de leurs homologues saboliens : L'Ecole des femmes, Les Fâcheux ainsi que Le Médecin volant ont captivé un public plus habitué jusque-là aux saynètes drolatiques et un brin farfelues.

Beaucoup de vocations théâtrales

Mais outre le comique de situation propre au grand Poquelin, les instants cocasses sont bien revenus. Ils se sont même multipliés à la faveur des imprévus : fous rires contenus, trous de mémoire vertigineux. Et chacun de souffler le texte à son voisin sans modération : Au pire, on s'autorise un bref retour dans les coulisses pour consulter derechef le manuel de théâtre. Et après tout, pourquoi ne pas reprendre la scène à zéro quand le trac s'invite sans crier gare. Un spectacle très bon enfant qui a autant ravi les spectateurs que l'enseignant : « Il existe à Précigné beaucoup de vocations très engagées dans le théâtre » a souligné Amélia Hannagan, professeur comblée.

x13f40

Au terme d'un spectacle fertile en rebondissements inattendus, Amélia Hannagan du Conservatoire a reçu des fleurs des mains de ses élèves.




Vendredi 21 juin 2013

Une Fête de la musique pour tous les âges

x13f35 x13f33

Belle ambiance vendredi soir dans la principale rue commerçante de Précigné : Bien décidés à faire de cette soirée une réussite, les deux bars de la rue Abbé Chevallier avaient appelé leurs DJ préférés à la rescousse. Ainsi « Sèv' Anim' » devant le café Family's a de nouveau séduit le public par le timbre unique de sa voix et un répertoire de variétés pour tous les âges. Accolé au bar-restaurant « Le Précignéen », à deux pas mais complémentaire à souhait, c'est « DJ Lolo de Pontvallain » qui tient les manettes du synthé « avec des morceaux musicaux à l'intention de toutes les générations. »

D'ailleurs, des bambins de quelques années dansent avec les adolescents devant les octogénaires qui battent la mesure de leur canne. Parents et autres jeunes envahissent les terrasses qui prennent un air de vacances avant l'heure. Mais tout s'arrête lors de l'apparition d'un quatuor, celui des trompes de chasse convié à la fête par Adrien Tiberge, membre de l'Union Musicale : Bouche bée des enfants, contemplation admirative des plus grands. Un moment intense de bonheur partagé par tous, avant que les rythmes d'aujourd'hui ne reprennent jusque tard dans la nuit.

x13f36 x13f34

Pour la fête de la musique,  la rue Abbé Chevallier a laissé place aux jeunes danseurs ainsi qu'aux terrasses remplies de spectateurs.



Jeudi 20 juin 2013

USP Football : le nouveau bureau prend ses marques

x13f37

2e en bas à gauche, Pierre-Jean Lardeux a fait part de la volonté du club de pouvoir bénéficier de véritables structures d'accueil.

Après une saison mi-figue mi-raisin, un nouveau bureau composé de dix-huit membres s'est réuni jeudi soir. Désormais président des « Diables Rouges », Pierre-Jean Lardeux a livré son opinion sur les résultats : « Une montée pour l'équipe B pleine de promesses, mais aussi la descente de l'équipe A, alors qu'il y avait pourtant la place pour se maintenir. » Compliquée à composer, l'équipe C se voit dépannée par l'équipe loisirs. Performante grâce à ses encadrants, l'école de football ne conçoit pas d'entente avec un club extérieur : « Merci à Miguel Piniau qui s'en va sur le Maine et Loire, pour le renouvellement du label qualité dont profitent tous les jeunes footballeurs de Précigné. »

Une salle d'accueil à la hauteur

Objectifs de la prochaine saison : « Le maintien des trois équipes ainsi que celle des loisirs » a souhaité Pierre-Jean Lardeux, et bien sûr « des résultats toujours meilleurs chez les seniors aussi bien que chez les jeunes. » Au passage, le président n'a pas manqué de remettre sur la table un point noir concernant les infrastructures : « Le club est doté de vestiaires, terrains et tribunes corrects, en accord avec les besoins d'une petite ville de plus de 3 000 habitants. Mais manque une salle d'accueil digne de ce nom, au vu de ce qu'il existe autour de nous. » La reprise des entraînements seniors a été fixée au lundi 5 août à 19 h, pour démarrer la future saison « dans un état d'esprit irréprochable. »

Le nouveau bureau de l'USP football : Président, Pierre-Jean Lardeux. Vice-Président, Pascal Bouvet. Secrétaire, Alain Dubosc. Adjointe, Audrey Lanceleur. Trésorier, Bruno Offe. Adjoint, Eric Chartier. Responsables des jeunes, Jean-Louis Selmon et Pascal Perdrix. Entraîneur général, Sébastien Powicki. Adjoint, Christophe Voinchet. Entretien des locaux et traçage, Yvette et André Monceaux.

Les soirées barbecues de l'USP football : Les vendredis 5 juillet et 30 août à la piscine des Lices, à partir de 19 h 30. Tous à nos agendas !

http://us-precigne.footeo.com/




Mercredi 19 juin 2013

La Palanquette en répétition pour fêter la musique

x13f31

Composée de 35 choristes dont un tiers d'hommes, La Palanquette se cherche actuellement un nouveau chef de chœur.

Voilà trente-cinq ans que La Palanquette vient charmer les oreilles des mélomanes avec la régularité d'un métronome. Jeudi soir, la célèbre chorale n'a pas dérogé à la règle : « C'est notre petite contribution à la Fête de la Musique » précisait Guy Lemesle, nouveau président qui tient à « perpétuer la tradition ». Ainsi vingt-cinq choristes ont entonné les grands classiques de la musique sacrée tel l'Ave Maria de Bepi de Marzi. Programme alléchant côté profane également avec La Sarabande de Haëndel, alors que Jean Chéhère et Jean Corbillon se relayaient comme chefs de chœur « en intérim ».

Car la dernière assemblée générale a vu le départ de Marie-Thérèse Brébion à ce poste pendant des années, ainsi que celui de Babette Goyeau, présidente. Seul bémol à cette soirée haut de gamme, un public disséminé d'une dizaine d'auditeurs seulement : La faute à la programmation en milieu de semaine ? L'occasion en tout cas pour les choristes d'interpréter avec humour « un reliquat » de comédie musicale : « Il en faut peu pour être heureux » a réjoui les oreilles du public de cette première manifestation de la Fête de la Musique à Précigné. Contact recrutement : Guy Lemesle au 02 43 45 67 62.




Dimanche 16 juin 2013

Belle participation au tournoi open du club de tennis

x13f27 x13f28

À l'issue de matchs fort disputés, les finalistes des trois tableaux ont reçu leur coupe des mains de Fancis Plot, maire, et de Jean-Yves Morin, juge arbitre.

Pas d'inquiétude sur la vitalité du tennis au terme du tournoi Open qui a pris fin dimanche soir : « Nous avons même compté parmi les concurrents un joueur Sud-Africain en vacances à Chinon » se réjouit Marivie Moreau, présidente du club. Dans le tableau des femmes au nombre de 17, la Sabolienne Elodie Gougeon l'a emporté sur Mélodie Bouquet de Durtal. Côté seniors hommes, un beau tableau de 47 compétiteurs a vu la victoire de Charles Desbois de Saint-Barthélémy d'Anjou sur le Mayennais Clément Gruau.

Bonne participation aussi parmi les vétérans de la balle jaune : Chez les plus de 35 ans, Franck Bouttet de Sablé l'emportait sur le Morannais Julien Jeauffre. Avec une mention particulière pour les premiers Précignéens : Déjà victorieuse au tournoi interne, Kareen Batereau a réussi à se hisser jusqu'en demi-finale. Classé 30/1, Cédric Horpin a tenu jusqu'en quart de finale contre un des finalistes : « Une belle performance » selon Jean-Yves Morin, juge arbitre d'un tournoi désormais connu et apprécié jusqu'aux Antipodes !




Samedi 15 juin 2013

Protection du milieu aquatique : Les pêcheurs agrémentés

x13f25 x13f26

Avec la satisfaction d'une fête de la pêche très réussie, le président Marcel Binet ( 2e à partir de la droite ) passera la main en décembre.

Forte de 157 membres et rayonnant sur 3 départements, la société de pêche de Précigné Pincé Saint-Denis d'Anjou a tenu samedi une assemblée générale extraordinaire : « A la demande de la fédération, nous avons revu nos statuts pour entériner l'agrément de protection du milieu aquatique » explique Marcel Binet. « Il y a longtemps que nous surveillons les eaux de la Sarthe et des ruisseaux environnants pour signaler au plus vite toute pollution ! » Le moment pour les pêcheurs de faire le point sur la pêche aux carnassiers, ouverte depuis le 1er mai : « Deux sandres ont été pris le week-end dernier ».

Peu de retour sur les prises et pour cause : « Le froid ainsi qu'un courant trop fort contrarient la pêche » regrettent les pêcheurs qui n'ont pas été gâtés question météo ces temps-ci. Pour autant, la fête de la pêche a connu début juin un énorme succès, surtout avec les enfants au nombre de trente. Prochain rendez-vous en décembre pour élire un nouveau bureau, dont le président lui-même après dix ans à la tête de la société. Membre depuis 25 ans, « Marcel Binet restera parmi nous comme Président d'honneur » ont confié ses camarades de pêche, dans l'attente d'une saison estivale conforme à la norme.

http://www.federationpeche.fr/72/




Vendredi 14 juin 2013

La résidence seniors a soufflé ses cinq bougies

x13f29 x13f30

21 salariés et 83 résidants ont fêté vendredi l'anniversaire de la résidence " Espace et vie " autour des fondateurs : Laurent Guilllet et Jean-Luc Géhère.

Pionnière dans notre secteur, la résidence du Clos de La Bade a ouvert ses portes le 16 juin 2008. Située au cœur du bocage de Précigné et forte de ses appartements T1 et T2, cette nouvelle structure n'a pas tardé à rencontrer le succès. Aujourd'hui d'ailleurs, le concept de la société fait des petits au Mans mais aussi à Niort et Rennes. Mieux encore, deux nouveaux établissements seront inaugurés en Bretagne courant 2014. Les raisons d'un tel engouement ? « Il existait un manque entre le domicile et le très médicalisé », expliquent Laurent Guillet et Jean-Luc Géhère, tous deux à la tête de la société G2L," les seniors de notre époque désirent être libres tout en étant entourés."

Autrement dit, l'allongement de la vie a rendu nécessaire ces stuctures adaptées au degré d'autonomie et au souhait d'indépendance : « Marque déposée en 2011, les résidences services Espace et vie sont conçues pour répondre à ces nouvelles données », insistent les deux initiateurs du projet. D'où la possibilité pour les résidants de rester chez eux, tout en bénéficiant d'une tranquillité d'esprit certaine : Autour d'eux, un personnel qualifié met en œuvre « les services à la personne », gages de sécurité mais surtout de qualité. Ainsi beauté, forme et bien-être font partie du large panel proposé aux seniors. Sans omettre les animations : « On ne vient pas au Clos de la Bade pour se replier sur soi-même ! »

http://www.residences-espaceetvie.fr/residences/location/le-clos-de-la-bade,181.html

 

 

 

 

Vendredi 14 juin 2013

Les Grands Maîtres à l'expo photo de l'école publique

x13f23 x13f22-W412

Grand maître de la peinture, Edouard Manet a bien inspiré les apprentis photographes pour « Le beau cliché sur l'herbe ».

Dans le cadre des IMS, interventions en milieu scolaire mises en place par la Communauté de Communes, les élèves de l'école François Rabelais auront pu s'initier cette année à de nouvelles techniques : La poterie bien sûr sous la direction de Kathy Barrault, mais aussi et pour la première fois la photographie. D'où l'exposition à laquelle étaient invités tous les parents ce vendredi soir : « On a d'abord découvert le fonctionnement des appareils reflex », commente Florian Silva. Et le jeune guide expert de Cm2 d'ajouter : « Puis après l'observation, on est passé aux exercices de prises de vue. »

Et quoi de plus naturel que de choisir ses camarades de classe comme premiers modèles : « la stimulation a joué en effet un grand rôle quand il s'est agi de photographier les répétitions de l'orchestre des écoles », s'est réjouie Marie-Françoise Pageot, animatrice du nouvel atelier de janvier à mai. Place ensuite à la véritable création : Repérés par les élèves au musée d'Orsay lors du voyage à Paris, « L'âge mur » de Camille Claudel et « Le déjeuner sur l'herbe » d'Edouard Manet furent mis en scène. Avec une maîtrise qui a rendu parents et enfants unanimes : « On va continuer ! »




Mercredi 12 juin 2013

Passages de grades réussis au club de Viet vo dao

x13f24

Sous le portrait du grand maître vietnamien du Viet vo dao, les jeunes férus d'arts martiaux ont gravi de nouveaux échelons.

Comme un rituel qui revient à chaque fin de saison, le passage de grades a dernièrement été organisé par le club de Vovinam viet vo dao. Pas moins de vingt-cinq candidats dont dix-sept de Précigné ont passé les épreuves, sur les connaissances retenues de leurs apprentissages. Juges arbitres et tous deux 4e dan, Alain Hubert et Patrick Tessier ont été « intraitables sur le programme de chacun », tout en observant « un très bon niveau dans l'ensemble ».

Tous titulaires de la ceinture bleue, les jeunes disciples de cet art martial vietnamien ont ainsi passé leur premier ou leur deuxième cap. « Les plus chevronnés ont même décroché la ceinture jaune », se réjouissent les entraîneurs. Une discipline très sportive qui organise prochainement deux portes ouvertes : Le mardi 18 juin de 18 h à 19 h 15 et le vendredi 21 juin de 18 h 30 à 19 h 45. L'occasion d'applaudir aux ultimes et spectaculaires « ciseaux » de la saison.

http://club.quomodo.com/vovinam-precigne/accueil.html




Mardi 11 juin 2013

Un concert des écoles à couper le souffle !

x13f18 x13f19

Salle des fêtes archicomble ce mardi soir pour le concert de l'orchestre des écoles. Pensez, pas moins de 270 élèves sur scène et plus encore de parents qui se pressent jusque dans la mezzanine ! Sous la direction d'Anne-Sophie Hamard, les percussions vont donner le ton d'une soirée inoubliable : La consécration d'un long travail, « Car nous avons commencé à répéter les chants à partir de janvier et depuis 2010 pour les instruments », précise Emmanuel Dehoux, professeur en Cm1 à l'école François Rabelais. Avec ses collègues mais aussi ceux de Saint-Joseph Saint-Jean, les chorales de toutes les classes réunies vont enchanter le public : Comme le Mambo ou « Ensemble » de Jean-Jacques Goldman. Et un record à l'applaudimètre quand les voix des enfants se mêlent au son puissant des cuivres du Brass band !

" Un pôle d'excellence "

Car juchés sur la scène tels de grands professionnels, les jeunes musiciens en herbe vont démontrer un talent « incroyable sans partition » : Fort Boyard, Pirate des Caraïbes, mais aussi Black Pearl et même, oh surprise, la Marseillaise ! Conseiller pédagogique départemental en musique, Christian Terraës ne tarit pas d'éloges après un spectacle à couper le souffle : « Les premières éditions ont commencé très péniblement et très courageusement avec des morceaux comme Vive le vent d'hiver », confie-t-il, « Aujourd'hui, les résultats vont au-delà de nos espérances, c'est un pôle d'excellence qui s'est développé à Précigné. » Maire de la ville et à l'origine du projet, Francis Plot ne cache pas une joie relayée par Daniel Chevalier, le vice-président de la C. de C. pour la culture qui conclut : « C'est gagné ! »

x13f20 x13f21

La persévérance des professeurs du Conservatoire a payé : la culture musicale est devenue accessible à tous les enfants des écoles de Précigné.



Mardi 11 juin 2013

Aide aux devoirs : les bénévoles en vacances

x13f17

Mardi soir à l'école François Rabelais : les élèves ont remercié les bénévoles de l'aide aux devoirs pour l'année qui prend fin.

Fleurs pour les uns, corbeille de gâteaux pour les autres : les petits élèves du Clas (Contrat local d'accompagnement scolaire) ont fêté mardi soir les bénévoles de l'aide aux devoirs. « Avec Nicole Ménard, nous n'étions que deux lors du démarrage en 2001 », se souvient Dany Etourmy. Aujourd'hui, ce sont quatorze personnes qui interviennent chaque jour après la classe : « Le Clas s'est révélé indispensable au fil des ans, aussi bien pour les enfants que pour les parents », s'est réjoui l'ancienne coordinatrice du dispositif sur les deux écoles, François Rabelais et Saint-Joseph Saint Jean.

Animatrice à ce poste depuis deux ans, Magalie Dubas complète ce tableau fort satisfaisant : « Par ailleurs, le retour que nous avons des enseignants s'avère très positif. » Car le système permet d'apporter un complément dans diverses situations : « Il s'adresse aux élèves en difficulté dans certaines matières, mais aussi à ceux qui rencontrent des problèmes de comportement. Il évite les conflits intergénérationnels au moment d'aborder les leçons dans les familles. » Son souhait pour la rentrée prochaine : recruter encore quelques candidats pour soulager les autres « professeurs du soir ».





Vendredi 7 juin 2013

240 boulistes au Challenge des Retraités

x13f15

À gauche au premier rang, Gustave Roiné et Guy Faris, grands vainqueurs d'un Challenge des Retraités très disputé cette année.

Après le Challenge Alain de Rougé vient chaque année le tour des Anciens. Présidente de La Grappe, Annick Courtaugis affichait un large sourire vendredi soir, au terme du Challenge des Retraités : « Nous avons compté cette année 240 participants, contre 192 l'an passé. » La compétition s'est déroulée sur trois mois d'avril à juin et a mis aux prises 120 équipes de deux boulistes chacune. Parmi eux, Guy Faris et Gustave Roiné ont remporté le trophée qui a rejoint « L'Etoile de Sablé ».

Marie-Annick Mahot et Gabriel Lairmelin des Ponts-de-Cé montent sur la deuxième marche du podium, suivis de près par Marcel et Marie-Jo Guyon de Villaines-sous-Malicorne. Et les joueurs de Précigné dans ce classement ? « Ils sont assez loin », souffle la présidente. Mais les locaux prendront sans nul doute leur revanche en juillet : « Le 21 se tiendra la finale du Challenge de La Grappe », indique Annick Courtaugis. Celui de la société dans lequel il est obligatoire de briller !

http://fedebouledefort.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=6




Lundi 3 juin 2013

Premiers cours à la piscine pour les scolaires

x13f14

La chance ! Les grandes sections de Pomme d'Api vont prendre leur premier bain dans une eau à 27 degrés.

Nouveau maître-nageur à la piscine des Lices pour trois mois, Franck Chenu accueillait lundi les premiers élèves des écoles de Précigné. « Treize classes des trois écoles vont se relayer jusqu'aux vacances de juillet » précisait Miguel Piniau, surveillant de baignade avec Damien Etourmy, Florent Lair et Eloïse Bastard. Élèves à l'école Pomme d'Api, les grandes sections ont étrenné la nouvelle saison dans des eaux d'azur aux températures tropicales : « 27 degrés » indiquait le panneau à l'entrée pour le petit bassin.

 Un bain frais n'est jamais perdu

Et le grand ? « Il est à température naturelle, à savoir 19 degrés 5. » Car un méchant problème de chaudière est venu contrecarrer le début de saison. Avec en prime  une réparation qui pourrait prendre du temps. « Ca n'empêche pas les jeunes de s'y baigner, ils sont venus nombreux dès l'ouverture samedi », a souligné Franck Chenu. Et le maître-nageur de positiver : « C'est la température de l'Océan Atlantique aux meilleures heures du mois d'août, les enfants ne seront pas surpris pendant les vacances ! »

Cours de natation : apprentissage et perfectionnement. 100 € les 10 cours en groupe (maxi 4 personnes). 130 € les 10 cours en individuel.

Aquagym : En juin le mardi de 19 h à 19 h 45. En juillet et août le mardi, mercredi et jeudi de 19 h 45 à 20 h 30. Tarifs : 20 € les 5 séances.

Téléphone : Maître-nageur, 06 62 18 51 39. Piscine : 02 43 95 41 85. Horaires : Cliquer sur " Tourisme " dans le menu.



Dimanche 2 juin 2013

Jean Siméon Chardin s'invite au Manoir de Sourches

x13f10W412 x13f11b

En amont du ruisseau de la Fontaine Sans Fond, Le Manoir de Sourches apparaît telle une vision du Moyen-Age au promeneur surpris : Entouré de ses douves et de ses jardins, cet ancien logis d'un petit seigneur de province étonne par la qualité de sa restauration : « Un travail de longue haleine récompensé en 2001 par un prix des vieilles Maisons Françaises. » Mais aussi un labeur sans fin, authentique et générateur de nouveautés à chaque nouvelle visite : « Notre jardin médiéval est désormais complet », s'enthousiasme Solange Guilbert-Röed.

En costume du XVIIe siècle, Nathalie présente les jardins à la française « réalisés dans l'esprit d'André Le Nôtre, thème de cette année ». Plus loin se cachent « les jardins secrets intimes des XVIIIe et XIXe siècle, où la prédominance est donnée à une seule couleur : bleu pour l'un, blanc pour l'autre. » Mais s'il y a une innovation qui a ravi le public de ces portes ouvertes, c'est bien l'aménagement de la cuisine boulangerie « à la manière de Chardin » : Sur la massive table de bois trônent les célèbres natures mortes du peintre, en trois dimensions !

x13f12 x13f13

En haut à droite : Peintre du XVIIIe siècle, Jean Siméon Chardin a inspiré Solange Guilbert-Röed pour l'aménagement de sa cuisine-boulangerie.

http://www.manoir-de-sourches.info/



Dimanche 2 juin 2013

Le gala de la gymnastique enfants fait salle comble

Les deux tribunes de la salle Robert Courtaugis n'étaient pas assez grandes ce dimanche pour accueillir les familles des petits gymnastes : La dextérité des enfants âgés de 3 à 12 ans progresse à pas de géants depuis la création du club en 2009, alors que les petits nouveaux font chavirer le public de par leur hardiesse. Sous la surveillance attentive de Sophie Jouanneau, « la monitrice », tremplins, poutres et autres chevaux d'arçon sont franchies comme de simples jeux de square.

Mais ce sont les chorégraphies qui ont manifestement emporté les suffrages des spectateurs : Reine du gala, la zumba concurrençait le dernier tube de Psy et sa fameuse danse du jockey. D'où l'idée de Sandrine Bignet, présidente, « d'inviter les familles à participer aux figures gymniques, puis de danser avec les jeunes. » Comme à la fin d'un match gagné haut la main, des grappes de parents quittèrent les tribunes pour envahir le gymnase, à la grande joie des enfants ravis : final en apothéose !

x13f08 x13f09

Dimanche à la salle Robert Courtaugis : Les gymnastes en herbe et l'élégance de leurs exercices ont réjoui les familles.



Samedi 1er juin 2013

Bilan sportif mitigé et départs à l'USP football

Lors de l'assemblée générale de samedi dernier, Bernard Roinard a fait le point de la saison écoulée : « On peut la qualifier de mitigée, a indiqué le président du club de football, car l'équipe A n'aura joué qu'une année en promotion d'honneur. » En revanche, l'équipe de réserve s'est maintenue sans problème dans sa division « et dans un bon état d'esprit ». Autre sujet de satisfaction, celle d'une génération montante prometteuse : « Nos jeunes se sont bien comportés dans leurs championnats, avec une mention particulière pour les catégories U11 et U13. »

Pas d'inquiétude non plus du côté des effectifs des licenciés « puisqu'une augmentation de 5 % a été comptabilisée. » L'occasion également de présenter le nouvel entraîneur des équipes seniors, Sébastien Powiki, l'an passé sur La Chapelle d'Aligné. En revanche et après de longues années consacrées à l'école du football, Miguel Piniau quitte « Les Diables Rouges » pour un club du Maine et Loire : « Nous sommes à la recherche d'une alternative », a insisté le président. Les finances ? « En déficit, la météo pluvieuse a plombé toutes nos manifestations ! »

x13f07

Élections en vue : Après 3 saisons, le président ainsi que 6 membres ont décidé de mettre fin à leur mandat.

http://us-precigne.footeo.com/





Samedi 1er juin 2013

Toujours plus de jeunes à la fête de la pêche

x13f06

Dans un cadre ydillique à l'ombre de saules centenaires, les enfants viennent de loin pour participer à la fête de la pêche de Précigné.

Pas moins de 100 kg de truites avaient dès la veille rejoint le fond de l'onde. Parmi la trentaine d'enfants venus samedi " taquiner le goujon " sur les bords de la Voutonne, Charlène Fautrat sortait cinq poissons en moins de dix minutes du haut de ses sept ans. Organisée par l'Aappma (Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique), La très joyeuse fête de la pêche attire toujours plus de jeunes largement récompensés pour leurs prises.

Car lorsque le président Marcel Binet souffle dans son cor de chasse pour annoncer la fin de la compétition, une nuée de pêcheurs en herbe le rejoignent tel le flûtiste de Hamelin. Mais cette fois pour recevoir quantité de cadeaux offerts par les pêcheurs mais aussi la boule de fort, LDC ainsi que la municipalité : coupes, gaules et médailles ont ravi les enfants, sans oublier un grand poster pour devenir incollable sur tout ce qui frétille dans les eaux de la Sarthe !

http://www.federationpeche.fr/72/





Samedi 1er juin 2013

L'Île aux Bout'choux plébiscitée par les familles

x13f05

Samedi matin à la MAM : Les quatre assistantes maternelles ont fait découvrir l'Île aux Bout'choux à des parents enthousiasmés.

« Au terme d'un an de fonctionnement, cette matinée prendra valeur de reconnaissance » avaient confié les quatre assistantes maternelles de l'Île aux Bout'choux. Grande satisfaction ce samedi pour Sandrine Bignet, Nathalie Ménard, Emilie Razzouk et Christelle Houdouin : « Plus d'une trentaine de parents ont répondu présents à notre opération portes ouvertes. » Auxquels il convient d'ajouter tous ceux qui ont aidé à la réalisation de ce grand projet, et pu constater la réussite de la petite entreprise : « La Caisse d'allocations familiales, le Conseil Général, Créavenir du Crédit Mutuel, le Pays Vallée de la Sarthe sans omettre la Municipalité de Précigné avec une subvention de 3 000 €. »

Car cette nouvelle structure a trouvé toute sa place dans la commune : « Nous comptons vingt-six enfants inscrits de 2 mois à 8 ans », se réjouit Sandrine Bignet. Et Christelle Houdouin de renchérir : « Ce qui correspond largement à nos attentes ! » Doté d'une large amplitude horaire, le concept a séduit : « Beaucoup de parents travaillent en équipe, certain font même les trois-huit », précisent les assistantes maternelles. « Par ailleurs, rajoutent-elles, le fait que les enfants soient en contact les prépare à la sociabilité ». À cet effet, une batterie de jouets ainsi que de nombreux livres comblent « les petits trésors », dont l'île a aujourd'hui sans conteste de très beaux jours devant elle.

Pratique : L'Ile aux Bout'choux, 6, rue des Ecoles à Précigné. Ouverture de 4 h 15 du matin jusqu'à 21 h 30 le soir. Contact : 02 43 95 80 66




Mercredi 29 mai 2013

Le club de basket doit recruter pour continuer

Dressé par Thierry Pradère, le bilan de la saison reste mitigé quant aux résultats sportifs : « Il a fallu annuler la catégorie des moins de 7 ans », regrette le président de l'USP. « Quant aux équipes U11 et U13, elles ont été engagées avec des équipes justes ». Si les U9 ont bien progressé grâce à leur assiduité lors des entraînements, les U13 finissent quand même premiers « mais dans une poule facile ».

Car les effectifs sont en baisse : « Les filles qui représentaient la moitié des jeunes ne sont plus que quatre. » Un groupe peu homogène a donc handicapé les U11 qui se classent 3e en 1re phase : « Leur combativité et leurs efforts n'ont pas toujours été récompensés », soupire Thierry Pradère. Un président qui souhaite d'ailleurs trouver un successeur au plus vite, « Pour éviter la fermeture de la section ».

x13f01 x13f02 x13f03

De gauche à droite : Les U9 avec Thierry Pradère, les U13 avec Christine Noury, les U11 avec Raynald Duez.

http://basketball.precigne.over-blog.com/



Mercredi 29 mai 2013

Judo : Premières ceintures en sport adapté

x13e41

Fruits de la convention signée il y a deux ans par le club de judo et la Sassa, onze ceintures ont été décernées en sport adapté.

« De huit judokas au départ, nous sommes passés à douze », se réjouit Marion Bernardeau. « Un deuxième créneau d'entraînement a donc été mis en place », ajoute l'animatrice de la SASSA (Sport adapté Sablé Solesmes Asnières). Grand moment donc ce mercredi matin au dojo de Précigné, puisque onze sportifs en situation de handicap mental ou psychique recevaient leur première ceinture. L'occasion d'inviter plusieurs foyers occupationnels du secteur à la cérémonie, « car le souhait de notre association reste d'ouvrir la pratique du judo au plus grand nombre. »

Si quatre résidents du Centre Basile Moreau se voyaient remettre pour la première fois le précieux ruban de couleur, deux résidents saboliens du « Temps de vivre » furent particulièrement mis à l'honneur : Damien Métreau ainsi que Magali Salaün ont reçu une coupe pour « leur assiduité, leur engagement et leurs performances ». Belle satisfaction pour Mathias Etourmy qui entraîne le groupe depuis deux ans, mais aussi pour Pierre Hérouin, président de la Sassa « Pour qui ce partenariat permet à nos handicapés de s'épanouir et s'intégrer dans la société par le sport. »

http://precignejudo.sportsregions.fr/




Samedi 25 mai 2013

Son et lumière : 1re répétition du millésime 2013

x13e40

Les membres et figurants de « Précigné, toute une histoire » ont commencé les répétitions de la 4e édition du Son et lumière.

L'espace de Rivauderies résonne des hennissements des chevaux. « Ne tournez pas le dos au public » clame une voix dans les hauts parleurs : Samedi se tenait la première répétition du nouveau spectacle de l'association « Précigné toute une histoire ». Son inséparable micro à la main, Maryse Morin explique : « Aujourd'hui, on répète tout et on se cale sur le timing de la bande-son. Les emplacements de chacun sont vérifiés, ainsi que les entrées et sorties ». C'est justement bientôt le tour d'Albert et Hervé, soldats du Moyen-Age : « Comment se battre avec nos épées contre des archers ? », s'interrogent-ils. Réponse dans la mémorable bataille qui va suivre !

Fil conducteur de cette quatrième édition, François Jouin qui se rend à la mairie du château pour la veillée : En décembre 1805 où à Austerlitz, le soleil se lève pour marquer l'anniversaire du sacre de Napoléon, il prédit le réveil du château de Bois-Dauphin et raconte son histoire : « Guerre de Cent ans, Renaissance puis renouveau des lieux avec la famille de Rougé ». Danses et cavalerie ponctuent cette première répétition, dans l'attente des premiers décors, « Dont la réplique du château détruit, elle est presque terminée ! » Voilà qui éclaire le titre choisi pour ce quatrième spectacle du Son et lumière les 30 et 31 août prochains : « Ah, mon beau château ! »


RESERVATIONS AU 06 44 38 98 75 ou 02 43 95 50 55 ( laisser un message ) ou 02 43 94 54 80

Tarifs : Adulte : 14 €. Enfant jusqu'à 12 ans : 9 €. Groupe de 10 Personnes : 12 €

http://www.precigne-touteunehistoire.fr/





Jeudi 23 mai 2013

Une course cycliste par étapes pour la fin juin

x13e37 x13e38

A gauche : Passage des coureurs devant la gendarmerie dans les années soixante-dix. A droite aujourdhui et en pleine montée, Noël bleu en jaune.

Changement de braquet et nouveau départ pour le CCCP, Comité de challenge cycliste précignéen ! Après quinze ans sous la présidence énergique et résolue de Jean-Marie Philippot, les craintes de voir l'association mise en sommeil faute de bénévoles sont dissipées : « Nous avons étoffé le bureau par du relationnel », explique son successeur depuis novembre dernier. Quoi de plus intelligible puisqu'ancien coureur lui-même et originaire de Lille, Jacques Dewancker porte non sans une certaine fierté un patronyme qui fleure bon les royaumes de La Petite Reine : le Nord et ses plats pays de Belgique et de Flandre.

D'où l'organisation d'une manifestation le 23 juin prochain, dans la périphérie ouest de la ville : « Dès La matinée, une course de dix kilomètres contre la montre en individuel prendra le départ rue de Berlin en direction de la route de Morannes », explique Jacques Dewancker. Aux prises l'après-midi sur circuit, « Cinq catégories de coureurs traverseront la forêt de Pincé pour des courses de 48 à 84 kilomètres. » Sous l'égide de la FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail) et dénommée Souvenir Daniel Ambroise, « l'épreuve pourrait séduire jusqu'à 120 participants » selon Noël Bleu, infatigable vétéran du CCCP.

x13e39

Le Comité de challenge cycliste reste confiant dans l'avenir avec la programmation le dimanche 23 juin de la course « Souvenir Daniel Ambroise ».

Le bureau du Comité de Challenge Cycliste de Précigné ( CCCP ) :

Président, Jacques Dewancker. Vice-président, Noël Bleu. Secrétaire, Marie-Agnès Dewancker-Place. Trésorier, Fernand Bordin. Trésorier adjoint, Jean-Marie-Philippot ( et relation coureurs ). Tony Gommer, Gilbert Bahain, responsables matériel. Alain Bardoux, juge et commentateur.

http://fsgt72.free.fr/index.php



Mercredi 22 mai 2013

École privée : La réussite de la classe de mer pour tous

x13e33-W412 x13e34-W412

Le défi était de taille : Déménager toute une école sur une île ! Mission réussie pour Alain Brillet et ses collègues enseignants : « Un séjour unique, un lieu enchanteur », s'enthousiasme le directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean. D'autant que la météo du Golfe du Morbihan fut un auxiliaire précieux pour le bon déroulement des activités : « Les maternelles ont découvert l'île par un jeu de piste le premier jour, raconte-t-il, puis ils l'ont parcourue par une approche sensorielle et la pêche à pied les deux jours suivants. » Avant de partir, l'incontournable carte postale a été fabriquée en éléments naturels.

Même éventail de pédagogie sur le terrain pour les primaires : « Une approche préhistorique avec poterie et feu, de la géologie, l'étude des contes et légendes locaux et le land-art, sans oublier l'observation des oiseaux ». Apogée de cette classe de découverte pour les CM1 et CM2, les cours de catamaran sur les eaux tranquilles du Golfe. Et d'autres objectifs furent atteints : « Les maternelles et les primaires se sont découverts hors de l'école grâce au tutorat entre enfants » se réjouit le directeur. Mais aussi et surtout, « les 106 élèves ont appris à connaître leur enseignant sous un autre angle ». Une belle réussite !

x13e35-W412 x13e36-W412

Apprendre les rudiments de la voile puis voguer en bateau sur le Golfe du Morbihan, de quoi avoir le sourire !



Lundi 20 mai 2013

240 participants au rallye du moto-club de Nantes

x13e29 x13e30

À croire que le site de Précigné attire tout particulièrement la grande famille des motards : Après les side-caristes de Pâques invités par l'Amicale de l'école publique, c'est le moto-club de Nantes qui a envahi la petite cité à la Pentecôte. Et comme pour les attelages cette année, les « Roues- zinards » organisaient là leur 30e rallye-découverte : « Nous avons choisi de fêter cet anniversaire à Précigné à cause de son cachet », explique Pascal Friconneau, trésorier du club. Et d'ajouter : « La qualité des infrastructures comme le camping et la salle des fêtes, ainsi que le nombre de commerces ont été déterminants. »

Dès le samedi matin, 240 participants sont ainsi partis de Mouzillon, pays du Muscadet, pour résoudre les énigmes proposées au fil de la route. « Une grosse organisation gérée par 30 membres de l'association et 20 bénévoles », témoigne Dominique Janin, président au T-shirt noir flanqué du logo d'une grappe. Lundi midi avait lieu la remise des prix aux équipes les plus performantes : Le premier fut remis par Francis Plot, maire de Précigné, alors qu'une coupe était offerte par Alain Etourmy, adjoint aux sports. Les Roues-zinards ? « Des motards qui traînaillent ». Et même sous une pluie battante et continue !

x13e31 x13e32

Les motards de Nantes et sa région ont sillonné le bocage et les forêts de Précigné pendant tout le week-end de Pentecôte avant de recevoir leurs prix.



Samedi 18 mai 2013

Football en famille : un succès toujours plus large !

x13e28

Une flopée de supporters est venue encourager les équipes : Vikings, Conquistadores ou encore Pirates, celle du président Bernard Roinard.

En place depuis des temps immémoriaux, le Tournoi de Pentecôte met aux prises toujours plus de jeunes sur la pelouse du stade Robert Courtaugis : « Près de 500 enfants du secteur y participent », précise Miguel Piniau. Dans une tranche d'âge qui court de six à seize ans, « Les moins de onze ans se sont classés premiers dans leur catégorie, avec douze équipes en lice », se réjouit l'animateur de l'école de football.

Réapparu il y a quelques années déjà, le « foot des familles » finit par voler la vedette à l'ancien Tournoi de Sixte : « Prenez deux enfants, une femme et deux hommes et mettez-les sur un plateau », explique Bruno Offe, trésorier de l'USP. D'où des équipes totalement disparates : « à six ans à peine, Nolan et Mathis Guéhéry côtoient sur le terrain Pierre-Jean Lardeux, bientôt soixante-deux ans ». Une vraie fête du ballon rond !

Prochain rendez-vous : Pour l'Assemblée générale qui se tiendra au stade le samedi 1er juin à 17 heures. Elle sera suivie d'un cochon grillé : inscriptions auprès des responsables jusqu'au vendredi 24 mai.




Lundi 13 mai 2013

École Saint-Joseph Saint-Jean : Trois cars vers la belle bleue

Affluence hors norme ce lundi matin au rond-point des écoles : Cent dix élèves ont pris place à bord de trois cars pour le golfe du Morbihan. Une première puisque ce sont tous les enfants de l'école qui sont partis en voyage de découverte, les maternelles pour trois jours et les primaires pour cinq. Accompagnés d'Alain Brillet, directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean, de leurs institutrices, d'assistantes maternelles et même d'enseignants à la retraite, les élèves vont se plonger dans le milieu marin : pêche à pied, voile et activités artistiques entre autres. De quoi susciter une joyeuse animation sur la petite île de Berder, paisible joyau de la Bretagne.

x13e26

Avant le concert de klaxons des cars pour la Bretagne, quelques yeux s'embrumèrent, côté parents surtout !


Dimanche 12 mai 2013

À Wewelsburg : un arbre jumeau pour la ville jumelle

L'anniversaire d'un demi-siècle de réconciliation franco-allemande a été au centre des réjouissances du voyage à Wewelsburg. Parmi les excursionnistes de l'Ascension avaient pris place quatre anciens du périple de l'année suivante, en 1964 : Francette Thomas, Bertrand Chapelière, Serge Piron et Maurice Hardouin. Rendez-vous a déjà été pris pour l'an prochain à Précigné, où tous ces pionniers du jumelage seront mis à l'honneur.

x13e05

Français et Allemands ont célébré la réconciliation de 1963 autour de la pierre qui symbolise l'amitié entre Précigné et sa jumelle.

Après mille kilomètres de car, quoi de plus réparateur qu'une bonne randonnée pour se remettre en jambes ! Ainsi débutait jeudi dernier le programme du séjour concocté par les amis Allemands à l'occasion des cinquante ans du Traité de l'Elysée. En Mémoire de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, pas moins de 47 Précignéens ont donc franchi le Rhin pour participer à cette commémoration. Moment fort du séjour après un convivial pique-nique à la ferme, la visite de la Salle de la Paix à Münster, grande ville universitaire : « Là où fut signé en 1648 le Traité de Westphalie, où des émissaires de toute l'Europe se mettent pour la première fois autour d'une table afin de cesser les hostilités. »

Victoire des jeunes footballeurs de l'USP

Place ensuite aux échanges sportifs, puisque douze jeunes de l'USP football étaient venus en découdre avec courage sur la pelouse des supporters de Dortmund : une équipe pleine de promesses qui l'a emporté par trois buts à un. Il était alors temps, à l'issue du traditionnel banquet, de passer à la remise des cadeaux : compositions florales de l'atelier handicapés du Centre Basile Moreau, spécialités culinaires du Comité de jumelage, statuette des Pompiers. Mais aussi et surtout rien de moins qu'un arbre de Judée offert par le maire de Précigné : « Le jumeau de celui que nous venons de planter chez nous, au milieu du Square de Wewelsburg », a expliqué Francis Plot, grande photo à l'appui !

x13e06 x13e07

Alors que la " Randonnée des Pères " a inauguré le séjour, les jeunes de l'USP football ont fait connaissance avec leurs homologues allemands.

Encore plus de photos-Noch mehr Bilder





Dimanche 5 mai 2013

250 exposants au bric à brac de Créatouva

x13e04 x13e03

Depuis une dizaine d'années que la manifestation existe, le succès des crêpières du bric à brac ne se dément pas.

« Pour la première fois que nous nous installons dans l'Espace des Rivauderies, nous battons tous les records », se félicite Armelle Coëffé. Avec 250 exposants, un vaste choix s'offrait aux milliers de visiteurs venus chiner la bonne affaire. « Nous allons pouvoir continuer à investir dans les activités manuelles », poursuit la présidente, « notamment par l'achat d'une surjeteuse, une machine à coudre qui va nous amener à créer une collection de vêtements pour l'été ».

Organisée conjointement avec le Comité des fêtes, la manifestation permet aussi d'ajuster les finances après les spectacles : « Même si les chanteurs de Gospell ont rencontré un grand succès en février dernier, l'association s'en est quand même ressorti avec un léger déficit », précise Alain Etourmy. Le grand bric à brac de Précigné a donc aussi vocation « à maintenir une vie culturelle intéressante dans la cité ». Prochain rendez-vous : « Les Voutonnantes » fin juillet.




Mercredi 1er mai 2013

Ils randonnent à rollers contre vents et marées

« On n'annule jamais », précise d'emblée Daniel Boivin, président de l'AS Sabbé roller sport depuis 1984, « tout juste avons-nous enregistré quelques défections à cause de la pluie. » Et de fait, malgré les noirs nuages venus du Maine normand et dix petits degrés dans l'air, une quinzaine de sportifs de tous âges ont chaussé mercredi 1er mai leurs rollers, pour une belle randonnée à travers la campagne de Précigné.

Sous les casques multicolores qui protègent aussi de la pluie, Léa Boutteloup, huit ans, s'affiche comme la plus jeune des participants. Elle dispute la vedette à Jean-Marie Hubert, 66 ans et à la tête de la commission randonnée sarthoise. Sans oublier la locale de l'épreuve, Justine Vérité « invitée par une amie du collège », pour un circuit de 20 km à l'ombre des arbres de la forêt de Malpaire sous un ciel enfin apaisé !

x13e01

Autrefois Fédération de patinage à roulettes, l'AS Sablé roller sport organise des randonnées depuis 15 ans par tous les temps.



Mardi 30 avril 2013

Soirée de l'Adep : le bénévolat mis à l'honneur

x13d29

Joël Bréthomé (au centre en haut) et les membres de l'Amicale de l'école publique ont remercié les bénévoles, au nombre de 250 avec leur famille.

Comme chaque année peu de temps après le rassemblement side-cariste, l'Amicale de l'école publique organise un repas pour remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de la manifestation. « À commencer par les soixante motards qui sécurisent les intersections lors du parcours », a indiqué mardi soir Joël Bréthomé, devant les bénévoles et leur famille. Puis vint le tour de « la centaine de personnes qui montent les structures et se relaient au self-service ainsi qu'à la buvette, celles qui assurent la sécurité pendant le show moto. » Sans oublier les membres du service hygiène qui nettoient le site trois jours durant, et les huit secouristes de la Croix-Rouge bien entendu.

x13d32

« Voilà pourquoi la préfecture nous fait confiance en renouvelant l'autorisation » a expliqué Joël Bréthomé qui n'a pas oublié non plus la Municipalité de Précigné dans ses remerciements : « L'Espace des Lices nous est gracieusement alloué, même chose pour le camping et le terrain de football. » Précieuse également, « l'aide apportée par les ouvriers communaux quit protégent les lieux et amènent tous les matériaux pour le feu. » Le président a aussi salué les élus de La Flèche pour l'accueil de cent-vingt sides. Ainsi que pour celui des motos solos à la Monnerie, dans des accents cornéliens : « Nous partîmes huit cents, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au lac ! »

x13d30 x13d31

Venus pour certains de très loin, les side-caristes plébiscitent toujours plus le rassemblement et ses bénévoles, ici l'équipe du barbecue.




 

Samedi 27 avril 2013

Kareen Batereau et Pascal Blot meilleurs joueurs au tennis

Voilà deux mois que les fans de la balle jaune du club de tennis montent au filet pour se départager : « Ont participé au tournoi interne une douzaine de femmes et trente hommes, dont les jeunes à partir de 14 ans », précise Marivie Moreau. Des effectifs qui réjouissent la présidente : « Le club a enregistré une progression de 10 % et compte actuellement 81 licenciés, 39 adultes et 42 enfants inscrits à l'école de tennis ».

Parmi eux, deux joueurs peuvent désormais arguer du titre de meilleure raquette du club : Il s'agit chez les dames de Kareen Batereau qui s'impose en finale contre la présidente elle-même (6/2, 3/6, 6/3). Pas de surprise chez les hommes où face à Frédéric Horpin, Pascal Blot confirme sa suprématie (7/6, 6/4). Rendez-vous a été donné au tournoi open de juin, ouvert cette fois à de redoutables compétiteurs des alentours.

x13d28

Kareen Batereau (à gauche) et Pascal Blot (à droite), vainqueurs du tournoi interne du club de tennis précignéen.



Mardi 23 avril 2013

Tickets sports : La petite reine reste indémodable

x13d27

Le temps n'est plus au compliqué : la journée de mardi consacrée à la « petite reine » a fait le bonheur d'une quinzaine d'enfants.

Sous la houlette d'une dizaine d'animateurs, quatre-vingt-dix écoliers en vacances participent aux activités journalières plus connues sous le terme de tickets sports : « c'est quinze de plus que l'an dernier », se réjouit Miguel Piniau, coordinateur de l'Association municipale sports Loisirs culture. Un succès qui ne se dément pas depuis vingt ans que la structure existe. D'ailleurs, les enfants se pressaient mardi pour enfourcher les vélos tout terrain, revêtus d'un gilet fluorescent pour la balade de l'après-midi : « Car la matinée est consacrée à l'entretien du matériel pour diminuer l'effort, ainsi qu'à l'entraînement », précisaient Pierre Moreau et Sophie Jouanneau, animateurs chevronnés de l'Amslcp.

" Ne passons pas à côté des choses simples "

De nouvelles activités sont récemment venues se greffer sur le large éventail de l'association : « Nous enregistrons toujours plus d'inscriptions pour la cuisine et la danse », indique Miguel Piniau. « Dernièrement aussi, la confection de bijoux comme les boucles d'oreilles et bracelets en pâte fimo a beaucoup plu aux jeunes. » Du côté de la transmission du patrimoine culturel, quelques enfants s'entraînent à la boule de fort. « Certaines activités reviennent souvent, concède Miguel Piniau, mais les sports mécaniques sont hors de prix. Quant à la journée sur la côte, c'est mille euros de car. » Et l'animateur d'ajouter tel un clin d'œil : « Ne passons pas à côté des choses simples ! » Comme la petite reine, par exemple.

Site Internet de l'Association municipale sports loisirs culture : http://petits-reporters-amslcp.blogspot.fr/




Mercredi 17 avril 2013

Judo : Aurélia Marteau dans la cour des grandes

x13d26

Étoile montante du club de Précigné, Aurélia Marteau (au centre en bas) s'affiche comme le modèle à suivre du côté des plus jeunes.

Chez les jeunes judokas précignéens, il ne se passe pas deux mois sans qu'elle ne revienne d'une compétition le front ceint de nouveaux lauriers : Déjà qualifiée lors de la Coupe de France 2011 en cadette, Aurélia Marteau s'était illustrée le 3 février dernier aux championnats régionaux avec une belle quatrième place. Récidive à Angers le week-end dernier où l'élève de Mathias Etourmy a fait un malheur chez les moins de 48 kg : « Son podium lui ouvre les portes des championnats interrégionaux », se réjouit l'entraîneur.

Avec une précision de taille : « Arrivée première en juniors, elle a été surclassée en seniors ». Autrement dit et à tout juste dix-sept ans, Aurélia Marteau aura l'occasion début mai d'entrer vraiment dans la cour des grandes. À Saint Berthevin ( Mayenne ) où se dérouleront les épreuves de qualification, l'espoir du club de judo de Précigné devra prouver que son intronisation précoce chez les seniors n'a rien de prématuré.




Samedi 13 avril 2013

À Sablé, les bonnes notes des élèves du Brass band

x13d23 x13d24

Centre socioculturel de Sablé, samedi soir. Les élèves du public et du privé sont réunis par la musique au sein de l'orchestre à l'école ( OAE ).

Pour la première fois depuis sa création en 2010, l'orchestre des écoles s'est produit dans le cadre d'un concert de printemps : celui de l'orchestre d'harmonie de Sablé sur la scène du Centre socioculturel. Pour les écoliers de François Rabelais et Saint-Joseph Saint-Jean, ce fut un honneur que de jouer devant leurs aînés du Brass band des Pays de La Loire : « Notre formation parraine l'OAE de Précigné, voilà pourquoi nous les intégrons à nos projets autant que faire se peut », expliquait Nicolas Leudière. L'an passé d'ailleurs, les jeunes Précignéens avaient participé au 15e anniversaire du Brass band à Avrillé.

Pour le chef du prestigieux orchestre régional, c'est aussi l'occasion de revenir sur la génèse de cette grande idée : « Elle est née de l'inquiétude de Francis Pot, Maire de Précigné, face au nombre décroissant des musiciens dans sa commune. » Dispositif transformant une classe entière en orchestre pendant trois ans du CE2 au CM2, l'orchestre à l'école réunissait samedi soir 43 jeunes musiciens. Ravis de jouer, qui de la trompette, qui du tuba ou du cornet, devant un public de six cents mélomanes, les élèves ont offert une ouverture de grande qualité : pour preuve, leur prestation a même suscité un rappel enthousiaste !

x13d25

https://sites.google.com/site/brassbanddespaysdelaloire/




Vendredi 12 avril 2013

La classe de mer à Berder séduit Créavenir

« Il s'agit de délocaliser toute l'école Saint-Joseph Saint-Jean de la moyenne section au cours moyen », a rappelé Alain Brillet. Et le directeur de préciser : « Au total, 116 élèves prendront la direction de l'île de Berder dans le golfe du Morbihan. » Départ le 13 mai, dans un mois : « C'est un projet qui mêle le pédagogique et l'écologique. Il vise à responsabiliser les plus grands vis-à-vis des petits. » L'originalité ? « Faire grandir les enfants en dehors du milieu familial. »

Et pour découvrir un autre milieu, marin celui-là : « Les élèves pourront s'initier à la voile, ils vont aussi fabriquer des aquariums. » Leur sera également proposé de construire des objets, à partir des matériaux abandonnés sur le sable par la mer. Toutes activités qui ont séduit les responsables de Créavenir : Une subvention de mille euros a été octroyée par l'association en faveur des élèves de l'école privée. Ne reste plus qu'à leur souhaiter bon vent !

x13d21 x13d22

Projet Berder 2013 : Présidente des parents d'élèves, Nadège Brenier a reçu un chèque bienvenu des mains des responsables de « Créavenir ».

 

 

 


Dimanche 7 avril 2013

Au tournoi de judo, 210 jeunes judokas sur les tatamis

x13d18 x13d19

Les jeunes judokas de Précigné ont réussi à récupérer la coupe Europack face à des adversaires venus de toute la Sarthe.

Pour nombre d'entre eux, c'était le baptême du feu : toute la journée de dimanche, deux cent dix jeunes judokas sont venus en découdre sur les tatamis précignéens. De l'éveil judo aux benjamins en passant par les poussins et mini-poussins, « les ceintures s'échelonnent de la blanche à la jaune », précisait Jimmy Eustache, président du club. Les judokas en herbe de quatre à onze ans ne représentaient pas moins de vingt clubs du département, dont certains fort connus comme Alonnes ou Le Mans.

Parmi eux, trente-cinq engagés dans l'équipe de Précigné : Rassurés et ainsi très à l'aise à dans leur propre dojo, les locaux l'ont brillamment emporté devant La Milesse et Bonnétable. Et si tous sont repartis bardés de médailles et même une coupe par club sous le bras, les élèves de Matthias Etourmy ont récupéré le célèbre trophée Europack, gagné l'année précédente par La Suze. Une récompense méritée, que les champions auront tout le loisir d'admirer lors de la journée des familles en juin prochain.

Site Internet:

http://precignejudo.club.sportsregions.fr/




Dimanche 7 avril 2013

Pêche loisirs détente : des viviers bien remplis

Certains sont même venus du nord Mayenne, tant l'étang du Bas des Landes est réputé pour son cadre et sa convivialité : soixante pêcheurs ont lancé leurs gaules samedi de bon matin à l'appel de Philippe Barré : « Quarante kilos de grosses truites et la même quantité de petites ont été mises à l'eau la veille », indique le président de l'association « Pêche, loisirs détente. »

Le demi-tarif a convaincu six enfants de venir tenter leur chance. Parmi eux, le premier élu du Conseil municipal jeunes qui a sorti une belle prise du fond de l'onde : « Un bon kilo et demi » soupèse Alexis Vérité. Et point de remise à l'eau pour cette partie de pêche : comme chaque année depuis 1997, ce bon moment se veut ensuite gastronome, avec ou sans les amandes.

x13d15 x13d20 x13d17

Satisfaction des membres de Pêche loisirs détente : L'étang n'a jamais été aussi plein avec deux mètres de hauteur d'eau et de belles prises à la clé.




Samedi 6 avril 2013

Un nouveau label de qualité pour l'école de football

x13d14

Le label qualité de la Fédération Française de Football a été décerné pour récompenser les efforts fournis en faveur des jeunes de six à 11 ans.

« Sur les 140 écoles que compte le département, nous décernons 12 labels par an », explique Christian Fouquet. Depuis ce samedi, celle de l'Usp football fait partie des heureuses élues : « Les critères d'attribution ont tous été contrôlés », précise le président du District. Lesquels ? « L'efficacité de l'encadrement, la qualité des séances, l'importance des moyens mis à disposition par la municipalité. » Sans omettre la participation assidue des enfants aux plateaux : « 44 jeunes footballeurs de six à onze ans fréquentent l'école de football », se réjouit Miguel Piniau, éducateur titulaire du brevet d'Etat.

Un caractère réputé

Un label qualité qui récompense aussi le suivi des jeunes sur le terrain, assuré chaque samedi par José Demont et Pascal Perdrix : « Un véritable sacerdoce, mais c'est comme ça qu'on fait avancer les choses », s'enthousiasme Christian Fouquet, qui salue au passage « la crédibilité certaine du club Précignéen et au-delà du sportif, la dimension sociale qu'elle inclut. » Président de l'Usp football, Bernard Roinard confirme :  « Chez nous, pas d'entente avec d'autres communes : c'est un atout qui nous permet de garder une identité forte ». Un caractère réputé alentours que le nouveau label vient renforcer.




Dimanche 31 mars 2013

L'esprit side de nouveau descendu sur la ville

x13d06 x13d01 x13d07

Escortés d'environ 800 motos, 96 side-cars ont répondu présents ce dimanche de Pâques à l'appel de L'Amicale de l'école publique. Alors que les résidants du Centre Basile Moreau avaient déjà connu la veille les joies de rouler sur trois roues, au raz du bitume, ce fut le tour des élèves de CE1 l'école François Rabelais. En fait de tous ceux qui se levèrent de bonne heure pour dénicher un attelage, car même les solos étaient pris d'assaut par la jeunesse friande de sensations fortes. Une balade pourtant bien tranquille sur 87 km jusqu'à La Flèche, à peine perturbée par deux chevreuils qui traversaient en dehors des clous.

x13d02 x13d03

Par contre, le show du Duke et des Blackliners a comblé les amateurs d'adrénaline, enchaînant les sauts spectaculaires pour ce trentième rassemblement. Souvenirs : Le premier eut lieu un beau jour d'avril 1984 sous l'impulsion de Gilles Frenéhard, instituteur et motard. À l'époque avec une poignée de copains, il emmène ses élèves faire un petit tour de la campagne, comme dans un manège géant. Gérée par le Conseil local de parents d'élèves, la manifestation est confiée en 1989 à l'Amicale de l'école publique qui vient de naître : Pour le bonheur de « toutes les générations » : c'est l'esprit side au succès jamais démenti !

x13d05 x13d08 x13d04



Vendredi 29 mars 2013

La régulation des nuisibles assurée par le Gdeca

x13d11 x13d12

Jean-Philippe Marteau (en haut à gauche) et son bureau ont fait le point des activités 2012-2013 et préparé une campagne contre le ragondin.

Au terme de la saison, les membres du Gdeca (Groupement de défense contre les ennemis des cultures et avicultures) ont livré leurs chiffres : A commencer par 178 renards : « Ces animaux sont les auteurs de nombreux dégâts chez les éleveurs de volailles », explique Jean-Philippe Marteau. Pour les mêmes raisons, 27 fouines figurent également au tableau de chasse. Ont aussi été piégés 143 corbeaux : « ils détruisent les semis d'orge et de maïs », précise le président. Service gratuit sur simple demande à la mairie, 305 pigeons ont été délogés des greniers précignéens.

Mais c'est sur le ragondin que les membres du Gdeca ont concentré cette année leurs efforts. Alors que 179 d'entre eux ont déjà été éliminés, « Une autre campagne contre ces rongeurs va démarrer à la fin du printemps ou au début de l'été » annonçait Jean-Philippe Marteau lors de la réunion de vendredi dernier. Et d'ajouter : « Cette espèce déstabilise les berges des rivières où elle fait du terrassement. Pire, elle propage la leptospirose, une terrible maladie. » Importé d'Amérique du sud, le ragondin n'a pour prédateurs que pumas et caïmans. Un rôle qui revient désormais au Gdeca.

Site Internet : http://www.fdgdon72.fr/



Vendredi 29 mars 2013

La maternelle Pomme d'Api à l'étroit dans ses murs

L'école maternelle « Pomme d'Api » a ouvert ses portes vendredi aux futurs parents. Une quinzaine d'entre eux a fait le tour des locaux, de la petite à la grande section. « Cette opération permet de fixer des rendez-vous pour les inscriptions à partir du 5 avril », explique Sandrine Millet. « Avec quatre classes et 97 enfants, nos effectifs sont en hausse, poursuit la directrice, nous avons été contraints cette année d'installer une classe dans la salle de psychomotricité. Longtemps dévolu aux plus petits, le dernier étage plus connu sous le nom de pigeonnier a été transformé en bibliothèque. »

D'où la nécessité d'agrandir l'école, une promesse de l'équipe municipale qui ne va pas tarder à se concrétiser : « L'architecte a été choisi lors du dernier Conseil », rappelle Francis Plot. Le maire de Précigné a également levé un coin de voile sur l'extension à venir : « De forme cubique, le prolongement vers l'est comportera deux niveaux de 160 m2 chacun. Le premier fera office de garderie en rez des Jardins de la Voutonne, le second se partagera entre une classe et une salle de psychomotricité en rez de la cour de récréation. » Une bonne nouvelle pour la piscine de balles, remisée à la cave !

x13d09 x13d10

Les futurs élèves commencent par tester les jouets, alors qu' une petite collation est offerte avant d'admirer la vue panoramique sur le village.

Inscriptions Maternelle Pomme d'Api : Pour les enfants nés en 2010, le vendredi sur rendez-vous au 02 43 92 34 60.




Mercredi 27 mars 2013

Moisson de médailles pour le club de judo

x13c17

Les bons résultats s'échelonnent des plus jeunes aux plus âgés, « ce qui est positif pour faire grossir les effectifs du club ».

Samedi se déroulait à Mulsanne la troisième phase des Médailles du Comité départemental de judo : Parmi les jeunes issus de toute la Sarthe, pas moins d'une douzaine de judokas de Précigné ont fait briller les couleurs du club. Du côté des benjamins d'abord, Charlie Plassais et Quentin Gaubert montent sur le podium : du même coup, ils décrochent leur sélection en région le 25 mai prochain à Angers. Même récompense chez les seniors où Aurélia Marteau se distingue une fois de plus en se hissant première dans sa catégorie des moins de 48 kg.

Avec trois qualifiées au Championnat de France, les cadettes ne sont pas en reste : Anaïs Bacar, Amélie Boutin et Lucie Papin feront en juin le voyage de Clermont-Ferrand pour représenter le club. La région s'ouvre également pour cinq minimes : Aurore Boissé et Jade Marteau chez les filles, Maxime Busson, Yohann Batereau et Jonathan Eustache chez les garçons. Une belle moisson de médailles qui enchante Mathias Etourmy : « Au vu de ces résultats, souligne l'entraîneur, nous comptons bien obtenir un ou deux sélectionnés en Coupe de France. »




Mercredi 27 mars 2013

Le beau voyage des CM2 de l'école François Rabelais à Paris

x13c18

De leur périple à Paris, les élèves de CM2 garderont sans doute comme plus beau souvenir celui de la Galerie des Glaces.

Quatre jours de visite dans la Capitale : Tel était le thème de la classe de découverte organisée la semaine dernière par l'école François Rabelais. Une première pour nombre d'élèves de la classe de CM2 de Pascale Vaudolon : « Beaucoup d'enfants n'avaient jamais pris le train ni le métro », raconte l'institutrice. Mais aussi et surtout chacun a pu découvrir quatre jours durant les merveilles de la « Ville-Lumière » : regards éblouis par le luxe du château de Versailles, la beauté des tableaux du Louvre, la démesure de la Tour Eiffel !

Sans oublier ce grand rendez-vous avec l'Histoire du Palais-Royal à la Conciergerie : « La prison où fut enfermé le fils du roi Louis XVI, un enfant de dix ans ». Autre Révolution qui a interrogé les élèves, celle des arts au Musée d'Orsay. Avant de passer de l'Impressionisme aux araignées du Palais de la Découverte, où un médiateur a dissipé les dernières phobies infantiles. « Une véritable aventure pour tous » rendue possible par les financements du Conseil local de parents, de l'Amicale de l'école publique et la Municipalité de Précigné.

Quelques dates à retenir : Inscriptions rentrée 2013 à partir du mardi 2 avril, sur rendez-vous au 02 43 92 41 93. Jusqu'aux vacances de Pâques, exposition des photos de l' "English Day ". En juin, deux expositions : celles de l'atelier photo des CM2 et des objets en terre cuite des CP/CE1/CE2.




Samedi 23 mars 2013

 École Saint-Joseph Saint-Jean : classe de mer pour tous !

Journée particulière que celle de samedi dernier pour l'école catholique de Précigné : Outre que l'établissement ouvrait ses portes aux visiteurs, les élèves avaient classe comme chaque jour de l'année : « Ainsi les parents peuvent-ils découvrir leur enfant en plein travail » explique Alain Brillet, « c'est un temps de partage très apprécié par les familles » ajoute le directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean. De leur côté, les enseignants ont présenté la pédagogie utilisée, surtout en maternelle où une dizaine d'inscriptions furent enregistrées.

Mais c'est le projet éducatif et notamment sa partie classe de mer qui a suscité l'intérêt de tous en cette matinée de l'opération « Portes ouvertes ». Car du 13 au 15 mai, toute l'école déménage sur l'île de Berder dans le Golfe du Morbihan : « pendant trois jours pour les maternelles et une semaine pour les primaires » précise Alain Brillet. Au programme entre autres découvertes du milieu marin, « l'étude des oiseaux du littoral, la pêche à pied mais aussi la voile. » Un séjour de rêve pour les 108 élèves, qui valait bien un samedi de présence à l'école !

x13c16

Chef d'établissement, Alain Brillet a reçu les familles avec les enfants et leur a présenté le projet éducatif de l'école catholique.

Téléphone : Ecole Saint Joseph Saint-Jean au 02 43 95 56 89. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : http://precigne-ecoleprivee.wifeo.com/




Mercredi 20 mars 2013

Sport adapté : Pierre Hérouin médaillé par le ministère

x13c15

Pierre Hérouin continue de prospecter tous azimuts pour faire connaître le sport aux déficients intellectuels et psychiques.

Voilà 21 ans que l'association dédiée au sport adapté existe : « C'était en 1992, se souvient Pierre Hérouin, les personnes en situation de handicap mental ou psychique avaient envie de taper dans un ballon. Avec une petite équipe d'éducateurs bénévoles, poursuit le président du Comité départemental, nous avons commencé par mettre en route une équipe de foot, puis du cross-country ». Et que de chemin parcouru depuis : « Aujourd'hui, des salariés encadrent les sportifs au sein de la SASSA (Sport adapté Sablé Solesmes Asnières), de vrais techniciens formés par nous ou issus des facultés de sport. »

Ainsi Marion Bernardeau qui assiste chaque mercredi onze judokas à Précigné, où elle épaule Mathias Etourmy depuis novembre 2011 : « Le judo apprend à se canaliser un peu plus que dans les sports collectifs, souligne l'entraîneur, il stimule le travail de mémoire. » Un partenariat fort selon Pierre Hérouin, « Puisque notre rôle consiste aussi à faire un accompagnement vers les personnes valides en club. » Une recommandation du Ministère de la Cohésion Sociale qui lui a récemment décerné la médaille d'argent : « Pour avoir permis aux handicapés de s'épanouir et s'intégrer dans la société par le sport. »

Contact pour inscriptions : Pierre Hérouin au 02 43 92 78 55 et au 06 09 72 31 49. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet de la Fédération Française du Sport Adapté ( FFSA ) : http://www.ffsa.asso.fr/




Dimanche 17 mars 2013

Le circuit du 30e rassemblement side-cariste sécurisé

x13c11

Avec Joël Bréthomé, de nombreux motards ont pris le départ dimanche après-midi place Saint-Pierre pour reconnaître le parcours du jour de Pâques.

À Précigné, les motards arrivent toujours avant les hirondelles pour annoncer le printemps. Dimanche et comme tous les ans à la mi-mars, ils étaient plus de deux cents à s'être rassemblés place Saint-Pierre. Président de l'Amicale de l'école Publique, Joël Bréthomé a détaillé le circuit qu'emprunteront les side-caristes et leurs passagers le jour de Pâques. Au total 87 km à travers les communes de Pincé, Sablé, Courtillers, Vion, Parcé et Arthezé. Passé le village de Villaines-sous-Malicorne, les attelages au grand cœur feront la traditionnelle pause pique-nique sur La Flèche au lac de La Monnerie.

Le retour vers Précigné se fera par Le Bailleul et Louailles. Un parking spécial a été prévu cette année à l'espace des Rivauderies pour les motos solos, de façon à laisser la plus large place au spectacle de free style. Si le retour du Duke et ses acrobaties sont très attendus, le plus grand sérieux a marqué la reconnaissance du circuit : « Nous mobilisons 70 motos aux intersections » a confié Stéphane Huet, responsable de la sécurité avec Christophe Lefol. La dernière vérification avant le grand jour se déroulera le 30 mars à 14 h, pendant que d'autres motards promèneront les résidents du « Prévent ».

x13c12 x13c14

Le circuit du dimanche 31 mars en détail : Départ Précigné 10 h (0 km), Pincé 10 h 15 (10 km), Sablé 10 h 25 (15 km), Courtillers 10 h 30 (18 km), Vion 10 h 40 (24 km), Parcé 10 h 50 (28 km), Arthezé 11 h (37 km), Villaines-sous-Malicorne 11 h 10 (40 km), La Flèche 11 h 20 (52 km). Pique-nique. Départ La Flèche 13 h 40 (0 km), Villaines-sous-Malicorne 14 h (12 km), Le Bailleul 14 h 10 (17 km), Louailles 14 h 20 (29 km), Précigné 14 h 30 (35 km).




Mercredi 13 mars 2013

Le paysage du Terrain des Lices va changer

« Pendant la dernière tempête, raconte Sébastien Cuilerier, un tilleul s'était couché sur l'allée du château. C'est ce qui nous a mis la puce à l'oreille. » Sondé peu après par un ingénieur de l'Office National des Forêts, l'arbre révèle une maladie due à de minuscules champignons : « Ils mangent les racines, » explique le jardinier municipal. Pire, le mal se propage sous terre et contamine le voisinage : un constat sans appel : « Sept tilleuls sont atteints ainsi que le grand cèdre du cimetière et tous les charmes du terrain des Lices. » Ainsi pour éviter une épidémie, les tronçonneuses sont rentrées ce mercredi de bon matin en action.

Pour parer aussi à tout accident dans un endroit très fréquenté, du fait de ses multiples installations sportives : « Ces arbres sont devenus dangereux, souligne Yves Congnard, car leurs racines sont fragilisées par le pourrissement. D'ailleurs, poursuit le jardinier municipal, nous broyons aussi les souches pour éradiquer le mal. » Un chantier d'abattage qui va s'étendre dans les jours prochains du côté de la route de La Roche-Davy. Mais tous les arbres abattus seront remplacés : « Mis en œuvre par le Conseil jeunes, un arboretum verra le jour dès le prochain hiver ». Et avec des essences différentes, comme un Jardin des Plantes !

x13c08 x13c10

Les charmes et les tilleuls des allées du Terrain des Lices ont commencé à disparaître dans le bruit des tronçonneuses des jardiniers municipaux.

 

 

 

 


Vendredi 8 mars 2013

80 jeunes ont fréquenté les activités de l'AMSLCP

x13c05

Salle omnisports Robert Courtaugis, vendredi soir : « Encore une période de vacances accomplie » sourit avec satisfaction Miguel Piniau, coordinateur de l'association municipale sports loisirs culture (Amslcp). Deux semaines passées ensemble, ça crée des liens, et les enfants viennent tour à tour faire la bise aux 8 animateurs, Julie, Sophie, Pierre et les autres, avant de s'éclipser jusqu'aux vacances de Pâques. « Aujourd'hui, comme toutes les dernières journées, ce sont les jeunes qui ont décidé de leurs activités » explique Damien Etourmy : l'informatique l'a emporté chez les grands, les jeux chez les plus petits.

Vacances sportives et gourmandes

Car l'association a mobilisé pour ces congés la tranche d'âge 6-14 : « 81 cartes ont été vendues, précise Miguel, avec une moyenne de 50 à 60 enfants par jour. » Avec deux points forts, « les activités qui se déroulent dans divers endroits : le gymnase, le terrain multisports, la Maison des associations... » Et bien sûr le large éventail proposé, « avec la danse en plus cette fois ». Si la sortie vers La Flèche a rempli le car pour l'île aux mômes, le bowling et le laser game, football et hockey continuent de passionner les élèves. Mais moins que la cuisine : « Pour laquelle nous avons enregistré 28 inscriptions, record battu ! »

x13c06 x13c07

Rassemblement au gymnase où les vacances s'achèvent par le jeu de l'épervier pour les 6/7 ans et du saut à la corde pour les plus grands.

Le site Internet des jeunes de l'Association municipale sports loisirs culture : http://petits-reporters-amslcp.blogspot.fr/






Vendredi 8 mars 2013

Le Duke de retour au 30e rassemblement side-cariste

x13c03     x13c04

Pour l'Adep, la proximité du rassemblement side-cariste avec la classe de découverte devrait inciter les parents à mettre la main à la pâte.

Les Amicalistes de l'école publique ont dévoilé vendredi dernier le programme du week-end de Pâques : les Trois jours du trois-roues se dérouleront du 30 mars au 1er avril. Avec en point d'orgue le retour du numéro un français de l'acrobatie à moto, le Duke en personne ! Dès le samedi seront accueillis entre 120 et 150 attelages près du terrain de camping, où chacun pourra venir s'émerveiller devant les belles mécaniques. Et place à la balade des gens heureux le lendemain : 90 km ponctués d'un joyeux pique-nique champêtre. À bord des « caisses à savons », les élèves de CE1 de l'école François Rabelais, les anciens du club des Aînés ruraux, mais aussi les handicapés du Centre médical Basile Moreau et les résidants de l'association Perce-Neige de Baracé.

A leur retour pourra démarrer un spectacle sur les chapeaux de roues : Créateur d'adrénaline et habitué de l'ouverture des 24 heures du Mans moto, le Duke revient à Précigné pour se livrer à des acrobaties toujours plus hardies sur le Site des Lices. Suivra la traditionnelle retraite aux flambeaux, tandis qu'un feu d'artifice sans pareil guettera le crépuscule de cette mémorable journée. Mais pour l'heure, les membres de l'Adep retroussent leurs manches : « Question aide aujourd'hui, les parents d'élèves se comptent sur les doigts d'une main » déplorent les Amicalistes. Avec toutefois l'espoir d'un réveil prochain du bénévolat : « Car nous participons au financement de la classe de découverte à Paris des CM2, qui a lieu juste dix jours avant notre 30e rassemblement. »

Pratique : Début du spectacle du dimanche vers 15h30, entrée : 4 euros.




Vendredi 1er mars 2013

La danse, nouvelle activité des tickets-sports

x13c01

Plus d'une trentaine de jeunes suivent les cours de Stacy Chassevent (en blanc à droite) pendant les vacances.

Dernière née dans le monde des activités proposées à Précigné, la danse-enfants a déjà intégré le programme des tickets-sports. Devant le nombre impressionnant des inscriptions prises par l'Association municipale sports loisirs, deux groupes ont été créés : « À raison d'une heure pour chaque section », indique Stacy Chassevent, assistante de Brigitte Foucher dans l'association « Sablé Dansemania ».

Âgés de six à douze ans, « les élèves sont très attentionnés » se réjouit la jeune professeur qui ajoute : « la séance commence par des échauffements. Elle se poursuit par des étirements au sol. » Puis la danse enfin, où chacun scrute et reproduit chaque geste de l'enseignante. Au menu ce vendredi, « Gangnam Style », la chorégraphie du chanteur coréen PSY : « un tube délirant et une danse de jockey très amusante ! »

x13c02

Très attentifs, les danseurs en herbe suivent chaque mouvement de leur professeur issue de « Sablé Dansemania ».





Vendredi 22 février 2013

L'école François Rabelais à l'heure anglaise

x13b37

Sous l'étendard à la croix de Saint Georges, les élèves ont aussi apprécié le côté excentrique de la mode chez nos voisins anglais.

Nom de code : « English Day ». Mise en place par l'Inspection académique, l'opération visait à sensibiliser les potaches à la culture d'Outre-Manche l'espace d'une journée. Au programme, jeux et livres sterling, cuisine et chansons : « Une première pour nous » indiquent les enseignants qui ont apprécié l'aide financière apportée par la commune, dans le cadre du Contrat éducatif local : « Outre les fournitures, sept locuteurs anglais et américains ont ainsi pu faire le déplacement pour animer les ateliers, comme les boutiques de légumes. »

Des groupes de travail à l'aspect très ludique à l'instar de « Simon says », équivalent britannique de notre « Jacques a dit » : De quoi inciter tous les élèves du CP au CM2 à tendre l'oreille et parler en situation. Pour les y aider, près d'une trentaine de parents : " Certains ont même joué le jeu jusqu'à vêtir leurs écoliers de l'uniforme en vogue dans les classes anglaises." Ainsi équipé, chacun s'est plongé avec bonheur dans les coutumes des sujets de Sa Majesté. Avec une nette préférence pour le match de cricket et le délicieux gâteau du « tea time ».




Samedi 16 février 2013

Précigné sur LMtv dans l'émission « Mon village »

Chaîne de télévision qui rayonne au-delà du département, LMtv a passé toute la journée de samedi à Précigné. Micro à la main et caméra sur l'épaule, Olivier Quemener et son comparse ont mis en relief cinq facettes de la commune qui passeront dans l'émission journalière « Mon village ». À commencer par la Municipalité représentée par son maire, Francis Plot dont l'interview passera sur le petit écran lundi 25 février à 18 h 30.

Toujours à la même heure suivront mardi Florence Cotinat, directrice du Centre Basile Moreau, mercredi Miguel Piniau pour l'Association municipale sports loisirs culture. Le jeudi verra Eric Dubas, chef de centre, s'exprimer sur les sapeurs-pompiers. Tandis que cette série d'interviews prendra fin le vendredi 1er mars avec Maryse Morin, historienne et scénariste du Son et lumière pour l'association « Précigné, toute une histoire ».

x13b23 x13b24

Reporter de la chaîne mancelle, Olivier Quemener a interviewé Maryse Morin et Miguel Piniau, ainsi que Francis Plot, Eric Dubas et Florence Cotinat.

LMtv : chaîne 23 ou 33 ( selon équipement ) de la TNT.

http://www.lmtv.fr/




Samedi 16 février 2013

Cent dix photos de l'A2P72 exposées à la salle des fêtes

Ils avaient quadrillé le territoire communal par une belle journée d'octobre. Samedi à la salle des fêtes, les photographes amateurs d'Asnières ont présenté le fruit de leurs pérégrinations : « Dix regards différents se partagent cent dix clichés, a expliqué le président de l'Association, nous avons voulu mettre en valeur le bâti ancien comme le nouveau, ainsi que la vie sociale. » Et Michel Lhérault de préciser devant les premiers visiteurs invités à l'inauguration : « Noir et blanc ou couleur, de jour ou de nuit, l'exposition ne montre qu'une partie de nos photos. Nous en avons beaucoup plus en rayon ! »

De quoi puiser pour une manifestation future : « J'espère que c'est le début d'une série, a d'ailleurs lancé Francis Plot, car nous passons souvent devant la beauté de notre patrimoine sans le voir. » Le maire de Précigné a également salué « une initiative qui s'inscrit dans une démarche de culture ». D'autant qu'ici pas de tromperie sur la marchandise : « Si l'éclairage et le contraste sont éventuellement travaillés à l'ordinateur, nous nous imposons par contre le full pixel », a insisté Michel Lhérault. Autrement dit pas de recadrage, mais visée décisive comme à l'ancienne : « Place à la composition artistique ! »

x13b25 x13b26

L'Association de photographes amateurs d'Asnières rassemble trente-huit passionnés. Mais leurs objectifs attirent tous les regards ! ( Photo Thierry Aîné )

« Asnières Passion Photo 72 » : Du 16 février au 3 mars 2013, salle des fêtes. Tous les jours de 15 à 19 h et sur rendez-vous au 06 25 94 49 79.





Mercredi 13 février 2013

Avec le Cri, les ados jouent les comédies de Molière

x13b20

Humour renversant et grands classiques, telles sont les lignes directrices du prochain spectacle des jeunes de l'atelier théâtre.

Auparavant sous l'égide du théâtre de l'Echancrure, les jeunes comédiens en herbe de Précigné continuent désormais de brûler les planches sous la houlette du Cri, le Conservatoire à rayonnement intercommunal. Chaque mercredi après-midi, une enseignante anime les répétitions à la petite salle des fêtes : « Nous venons juste de commencer à travailler sur une pièce de Daniel Keene » dévoile Amélia Hannagan qui dirige la petite troupe d'écoliers et de collégiens. Âgés de huit à quatorze ans, tous se préparent à monter sur la scène du Centre culturel avec une classe de Sablé, le samedi huit juin prochain.

Molière à l'honneur

Parmi eux, beaucoup d'anciens rompus aux exercices d'improvisation mais aussi à la créativité : « Jusque-là, se souviennent-ils, nous inventions l'histoire et la mettions au point tout au long de l'année ». Changement de registre et promotion culturelle cette saison, Conservatoire oblige : « Le spectacle de juin présentera des extraits de pièces de Molière » indique la professeur. Au programme, L'Ecole des femmes et le Médecin volant, mais aussi et surtout Les Précieuses ridicules. En lien direct avec l'histoire locale puisque l'une d'elle a épousé un seigneur de Précigné au XVIIe siècle et inspiré le grand Poquelin !



Samedi 9 février 2013

La puissance vocale du New Gospel Family

x13b18 x13b19

Invité par le Comité des fêtes, le groupe New Gospel Family a rencontré un énorme succès, " un encouragement pour la programmation de spectacles ".

« Ils ont du coffre, ces jeunes-là ! » s'enthousiasme Alain Etourmy, vice-président du Comité des fêtes. Principalement composée de jeunes originaires des banlieues, la chorale francilienne du New Gospel Family a conquis samedi soir pas moins de deux cent cinquante spectateurs. Sous les voûtes Plantagenêt de l'église Saint-Pierre, Les quinze choristes tous de blanc vêtus ont chanté dans un rythme soutenu le gospel traditionnel, mais aussi urbain. Laissant par instants s'échapper des morceaux propices au recueillement, séquence émotion teintée de surprise : la moyenne d'âge des chanteurs tourne autour de ving-cinq ans.

De l'humour à la leçon d'histoire

Mais humour aussi avec le chef de chœur qui fit largement participer les spectateurs. Sans omettre un rappel historique sur les origines de cette musique, dans la souffrance des Afro-Américains soumis à l'esclavage. Idéal pour terminer le show avec de grands classiques tels que « Happy days », jours heureux à l'image de la soirée. Où le public bat la mesure, chante et tangue même en rythme sous le regard approbateur de Jacques-Laurent Vianney, le prêtre des lieux. Un encouragement à mettre en œuvre d'autres spectacles de qualité : Car de mémoire d'autochtone, « Jamais Précigné n'a connu une telle affluence pour un concert. »




Samedi 9 février 2013

Carnaval : Les couleurs ont gagné contre la grisaille !

x13b09

Autour de Dame Carnaval : Sa réalisation a demandé de longs mois de travail aux membres de l'association.

Pas de doute, l'esprit carnavalesque n'est pas près de s'éteindre dans la petite Cité de Précigné : Samedi de bon matin, ils étaient déjà presqu'une centaine à s'ajuster les costumes sur le stade, avant le premier défilé. Le thème de cette année ? « Les masques en couleur » précise Janine Jousseaume, présidente de l'association du Carnaval, organisatrice de l'événement. Car les joyeux lurons qui dansent sous le mitraillage des appareils photos numériques n'ont pas toujours respecté le cahier des charges : Ainsi parmi les somptueux déguisements vénitiens, ces chevaliers de Star Wars ou cette bande de schtroumpfs à l'unique bonnet blanc. Sous leur combinaison bleu fluo, ils sont les vedettes de la manifestation avec l'incontournable et très remarquée schtroumpfette.

x13b10 x13b11 x13b12 x13b13 x13b14 x13b15

Alors qu'un patibulaire pirate stoppe des automobilistes qui ne pipent mot, le petit train peut rouler dans les traces de la marionnette géante et serpenter à son aise dans le vieux bourg. Point de touristes mais des grappes de jeunes gourmands qui s'accrochent au wagon crêperie, tandis que Séverine Bourdeau assure la sono dans un joyeux vacarme. Maquillage sur demande et ballons multiformes font le bonheur des plus jeunes, tandis que les ados squattent les nombreux manèges du parking Abbé Chevallier. Pour clôturer cette journée particulière, les participants n'ont pas manqué la retraite aux flambeaux et la soirée dansante : Auparavant dès l'heure du crépuscule, la dame de paille avait comme à l'habitude pris un sérieux coup de chaud avant de finir en cendres, tradition oblige !

x13b16 x13b17

Respect des consignes sur les couleurs de la part des participants, sauf chez une joyeuse troupe de jeunes qui n'en ont schtroumpfé qu'à leur tête !

 

 

 

 

  

Vendredi 8 février 2013

160 joueurs aux Six heures de Tarot

Sérieux de l'organisation et locaux flambant neufs, les joueurs de tarot du Grand Ouest ne s'y trompent pas : Cent soixante d'entre eux ont disputé les Huit heures de tarot organisées par le club de Précigné. Ce dont le président recueille une légitime fierté : « Beaucoup viennent de Mayenne, des Deux-Sèvres, mais aussi de Nantes, Alençon et Saint-Malo. Et même un groupe de dix taroteurs tourangeaux » précise Jean Lebreton.

D'autant que les joueurs locaux ont une nouvelle fois hissé très haut les couleurs du club : Colette Cartier pour les dames, Laurent Barth et Philippe Lepage avec de très convoitées deuxième et quatrième places. Rendez-vous a été donné à tous pour les « Huit heures d'automne » en octobre prochain : avec un nombre impressionnant d'adeptes du « petit au bout ». Mais là, le fameux cochon grillé y est aussi pour beaucoup !

x13b07 x13b08

Laurent Barth (T-shirt blanc) a de nouveau fait un bon score avec Philippe Lepage et Colette Cartier chez les taroteurs de Précigné.

Le bureau élu en janvier : Président Jean Lebreton.Vice-président, Laurent Barth. Secrétaire, Therrry Lebreton. Secrétaire adjointe, Martine Lepage. Trésorier, Philippe Lepage. Trésorier adjoint, Hervé Sallé. Membres : Marc Rebourgs, Florence Lebreton, Colette Cartier, Thierry Théberge, Janine Ancobard.

Tarot-club : Foyer communal, Grande Rue. Le club ouvre ses portes le vendredi soir à partir de 20 h 30.

Tous les joueurs, débutants ou non, sont les bienvenus pour plusieurs séances gratuites.

Site Internet du Comité Sarthe-Mayenne de Tarot :

https://sites.google.com/site/comitesarthemayennedetarot/





Mercredi 6 février 2013

Les Aînés ruraux toujours par monts et par vaux

Chorale, danse country et galette en prime : l'assemblée générale s'affiche d'abord comme un moment fort de retrouvailles au seuil de l'année nouvelle. Plus de deux cents adhérents ont ainsi écouté avec attention le bureau sur le bilan 2012. Des activités qui ont concerné les Aînés ruraux de Courtillers, Pincé et Notre-Dame du Pé, Précigné formant bien entendu le gros des troupes. Bals et concours de belote rivalisent avec la pétanque parmi les occupations préférées des retraités. Gymnastique et marche figurent au menu hebdomadaire avec le scrabble et les jeux de cartes au foyer communal.

Outre la journée pêche à la truite qui se déroulera le premier jour de l'été, ce sont les voyages qui mobilisent toujours l'intérêt des Anciens : « Une journée spectacle est proposée le 14 mars prochain à Tours » a indiqué Roland Chevé. « Les sorties font toujours le plein » s'est réjoui le président avant d'annoncer également un petit tour à l'Olympia et un déjeuner croisière en compagnie de Paulo, le comique local très apprécié de tous. « D'autres excursions pourront être organisées sur demande » a-t-il été précisé. Un dynamisme salué par Daniel Cabaret, président départemental des Aînés ruraux.

x13b04 x13b05

À l'honneur et au premier rang pour applaudir aux spectacles, Robert Beaumont, 94 ans, et Yvonne Remars, 101 ans cette année !

Le bureau : Président, Roland Chevé. Vice-présidents, Ginette Chauvin et Jean-Marie Quintard. Secrétaire, Michel Garreau. Trésorière, Janine Rigard. Deux nouveaux membres : Christiane Fumalle et Olinda Rondeau.

x13b06

Roland Chevé et Daniel Cabaret

Site Internet de la Fédération de Aînés Ruraux Sarthois : http://www.ainesruraux-72.com/



Mercredi 6 février 2013

Aurélia Marteau glane de nouveaux lauriers au judo

x13b03

De gauche à droite : Jacques Etourmy, fondateur du club, Aurélia Marteau, Mathias Etourmy, entraîneur, Jimmy Eustache, président.

Déjà qualifiée lors de la Coupe de France 2011 en cadette, Aurélia Marteau s'est de nouveau illustrée le 3 février dernier aux championnats régionaux d'Angers : Arrivée quatrième chez les moins de 48 kg, la jeune ceinture marron de seize ans confirme sa rentrée dans la cour des grands : « ça lui permet d'être retenue aux championnats interrégionaux juniors, autrement dit toute la zone nord-ouest de la France », se réjouit Mathias Etourmy, entraîneur comblé.

Une ascension qui permet également à la jeune judoka de se rapprocher d'une consécration, la ceinture noire : « ce classement m'a rapporté des points », se félicite Aurélia Marteau qui a par ailleurs obtenu la formation arbitrage indispensable. Et pour se préparer mieux encore à en découdre sur les tatamis du grand Ouest, la jeune championne part encourager Teddy Riner ce week-end au célèbre Tournoi de Paris : « J'espère bien obtenir un autographe ! »



Samedi 2 février 2013

Toujours plus de joueurs à la Société de boule de fort

Institué par Marcel Jouatel il y a déjà trente-cinq ans de cela, le Challenge des Invités continue de mobiliser les adeptes de la boule ovalisée : « Nous sommes passés de seize équipes en 2010 à trente pour cette édition », se félicite la présidente. « La Grappe connaît une progression constante dans toutes les épreuves que nous organisons » ajoute Annick Courtaugis. Basée sur le principe de tandems composés d'un sociétaire et d'un invité, la compétition aura donc mis aux prises cette année pas moins de soixante joueurs.

Venus de tous les horizons et même pour certains de la région baugeoise, les boulistes ont autant mesuré la chaleur de l'accueil dans un espace totalement rénové, que la distance au « petit ». Champion dans ce dernier exercice, c'est Guy Faris qui l'emporte devant Jean-Paul Malabry et Annick Courtaugis elle-même, sur la troisième marche du podium. Et lucide sur la nature culturelle de « La Grappe », la présidente a invité cette fois le groupe théâtral du Bailleul à bientôt se produire : Rendez-vous le 13 avril à la salle des fêtes.

x13b02

Les plus adroits des boulistes de la région ont aussi apprécié la convivialité dans des locaux de plus en plus attrayants.

Groupe théâtral du Bailleul, le samedi 13 avril à 20 h 30 : « On dînera au lit », comédie en deux actes de Marc Camoletti.

Adultes, 7 €. Enfants de 12 à 16 ans, 3 €. Réservations : 02 43 95 47 93 ( laisser message ).

Le classement du challenge des invités : 1. Guy Faris et Pierre Morin, 2. Jean-Paul Malabry et Vincent Quartier, 3. Annick Courtaugis et Daniel Balliard, 4. Joël Morin et Robert Henry, 5. Claude Monnier et Colette Alusse, 6. Pierrot Mottais et Fabien Mottais, 7. Paulette Franck et Lucien Lasne, 8. Bernard Fouassier alias Cosaque et Jacques Jouanneau.

Prochain concours de belote : samedi 23 février. Site Internet : http://fedebouledefort.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=4




Samedi 2 février 2013

Les effectifs sont en hausse à l'école de tennis

x13b01

Avec un court extérieur dont la restauration est à l'étude, l'année 2013 se présente sous les meilleurs auspices au tennis-club.

Présidente du club, Marivie Moreau a fait état d'un bilan fort satisfaisant pour l'année écoulée : Au Championnat d'hiver notamment, « où nous avons engagé trois équipes hommes, une équipe jeunes et une équipe femmes en entente avec Sablé. » Sans oublier les plus de quarante-cinq ans : « Ce sont les anciens qui ont fait briller les couleurs locales, nos seniors sont arrivés premiers » se réjouit-elle. Si tous accèdent à une honorable place en milieu de tableau, Les jeunes ne sont pas en reste : « Mathis Piniau et Fantin Allard sont également montés sur la plus haute marche du podium ».

Une relève qui voit par ailleurs ses effectifs augmenter, dissipant du même coup les inquiétudes de l'an passé : « Nous sommes passés de trente-sept enfants en 2012 à quarante-deux cette année » se félicite Marivie Moreau, qui invite les filles à rejoindre les quatre seules joueuses du groupe. Une centaine de participants disputeront le tournoi open du 1er au 16 juin. Mais pour l'heure, les aficionados de la balle jaune concentrent leurs efforts sur le tournoi interne « en cours ». Afin de détrôner les meilleures raquettes locales de l'an dernier : Olivier Posson et... La présidente du club de tennis.

Le bureau : Présidente, Marivie Moreau. Vice-présidents, Yannick Grall et Anne-Marie Léveillé. Trésorière, Chantal Horpin. Secrétaire, Julia Lemée. Juge arbitre, Jean-yves Morin. Contact : 02 43 95 85 34



Mercredi 30 janvier 2013

La mascotte du CMJ prête pour son Tour de France

x13a27

L'ourson du Conseil Municipal jeunes va faire un beau voyage, dès qu'il aura revêtu son costume d'Ambassadeur de Précigné.

Après avoir fureté dans bien de boutiques du coin, les élus du Conseil municipal jeunes se sont enfin dotés d'une mascotte : Un ourson blanc à l'allure débonnaire qui n'attend plus qu'un prénom. Mais pas question de le poser sur la cheminée du local : « Nous allons d'abord lui confectionner un beau costume », expliquent les enfants, « Puis il partira par la poste passer notre bonjour aux autres conseils jeunes. » Et pas seulement : « Dans sa valise, la mascotte emportera un dépliant touristique de Précigné ainsi qu'un carnet de voyage. Chaque CMJ y placera une photo de son groupe pris avec elle. »

Un bon moyen aussi de montrer ses réalisations, d'exporter ses idées et d'en recueillir de nouvelles : « C'est pourquoi nous demandons à nos collègues de toute la France d'envoyer aussi par courriel ce qu'ils écriront sur le calepin de notre ourson. » Car la sympathique peluche n'est pas prête de revoir sa compagnie : « On ne sait pas quand il va revenir » avouent les jeunes édiles, « Mais il prendra d'abord la direction de Malicorne ou Sablé. » Alors à quand le retour triomphal ? « Nous suivrons de près son voyage sur notre blog » sourit Anne Roinard, « Et on n'espère surtout pas le revoir tout de suite ! »

Le site Internet de la mascotte du CMJ : http://cmj-precigne.wifeo.com/



Samedi 26 janvier 2013

L'Amicale des pompiers a préparé son calendrier

x13a25

Le bureau de l'Amicale des pompiers a concocté de bons moments de détente à l'intention des collègues et leur famille.

« Apporter de la convivialité dans un centre de secours en dehors du service », ainsi Franck Lasne qualifie-t-il le rôle de l'Amicale des pompiers. Et le président de renchérir « car sinon, on ne se retrouverait que dans les situations de crise pour lesquelles nous sommes appelés. » Outre la galette en guise de première manifestation de l'année, les amicalistes ont prévu un repas dansant avec choucroute le samedi 16 novembre.

Auparavant, le 9 juin exactement, se sera déroulée une journée détente : « A titre d'exemple, nous avons organisé la dernière fois une journée pêche et un méchoui » fait remarquer Franck Lasne, qui accueille cette année deux nouveaux dans le bureau : Jean-François Landelle et Jean-Marie Letourneau. « Les membres ? Au nombre de vingt, tous les pompiers de Précigné font partie de l'Amicale ». De quoi envisager de sympathiques moments d'échanges entre familles.

Le bureau : Président, Franck Lasne. Vice-président, Patrice Lecomte. Secrétaire, Jean-François Landelle. Secrétaire adjoint, Jean-Marie Letourneau. Trésorier, Sébastien Loutellier.



Vendredi 25 janvier 2013

Le scénario du quatrième Son et lumière dévoilé

Démarrée en 2010, la belle aventure du Son et lumière continue. Vendredi devant une salle comble, Annette Haloche a tout d'abord présenté un bureau remanié. La nouvelle présidente de « Précigné, toute une histoire » a ensuite invité le public à voter la modification des statuts, ainsi que l'installation du siège social dans la Maison des Associations. « Cinq mille spectateurs ont applaudi aux trois éditions précédentes, nous repartons avec deux cents bénévoles et figurants » s'enthousiasme Maryse Morin, devant la maquette très regardée du futur site des Rivauderies.

« Au centre du spectacle, poursuit la scénariste, François Jouin qui se rend à la Métairie du château pour la veillée. » Un personnage qui a réellement existé, fil conducteur de ce quatrième Son et lumière. En cette année 1805 où le soleil brille à Austerlitz, « il prédit le réveil des lieux et raconte leur histoire : Guerre de Cent Ans, Renaissance et Renouveau de Bois-Dauphin avec la famille de Rougé ». Cavalerie, danses ainsi qu'effets pyrotechniques ponctueront bien entendu cette nouvelle édition. Rendez-vous les 30 et 31 août, avec en vedette rien moins que la reconstitution du château d'antan !

x13a23 x13a24

Nouvelle présidente de l'association « Précigné, toute une histoire », Annette Haloche a présenté les membres du bureau aux figurants et bénévoles.

Le nouveau bureau : Présidente, Annette Haloche. Vice-présidente, Maryse Morin. Trésorière, Corinne Rousselet. Trésorier adjoint, Christian Théberge. Secrétaire, Christine Noury. Secrétaire adjoint, Daniel Bazille. Membre d'honneur, Laurent Guillet. Membres, Vincent Chesneau, Monique Chopin, Jean-Claude Desnoës, Pierre-Jean Lardeux, Estelle Mesnil-Merpaux, Marie-Noëlle Moulin, Bruno Morin, Joël Morin, Yves Piniau, Dominique Renoult.

Site Internet : http://www.precigne-touteunehistoire.org/



Mercredi 23 janvier 2013

Des statuts de vrai service public pour l'Amslcp

x13a22

Les membres de l'Association Municipale Sports Loisirs Culture de Précigné ( de gauche à droite ) : Chantal Collot, Daniel Proust, Nadège Brenier, Anne Roinard, François Cerbelaud, Pierre-Jean Lardeux, Gilles Rousselet, Philippe Herpoux, Sylvie Carpentier, Catherine Guillet, Miguel Piniau.

Garderie, activités du midi, étude du soir, l'Amslcp ne limite pas son action au remplissage des espaces vides dans le quotidien des élèves : Coordinateur de l'association, Miguel Piniau en a fait la démonstration complète lors de l'assemblée générale de mercredi dernier, organigrammes et photos à l'appui : Animateur sportif, Damien Etourmy est intervenu dans toutes les classes, public et privé confondus. Toujours dans le cadre de l'aménagement des rythmes de vie des élèves sont organisées des visites d'expositions ou de sites culturels remarquables. Sans omettre les vacances où par le truchement des tickets-sports, des activités sportives, manuelles, culturelles et informatiques sont proposées aux enfants. « Le gros des troupes étant formé des huit-dix ans » mais l'association est ouverte à tous de six à dix-huit ans.

L'Amslcp a également travaillé avec les Aînés ruraux et le Centre Basile Moreau. Elle aide les nouvelles associations à voir le jour, comme tout dernièrement la danse. Enfin la bibliothèque municipale rentre aussi dans son champ d'action. Inchangés depuis 2006 et jugés obsolètes dans ces conditions, les statuts ont été modifiés par le bureau pour être entérinés par l'assemblée : « Ils sont désormais calqués sur le fonctionnement d'un office municipal des Sports » a indiqué le président. « Ce qui nous apparente à un véritable service public » a précisé Gilles Rousselet. Présenté par Sylvie Carpentier, le budget atteint 150 000 €, dont 110 000 de subvention communale qui payent les salaires et l'Urssaf. Les autres aides financières provenant de la Caisse d'Allocations familiales et du Ministère de la Cohésion Sociale.

Accès au site Internet de l'association municipale sports loisirs culture de Précigné ( AMSLCP ) :

http://petits-reporters-amslcp.blogspot.fr/



Samedi 19 janvier 2013

Les associations réunies pour quantifier leurs besoins

x13a21

Devant le succès rencontré par la réunion de toutes les associations, il a été décidé unanimement de la reconduire chaque année.

Réunion peu courante que celle qui a rassemblé samedi dernier les présidents des associations de Précigné : Initiée par l'Amslcp (Association municipale sports loisirs culture) avec le concours de la mairie, elle a permis de faire le point sur de nombreux sujets. La trentaine de participants a ainsi pris date pour Le salon qui leur est consacré chaque été : le samedi 7 septembre sur la terrasse de la piscine des Lices. Le mode d'emploi a été donné concernant le tout nouveau panneau informatique installé place Saint-Pierre. Le recyclage des déchets des manifestations a aussi été évoqué : " cinq containers de grand volume prendront bientôt la place des sacs jaunes aux ateliers municipaux. "

L'occasion aussi pour deux associations très utiles de se rappeler au bon souvenir des responsables associatifs. L'A3CS tout d'abord (Association culturelle des communes du canton de Sablé) : " A laquelle il est possible de demander une aide financière lors de l'organisation d'un spectacle ou d'un concert. " Sur la sellette, le prêt de tables, chaises et chapiteaux, toujours insuffisants aux yeux des présidents. D'où un prochain courrier à la Communauté de Communes. L'Amslcp ensuite, à la disposition de tous pour les conseils et les demandes de dossiers de subvention. Cet échange constructif s'est terminé par le souhait d'une enseigne pour la toute nouvelle « Maison des Associations ».

Le site Internet de l'A3CS :

http://a3cs.over-blog.fr/


Vendredi 18 janvier 2013

Jumelage : Billets moins chers pour le pays des contes de fée

À l'aube de l'année qui fêtera le cinquantenaire de l'amitié franco-allemande, l'assemblée générale du jumelage avec Wewelsburg a revêtu une importance toute particulière. « L'accueil de nos amis d'Outre-Rhin a été l'occasion de permettre à nos jeunes de prendre leur revanche au foot. Cependant, la météo très humide n'a malheureusement pas permis de mettre en œuvre toutes les animations prévues dans la forteresse de Sainte-Suzanne », a déploré Gilles Rousselet. Seconde manifestation du Comité, la soirée cabaret a permis cette fois de faire un léger bénéfice « grâce aux saucisses au curry qui furent très appréciées des convives » a souri le président du Comité.

Un plat qui se retrouvera donc sur les nappes en octobre prochain lors d'une soirée musicale consacrée aux années soixante-dix. Auparavant, une cinquantaine de germanophiles aura célébré trois jours durant l'anniversaire du Traité de l'Elysée : « Et les jeunes de moins de dix-huit ans ne paieront que la moitié du billet de car » a indiqué le président. Avant d'ajouter qu'à l'heure où les Français sont de plus en plus nombreux à passer leurs vacances en Allemagne, le pays des contes, « leurs enfants viennent relayer les valeurs de fraternité qui nous animent. » Là-bas à Wewelsburg en mai prochain, tout près du château de la Belle au bois dormant et du Chemin des Frères Grimm.

x13a19 x13a20

Avec un bureau agrandi, le Comité de Jumelage compte bien faire de l'année 2013 celle d'une découverte féerique pour nombre de Précignéens.

Renseignements et inscriptions pour le voyage en Allemagne, du 8 au 12 mai : Gilles Rousselet, 02 43 92 32 93. Jeanine Châtelain, 02 43 95 47 80.

Le bureau : Président, Gilles Rousselet. Vice-présidente, Jeanine Chatelain. Trésorière, Danièle Piron. Trésorière-adjointe, Nicole Pipelier. Secrétaire, Paulette Loëns. Secrétaire-adjointe, Nelly Lemoine. Vérificatrice aux comptes, Marie-Jeanne Buisneau.

http://www.germany.travel/fr/loisirs-et-detente/routes-touristiques/route-allemande-des-contes-de-fees.html



Mercredi 16 janvier 2013

Le Comité des fêtes prépare la soirée Gospel

x13a14 x13a15

Comme ici en juin 2010 à l'église Saint-Pierre, le Comité des fêtes donne rendez-vous à tous le 9 février pour un concert Gospel aux rythmes endiablés.

Composé d'une dizaine de membres, le bureau du Comité des fêtes a tenu mercredi son assemblée générale. « Toutes nos manifestations ont rencontré du succès » a résumé La présidente. À l'exception de la fête au village : « La météo exécrable a ruiné toutes les animations prévues l'après-midi » a regretté Armelle Coëffé. « Mais heureusement, rajoute-t-elle, les Précignéens ont sorti les parapluies pour venir déguster la rougaille réunionnaise et rire au spectacle d'Octave Octavia. » Une manifestation reconduite comme à l'habitude le dernier dimanche de juillet.

Tout comme le bric à brac de mai en partenariat avec l'association Créatouva, le barbecue de la piscine et le marché de Noël. Mais aussi et surtout le concert de Gospel, de retour le 9 février prochain : Principalement formée de jeunes originaires des banlieues, la « New Family Gospel » avait déjà conquis le public de Précigné en juin 2010. Forte de ses chants traditionnels et urbains ponctués des notes d'un rap assagi, la chorale francilienne a depuis fait son chemin : « Ils reviennent chez nous après être passés au Zénith et juste avant l'Olympia » se félicite Armelle Coëffé.

Le bureau : Présidente, Armelle Coëffé. Vice-président, Alain Etourmy. Secrétaire, François Cerbelaud. Trésorière, Jocelyne Ferrec. Trésorier adjoint, Jean-Claude Desnoës. Membres : Robert Brindeau, Franck Gilbert, Yannick Joly, Gérard Lepeltier, Alain Rezé.

Tous les renseignements : Auprès de la présidente au 02 43 95 40 72. Réservations chez le marchand de fleurs Brindille.

Un avant-goût ? http://www.newgospelfamily.com




Samedi 12 janvier 2013

Plus de cent adhérents à la boule de fort

Forte de cent trois adhérents dont onze nouveaux, la société de Boule de fort a démarré la nouvelle année avec enthousiasme : « La participation aux différents challenges reste stable » se réjouit Annick Courtaugis. Un bon bilan moral que vient renforcer l'état des finances : « Nous allons rénover cette année la salle du haut pour y tenir nos réunions », indique la présidente de « La Grappe ». Des travaux qui se poursuivront en 2014 par une réfection complète de la toiture.

L'assemblée générale a vu la reconduction de la présidente à son poste. Trésorier, Jacky Courtaugis est épaulé par Jean-Paul Malabry. Tandis que Delphine Elnaud gère le secrétariat : Sur son calendrier, le prochain rendez-vous des boulistes est fixé au 2 février pour le challenge des invitations. Une façon de faire connaître mieux encore un jeu qui désormais figure au patrimoine culturel de la commune : « Chaque équipe sera composée d'un sociétaire et d'un invité ».

x13a13

Datant du début du XXe siècle, la société « La Grappe » continue de rénover son siège rue des Rivauderies.

Le bureau : Présidente, Annick Courtaugis. Vice président, Jean Paul Malabry. Secrétaire, David Quartier. Vice-secrétaire, Delphine Elnaud. Trésorier, Jacky Courtaugis. Vice-trésorier, Pontonnier Philippe.



Samedi 12 janvier 2013

Conditions optimales pour taquiner le poisson

x13a11 x13a12

1m76 de long pour ce silure capturé en juillet : Les pêcheurs affichent leur satisfaction sur l'amélioration constante de la qualité des eaux de la Sarthe.

Ils ont été 157 dont six femmes à taquiner le goujon lors de l'année passée sur Précigné, Pincé et Saint-Denis d'Anjou : Le chiffre de vente des cartes de pêche affiche une stabilité satisfaisante aux yeux de Marcel Binet. « Mais Internet oblige, annonce le président de l'AAPPMA (Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique), les enfants la paieront désormais trois euros. » Au lieu de la gratuité qui prévaudra toujours le jour de la fête de la pêche, fixée au samedi 1er juin pour les apprentis pêcheurs.

Évoquant les eaux de la Sarthe, Marcel Binet s'est réjoui de leur propreté, « D'autant que les crues sont venues apporter un dernier nettoyage à la rivière ». Autre point positif du bilan de l'année écoulée, l'alevinage effectué en novembre : « 170 kg de brochets ont été déversés en quatre endroits différents, dont le Chemin des Pêcheurs. » Là où fut pêché en juillet par Patrick Béatrix un silure de près de deux mètres de long. Mais la préférence revient toujours à la pêche au brochet, dont l'ouverture est prévue le 1er mai prochain.

Le bureau : Président, Marcel Binet. Trésorier, Michel Bruère. Secrétaire, Patrick Béatrix. Prix des cartes : Interdépartementale, 89 €. Départementale, 70 €. Adolescents, 15 €. Moins de 12 ans, 3 €. En vente au Balto à Précigné.

La pêche est en ligne sur le site Internet de la fédération de la Sarthe : http://www.federationpeche.fr/72/index.php




Vendredi 11 janvier 2013

Le bar-restaurant « Le Précignéen » a été inauguré

Nouveau tenancier du « Précignéen » ouvert depuis le 7 janvier dernier, Maurice Chaumont a inauguré vendredi son restaurant au milieu d'une foule d'invités : « Les associations étaient bien représentées, s'est-il réjoui, ainsi que la municipalité, les commerçants et les pompiers. » Épaulé par Emilie, serveuse à mi-temps et Jean-Paul, cuisinier, le patron du bar-restaurant a rappelé ses objectifs : « Travailler dans la continuité de ce qui était proposé auparavant dans le restaurant ouvrier, qui compte 45 couverts, avec le maintien du menu du jour »

Avec une innovation attendue par de nombreux habitants : « À partir de la fin janvier, le restaurant fonctionnera avec une carte le samedi soir et le dimanche midi », assure Maurice Chaumont, bien décidé à faire vivre son établissement : « On proposera aussi des repas pour des occasions particulières comme la fête des Mères, ainsi que des soirées à thème. » Le tout dans une ambiance très stylisée car le bar a entièrement été relooké. Autre nouveauté à l'exception du dimanche soir et lundi soir : « Le Précignéen » reste ouvert toute la semaine.

x13a09 x13a10

Satisfait de sa nouvelle enseigne, Maurice Chaumont (à gauche) a promis de privilégier les associations de Précigné dans l'organisation de leurs repas.

Les horaires : De 7 h 30 à 20 h tous les jours sauf le lundi (fermeture à 15 h) et le dimanche (fermeture à 16 h). Le téléphone : 02 43 95 12 69.




Jeudi 10 janvier 2013

Le recensement va commencer le jeudi 17 janvier

x13a07 x13a07-W412

De gauche à droite : Sylvie Boireau, Nathalie Piat, Marion Lechat, Emmanuelle Dupin et Christine Garreau, les agents recenseurs.

À l'occasion du recensement de la population à Précigné, du jeudi 17 janvier au samedi 16 février, quatre agents recenseurs ont été recrutés : Il s'agit de Sylvie Boireau, Nathalie Piat, Marion Lechat, Emmanuelle Dupin et Christine Garreau. Elles passeront dans chaque habitation afin de déposer et collecter des questionnaires. Ce recensement est obligatoire, il permet de suivre chaque année l'évolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Toutes les réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l'Insee et ne peuvent faire l'objet d'aucun contrôle administratif ou fiscal. D'avance merci de réserver le meilleur accueil aux agents recenseurs.



Mercredi 9 janvier 2013

La cuisine activité vedette des élèves en vacances

x13a08

La cuisine et les activités manuelles ont remporté un vif succès dans les locaux de la nouvelle Maison des associations.

Créée il y a bientôt 20 ans, l'Association municipale sport loisir culture permet aux scolaires de participer à de multiples activités. Parmi celles-ci, la cuisine commence à détrôner le sport en terme de fréquentation. Ainsi après s'être essayés aux gâteaux et desserts l'an passé, les jeunes de l'Amslcp ont concocté eux-mêmes leur galette des rois. Autre animation très prisée des plus petits, la lecture des contes de Noël à la bibliothèque municipale. Au total, plus d'une quarantaine d'enfants auront profité de divers ateliers pendant les congés.

Si le squash et le bowling de La flèche restent toujours très prisés des plus grands, cette évolution culturelle va de pair avec l'utilisation des locaux de la nouvelle Maison des associations : « Le grand parking de l'Abbé Chevallier ainsi que l'accès sécurisé a été plébiscité par les parents », commente Miguel Piniau, coordinateur. Quant aux enfants, les voilà ravis d'opérer dans des espaces à la hauteur de leurs talents culinaires « Enfin une vraie cuisine ! » se sont-ils tous exclamés en chœur, fièrement coiffés de la toque des grands chefs.



Mercredi 9 janvier 2013

Le patrimoine en fèves à la boulangerie Gaugain

Nouvelle idée de Thierry Gaugain cette année pour surprendre sa clientèle, mettre une partie du patrimoine local dans ses galettes : dix fèves en porcelaine représentent les sites emblématiques de Précigné. « À partir de photos que j'ai prises moi-même, précise le boulanger de la rue Abbé Chevallier : Le château de Bois-Dauphin et l'église Saint-Pierre, le blason de la ville et même l'ancien monument aux morts... » Des fèves en relief tirées à 4 000 exemplaires : « Les échanges seront possibles à partir du 20 janvier » assure Thierry Gaugain. Quelques coffrets pleins attendent également les collectionneurs. Avec une onzième fève inattendue : La boulangerie elle -même. « Tant qu'à faire ! », sourit le boulanger qui a déjà sa petite idée pour combler les fabophiles en 2 014.

x13a06

Thierry Gaugain et son fils Guillaume ont décidé de donner le goût de l'histoire locale à leurs galettes.



Dimanche 6 janvier 2013

Promesses tenues pour l'équipe municipale

Près de trois cents Précignéens ont fait le déplacement dimanche pour assister aux vœux de la Municipalité. Une cérémonie marquée par deux innovations de taille : L'orchestre des écoles a tout d'abord donné le ton de cette première manifestation de l'année. Suivait un diaporama d'environ cent vingt vues qui retraçaient tous les travaux effectués depuis cinq ans de mandature : De la centrale photovoltaïque en passant par le terrain multisport ou l'embellissement urbain, sans omettre la longue rénovation du centre-ville.


x13a00 x13a01

Entouré de ses conseillers, Francis Plot s'est réjoui d'avoir d'ores et déjà respecté intégralement les promesses électorales.


Et place aux projets de l'an neuf : Sera réalisée cette année l'interconnexion avec le syndicat d'eau potable de La Martinière « Pour sécuriser la commune qui ne possède qu'une journée de réserve » précisait Francis Plot. Prévue pour 2013 également : l'installation de l'assainissement collectif du quartier des Rivauderies. À l'étude, l'agrandissement de l'école maternelle Pomme d'Api et la création d'un nouveau local pour la garderie périscolaire : « Si le budget permet de lancer ce dernier projet, nous aurons respecté intégralement nos promesses électorales et même fait plus, sans augmenter vos charges », a lancé le Premier Magistrat de la commune.

C'est vers la santé de ses concitoyens que le maire de Précigné s'est ensuite tourné : « L'équipe municipale se démène pour vous assurer un service proche et de qualité. La construction d'une maison médicale débutera au cours du premier semestre. Elle accueillera dans un premier temps les infirmières, une kinésithérapeute, une sage-femme à temps partiel et un médecin dont le recrutement est espéré. » Évoquant l'augmentation de la population, cinq cents habitants de plus en dix ans, Francis Plot a préconisé de favoriser ce développement générateur d'emplois : « Nous en avons lancé les bases en élaborant le Plan Local d'Urbanisme ».

Une vision à long terme qui se doit selon Francis Plot « d'être accompagnée d'un développement de la vie culturelle ». En plus de la lecture qui sera favorisée par l'extension de la bibliothèque, la troupe théâtrale jeunes aux répétitions régulières et les nouveaux cours de danse bientôt dispensés à une soixantaine d'enfants, « Le brass band des écoles progresse et débouchera sur un orchestre de jeunes. » a promis le maire. Des paroles aussitôt confirmées par les musiciens en herbe de nouveau sur scène. Et l'interprétation vrombissante de la musique de Fort-Boyard, en guise de conclusion à cette originale cérémonie des vœux à Précigné.

x12l21-W412

 

 

 

 

 

 

 

 





.

 


 

 


retour en haut