Articles

Premier semestre 2015

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dimanche 28 juin 2015

Beau succès de la kermesse de Saint-Joseph Saint-Jean

x15g05 x15g06

Les animaux des fables de La Fontaine étaient à la fête ce dimanche, grâce aux déguisements qui ravissent toujours les enfants.

Thème de travail de l'année, les « contraires et opposés » n'étaient pas du genre facile à mettre en scène. Pourtant et fortes d'apprentissages variés sur le sujet, toutes les classes de l'école ont proposé des spectacles originaux devant les familles. À commencer par les plus petits qui mirent face à face gentils et méchants dans les contes. Puis chacun de jouer sur les sentiments du CP au CM1 : A une chorégraphie « douce et piquante » succédaient les visages de la tristesse vite effacés par le bonheur de la fête. Les plus grands réalisaient ensuite « une battle » entre noirs et blancs, pour finir tous ensemble sur une musique du « Zoulou blanc », alias le très célèbre Johnny Clegg. Les senteurs du jambon grillé se mélangèrent ensuite à celles des grands arbres de Bois-Dauphin jusque tard dans la soirée, histoire de donner à tous un délicieux avant-goût des grandes vacances toutes proches.

Le site de l'école catholique de Précigné


Samedi 27 juin 2015

80 coureurs au Souvenir Daniel Amboise

x15g01 x15g02

Les supporters d'un septuagénaire en pleine forme : Jean-Marie Philippot (à droite en orange) a défendu lui aussi les couleurs du CCCP.

« Aucun accident ni incident à déplorer » : La course qui s'est déroulée dimanche a été un succès sur le plan logistique. Président du Comité de challenge cycliste, Jacques Dewancker signe ainsi une troisième édition plébiscitée par plus de quatre-vingts coureurs. Du baume au cœur pour le « Nordiste » qui, à quelques jours de son retour dans la Pas-de-Calais, a reçu les félicitations des responsables de la FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail).

De 7 à 77 ans

Dénommée Souvenir Daniel Amboise, cette journée dédiée à la Petite Reine comprenait cinq circuits pour toutes les jambes. Cinq catégories où Bernard Omnès et Patrick Coursier ont vaillamment défendu les couleurs locales. Mais celui vers lequel tous les pouces se sont levés se nomme Jean-Marie Philippot : Après avoir tenu les rênes du CCCP pendant de longues années, le Précignéen a pris le départ à soixante-quinze ans passés, bon pied bon œil !

 Tous les podiums sont sur http://fsgt72.free.fr/index.php



Samedi 27 juin 2015

Un beau défilé à l'école de La Voutonne

x15g07 x15g08

Le défilé de l'école de La Voutonne a bénéficié d'un soleil tropical pour parfaire l'ambiance : Ici le défilé des Vahinés des CE1-CE2.

À nulle autre pareille, la fête de fin d'année de la « communale » doit son originalité à son défilé. Samedi sous les applaudissements des familles et amis, les onze classes de l'école de La Voutonne n'ont pas dérogé à la règle. « Sur un thème libre » qui a fait s'envoler l'imagination des enseignants dans toutes les directions : Vahinés et danses de rue ont ainsi traversé l'espace de la cour à la manière d'un joyeux carnaval. Clous du spectacle, les « Daft punk » ont enchanté le public qui se pressait derrière des barrières tel un quatorze juillet. Mais comme à l'habitude, ce sont les maternelles qui ont fait chavirer les cœurs des parents : Reprenant des grands classiques comme la danse de l'escargot et le Petit Chaperon Rouge ou même les Abeilles de Tchaïkovski, les petits ont clôturé le défilé dans le rire et la joie. Il était alors temps de faire un sort au jambon braisé, autre spécialité de l'école de La Voutonne.




Samedi 27 juin 2015

Son et lumière : Les premiers costumes

x15f98 x15f99

Metteur en scène du 5e Son et lumière de Précigné, Jean-Claude Delaune vérifie aussi la conformité des nouveaux costumes.

Ici des lavandières qui croulent sous le poids de leur fardeau, là des paysannes endimanchées qui maudissent l'astre du jour sous leurs grands chapeaux : Retour vers le passé ce samedi sur l'Espace des Rivauderies. Les années 1900 exactement, celles de la Belle Epoque : « Tous ces différents costumes, explique Monique Chopin, nous y travaillons depuis la rentrée. » Et la couturière de premières heures du Son et lumière d'ajouter : « Il a fallu les créer de toutes pièces, du fait du nouveau scénario. » Cent cinquante au total, dont la moitié fut essayée lors de cette quatrième répétition.

Nos ancêtres les Précignéens

« La prochaine se tiendra le 22 août, indique de son côté Bruno Morin, elle sera suivie une semaine plus tard par la dernière de jour avec les décors.» Intitulé « 1912-1919 au fil des saisons », le Son et lumière 2 015 comprend cinq tableaux : Le 1er d'entre eux fait défiler les grandes figures locales, du moine en robe de bure du 7e siècle aux belles dames en crinoline du 19e. Le scénario décrit ensuite le quotidien « de ceux qui pourraient être nos arrières grands-parents », tels les premiers figurants costumés de cette journée. Une grande fresque historique qui aura lieu, les 28 et 29 août prochains.

Les fêtes de Précigné à la veille de la Grande Guerre

Pour réserver ses places...  Billetterie : http://www.precigne-touteunehistoire.fr/





Vendredi 26 juin 2015

Jour de fête au Centre Basile Moreau

x15f97

Les bénévoles sont fiers des créations des résidents, réalisées en partenariat avec l'espace faïence de Malicorne.

« On déjeune sous le préau pour la dernière fois sans doute » : les nouveaux bâtiments en guise de ligne d'horizon, Céline Pommier songe déjà à la prochaine édition de la fête. Du côté des stands avec ses bénévoles et l'intervenante en poterie, l'animatrice du pôle gérontologie a vendu quantité d'objets en terre cuite : « Ils ont été réalisés en partenariat avec Malicorne par les résidents en activités manuelles, précise-t-elle, cette activité concerne les services Maison de retraite, UPHA et la Géronto-psychiatrie. » Au programme également, la visite d'une chambre témoin fin prête pour l'inauguration.

Chouette, on déménage !

Car prévu au printemps 2016, le déménagement dans les nouveaux locaux reste dans tous les esprits : « C'est le thème choisi pour cette fête du Centre Basile Moreau. » D'ailleurs, « un diaporama sur l'histoire de l'établissement et l'avancement des travaux ont été proposés aux familles. » Au beau milieu d'architectures qui revendiquent leur siècle de construction avec force arcades ou béton armé, la balade en calèche a promené les visiteurs tout au long d'une belle journée. Avec en point d'orgue la représentation théâtrale de la troupe locale intitulée comme il se doit : « Chouette, on déménage ! ».




Mercredi 24 juin 2015

Un nouveau président pour le club de judo

x15f95 x15f96

Classé 48e du challenge régional sur 283 l'an passé, le club l'est aujourd'hui à la 96e, faute de combattants dans les compétitions.

Les rouleaux multicolores sont alignés sur la grande table. Côté tatamis, les kimonos tout blancs trépignent d'impatience à l'idée de prendre des couleurs. Car aujourd'hui, c'est « remise de ceintures » au club de judo. Mais auparavant, le bureau va livrer quelques réflexions sur l'année écoulée. Une bonne saison : « Le tournoi amical a bien renfloué les caisses », se réjouit la trésorière. Par ailleurs, « une vingtaine de jeunes ont passé trois jours mémorables en Allemagne avec le Comité de jumelage », souligne le président. Après trois belles années à la tête du club, Jimmy Eustache laisse son fauteuil à Anthony Rapicault.

Qualifiés aux Championnats de France

Pour autant, « Les participations aux compétitions sont insuffisantes, » déplore l'entraîneur. Aussi Mathias Étourmy encourage-t-il les parents « à développer le covoiturage. » D'ailleurs, Solène Mercier et Mathis Batereau sont mis à l'honneur chez les benjamins, « catégorie très active ». Minimes, Flavien Eustache et Quentin Gaubert se sont aussi hissés sur le podium. Certains parmi les plus grands ont même décroché une qualification pour les championnats de France, comme Jade et Aurélia Marteau. Objectif des judokas pour la prochaine saison : « Repasser sous la cinquantième place au classement du challenge régional. »

Le nouveau bureau du club de judo : Président, Antony Rapicault. Président d'honneur, Jacques Étourmy. Vice-président, Jimmy Eustache. Trésorière, Christelle Eustache. Trésorière adjointe, Nathalie Giraudeau. Secrétaire, Jennifer Geslin. Secrétaire adjointe, Sandrine Jolliveau. Membres : Isabelle Gaubert, Sonia Pellerin, Aurore Delaune, Cécilia Lechat, Dominique Claisse.

http://www.ffjudo.com/







Lundi 22 juin 2015

Le football prêt à repartir du bon pied

Tandis que l'école de football accueille près de cinquante jeunes, sans omettre les différentes équipes d'ados, les résultats des équipes phares ont plongé après avoir atteint des sommets. De la dernière assemblée générale ressort un redressement certain. Trois questions à Pierre-Jean Lardeux, réélu lundi soir président du ballon rond à Précigné.

x15f91

Les membres de l'USP football sont ressortis de leur assemblée générale confiants : La descente est stoppée, les feux sont au vert.

« precigne.fr » : L'école de football et les équipes jeunes forment le gros de vos effectifs, qu'en est-il au niveau de la fréquentation ?

Pierre-Jean Lardeux : Nos élèves de sept à onze ans ont assisté de manière très régulière aux entraînements, d'autant que nous pouvions utiliser la salle omnisports en cas de mauvaise météo. Notre label de qualité n'a toutefois pas été renouvelé, faute de n'avoir pu recruter à temps un éducateur diplômé. En revanche, le projet éducatif a été mis en place. Du côté des jeunes, les moins de 13 ans ont bien progressé puisqu'ils se hissent à la 4e place de leur championnat. En entente avec Sablé, les moins de quinze ans se sont bien comportés. Mais du fait de plusieurs blessés, les moins de 18 ont eu du mal à finir la saison.

Plus on est monté haut et plus dure est la chute, qu'en est-il aujourd'hui des équipes fanions ?

En effet, le club a dû se résoudre à descendre deux saisons de suite dans le classement. Mais nous avons réussi à inverser la courbe de cette spirale catastrophique : Première de son groupe, l'équipe B remonte d'un étage. Quant à l'équipe A, elle se maintient in extremis.

Quels projets seront mis en œuvre à la prochaine rentrée ?

Ce redressement nous amène à envisager l'avenir avec plus de sérénité. Concernant le projet éducatif de l'école de football, nos animateurs sont désormais rôdés pour lui donner sa vitesse de croisière. D'autant que par le biais du service civique, un jeune du club va être recruté en tant qu'éducateur. Ce qui nous permettra d'obtenir à nouveau le label qualité de l'école de football. Enfin, le bureau voit entrer cinq nouveaux membres. Nous allons aussi développer notre communication, informatiser les licences et relancer le site Internet. La courbe ne doit pas de nouveau s'inverser, on y travaille tous.

Le nouveau bureau de l'USP football : Président, Pierre-Jean Lardeux. 1er vice-président, Stéphane Jubeau. 2e vice-président, Jean-Louis Selvon ( responsable des jeunes ). Secrétaire, Stéphanie Gabart. Secrétaire-adjoint, Antoine Chevreul ( responsable de la communication ). Trésorier, Matthieu Bodin. Trésorier-adjoint, Bruno Offe. Membres : Didier Gautier, Jean-Marie Trou, Annie Perdrix, Philippe Richard, Claude Pichon, Anthony Chanteau, Noël Fouilleul, Stéphane Pasquier, Patrick Derouard, Jérôme Allard, Sébastien Maignan, Vincent Bouteiller.


-


Dimanche 21 juin 2015

Des mercredis récréatifs à la place de la gym-enfants

x15f87 x15f86

Les tout-petits attendent leur tour. Et trompent le trac en compagnie des membres du bureau de la gym-enfants, devant une démonstration de step.

Des tout petits aux plus grands, trois groupes d'enfants ont fait le spectacle ce dimanche : « Le gala de fin d'année permet aux enfants de monter les apprentissages de l'année », souligne Sandrine Bignet. « Pour cette année scolaire, notre animatrice a enseigné à vingt-cinq élèves de deux ans et demi à huit ans », ajoute la présidente. Parcours de motricité pour les plus jeunes, danse pour les moyens et figures pour les plus âgés : Une démonstration très variée qui a enchanté les deux tribunes de la salle de sports, toujours pleines à craquer pour le « gala de la gymnastique ».

Initiation omnisports

Le dernier du genre puisque dès la rentrée prochaine, « les mercredis récréatifs prennent le relais », annonce Sophie Jouanneau. Et le professeur de décliner les multiples activités prévues : « Des jeux individuels et par équipes, des jeux de raquettes, mais aussi du lancer, du saut et de la course. » Pour les membres du bureau, « l'objectif tend vers l'amusement, il s'agit de passer un bon moment ensemble.» Les élèves de la maternelle et du primaire jusqu'à onze ans pourront ainsi « découvrir un large éventail de sports ». Renseignements au 06 60 24 49 94 et au 06 78 84 59 11.



Samedi 20 juin 2015

Tous les styles à la Fête de la Musique

x15f89 x15f88 x15f90

Au restaurant « Le Précignéen » ( au centre ), la gouaille de DJ Lolo a fait danser des clients ravis jusqu'aux premières heures de la matinée.

« Heureusement que tous les copains sont venus », sourient Patrice et Marinette Colle : Samedi soir pour la fête de la musique, il n'y avait pas foule place Saint-Pierre, autour du barnum bardés de puissantes enceintes. Et si l'on pouvait entendre de loin les tubes des années quatre-vingt, la trentaine de mélomanes présents a guinché au son de la salsa, « de la danse de salon ». À l'affiche aussi, Goldman et surtout Johnny qui n'aura pas réussi « à mettre le feu » ce soir-là.

Musique de nuit et menu du jour

Pas de danse enjoués du côté du « Précignéen » : Plus nombreux car par l'odeur de l'entrecôte alléchés, les clients suivent les indications chorégraphiques de DJ Lolo avec entrain : « Une 3e édition réussie avec le musicien de Luché-Pringé, commente Maurice Chaumont, on a baissé le rideau vers une heure du matin. » Dernière prestation mais non la moindre, DJ Scott prenait le relais le lendemain au Family's Bar, « Pour terminer la fête dans une ambiance discothèque. »




Vendredi 19 juin 2015

La musique pour fêter le vivre ensemble

x15f93 x15f94

Au son de l'accordéon, Thierry Rondeau a fait danser les résidents de La Bade pour la Fête de la Musique.

À la résidence services seniors en juin, le calendrier déjà bien étoffé des manifestations ne saurait écarter la Fête de la Musique : Vendredi dernier au son de l'accordéon de Thierry Rondeau, les résidents ont chanté et dansé une bonne partie de l'après-midi. « Certains ont même battu la mesure aux rythmes des tambourins et des castagnettes », se réjouit Nadège Leloup. Et l'animatrice de La Bade d'ajouter : « La musique rapproche, c'est un bon moyen de célébrer le vivre ensemble. »



Jeudi 18 juin 2015

Les temps d'activités périscolaires seront payants

x15f85

Vendredi à l'école de La Voutonne : Le PEDT va reporter les activités de la pause méridienne à 15 h 30 après la classe.

À l'aube des grandes vacances, le Conseil s'est penché sur l'organisation de la prochaine rentrée scolaire : « À l'instar de ce qui se fait dans d'autres communes de taille comparable à la nôtre, nous avons décidé le mois dernier de rendre les TAP payants », a rappelé Jean-François Zalesny. Il s'agissait jeudi soir de se déterminer sur leur tarif : « La CAF nous propose une fourchette entre cinq et dix € pour chaque période », a précisé Agnès Hérouin. Les élus ont finalement opté pour une participation des parents se montant à 7 € : Donc un total de 35 € pour l'année scolaire.

« À condition que le PEDT soit validé », a insisté le maire : En effet dans les écoles de Précigné, le projet d'éducation territoriale se traduit par un report des activités de la pause méridienne sur l'après-midi de 15 h 30 à 16 h 30. Les élèves seront en classe de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 30 à 15 h 30. À l'exception du mercredi où les écoliers termineront à 11 h 45 pour s'ajuster avec les horaires des cars. Ce jour-là, « la garderie ne sera plus gratuite », ont également décidé les élus. Son tarif a d'ailleurs été actualisé, de même que celui du restaurant scolaire, « un des moins chers du secteur. »

Bonnes nouvelles

Par ailleurs, la commune bénéficie de deux remboursements : « La rénovation de l'ancienne école François Rabelais pour accueillir la bibliothèque a coûté 230 000 € », a précisé Jean-François Zalesny. « Sur cette somme, 86 000 vont nous revenir de la Communauté de communes dans le cadre du transfert de la compétence lecture publique. » Autre bonne nouvelle en ces temps de baisse des dotations, la renégociation des prêts concernant les grands travaux du Centre Basile Moreau : « Pour notre échéancier, c'est une économie de 45 000 € sur trente ans ». De quoi envisager la continuation des travaux d'enfouissement des réseaux : Car si la partie électrique est bien subventionnée par le Conseil départemental, la commune y va de sa poche pour le téléphone à 80 %. Le Pays Vallée de la Sarthe pourrait aider au financement de l'éclairage public de la voie concernée : La rue de Morannes.

ICI le compte-rendu complet de ce Conseil municipal



Mardi 16 juin 2015

Une conférence originale sur la maladie d'Alzheimer

x15f80 x15f81

Mardi dernier à La Bade : Une trentaine de résidents ont assisté à la conférence de Dominique Chartin-Laëron sur une nouvelle approche de la maladie.

Dominique Chartin-Laëron a proposé une conférence sur la maladie d'Alzheimer. L'occasion de faire le point sur ce fléau, « et découvrir des solutions pour aider les proches à garder le contact avec les malades. » Devant une trentaine d'auditeurs de la résidence services seniors, la formatrice en gérontologie a rappelé que « s'il n'existe pas encore de traitement curatif, la prise en charge médicale et sociale des troubles s'est améliorée depuis quelques années. » En effet, « les médicaments disponibles aujourd'hui ont uniquement pour objectif de freiner l'évolution de la maladie. »

Développer le relationnel

La conférencière a donné un nouvel éclairage sur Alzheimer : La validation. « Il s'agit d'un soin relationnel non-médicamenteux », a-t-elle expliqué. « Cette méthode permet aux patients d'exprimer leurs émotions, de les aider à être entendu et reconnu. Elle aide également les aidants à maintenir une relation authentique et comprendre un comportement déroutant. » Pour Nadège Leloup, « Cette rencontre a permis de partager des retours d'expérience avec les professionnels. Une conférence pleine d'espoir après laquelle chacun regarde les malades autrement », a conclu l'animatrice.

Résidences services seniors ESPACE & VIE





Dimanche 14 juin 2015

La chorale de la Palanquette a fêté la musique

x15f82a x15f82b

Les choristes du Carroi et de La Palanquette ont chanté une vingtaine de morceaux devant plus d'une centaine de mélomanes ravis.

« Notre calendrier affiche toujours un concert en juin depuis l'arrivée d'Irina Nikonovich »,souligne Guy Lemesle. Ce dont ne se plaindront pas les mélomanes locaux : Dimanche devant les voûtes Plantagenêts* de l'église Saint-Pierre, ils étaient plus d'une centaine à tendre l'oreille aux envolées de deux chorales. Celle essentiellement masculine du Carroi tout d'abord, sous la direction d'André Duchemin, avec une mention spéciale pour le chœur des Chasseurs de Carl Maria von Weber : « C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de couplets, pour entendre encore ce formidable refrain ! »

Standing ovation

Puis la seconde chorale, celle de La Palanquette qui met toujours la barre plus haut : « Tel ce chant religieux russe intitulé Pomychliaiou, indique Guy Lemesle, les choristes l'ont défriché à Noël, il est devenu aujourd'hui une véritable supplication. » Changement de rythme avec un chant populaire de Pierre Passereau, « court mais très entraînant », qui annonce les chants communs : Le public bat la mesure au son de l'indétrônable Kalinka qui sera bissée, avant une standing ovation dont les chanteurs de La Palanquette sont désormais coutumiers, qualité de leurs concerts oblige.

* Elles échappent à « l'incendie du siècle » : LIRE L'ARTICLE




Dimanche 14 juin 2015

Tennis : Un tournoi Open plein de suspense

x15f84

Olivier Posson et Pierre Portier ont fait durer le suspense,

à la grande satisfaction de Marivie Moreau et Jean-Yves Morin.

Des finales d'exception depuis dix-neuf ans que le tournoi existe : En trois sets, le match qui a mis aux prises les meilleurs aura tenu en haleine les fans de la balle jaune jusqu'au bout. Entraîneur du club, Olivier Posson s'incline avec les honneurs devant le Manceau Pierre Portier. Même cas de figure chez les dames puisque Mélodie Bouquet l'emporte sur Kelly Lambert aussi en trois manches : « Ce tournoi open est allé au bout du suspense », s'est réjouie Marivie Moreau.

Une satisfaction de la présidente partagée par Jean-Yves Morin : « Vingt-quatre femmes et quarante-deux hommes ont participé dans les tableaux principaux », souligne le juge-arbitre. En comptant les « consolantes », plus de quatre-vingts matchs ont été disputés. Malgré cette affluence sur les courts locaux, les Précignéens ont réussi à sortir leur épingle du jeu : « Tels Marie Moreau, Antoine Forêt, Adrien Bina et Damien Etourmy, qui ont fourni une belle prestation. »

Les résultats : Finale dames : Mélodie Bouquet classée 15/5 (TC Durtal) bat Kelly Lambert classée 15/5 également (TC La Suze) 6/2, 2/6, 7/6. Finale consolante dames : Nathalie Bouju classée 30/1 (TC Noyen-malicorne) bat Antoinette Mottier classée 30/2 (TC Sablé) 6/2, 6/4. Finale hommes : Pierre Portier classé 15 (SOM Le Mans) bat Olivier Posson classé 15/2 (TC Sablé) 6/1, 6/7, 6/0. Finale consolante hommes : Nicolas Bonnard classé 30/2 (TC Sablé) bat Yoann Rousseau classé 30/4 (US Précigné) 6/1, 6/0.




Vendredi 12 juin 2015

Fin de partition pour l'Orchestre à l'école

Salle comble vendredi soir pour assister au concert de fin d'année de l'Orchestre à l'école : La fin d'une belle histoire entre les communes, le conservatoire et le Brass band des Pays de La Loire ? Pas tout à fait : Précigné reste site pilote tandis que l'école de Juigné continue.

x15f78 x15f79

Les jeunes musiciens de Précigné remonteront sur scène le 30 juin avec leurs homologues de Juigné pour leur dernier concert.

« Un cadeau dont les élèves ont bénéficié pendant cinq ans » : Ainsi Daniel Chevalier, vice-président chargé de la culture, résume-t-il la grande aventure de l'Orchestre à l'école. Une période fertile en expériences qui a comblé les espérances : « L'équipe de professeurs du CRI (Conservatoire à rayonnement intercommunal) s'est confrontée pour la première fois à l'enseignement collectif sans solfège », a rappelé Mathieu Chalange. « Devant le succès rencontré, la ville de Précigné s'est très vite imposée comme site pilote », s'est félicité quant à lui Manuel Tato, directeur de la Maison des Arts et des Enseignements. Assurance de la relève, plus d'une vingtaine d'élèves suit en effet des cours en dehors du temps scolaire.

Autrement dit à l'heure des comptes, plus personne ne met en doute « une convention originale proposée par Francis Plot en 2010. » Une organisation décentralisée qui permet ainsi aux élèves des campagnes d'accéder à une culture musicale, par le biais des cuivres en l'occurrence. D'ailleurs, l'OAE n'a pas joué son dernier do, loin de là : « L'apprentissage continue à Juigné, nous allons nous pencher sur les sollicitations des équipes d'enseignants pour la rentrée 2016 », souligne-t-on. Tout y incite. Ne serait-ce que l'intégration surprise de quatre élèves de Précigné dans le prestigieux Brass band des Pays de La Loire, en début de leur concert : « À l'inverse d'un épilogue, les cuivres locaux ne font que commencer à briller ! »


x15f76 x15f77

Quatre élèves de Mathieu Chalange ( en bas à gauche ) ont accompagné le Brass band des Pays de La Loire, des exemples à suivre...

Pour s'inscrire au cours : 02 43 62 22 33




Mercredi 10 juin 2015

Sport adapté : De nouvelles ceintures au judo

x15f68 x15f69

La joie de la jeune Florence, lors de la remise du diplôme accompagné de sa nouvelle ceinture : Une cérémonie qui a suscité des vocations.

Du côté des Arts martiaux, l'été apporte toujours de nouvelles couleurs aux kimonos. L'événement prend une autre dimension lorsqu'il s'agit de sport adapté. Moment d'émotion mercredi sur les tatamis : En compagnie de Marion Saint-Mézard qui l'épaule à chaque instant, Mathias Étourmy a remis leurs nouvelles ceintures aux sportifs de la Sassa (Sablé Sport Santé). « Le couronnement d'une année d'efforts pour dix pratiquants sur un groupe de seize », précise l'entraîneur du club de judo. À la clé, un diplôme décerné sous les applaudissements de tous : « Car beaucoup ont atteint un niveau qui leur donne accès à la compétition. »

L'intégration maître-mot de la Sassa

Notamment pour les plus anciens, ceux qui ont commencé le judo en 2011 lors de la signature de la première convention : « Notre but est d'intégrer au maximum dans le club les personnes déficientes intellectuelles ou bien atteintes d'un trouble psychique stabilisé », précisait Agnès Hérouin, secrétaire de l'association. « Avec Samuel, ceinture orange, qui passe dans le groupe des adultes du club, c'est chose faite », se réjouit-elle. « J'espère y trouver plus d'opposition dans les combats », a quant à lui déclaré l'heureux élu : « Pas d'inquiétude là-dessus, a souri Mathias Étourmy, on se bat désormais dans la cour des grands. »

http://precignejudo.free.fr/






Mercredi 10 juin 2015

La nouvelle bibliothèque a ouvert ses portes

 x15f70 x15f75

Marie-Claude Rezé, bénévole, et Jocelyne Poupry, bibliothécaire, ont accueilli leurs premiers lecteurs : Lilian, Antoine, Paul et Charlotte.

Organisé sur deux jours, le déménagement de la bibliothèque dans ses nouveaux locaux a pris fin mardi soir. Ainsi grâce à la collaboration de deux ouvriers municipaux et quatre bénévoles, « l'Espace Molière » a ouvert ses portes mercredi matin. Un changement de taille : « Les lecteurs disposent du double de place au moins par rapport à l'ancienne et la commune de Sablé a fourni quatorze étagères », se réjouit Jocelyne Poupry.

Le jour des écoliers

« Mais son aménagement reste provisoire, ajoute la bibliothécaire, le mobilier sera bientôt complété par des fauteuils, des poufs, des tables, des bacs à roulettes pour les albums et les bandes dessinées.» Ces dernières choisies par quatre écoliers, premiers usagers de ce nouvel espace : Les horaires privilégient en effet le mercredi pour les enfants, « seul jour de la semaine où la bibliothèque ouvre du matin au soir. »

Pratique : Les horaires de la bibliothèque restent inchangés jusqu'en septembre. Mercredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h, Jeudi de 16 h à 18 h, vendredi de 16 h 30 à 19 h, samedi de 9 h à 13 h. Nouveau numéro de téléphone : 02 43 95 05 47.




Lundi 8 juin 2015

Dix ans d'atelier jumelage fêtés au Centre Basile Moreau

x15f66 x15f67

Résidente du Centre Basile Moreau, Michèle Rétrif a mis ses talents de traductrice au service de l'atelier jumelage, épaulée par Sylvie Champion.

Des photos et des coupures de journaux, mais aussi des courriers et des puzzles de cartes géographiques pour un anniversaire très original : Les murs de la salle des fêtes n'étaient pas assez grands ce lundi pour refléter dix ans d'échanges avec Wewelsburg. Et dix ans de bonheur : « Par exemple pour Noël, explique Sylvie Champion, nos amis allemands nous envoient des décorations faites maison, c'est une grande source d'inspiration pour notre atelier jumelage. » Des années jalonnées par de grands moments qui sont restés dans les mémoires des résidents, « comme notre voyage à Wewelsburg au printemps 2008. »

Retrouvailles

L'origine ? « Résidente de longue date, Michèle Rétrif entretenait une correspondance depuis quarante ans avec une amie allemande », raconte l'animatrice. « C'est alors que l'idée nous est venue d'utiliser ses talents de traductrice et sa belle écriture, pour créer une activité nouvelle en partenariat avec le Comité de jumelage. » Opération réussie : « Ce lien fort maintient les acquis, stimule la réflexion et encourage la recherche de centres d'intérêt. » Bien entendu, Michèle Rétrif a soufflé les dix bougies. Et cerise sur le gâteau, le jumelage lui a permis de rencontrer pour la première fois son amie tout là-bas, de l'autre côté du Rhin.

Le centre médico-social Basile Moreau

Fête annuelle du centre : Vendredi 26 juin




Vendredi 5 juin 2015

Victoire des joueurs locaux à la boule de fort

x15f73 x15f65-W500

Au Challenge des Retraités : Présidente de La Grappe, Annick Courtaugis apprécie de voir les compétitions locales plébiscitées.

Depuis le dernier challenge dont la finale s'est déroulée vendredi soir, La réputation des joueurs de La Grappe ne cesse de grandir : Alors que pas moins de cent trente-cinq équipes en ont décousu sur le boulodrome ovalisé, Les Précignéens Guy Faris et Gustave Roiné l'ont emporté haut la main. « De plus en plus de sociétés participent à cette compétition », se réjouit Annick Courtaugis. « Pas moins de soixante-dix cette année », ajoute la présidente de La Grappe.

Bientôt le Challenge de la Société

Une suite de victoire dont la dernière en date remonte au 17 mai dernier : Lors du Challenge Alain de Rougé, Jean-Paul Malabry et Jackie Courtaugis l'emportait contre une équipe de Précigné elle aussi. Remise par Anne-Maried'Ussel, la sculpture offerte par le Comte dans les années trente n'est pas prête de quitter sa terre natale. Rendez-vous le 19 juillet pour le challenge de la Grappe, celui de la société même, « où toute défaite est naturellement exclue des pronostics.»




Mercredi 3 juin 2015

Rando du CPIE : Des herbes pas si folles que ça !

x15f71-W500 x15f72-W345

Une vingtaine de randonneurs ont emboîté le pas à Morgane Sineau et Aurélie Durand du CPIE. À la clé, dégustation d'herbes folles.

Longtemps, les « sauvages des rues » ont vécu en cachette. Interdites de séjour, elles avaient disparu des mémoires. Protection de dame nature oblige, la décision d'autoriser le retour au grand jour des herbes folles a changé la donne : « Les débuts furent quand même frileux, témoigne Sébastien Cuillerier, certains de nos habitants ne voyaient pas cette recolonisation d'un bon œil. ». Et le jardinier municipal d'ajouter : « depuis cinq ans que les traitements chimiques sont abandonnés, leur présence dans les caniveaux est aujourd'hui devenue une banalité. » Et même un plus pour les adeptes des médecines douces...

Avec des pâtes

Ce qu'est venue démontrer la randonnée du CPIE (Centre permanent d'initiative pour l'environnement) : « Prenez le plantain par exemple, s'enthousiasme Sébastien, il suffit de le mâchouiller puis de l'appliquer sur une piqûre d'insecte pour voir la douleur disparaître. » Une vingtaine de promeneurs ont ainsi arpenté les ruelles du centre-bourg pour redécouvrir ces plantes bienfaitrices. « D'autant qu'on peut aussi les cuisiner », explique Yves Congnard : Buffet gratuit pour tous à l'issue de la rando : Au menu, tartinade aux orties et cakes à la consoude, pesto d'origan « qu'on peut mélanger avec des pâtes. » Bon appétit !

CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir




Mercredi 3 juin 2015

Amandine Fouquenet, disque d'or de l'athlétisme

x15f63a x15f63

Amandine Fouquenet, qualifiée pour les championnats de France en trois disciplines : Hauteur, 1 000 m et disque en minime fille.

Précignéenne de 15 ans déjà connue pour s'être placée 4e en 2011 à l'arrivée du cross Ouest-France : Amandine Fouquenet s'était assurée deux ans plus tard une brillante deuxième place au cross départemental des écoles à Loué, avant de concrétiser avec une belle 8e place au cross régional de Vendée. Qualifiée pour le cross national UGSEL à Château-Gontier en cette fin d'année 2013, la jeune fille continue son ascension dans le monde de l'athlétisme. En témoigne ce titre de championne régionale de saut en hauteur glané le 31 mai dernier à Angers, sous les couleurs de l'ASL 72, son club fléchois.

La reprise du flambeau familial

Mais elle comptait bien ne pas en rester là, la digne fille d'Emmanuel qui accumulait les victoires au guidon de la petite reine dans les années 80 : Le 3 juin à la Roche-sur-Yon, Amandine a réalisé l'exploit : Un lancer du disque à plus de 28 mètres, lors des championnats régionaux scolaires UGSEL. Cette montée sur la première marche du podium qualifie ainsi Amandine pour les championnats de France. Sous le ciel de Compiègne les 18 et 19 juin prochains, l'athlète défendra les couleurs de son collège, les Enflammés de Sainte-Anne. Mais aussi celles de Précigné, ville sportive qui la soutient haut et fort.

Athlétisme Sarthe Loir 72




Mardi 2 juin 2015

Premiers ploufs à la piscine des Lices

x15f61 x15f62

Avec Miguel Piniau et sous le regard de Florian Delorme, les élèves de CE1 de l'école de La Voutonne ont repris les cours de natation mardi dernier.


Pour les élèves des deux écoles que compte la commune, le mois de juin rime avec celui du bain : Dès la première semaine, tous ont rejoint les flots de la piscine des Lices. Sous la houlette de Miguel Piniau et Damien Étourmy, ils perfectionnent des apprentissages récents : « Nous avons déjà bénéficié de dix séances au centre aquatique de Sablé de décembre à Février, » explique Sandrine, institutrice des CE1 à l'école de La Voutonne. « Ainsi, poursuit-elle, dix élèves ont obtenu leur diplôme des vingt-cinq mètres, ils vont pouvoir progresser et tenter de battre leur record. »

Séances d'aquagym

Presque la moitié d'une classe d'élèves de huit ans qui sait nager. Pour Florian Delorme, « c'est un cas de figure que je ne vois qu'ici, très peu d'enfants arrivent à la fin de leur CM2 sans maîtriser la natation. » Pour autant, le maître nageur compte bien remettre en place « des leçons individuelles ou en groupe limité à six ». Affecté pour la deuxième année consécutive à la surveillance des bassins précignéens, il annonce également que « l'aquagym fera aussi partie des animations proposées les deux mois d'été. » Sans omettre l'incontounable fête de la piscine, le 17 juillet prochain.

La page piscine du site



Mardi 2 juin 2015

Les handicapés cultivent leur jardin

À Précigné, plusieurs personnes handicapées résidant à la Maison d'accueil spécialisé du Centre Basile Moreau participent régulièrement à des ateliers d'horticulture.

x15f64

L'atelier jardinage constitue un moment privilégié pour les handicapés comme pour les jardiniers municipaux.

« Le jardinage est un très bon support pour travailler la relation avec les autres », indique Fabienne Morin. Pour la troisième année consécutive, l'aide médico-psychologique a emmené ses protégés aux ateliers municipaux. Section horticulture bien sûr : « La Maison d'accueil spécialisée compte vingt-quatre résidents, précise-t-elle, mais nous privilégions toujours les mêmes pour observer les résultats à long terme. » Laurent, Jeanine et Natacha sont occupés à préparer des jardinières. À en juger par l'expression de bonheur qui se lit sur les visages, tous sont contents d'être là.

Une idée qui porte ses fruits

Une joie partagée par les deux jardiniers : « Nous avons construit des établis adaptés à leur handicap, souligne Sébastien Cuillerier, les plans de travail ont été conçus pour les fauteuils roulants. » Basilic et thym ont déjà permis d'étudier les senteurs, « aujourd'hui, on s'exerce au rempotage des géraniums. » De son côté, Yves Congnard se réjouit de ce partenariat instauré avec le centre Basile Moreau, mais aussi les jeunes. « Grâce à ces animations variées, notre commune a obtenu son premier diplôme en novembre 2014 au concours des villes fleuries, c'est une idée qui porte ses fruits ! »




Jeudi 28 mai 2015

Associations : Les présidents ont la frite !

x15f56a-W308   x15f56b-W550

Un portail pour les clients et une ultime inspection du site par les responsables d'associations, avant le premier barbecue de vendredi soir.

Nul besoin d'enseigne pour signaler aux gourmands le lieu des soirées barbecue : Chaque été depuis des années s'élèvent des volutes de fumée de la piscine des Lices. Un nom prédestiné pour ces joyeux moments de grillades, où l'odeur de la saucisse le dispute à celle des frites : « Tous les vendredis ou presque ont trouvé preneur cette saison », se félicite-t-on du côté de la mairie. Initiée depuis deux ans sous la houlette de l'USP Omnisports, en partenariat avec la municipalité, la proposition d'étendre l'utilisation de cet espace municipal à toutes les associations a convaincu : « Des nouveaux arrivent tous les ans. »

Des permanences au bar assurées

Car cette source de royalties survient à pont nommé au moment où les subventions sont diminuées de 5 %, suite aux baisses de dotation de l'Etat : Reste le sempiternel problème de la météo, « mais le mois de septembre a été réservé pour les rattrapages », indiquent les membres de la commission dédiée. Mieux, les associations ont mis en place des permanences bar à partir de 16 h, « Dans la continuation de Génération mouvement l'an passé, pour la sauvegarde de la barquette de frites », sourient une douzaine de présidents heureux. La première soirée ? Ce vendredi 5 juin, avec le Conseil local de parents d'élèves.

Le calendrier des barbecues : 5 juin, CLPE (Parents d'élèves de l'école de La Voutonne). 12 juin, date libre. 19 juin, ADEP (Amicale de l'école publique). 26 juin, Comité de jumelage. 3 juillet, Pêche-loisirs-détente. 10 juillet, Amicale des Sapeurs-pompiers. 17 juillet, USP football. 24 juillet, NHL (Notre histoire en lumière). 31 juillet, OGEC (Organime de gestion de l'école catholique). 7 août, Comité des fêtes. 14 août, USP football. 21 août, USP judo. 28 août, Association Carnaval.

Tout savoir sur la piscine



Mercredi 27 mai 2015

La semaine du chant s'invite à La Bade

x15f54 x15f55

Accompagnée par la chorale de Cherré, une quarantaine de résidents a célébré la 12e édition de « Chantons à tout âge ».

Douzième du nom, la manifestation « Chantons à tout âge » s'est de nouveau déroulée sur la dernière semaine de Mai. À la résidence service seniors de La Bade, elle a pris la forme d'une activité sous la houlette de la chorale de Cherré : « Un entraînement avant de se rendre à Parcé, où nous chanterons avec toutes les chorales Bel Âge », précise Nadège Leloup.

Fleur de Paris

« Et puis, rajoute l'animatrice, nos résidents sont très fiers de participer à un événement national. » D'autant qu'ils poussent la chansonnette depuis cinq ans déjà tous les mardis matins : Premier de deux bonnes douzaines de refrains d'antan, « Fleur de Paris » a donc inauguré cet après-midi sans fausse note. « Un grand moment de joie qui a duré jusqu'au dîner. »

Prochain rendez-vous le 16 juin : Conférence  " Alzheimer autrement "

Le site de La Bade



Samedi 23 mai 2015

Plus de 100 joueurs en herbe au tournoi de Pentecôte

x15f48 x15f49

Face à des équipes remontées à bloc, les jeunes U7 de Précigné n'ont pas démérité, alors que la Coupe Fido est remportée par les U9 de l'EVS.

Âgés de 6 à 8 ans, plus de 100 jeunes ont chaussé les crampons pour prendre part au tournoi de Pentecôte. Orchestrée par l'USP football, cette édition voit les U9 de l'Entente Val de Sarthe l'emporter. Loin devant les deux équipes locales : « Nous sommes dans le jeu, pas dans la gagne à tout prix », résume Damien Étourmy. Et l'entraîneur de l'école de football d'ajouter « que les U7 ne sont d'ailleurs pas classés, ils jouent d'abord pour se faire plaisir. »

Une matinée « pour s'amuser » qui s'est poursuivie par le tournoi des familles : « Tous ceux qui veulent jouer sont les bienvenus, licenciés ou non », souligne Pierre-Jean Lardeux. « Ce qui permet aux enfants de partager les joies du ballon rond avec leurs parents », ajoute le président. Un grand moment du calendrier bientôt suivi par un autre : L'Assemblée générale qui se déroulera le 12 juin, sans doute sous le nouveau barnum installé par la commune.

x15f50  x15f51

Sous les applausissements des supporters, les jeunes des équipes U7 et U9 de Précigné ont tous été récompensés par des lots.



Samedi 16 mai 2015

300 joueurs au premier loto de Génération Mouvement

x15f47

La salle des fêtes de Précigné a fait le plein à l'occasion du premier loto organisé par le bureau de Génération Mouvement.

Innovation, Maître-mot des membres locaux de Génération Mouvement : Après avoir créé un atelier tricot et planché sur une prochaine activité informatique, les anciens « Aînés ruraux » se sont risqués à organiser un loto. Pari gagné : Samedi dernier dans une convivialité coutumière, cette première du genre a réuni plus de trois cents joueurs. Trésorière de l'association, Christiane Fumalle s'est réjouie d'un tel succès. Au même titre que Jean-Marie Quintard qui a félicité son bureau pour le professionnalisme de l'organisation : « Du coup, on remet ça l'an prochain », a lancé le président, jamais à court d'idées nouvelles.

Dates à retenir pour la fin du 1er semestre

Mercredi 27 mai : Concours de pétanque au terrain des Lices, inscriptions à partir de 13 h 30. Mardi 9 juin : Voyage à Saint-Gilles Croix-de-Vie, départ à 7 h caserne des Pompiers. Vendredi 19 juin : Concours de pêche à la truite aux étangs de Saint-Martin d'Arcé, à 8 h. Renseignements : Permanence au Foyer communal le samedi matin de 9 h 30 à 11 h 30 ou 02 43 45 07 50.




Jeudi 14 mai 2015

Les jeunes judokas en Allemagne : Total régal

x15f45-W700

Partis la veille de l'Ascension, les cinquante-trois participants au voyage ont emporté un panneau de Précigné pour leurs hôtes de Wewelsburg.

Vingt ans après une première expédition dans la ville jumelle, les jeunes judokas ont de nouveau franchi le Rhin pour le grand week-end de l'Ascension : « Dix-huit enfants et ados ont pu embarquer dans le car, grâce au financement du Comité de jumelage, du club et de l'Association sports loisirs culture », s'est réjoui Jimmy Eustache. Inconnu jusque-là pour beaucoup, le judo n'a désormais plus de secrets pour les habitants de Wewelsburg : « Nous avions préparé un spectacle de combats pour la soirée d'adieux », raconte son président. Un éclatant succès : Les amis allemands se sont régalés des balayettes et autres prises très acrobatiques.

L'Europe des citoyens

Le couronnement de trois jours de découverte : Dans une des nombreuses mines du Sauerland, les cinquante-trois participants ont apprécié la descente en petit train et la fraîcheur des lieux. Ils ont aussi fait le tour du lac Hennesee, profitant cette fois d'une brise tiède à souhait sur le pont supérieur « d'un bateau comme le Sablésien. » Sans oublier le musée de la police et ses grosses motos qui ont séduit petits et grands : « Leur faire découvrir l'Allemagne dans le cadre de l'Europe des citoyens, tel était notre objectif », ont souligné les membres du Comité. Mission réussie, avant de fêter l'an prochain « Les vingt-cinq ans du jumelage officiel. »

LES PHOTOS SONT LÀ

DIE FOTOS SIND DA




Mercredi 13 mai 2015

ADEP : 2 200 € à la Ligue contre le cancer

x15e22 x15e23

Lors de la soirée des bénévoles de l'Amicale de l'école publique, Leïla Guendil et Jacqueline Dugay ont reçu un gros chèque.

Depuis de longues années, l'Amicale de l'école publique a pour habitude de bichonner ses bénévoles : Chaque année lors de la soirée qui précède la fête de l'Ascension, tous sont invités avec leur famille pour partager un bon repas à la salle des fêtes. Ainsi plus de deux cents personnes ont-elles entendu mercredi dernier le président livrer quelques réflexions sur le 32e rassemblement side-cariste : « Chaque nouvelle édition apporte son lot de nouveautés », a fait observer Joël Brethomé. « Cette fois, c'est la Ligue contre le cancer qui nous a accompagnés trois jours durant. »

Une permanence au Bailleul

Représentante de l'antenne sabolienne de l'association, Leïla Guendil a rappelé sa mission : « Axée sur l'accompagnement des patients, notre aide intervient pendant le traitement mais aussi pour la reprise du travail », a-t-elle souligné. Aux côtés du docteur Jacqueline Dugay, à la tête du Comité départemental, la responsable n'a pas caché sa joie de recevoir un chèque de 2 200 €. Après avoir salué la générosité des motards, les membres locaux ont rappelé leur permanence chaque 1er jeudi du mois à l'hôpital du Bailleul : « Pour les malades mais aussi leurs proches. »

Ligue contre le cancer : Comité de Sarthe



Mardi 12 mai 2015

Nouveau parking : Un préau déplacé sur 80 mètres

x15e20a x15e21a

Un préau en balade : Adjoint aux travaux (à gauche), Yves Piniau a suivi le dossier et dirigé la manœuvre. Opération réussie.

Un toit d'ardoises qui défile au-dessus des vieux murs qui longent la rue de Durtal : Mardi à l'heure où le soleil tapait au plus fort, certains piétons ont pensé avoir un coup de chaud... Que Nenni ! Dans le cadre de l'aménagement d'un nouveau parking de cent vingt places, un vieux préau a été déménagé sur quatre-vingts mètres. Une opération délicate : « Avec ses douze mètres de long et quatre de large, il a fallu tout haubaner sur la remorque », explique Yves Piniau. « Ce bâtiment servira de local de rangement et de sanitaires », ajoute l'adjoint aux travaux. Quant au parking, il devrait être opérationnel dès septembre : « Ce qui va bien désengorger celui de la salle des fêtes. »



Lundi 11 mai 2015

Une nouvelle secrétaire à la mairie

x15e22 (2)  x15e23 (2)

Nouvelle secrétaire générale à partir de juillet, Marie-Noëlle Tendron a passé un stage d'une journée avec Monique Lelarge.

Mayennaise et habitante du Bignon du Maine, Marie-Noëlle Tendron a découvert ce lundi la mairie de Précigné. « Depuis huit ans, a-t-elle confié, j'exerce le poste de secrétaire de mairie à Nuillé sur Vicoin, une commune de 1 260 habitants située dans la 2e couronne de Laval Agglomération. » Âgée de 42 ans, la jeune femme franchit ainsi une étape dans sa carrière, puisque la ville de Précigné frôle les 3 500 habitants. En juillet, la nouvelle secrétaire générale pourra s'asseoir de façon définitive à la place de Monique Lelarge. « Cette journée était indispensable pour se familiariser avec les spécificités de notre commune », s'est félicitée cette dernière, à la veille d'une retraite bien méritée.




Dimanche 10 mai 2015

Damien Etourmy champion local de tennis

x15e24

De gauche à droite, Marivie Moreau, présidente et meilleure joueuse, Damien Etourmy,

nouveau champion, Adrien Bina finaliste et Yannick Grall, vice-président du tennis-club.

Une victoire bien méritée que celle remportée par Damien Etourmy dimanche, à l'issue de la finale du tournoi interne : « Chez les hommes, on assiste à une rébellion des milieux de tableau », sourit Marivie Moreau. Vainqueur en deux sets, l'entraîneur avait en effet en face de lui Adrien Bina classé comme lui 30/1. Les deux finalistes ont donc battu ceux de l'an dernier : Frédéric Horpin (15/4) et son frère Cédric (15/5). Vingt-huit joueurs ont pris part à cette compétition.

« Chez les dames par contre, la logique des classements a été respectée, sur un total de dix participantes », indique Marivie Moreau qui bat Audrey Perchappe. Tandis que Kareen Batereau et Marie Moreau se sont hissées jusqu'aux demi-finales. Un beau tournoi puisqu'il voit la présidente couronnée et l'entraîneur consacré : De quoi affronter avec sérénité les joueurs de l'extérieur, en juin lors du tournoi open : « Où les joueurs locaux créeront peut-être encore la surprise. »

Pratique : Pass-tennis (réservé aux personnes non licenciées) valable du 1er avril 2 015 au 31 septembre 2 015 : Tarifs jeunes (jusqu'à 16 ans), 15 €. Tarifs adultes (plus de 16 ans), 30 €. Renseignements : Chantal Horpin au 02 43 92 21 27 ou Marivie Moreau aux 02 43 95 85 34 et 06 66 84 52 94. Tournoi Open du 30 mai au 14 juin : Jean-Yves Morin au 02 43 92 30 82.

Affiche du tounoi Open

Inscription : La fiche



Dimanche 10 mai 2015

202 exposants au bric à brac, un record !

x15e16

Première sortie pour les enfants du CMJ : La vente des vieux livres de la bibliothèque a bien rempli leur cagnotte.

Beau succès que celui du bric à brac annuel de Précigné qui s'est déroulé ce dimanche : Organisé en partenariat avec Créatouva et le Comité des fêtes, il a réuni plus de deux cents exposants à l'Espace des Rivauderies : « Deux associations ne sont pas de trop pour accueillir plusieurs milliers de visiteurs », confirme Armelle Coëffé, « les uns s'occupent en effet des crêpes et des emplacements, les autres de la restauration. » Et de l'ambiance aussi.

D'ailleurs, la présidente du Comité des fêtes donne un nouveau rendez-vous très convivial à tous les gourmets : « Pour changer des traditionnelles saucisses-frites, nous avons fait appel aux Cuisines du soleil pour notre prochain barbecue », annonce-t-elle. Au menu ? De la pizza. Mais « concoctée sur place dans de grands plats. » Ne reste qu'à souhaiter un ciel aussi limpide qu'au bric à brac le vendredi 7 août prochain, sur les bords de la piscine des Lices.

x15e17 x15e19 x15e18

Le stand du Son et lumière a fait sa promotion de printemps. Au centre, la joie des membres du Comité des fêtes. Et ci-dessus, le CMJ en plein travail.

Barbecue du 7 août : Uniquement sur réservation. Appeler Armelle Coëffé au 02 43 95 40 72.





Samedi 9 mai 2015

Chevaux et accessoires  de retour au Son et lumière

x15e11 x15e12

Scénario en main, les figurants se sont placés avec beaucoup plus d'aisance grâce à l'arrivée des premiers décors et accessoires.

Hennissements et bruits de sabot : Les chevaux ont fait leur entrée ce samedi sur le site des Rivauderies. Accessoires et décors ont également envahi la scène pour la plus grande satisfaction de la centaine de figurants : « C'est désormais beaucoup plus facile de se repérer », témoigne l'un d'eux. À l'origine de la réalisation des décors depuis le début de l'aventure, Dominique Renoult a levé un coin de voile sur le paysage qui s'offrira à la vue des spectateurs en août prochain. Alors que le château a toujours servi de toile de fond pour les cinq premiers opus, « C'est tout un village qui prend forme, avec sa gare et son église et même le lavoir », s'enthousiasme le décorateur en chef de ce 6e Son et lumière.

French Cancan

Une rupture avec les éditions précédentes « puisqu'une tranchée a été creusée au tractopelle pour la charge des Poilus. » Autre surprise du scénario, « un avion biplan traversera le ciel, suspendu à un filin. » Samedi, les danseuses du French Cancan ont répété devant les grands panneaux du café, « un cadeau de l'association théâtrale de l'Echancrure ». Tandis qu'un premier costume a été présenté par Monique Chopin : « On peut réserver sa place dès maintenant, a rappelé la couturière, soit sur le marché du samedi matin, soit à la permanence de l'association. » Ou encore sur le site Internet : Impossible de passer à côté de « 1912-1919 au fil des saisons », grande fresque « à la mémoire de nos aïeux ».


x15e14 x15e13 x15e15

Dominique Renoult et Jean-Claude Delaune en pleine discussion, au centre les héros de l'histoire et à droite Estéban, jeune cavalier en répétition.

Réservez votre spectacle ICI !





Samedi 9 mai 2015

Premier troc plantes sous les serres municipales

x15e09 x15e10

Samedi matin devant les serres municipales : Une centaine de visiteurs ont échangé fleurs et conseils sous un soleil d'été.

« Un défilé continu toute la matinée » : À l'origine de l'idée, les jardiniers se sont félicités de la réussite de l'opération. Si le troc n'est pas encore tout à fait entré dans les habitudes, les visiteurs ont pu admirer les réalisations des enfants : « Plantation et rempotage figuraient au menu des dernières vacances », explique Sébastien Cuilerier. « Nous avons aussi semé des potirons sur les tas de terreau, peut-être leur serviront-ils lors d'Halloween, » sourit-il. À proximité des serres, trois larges établis sont disposés de façon concentrique : « Du bricolage maison, précise Sébastien, ces bureaux permettent aux résidents du Centre médical Basile Moreau de s'initier à l'horticulture sans être gênés par leur fauteuil roulant. »

Les sauvages des rues

Venus de Saint-Denis d'Orques, deux amies s'émerveillent devant les deux mille plantes qui croissent sous les serres municipales : « Elles nous arrivent sous forme de micromottes en une quinzaine de variétés différentes », détaille Christian Théberge, responsable du fleurissement sur la commune. Justement, Simone Milon vient de se voir offrir pas moins de seize plants de géranium : « En plus de mon prix reçu en novembre, c'est une belle surprise », se réjouit la lauréate. « Nous venons d'obtenir notre première fleur au classement régional, » rappelle de son côté Yves Congnard. « Pour la garder, nous invitons les habitants à fleurir les pieds de mur devant chez eux, il faut continuer sur cette lancée ! »

Prochain rendez-vous avec les jardiniers : En partenariat avec le CPIE (Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement), mercredi 3 juin à 18 h à la piscine des Lices pour une randonnée en ville sur « les sauvages des rues ».




Vendredi 8 mai 2015

Cérémonie du 8 mai : « La cohésion avec les acteurs du quotidien »

La commémoration de la capitulation des nazis s'est déroulée en présence des pompiers, des élus et des écoliers du Brass band. Pour le maire de Précigné ceint de l'écharpe tricolore, c'était déjà la deuxième du genre. Trois questions à Jean-François Zalesny, un peu plus d'un an après les élections :

x15e07 x15e08

Sous le regard des pompiers, Jean-François Zalesny a écouté le brass band des jeunes jouer la Marseillaise et l'Hymne européen.

« precigne.fr » : Que retirez-vous du début de votre mandat ?

Jean-François Zalesny : Ce début de mandat était bien chargé avec tous les travaux en cours sur notre commune, école, bibliothèque, assainissement... Mais je suis ravi. J'aime bien le contact avec mes administrés. Les Précignéens veulent qu'on leur parle et qu'on les écoute. On ne peut pas résoudre tous les problèmes, mais on peut aiguiller les gens.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?

Elle se situe au niveau des relations humaines : C'est la cohésion avec le personnel de la collectivité et avec les associations, une trentaine. Mais aussi avec nos enseignants : Nous avons eu besoin d'eux pour contenir les dépenses, ils étaient là. Ils nous permettent aujourd'hui de ne pas augmenter les impôts et d'envisager quelques projets intéressants.

Quelle est celle que vous comptez particulièrement mettre en œuvre pour l'année qui vient ?

La municipalité d'avant s'était consacrée au cadre de vie. Aujourd'hui, elle recentre son action sur la population : Avec l'installation de nouveaux parkings dont celui de la rue de Durtal, mais aussi des ralentisseurs. Sans oublier les enfants qui bénéficieront de nouveaux jeux de plein air, alors que le parc informatique de l'école de la Voutonne sera renouvelé.

La 2e guerre mondiale à Précigné





Jeudi 7 mai 2015

Au conseil municipal : Nouveaux horaires dans les écoles

Un ordre du jour succinct n'est pas toujours synonyme de gestion courante : En témoigne la dernière réunion du conseil municipal qui a entériné des choix importants.

 x15e05 x15e06

Les écoles St-Joseph St-Jean et de La Voutonne : Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, les élèves bénéficieront d'activités en fin de journée.

À commencer par un changement de fournisseur en gaz pour les bâtiments publics, l'UGAP, centrale d'achats pour les collectivités : « 40 % d'économies sont envisagées pour les trois prochaines années.» Outre le choix d'un nouveau prestataire qui fera baisser la facture d'eau de 10 %, les élus ont aussi validé une convention d'objectifs avec le CAUE (Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement) : « Il s'agit d'améliorer le cadre de vie en parallèle avec la nouvelle configuration du Centre Basile Moreau », a expliqué Jean-François Zalesny. Et le maire de préciser : « Cet organisme va éclairer la municipalité dans ses choix futurs, qui seront réalisés sans doute lors des prochains mandats, car nous n'aurons sans doute pas la possibilité de les initier. » Adjoint aux finances, Arnaud de Panafieu a insisté sur la responsabilité de la commune : « Si les anciens bâtiments du Centre médical commencent un jour à s'écrouler, nous serons tous concernés. »

Des « TAP » à la prochaine rentrée

Mais surtout, le conseil municipal a validé de nouveaux horaires pour les écoles. Annoncé en janvier, le projet d'éducation territoriale a été validé à l'unanimité : « Il est issu de la réflexion des directeurs d'établissement, des parents d'élèves et des élus », a indiqué Madeleine Esnault, adjointe aux affaires scolaires. « Les activités de la pause de midi sont reportées en fin de journée », a détaillé Agnès Hérouin. « Les élèves auront désormais accès au TAP (Temps d'activités périscolaires). » Un simple ajustement : « Un quart d'heure de cours en plus le matin, un en moins l'après-midi. Les activités débuteront à 15 h 30 trois jours par semaine, le mardi donnant lieu à une organisation propre à chaque école. » Du temps libéré dont la nouvelle bibliothèque bénéficiera peut-être. Pour l'instant, les élus ont voté sa nouvelle appellation : Communautaire à partir de septembre, « l'Espace Molière » sera équipé de ses premiers livres dès mardi prochain 12 mai.

Ici  le compte-rendu complet de ce conseil municipal





Lundi 4 mai 2015

Génération mouvement : L'Informatique après le tricot

x15e03 x15e04

Lundi à la résidence de La Bade : Les anciens continuent d'œuvrer pour « la Grande Île » avant de bientôt retrouver les claviers.

Avec les retraités du lieu et les pensionnaires venues du Centre Basile Moreau, une trentaine de dames ont participé ce lundi à l'activité tricot. « Cette animation a lieu une fois par mois à La Bade », a expliqué Jean-Marie Quintard. « Mise en route l'an passé, elle a déjà permis de confectionner trois couvertures », poursuit le président qui n'a de cesse d'étoffer le calendrier de Génération Mouvement. Entre autres matériels et une fois les carrés de laine réunis entre eux, « elles sont ensuite envoyées par Groupama en container aux nécessiteux de Madagascar. »

Une action humanitaire dont les Anciens pourront bientôt constater les bienfaits via Internet : « Notre association a décidé de reprendre les cours d'informatique », a dévoilé Jean-Marie Quintard. Auparavant assurés par un salarié de l'association municipale sports loisirs culture (AMSLCP), « les cours seront désormais dispensés par un bénévole. » Douze postes attendent leurs élèves dans la salle dédiée de l'école publique de La Voutonne. S'inscrire au 02 43 45 07 50 : « Y sont conviés aussi bien les premiers initiés que les grands débutants. »

http://www.generations-mouvement-72.org/

http://www.residences-espaceetvie.fr/residences-seniors/precigne-residence-seniors-le-clos-de-la-bade/




Mercredi 29 avril 2015

L'école de football prépare les tournois

x15d108

Ils entraînent les jeunes : De g. à dr. Damien Étourmy, Tomas Blossier, Sébastien Guéhéry avec Teddy Mallet de Carrefour.

Forte de cinquante et un jeunes de six à onze ans, l'école de football s'entraîne tous les mercredis, sauf pendant les vacances. Elle organise aussi des plateaux le samedi matin sur Précigné ou dans les communes alentours. À l'occasion d'une remise de maillots par Carrefour Market et Maisons France Confort, Pierre-Jean Lardeux a mis l'accent sur les jeunes éducateurs issus du sérail : « De par l'importance de nos effectifs, le club se doit de les former », a souligné le président du ballon rond.

x15e01-W700

À gauche, Pierre Dubas et ses élèves revêtus du maillot des maisons France Confort offert par Stéphane Magne.

Ainsi en est-il de Thomas Blossier qui épaule Damien Étourmy, ou encore de Pierre Dubas qui apporte son aide à Sébastien Guéhéry : « Ils ont obtenu leur capacité à entraîner les jeunes auprès du District », se réjouit Pierre-Jean Lardeux. Et d'ajouter : « Les enfants sont ainsi bien encadrés pour en découdre lors des prochaines compétitions, le 8 mai à Sablé mais aussi lors de notre tournoi de la Pentecôte. » Lequel se déroulera le samedi 23 mai, « en compagnie des familles qui joueront l'après-midi. »

x15e02

Des plus petits aux plus grands, tous se préparent pour le tournoi du 23 mai.

 

 

 

 

 

 


Samedi 25 avril 2015

Noces d'or pour Arlette et William Choleau

x15d106 x15d107

Grand moment d'émotion ce samedi à la mairie de Précigné, où William et Arlette Cholleau se sont de nouveau dit oui devant leur grande famille.

Préparé en grand secret par leurs enfants, l'événement a créé la surprise : Cinquante après s'être dit oui une première fois au beau milieu des années soixante, Arlette et William Choleau sont retournés samedi sur les lieux de leur serment. Devant une salle comble et enjouée, Christiane Fumalle a relu l'acte de mariage daté du vingt-quatre avril 1965 : « À l'ère de la vitesse et du zapping, a-t-elle déclaré, vous incarnez aujourd'hui quelque chose de rare, l'attachement de deux personnes par-delà les aléas de la vie. » Au départ, un bal de campagne source d'une union un brin prédestinée.

Car lorsqu'ils ont fait connaissance, William travaillait dans les chemins de fer, alors qu'Arlette officiait comme garde-barrière : « Ainsi avez-vous choisi de prendre la même voie », a souri l'adjointe au maire. Aujourd'hui, les deux époux s'activent dans des domaines différents, couture et tricot pour madame, pêche et jardin pour monsieur. En présence de leurs quatre enfants et de leurs onze petits-enfants, le couple ravi a reçu un bouquet de fleurs ainsi qu'une bouteille de champagne aux armes de Précigné. Et rendez-vous a bien sûr été pris, « dans dix ans pour les noces de diamant ».

Le calendrier des anniversaires de mariage





Mercredi 22 avril 2015

Les jeunes au jardin pour la fin des vacances

x15d103 x15d104 x15d105

Proposée depuis plusieurs années par l'AMSLCP ( Association municipale sports loisirs culture ), l'activité jardinage plaît toujours autant aux enfants...

S'il existe une activité dont personne ne discute la présence régulière sur le calendrier des vacances, c'est bien celle du jardinage : « Mettre les mains dans la terre, tel est son objectif de départ et les enfants adorent ça », sourit Miguel Piniau. Mais outre ces premiers contacts avec les plaisirs de l'horticulture, « cette animation apprend aux jeunes à respecter la nature », fait remarquer Yves Congnard. Mieux, des bacs de géraniums réalisés par les apprentis jardiniers iront de nouveau décorer les rues du centre-bourg : « Ce qui a pour effet de diminuer le vandalisme, car on ne détruit pas le travail des copains », assure le jardinier municipal.

D'autant que depuis novembre dernier, la commune de Précigné a été labellisée ville fleurie : Outre la démarche environnementale caractérisée par l'utilisation de très peu de produits chimiques, la remise au goût du jour de variétés locales et l'utilisation de plantes vivaces, « La contribution de notre jeunesse fut un critère pour obtenir cette distinction. » Elle va permettre aussi de la garder. En récompense de la qualité de leurs compositions, tous les enfants sont revenus à la maison avec des pots de fleurs : Ceux-là même qu'ils avaient décorés lors des séances de travaux manuels, en prévision de ce moment toujours très attendu au jardin.

x15d105a

...qui ont réalisé plusieurs bacs de fleurs diverses destinées à l'embellissement de leur ville.

PORTES OUVERTES : Samedi 9 mai de 9 h à 12 h aux ateliers municipaux : Troc-plantes, distribution de fleurs aux participants du fleurissement 2014.



Vendredi 17 avril 2015

La chorale de Saint-Mars chante à La Bade

x15d97 x15d98

Vendredi à la résidence services seniors de La Bade : Les Anciens ont chanté avec la chorale de Saint-Mars d'Outillé.

« De Saint-Calais à Ruillé, nous vadrouillons toute l'année » : Chef de chœur de la Chorale de Saint-Mars d'Outillé, Christiane Guillaume dirigeait vendredi une dizaine de choristes à La Bade : « Nos chansons apportent du bonheur aux Anciens, s'est-elle réjouie, et du même coup à nous aussi. » Ainsi après le carnaval et ses déguisements, la chasse aux œufs de Pâques et l'accordéon, les animations se succèdent à intervalles réguliers à la résidence service seniors : « D'ailleurs, le lundi 4 mai prochain se déroulera un atelier tricot pour l'île de Madagascar », a signalé Nadège David.

L'occasion pour l'animatrice de rappeler l'existence d'une chorale dans l'établissement même : « Printemps d'Alsace, chants basques, Nana Mouskouri font partie d'un répertoire qui court des années quarante à soixante-dix. » Des chants communs aussi aux deux chorales, ce qui permettait à la trentaine de résidents présents de pousser la chansonnette avec les artistes de Saint-Mars. Parmi eux, Yvonne Cosnier n'était pas la dernière à fredonner « salade de fruits » de Bourvil. Et de glisser entre deux couplets : « Tout le monde peut venir chanter avec nous le mardi matin ! »

Pratique : Animation chansons, tous les mardis matins à partir de 10 h 30. Téléphone : 02 43 55 80 80.

Le site Internet de la résidence services seniors de La Bade




Mercredi 15 avril 2015

Le CMJ a livré ses premières idées

x15d93 x15d94

Élus et bénévoles se sont partagés la tâche pour encadrer les nouveaux membres du CMJ.

Élu de fraîche date, le conseil municipal jeunes n'aura pas tardé à faire état de ses premières propositions. Mercredi à l'appel de la commission en charge des affaires scolaires et malgré les vacances, une vingtaine de jeunes ont planché sur les actions de leur mandat : À commencer par ce qui marchait bien au sein du précédent : Vente de crêpes et de roses sur le marché, culture de fleurs à destination des grands-mères dans les deux maisons de retraite, bancs publics pour les anciens... Revenu sur la table, le projet de skate-park pourrait voir le jour petit à petit, « et d'abord avec un tremplin, puis suivront d'autres éléments. »

S'y sont rajoutées quelques propositions inédites : Outre le barbecue qui fera appel aux bonnes volontés dans les familles, les enfants ont évoqué de collecter des jouets pour leurs homologues de Madagascar. Idem pour les crayons et autres cahiers. Les anciens du Conseil Municipal jeunes se sont inquiétés du sort de Coco, leur mascotte partie faire le tour de France : « Nous allons demander au CMJ de Schiltigheim de nous la renvoyer, a suggéré Tiphaine, depuis tout ce temps, il va falloir lui redonner des habits neufs. » Car tous ont envie de revoir l'ours en peluche voyageur, qui prend un repos mérité en Alsace depuis deux ans.


x15d95 x15d96

Des adultes aux enfants, tous sont d'accord pour faire revenir la mascotte à la mairie.

x15d102

Site Internet : Cliquer sur le logo !



Mardi 14 avril 2015

Tickets sports : Les enfants font leur cinéma

x15d90 x15d89

Avec Julie, Isabelle, Miguel, Sophie et Damien, les travaux manuels et l'informatique vont laisser place cette semaine à la réalisation de courts métrages.

Outre de multiples activités sportives comme le tennis ou encore le football en salle, L'association municipale sports loisirs culture a développé son planning autour de deux thèmes : Le printemps pour la première semaine et le court-métrage pour la seconde. De six à quatorze ans, « une trentaine d'enfants a ainsi créé des pots de fleurs et s'est initiée à la cuisine au restaurant scolaire. » Pour les derniers jours de vacances, chacun pourra faire son cinéma en apparaissant dans un court-métrage, après un passage aux serres municipales comme tous les ans pour revenir avec des fleurs de saison chez soi.

Moins de pré-ados

De petits effectifs pour ces activités de printemps : « C'est trois fois moins qu'en 2013 à la même époque », précise Miguel Piniau, directeur du centre ALSH (accueil de loisirs sans hébergement). Les raisons d'une telle désaffection ? « Elles sont les mêmes partout, on le constate aussi sur Sablé », insiste l'animateur : « La modulation du travail amène de plus en plus les parents à prendre des vacances à Pâques », explique-t-il. Mais aussi et surtout, « Les pré-ados deviennent plus autonomes par le biais des réseaux sociaux, heureusement que le city-stade existe comme lieu de rassemblement ! »

Tout le programme du lundi 20 avril au vendredi 24 avril

Renseignements et inscriptions pour la deuxième semaine de vacances : Miguel Piniau, tél. 06 72 71 50 90.




Dimanche 12 avril 2015

NHL : Questions pour une excursion

x15d99 x15d100

En plus des cartes, le bureau de l'association « Notre Histoire en Lumière » avait préparé un questionnaire de culture générale sur la grande région.

L'association « Notre histoire en lumière », NHL pour les habitués, vient de commencer ses répétitions en vue du prochain Son et lumière, 6e du nom. Mais si important soit-il dans le calendrier des fêtes, « le spectacle ne doit pas occulter les autres manifestations de l'association », explique Bruno Morin. Dont acte : Outre les deux lotos qui se tiendront le 1er mai, plus de soixante-dix randonneurs ont emboîté le pas du président ce dimanche pour deux circuits au choix de cinq et dix km, à l'ombre des haies du bocage précignéen.

Une tête et des jambes

Mais un seul et même questionnaire distribué à tous sur la ligne de départ : « Les questions portent sur la connaissance de la région des Pays de La Loire » ont indiqué les organisateurs. Comme sa superficie par exemple : « Pas facile de choisir parmi les trois réponses proposées, très proche l'une de l'autre », fait remarquer cette concurrente. Elle se rattrapera sur les sujets locaux, comme la date de l'inauguration du Monument aux Morts. Et justifier le nouveau nom de la randonnée printanière de NHL : « Une tête et des jambes ».

Loto de l'association " Notre Histoire en lumière" : Vendredi 1er mai à 14 h et 20 h à la grande salle des fêtes.




Dimanche 12 avril 2015

Du monde et du poisson à l'étang du Bas des Landes

x15d81 x15d82

Au bas des Landes  : De g. à droite, le quatuor spécialiste de la truite au fond de l'onde : Daniel Boivin, Philippe Barré, Joël Deslandes et Joël Gaudin.

Il fallait se lever de bonne heure ce dimanche pour trouver sa place au bord de l'étang du bas des Landes : « Une dizaine de voitures patientait déjà une heure avant l'ouverture », indique Philippe Barré. À huit heures sonnantes, soixante-cinq pêcheurs prennent leur inscription : « Il a fallu refuser une dizaine de personnes dont des enfants très déçus, regrette le président, je leur ai conseillé le plan d'eau de Brûlon qui est beaucoup plus grand. » Car si la journée truite de l'association « Pêche-loisirs-détente » ressemble à s'y méprendre au premier jour des soldes dans un grand magasin, c'est bien « parce que tout le monde y est certain de faire de bonnes prises dès les premières minutes, les petits comme les grands. »

La raison ? « Quarante kilos de grosses truites d'environ 1,5 kg la pièce ont été déversés la veille même. S'y ajoutent cinquante kilos de petites pesant autour de trois cents grammes. Sans oublier cette année deux truites oranges pour la surprise », sourit le président. « Du beau temps et pas de vent, ça donne du monde et du poisson », renchérit de son côté Sébastien Portais, trésorier d'un club très épicurien. Et « ça mord jusqu'à épuisement du stock » : Dès dix heures, les bouchons se calment. « La prochaine journée se tiendra en septembre, s'il y a de l'eau », annonce Philippe Barré. Point de poisson d'avril ici : L'étang des pêches miraculeuses est alimenté par une seule source, mais qui fait toute sa renommée.


x15d83 x15d84 x15d85

À la pêche à la truite : Le sourire d'un pêcheur assuré de ne pas rentrer bredouille, le déjeûner dominical qui pointe son nez et le sérieux de la relève.

Le bureau de l'association " Pêche, loisirs, détente " : Président, Philippe Barré. 1er vice-président, Joël Gaudin. 2e vice-président, Daniel Boivin. Secrétaire, Jean-Claude Goibeau. Secrétaire adjoint, Joël Deslandes. Trésorier, Jean Lebreton. Trésorier adjoint, Sébastien Portais.





Samedi 11 avril 2015

Notre histoire en lumière : C'est reparti !

x15d80 x15d79

Le scénario d"Anne Donadio et Véronique Vivien en main, les figurants suivent avec attention les indications de Jean-Claude Delaune pour se placer.

Malgré un vent tenace et frisquet, les figurants se sont mobilisés à l'occasion de la 1re répétition : « Bienvenue à tous pour cette 6e édition », leur a lancé Jean-Claude Delaune. Successeur de Maryse Morin, le metteur en scène aborde avec le sourire un moment crucial : « Pas facile de trouver ses repères dans un espace vide », remarquent de fait les petits nouveaux. Côté jardin pourtant, une plateforme attend l'arrivée de l'église. Tandis que côté cour, « une tranchée a été creusée pour les combats », précise Yves Piniau. Multicartes, l'adjoint aux travaux joue ici son propre rôle, mais auprès du Comte Alain de Rougé cette fois.

Nos arrières grands-parents

Un maire qui a traversé le 1er conflit mondial dont fait l'objet ce 6e opus. Intitulé « 1912-1919 au fil des saisons », le Son et lumière nouvelle version comprend cinq tableaux : Hommage aux précédents, le 1er d'entre eux fait défiler les grandes figures locales, du moine en robe de bure du 7e siècle aux belles dames en crinoline du 19e. Rédigé par Anne Donadio et Véronique Vivien, le scénario décrit ensuite le quotidien « de ceux qui pourraient être nos arrières grands-parents : soldats bleu horizon ou simples paysans, bourgeoises ou lavandières... » Une grande fresque historique à ne pas manquer, les 28 et 29 août prochains.

Les photos du spectacle d'août dernier

Prochaine répétition le samedi 9 mai à 13 h 30

 

 

 


Vendredi 10 avril 2015

Au conseil municipal : Impôts contenus et 6e adjointe

x15d76 x15d77

Non négligeable, le remboursement TVA sur les travaux du mandat précédent (ci-dessus en orange la nouvelle garderie) qui se chiffre à 130 000 €.

Adjoint en charge des finances, Arnaud de Panafieu a présenté le budget 2015 aux élus. À commencer par celui de fonctionnement qui se monte cette année à 2 400 000 € : « Dont 925 000 pour les charges de personnel », a précisé l'élu. Poste important également, « les achats et les services extérieurs, pour un coût de 510 000 €. » Parmi les autres charges de fonctionnement, « les écoles, le CCAS et les associations avec 280 000 €. » Sans omettre « ce qu'on appelle l'autofinancement, à savoir 300 000 € qui seront versés aux investissements.» Quelles recettes pour ce budget ? « Les excédents des exercices antérieurs, les impôts locaux et les taxes à hauteur de 1 200 000 €, ainsi que les dotations et subventions pour 530 000 €.»

Des investissements modestes

Des investissements beaucoup plus modestes que dans le passé : « Ils se montent à 960 000 € », a souligné l'adjoint aux finances. L'accent a été mis sur la sécurité des personnels « avec l'acquisition prévue d'une nacelle et de mobilier ergonomique.» Prévention également à destination des utilisateurs de la piscine, « grâce à la mise en place d'une barrière.» Outre l'installation de parkings rue de Durtal, des ralentisseurs sont prévus. Loin d'être oubliés, « les enfants bénéficieront de nouveaux jeux de plein air », tandis que l'école de la Voutonne sera pourvue de tablettes. Un budget approvisionné notamment « par la vente de terrains, dont la maison du chef-gendarme, à hauteur de 120 000 €. » Mais aussi par les remboursements TVA sur les grands travaux : 130 000 € non négligeables. La commune doit toutefois rembouser à son tour des emprunts : « 135 000 € pour cette année », a précisé Arnaud de Panafieu.

Une 6e adjointe fait son entrée dans le bureau municipal : Faute de volontaire, les commissions culture et associations avaient été fusionnées en début de mandat. Vendredi, c'est Agnès Hérouin qui a pris les rênes des associations. Revenant sur le budget, Jean-François Zalesny a fait observer « que précédemment, la municipalité s'était concacrée au cadre de vie.» Aujourd'hui, « elle recentre son action sur la population », a conclu le maire de Précigné.

x15d78

Agnès Hérouin et J-F Zalesny

Tableaux des budgets : Fonctionnement  Investissement

Le compte-rendu détaillé de ce conseil municipal : Cliquer ICI.





Mardi 7 avril 2015

Tour de Sarthe : Précigné première commune traversée

x15d86

En provenance de Sablé-sur-Sarthe, le peloton s'est présenté très groupé à l'entrée de Précigné quelques secondes après une poignée d'échappées.

Peu de spectateurs sur le bord de la route, jour de travail oblige : Au carrefour du stade Alain de Rougé, les bénévoles du side-car ont arrêté le démontage du site pour tenir compagnie aux signaleurs, tout en regardant passer les motards de la gendarmerie et de la sécurité, le convoi puis les coureurs. Par contre, le troisième challenge cycliste de Précigné aura lieu le dimanche 21 juin. Gageons qu'à l'instar des éditions précédentes, le public sera nombreux pour encourager les sportifs locaux de " la Petite Reine ".

x15d87 x15d88

Renseignements sur le cyclisme en général ou la compétition du 21 juin : appeler le 06 88 30 49 47 ou écrire au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 


Mardi 7 avril 2015

De Mozart au Métal, l'OAE sait tout jouer !

xc15d72 x15d73

À l'applaudimètre, c'est « Cup song » qui l'emporte : Un morceau où les gobelets en plastique font toute la différence.

Chaque fois qu'un trimestre arrive à son terme, les musiciens en herbe des écoles remontent sur la scène de la salle des fêtes. Mardi soir afin de montrer à leurs familles les progrès accomplis, les élèves de Juigné s'étaient joints à leurs homologues de Précigné : Instruments à cordes pour les premiers qui ont interprété trois morceaux dont un thème connu de Mozart. Cuivres pour les seconds qui jouèrent avec toujours plus de dextérité des grands classiques tels Fort Boyard ou encore l'Hymne à la Joie de Beethoven : « Une très belle synergie s'est mise en place entre les élèves, les professeurs du Conservatoire et les instituteurs », soulignait Christian Terraës, conseiller pédagogique en musique.

D'autant que ce partenariat a permis l'installation d'un site pilote sur Précigné, sous le nom d'ensemble de cuivres : « Vingt-trois élèves viennent s'entraîner tous les mardis et vendredis soirs », précisait Matthieu Chalange, qui leur enseigne la musique depuis le début de l'aventure. Ce soir-là, ils ont dévoilé leur talent avec Black Pearl et Pirate des Caraïbes. Parmi eux, Nicolas Leudière : « Le prochain concert se tiendra le 12 juin en compagnie du Brass Band des Pays de La Loire », a révélé le directeur musical qui est aussi parrain de l'orchestre à l'école (OAE). Avant un Final en apothéose qui a mis en scène près de quatre-vingts enfants : Avec un morceau très rock d'ACDC, « les pionniers du Heavy Métal »


x15d75 x15d74

x15d71

Les jeunes musiciens de Précigné et Juigné ont été ovationnés par leurs parents et amis au nombre d'une bonne centaine.

Inscriptions pour l'an prochain au CRI ( Conservatoire à Rayonnement Intercommunal ) : 02 43 62 22 33.

Brass Band des Pays de La Loire



Dimanche 5 avril 2015

Affluence record à la balade des gens heureux

x15d05 x15d06 x15d07

Voilà 32 ans que les side-caristes généreux emmènent les enfants des écoles en balade, et depuis 1989 avec l'Amicale de l'école publique.

Entre 2 000 et 3 000 motos en guise d'escorte pour une bonne centaine de side-cars, merci le soleil ! « Depuis 32 ans que le rassemblement existe, les frileux nous rejoignent toujours au dernier moment, confirme ce vétéran de la balade pascale, d'autres s'y insèrent en cours de matinée. » Résultat des courses, la commune de Précigné a vu sa population plus que doubler ce dimanche. Surtout lors du show acrobatique du célèbre « Duke », suivi vers 23 h d'un feu d'artifice aussi éblouissant que retentissant.

Soixante motos à la minute

Un week-end de décibels auxquels eut droit la quinzaine de communes traversées : « Le défilé a duré presqu'une heure, a calculé Jean-FrançoisZalesny, à raison d'environ soixante motos par minute », ajoute le maire de Précigné. Un problème de mathématiques intéressant pour les nombreux potaches qui avaient pris place dans les sides. La tradition se perpétue ainsi « depuis 1983 », a rappelé Gilles Frénéhard dit Poiron, instituteur à l'origine de la manifestation « qui rassemblait une dizaine d'attelages au début. »

La galerie photos du week-end, c'est ICI.

 

 

 

 


Samedi 4 avril 2015

Le baptême du side pour 50 résidents du " Prévent "

x15d01 x15d02

Avec un peu de chance et comme Christian dit " le Gaulois " (à droite avec Joël Brethomé),  on peut même rouler en side en forme d'œuf de Pâques !

Grande fébrilité ce samedi après-midi lorsque la cohorte des side-caristes envahit la cour du centre Basile Moreau. Autant parmi les résidents que le personnel : « Il est là, mon ami le Gaulois est revenu », s'écrie Céline Pommier, animatrice du pôle gérontologie. Queue-de-cheval et moustache poivre et sel, Christian s'accommode volontiers d'un surnom qui lui va comme un gant, « et ce depuis plus de vingt-cinq ans que je participe à la balade du centre Basile Moreau ».

Venu de Saint-Nazaire où il vit sa passion de motard depuis sa retraite, le « Gaulois » a longtemps remporté le prix de la distance : « Je partais d'Allemagne pour participer à la balade du Centre », se souvient-il. Aujourd'hui à soixante-huit ans passés, le généreux motard enfourche de nouveau son attelage pour trois petits tours au ras du bitume dans le bocage. Avec un passager aux anges : « Le samedi de Pâques ? C'est la date la plus importante du calendrier ! »

x15d03  x15d04

Attelage ultra-moderne nippon ou vieux panier rescapé du front russe, peu importe pourvu qu'on ait l'ivresse des sensations fortes...

Aujourd'hui dimanche : 10 h 15, circuit de Pâques. 15 h 30, grand show mécanique. 22 h 30, retraite aux flambeaux. 23 h, spectacle pyrotechnique.




Lundi 30 mars 2015

La Ligue contre le cancer au 32e RCS

x15c33 x15c34

Aux nouveaux stands : Philippe Sohier, Leïla Guendi et Philippe Glémain, ici avec Joël Brethomé et Véronique Guervénou de l'ADEP.

À l'approche du 32e rassemblement side-cariste les 4 et 5 avril prochains, Leïla Guendil a confirmé la présence sur le site des Lices de la Ligue contre le cancer : « La recherche, la prévention ainsi que l'aide aux malades, tout cela ne peut se faire avec les seuls bons sentiments », a rappelé la responsable de la nouvelle antenne. Et d'ajouter : « Le spectacle d'acrobatie moto attire plusieurs milliers de spectateurs, ce sont autant de donateurs potentiels. » Des visiteurs qui s'attarderont dans l'attente du grand feu d'artifice. En outre, les deux mille participants de la grande balade dominicale seront invités à verser deux € par casque à la Ligue, « un geste seulement sollicité, il n'y a rien d'obligatoire ».

Avec le soutien de Jean-Claude Andruet

Car l'association tiendra un stand « d'abord pour sensibiliser le plus grand nombre de motards à notre cause », insiste Leïla Guendil. Et c'est dans le même esprit que Philippe Glémain s'est associé à la démarche : « Des dépistages visuels gratuits seront proposés », promet l'opticien. Alors que Philippe Sohier délivrera quelques conseils bienvenus en tant qu'assureur. Sollicité par la Ligue, Jean-Claude Andruet a promis de venir signer des autographes : « C'est mon monde ! », a déclaré le célèbre pilote de rallye automobile. Sans omettre la Prévention routière, « fidèle depuis le début » selon Joël Brethomé, un président désormais propriétaire d'un rutilant side-car pour cette 32e édition.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (recherche, prévention, promotion des dépistages, accompagnement des malades et leurs proches.)

Faire un don à la Ligue contre le cancer ? Cliquer ICI




Vendredi 27 mars 2015

Maternelle de la Voutonne : Succès des portes ouvertes

« Une douzaine de familles nous ont rendu visite » : Un bon chiffre pour Sylvie Guyard qui proposait ce vendredi un moment portes ouvertes dans les classes maternelles. « Toutefois, rappelle la directrice de l'école publique de la Voutonne, il faut d'abord se faire connaître en mairie avant de venir inscrire ses enfants courant mai. » Les quatre classes comptent à ce jour cent un petits élèves, « comme les dalmatiens du dessin animé » : À la veille des grandes vacances, tous vont bénéficier de sorties organisées par des institutrices fidèles au poste depuis des années, dont Anne-Marie, Sandrine ou encore Catherine.

À commencer pour les plus jeunes par le parc de Spay, un choix validé par les parents présents : « Là-bas à Spaycific'zoo, se souviennent-ils, des walibis se promènent en liberté pour la plus grande joie des enfants, sans oublier la mini-ferme et ses chèvres. » Les moyennes et grandes sections découvriront quant à elles la maison des abeilles du côté du Mans. Surtout, tous s'accordent pour saluer la jonction des bâtiments neufs avec le primaire : « Les collègues qui viennent aux animations pédagogiques en restent bouche bée ». L'endroit idéal pour faire ses premiers pas sur le long chemin de l'instruction.

x15c38 x15c39

À gauche : En petite section, Anne-Marie Léveillé prépare toujours des jeux à l'intention des nouveaux arrivants.

À droite : Dans la classe de Catherine Guillet (MS-GS), jus d'orange et petits gâteaux attendent les futurs élèves.




Vendredi 27 mars 2015

Le permis Internet pour 79 élèves de CM

x15c41 x15c42

Vendredi matin à la petite salle des fêtes : Une note de huit sur dix était nécessaire pour obtenir le permis Internet, un examen réussi.

Aux CM1 et CM2 des écoles publiques et privées, Michaël Sergent s'est d'emblée adressé avec solennité : « Vous passez aujourd'hui le premier diplôme de votre vie », a fait observer l'adjudant-chef. Message compris : A la joyeuse ambiance d'une matinée originale succèdent aussitôt le sérieux et la concentration : « Vous allez répondre à dix questions avec à chaque fois trois propositions », enchaîne Sandra Thiery, son adjointe à la gendarmerie de Sablé. Ainsi vendredi matin, « comme pour le code de la route », quatre-vingt-un élèves ont passé le permis Internet tandis que seulement deux d'entre eux ont échoué.

Le bon sens numérique

« Ce qui nous donne 97,5 % de réussite », annonce-t-on, calculatrice en main. Ce bon score fait suite à huit séances assurées par les instituteurs : « Ils avaient à leur disposition un livret explicatif », précise Michaël Sergent, « avec une partie destinée aux parents, car leur génération n'est pas née dedans ». Présidente du CISPD (Centre Intercommunal pour la sécurité et la prévention de la délinquance), Lydie Pasteau s'est félicitée de ces résultats. Une mise au point salutaire : « Malgré leur jeune âge, certains enfants avaient déjà accès à Skype, d'autres étaient inscrits sur Facebook », ont souligné les deux gendarmes.

x15c43

Outre la Gendarmerie nationale , l'opération " Permis Internet " a été réalisée en partenariat avec le CISPD et AXA Prévention.

Commission Nationale Informatiques et Libertés : www.cnil.fr





Mercredi 25 mars 2015

Un side-car pour le président de l'ADEP, enfin !

x15c39A x15c40

Joël Brethomé s'apprête à étrenner son six cylindres de 1 800 cm3 sur le circuit Alain Prost.

Il a le regard d'un gamin devant son nouveau jouet : « Vieux motard que jamais », plaisante Joël Brethomé devant son nouvel attelage. Car le président de l'Amicale de l'école publique aura attendu trente ans avant de se décider à rouler sur trois roues : « J'ai toujours fait de la moto en solo depuis le début des rassemblements side-cariste à Précigné, au milieu des années quatre-vingt », raconte-t-il. « Mais aujourd'hui à soixante-quatre ans passés, je ressens le besoin d'une plus grande stabilité », sourit le chef de file de la promenade pascale, qui se déroule cette année le dimanche 5 avril.

La formation indispensable

Pour autant, l'ancien gendarme garde des réflexes très professionnels : « Il ne faut pas avoir la prétention de savoir tout conduire », martèle-t-il. Et d'ajouter : « Surtout lorsqu'on se met au guidon d'un tel engin. Avec ses deux mètres dix de large, il prend presqu'autant de place que mon camping-car sur la route. » D'où son inscription à un stage de formation au pilotage des side-cars : « Pendant deux jours, je vais me familiariser avec ma nouvelle monture sur le circuit Alain Prost, au Mans bien sûr. » Et revenir fin prêt de la capitale des sports mécaniques pour le jour J, celui de la balade des gens heureux.

Tout le programme du 32e rassemblement side-cariste de Précigné



Dimanche 22 mars 2015

Un trophée de plus pour le club de judo

x15c31 x15c32

Une équipe satisfaite : Âgés de cinq à douze ans, les jeunes judokas de Précigné l'ont emporté devant des clubs importants comme sablé ou La Flèche.

Treizième du nom, le tournoi amical du judo-club a rassemblé près de trois cents enfants sur les tatamis locaux, babies, poussins et benjamins : « Il permet aux plus jeunes de découvrir la compétition », explique Mathias Étourmy, car il faut deux années de licence pour y accéder. « Pour les autres, poursuit l'entraîneur, c'est une répétition générale sous la houlette d'un arbitre national, en vue des épreuves officielles. »

Invincibles depuis quatre ans

L'an passé déjà, le trophée Europack avait été remporté par les jeunes judokas de Précigné, « sachant qu'il est nécessaire d'avoir gagné trois années consécutives pour le garder à titre définitif. » Un bel exploit en voie d'être renouvelé : Dimanche dernier lors du trophée de l'entreprise électrique et calorifuge Eustache, Précigné est monté sur la plus haute marche du podium, et ce devant plus de vingt clubs concurrents.

Le classement : 1er, Précigné. 2e, Sablé. 3e, La Flèche. 4e, La Suze. 5e, Loué. 6e, La Milesse. 7e, Pontvallain. 8e, Cérans. 9e, Ruaudin-Mulsanne. 10e, Arnage.

http://www.ffjudo.com/




Dimanche 22 mars 2015

Side-cars : Les signaleurs escortés par 200 motards

x15c29 x15c30

Le jour de Pâques qui verra la balade des enfants, Joël Bréthomé (3e à partir de la g.) peut compter sur une solide équipe pour la sécurité.

« Ça le fait chaque année, feint de s'étonner Joël Brethomé, alors qu'aucune publicité n'est faite concernant la reconnaissance du circuit. » Un phénomène qui a lieu deux semaines avant Pâques, tandis que les soixante-dix signaleurs du circuit side-cariste se rassemblent sur la place Saint-pierre pour une première reconnaissance. Aussi soudain qu'un essaim d'abeilles, les escortèrent ce dimanche deux bonnes centaines de motards arrivés de nulle part : Après avoir écouté avec attentivement les recommandations du président de l'Amicale de l'école publique, tous ont pris la direction de Brûlon. Pour une pause sur le lieu de pique-nique de la grande balade pascale du 5 avril prochain, la voici dans le détail, pour ne rien rater du grand défilé des belles mécaniques :

TOUT LE CIRCUIT

Départ Précigné, 10 h 15. La Chapelle d'Aligné, 10 h 25. Le Bailleul, 10 h 35. Arthezé, 10 h 40. Malicorne, 10 h 45. Noyen, 10 h 50. Tassé, 11 h. Pirmil, 11 h 05. Saint-Pierre des Bois, 11 h 10. Saint-Ouen en Champagne, 11 h 15. Chevillé, 11 h 20. Arrivée au plan d'eau de Brûlon à 11 h 25. Départ, 13 h 50. Poillé-sur-Vègre, 14 h. Auvers-Le-Hamon, 14 h 05. Sablé, 14 h 15. Arrivée à Précigné à 14 h 25. Au total, 56 km pour l'aller et 31 pour le retour. À noter une belle ballade mais à pied celle-là : Pour assister à l'arrivée des side-caristes au camping des Lices tout au long de la journée du samedi 4 avril. Des numéros utiles : Croix-rouge, 06 73 51 22 36. Gendarmerie de Sablé, 02 43 94 00 17. De Noyen, 02 43 95 70 17. De Malicorne, 02 43 94 80 17. De Brûlon, 02 43 95 60 17.




Samedi 21 mars 2015

L'école de la Voutonne sous les feux de la rampe

x15c37A

Toutes les classes primaires de l'école publique de la Voutonne ont fait leur show sous le chapiteau de la Houlala Compagnie.

Trois spectacles à guichets fermés et plus de six cents spectateurs, le succès des élèves de l'école publique sur les planches n'a d'égal que le temps passé à le préparer : « Les enfants ont d'abord écrit des poèmes, a rappelé Sylvie Guyard, puis ils ont été mis en scène avec l'aide de la Houlala compagnie. » Au passage, la directrice de l'école s'est réjouie de l'affluence : « Les parents et les familles des élèves avaient tous réservé leurs places à l'avance. » Un travail de longue haleine qui a commencé en décembre pour les grands : Ils ont Intitulé leur pièce Rêve-Party, « une histoire qui raconte les surprises créées par un portable en folie », résume l'un d'eux, pas plus intimidé que ça.

x15c26A x15c27A

Comme Sylvie Guyard, Emmanuel Dehoux est aussi monté sur les planches pour les besoins d'un scénario riche en péripéties ( photos du bas ).

Un comédien en herbe parmi les cent soixante qui ont participé à cette grande aventure, du CP au CM2 : Initié par la municipalité, « Le retour du chapiteau de la Houlala Compagnie a été rendu possible par la contribution du Conseil local de parents d'élèves et de l'Amicale de l'école publique », s'est réjoui Nicolas David. Le metteur en scène a également salué la promptitude des employés municipaux « à intervenir lors des répétitions sous une pluie battante pour le confort des enfants. » Car les jeunes jouaient en chaussons, scénario oblige. Mais dans les mêmes conditions que les vrais acteurs avec des professionnels de l'éclairage, autrement dit : « sous les feux de la rampe ! »

x15c28A

Avec Nicolas David et Françoise Gaboreau, toute l'équipe enseignante de l'école de La Voutonne a pu savourer le succès de " Rêve Party ".

x15c35 x15c36

Wanted : L'accessoiriste...

                                     



Samedi 21 mars 2015

Le plein de visiteurs au centre Basile Moreau

x15c21-W412 x15c22-W412

Les résidents se sont également prêtés au jeu des portes ouvertes : Ici Marianne qui décrit une journée au foyer occupationnel.

Présenter l'histoire du centre médical, mettre en avant la qualité de l'accompagnement et dévoiler le projet architectural en grandeur nature, tels étaient les objectifs des portes ouvertes organisées samedi dernier : Mission réussie pour Florence Cotinat : « Nos personnels ont répondu aux questions d'environ cent cinquante visiteurs », s'est félicitée la directrice de l'établissement. Imposante, la structure emploie plus d'une centaine de professionnels polyvalents au service de personnes âgées dépendantes ou handicapées au sein de trois établissements, « dont la maison de retraite Saint-Joseph construite en 2004, qui sera connectée aux nouveaux bâtiments. »

Les vieux bâtiments en question

Une liaison fonctionnelle « dès mars 2016 car les travaux en cours n'accusent aucun retard ». Quid des anciens bâtiments ? Membre du conseil d'administration, Arnaud de Panafieu a levé un coin du voile : « Ceux du dix-septième siècle situés à l'entrée rue du Chanoine Calendini seront sans doute préservés pour leur valeur patrimoniale ». À l'étude, le sort des locaux attend le verdict prochain de l'architecte des bâtiments de France. Tour à tour collège puis séminaire, le centre médical a servi de camp d'internement en 1915. Communauté religieuse sous le nom de préventorium dans les années trente, il aborde ainsi une nouvelle page de son histoire.

Le site Internet du centre Basile Moreau




Samedi 21 mars 2015

L'école catholique a ouvert ses portes aux familles

x15c23-W412 x15c24-W412

Directeur de l'école catholique à Précigné, Alain Brillet (à droite) a fait visiter les classes aux futurs élèves et leurs parents.

« Cette matinée a pour but de présenter l'école aux nouvelles familles mais aussi aux parents qui travaillent pendant la semaine », explique Alain Brillet. Et le directeur de citer à titre d'exemple « ces papas qui n'avaient pas encore découvert nos nouvelles cours de récréation. » Leur réfection a donné lieu à la création d'espaces verts « qui contribuent au bien-être quotidien des enfants. » L'occasion pour les élèves de CM1-CM2 de présenter leurs créations artistiques : Deux mois de travail sur la photographie où le thème de l'année, « contraires et opposés », s'affiche sous forme de devinettes. « Une activité qui sera reconduite l'an prochain pour les CE1-CM1 », précise Alain Brillet.

Une nouvelle classe de découverte

Des projets, le directeur de l'école catholique n'en manque pas : « À l'exception des plus petits, toute l'école partira de nouveau en classe de découverte l'an prochain », a-t-il annoncé. « Dans un rayon de trois cents kilomètres et ailleurs qu'à la mer », dévoile-t-il pour l'instant. D'ici là, les mathématiques auront été revues avec l'association « Maine Sciences » pour les CP-CE2, tandis que les CM vont visiter le musée des Beaux-arts d'Angers : « Coup de chance, s'enthousiasme Alain Brillet, une exposition sur la photographie s'y tient en ce moment. » À plus long terme enfin, le directeur compte bien faire venir la Famille Georget à Précigné : « Une école de cirque réputée. »

Le site Internet de l'école Saint-Joseph Saint-Jean



Vendredi 20 mars 2015

Sous le chapiteau : le talent récompensé

x15c19 x15c20

Les membres des Cigales ont remis un chèque de 6 000 € à la troupe pour aller jouer « Sans dessus dessous » en Avignon.

Clubs d'Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l'Epargne Solidaire, plusieurs membres des « Cigales » ont soulevé vendredi soir le rideau du chapiteau de la Houlala Compagnie : « Notre association existe depuis trois ans, indique Michel Riejou, il s'agit d'accorder des prêts à des taux très bas, en l'occurrence 1,2 %. » Après avoir soutenu récemment le projet d'une ferme bio sur Malicorne, celui de la Houlala Compagnie a retenu leur attention : « Une somme de 6 000 € leur est donc remise pour les épauler dans leur déplacement sur Avignon en juillet prochain », précise le trésorier.

Bonne chance à " Sans dessus dessous "

Une manne accueillie dans une grande joie par la troupe qui anime la ville de Précigné depuis quinze jours : « Cette aide vient s'ajouter à celles des recettes du théâtre, des contributions publiques, du mécénat et du bar sous chapiteau, » détaille Nicolas David. Et d'ajouter : « Elle va permettre notre retour sur la scène d'Avignon, comme en 2012 pour la pièce intitulée Entrez, entrez et vous verrez. Ce qui nous avait conduits à la jouer sur vingt dates les deux années suivantes dans toute la France », se réjouit le metteur en scène. Au tour de « Sans dessus dessous » cette fois de glaner la même programmation.

La Houlala Compagnie



Mardi 17 mars 2015

Les seniors ont fêté carnaval avec les enfants

x15c18

Même le personnel s'est joint aux résidents et aux enfants pour fêter Carnaval dans les règles de l'art.

Grosse ambiance en ce mardi de mars à la résidence services seniors de La Bade : « Pour continuer une année riche en animations, il a été décidé de fêter à notre tour Carnaval », explique Nadège Leloup. « À cette occasion, poursuit l'animatrice des lieux, les déguisements ont fait l'objet d'une grande recherche et ont surpris par leur variété. Les enfants des écoles les premiers puisqu'accompagnés de leurs assistantes maternelles, tous ont aussi débarqué déguisés, ils ont même improvisé un petit défilé ! »

L'accordéon, une valeur sûre

Et de nouveau, « Une tendre complicité s'est créée entre ces deux générations désormais habituées à se rencontrer. » Assurée par Fernand Pilorge et son accordéon, l'animation musicale a déclenché les applaudissements fournis des résidents et leurs familles. Des résidents dont l'esprit jeune n'a rien à envier à celui de leurs petits visiteurs, « toujours prêts à s'amuser. » Prochaine animation à venir, rendez-vous a été fixé pour une conférence sur l'acuité visuelle le mercredi 25 mars à 15 h 30.

Le site de la résidence services seniors de La Bade



Lundi 16 mars 2015

La Houlala Compagnie ou l'éloge de la différence

x15c15 x15c16

Des tableaux très nombreux, changeants et hauts en couleurs, la recette du succès pour le Grand Krinko et ses comparses.

Si l'on prend en compte le squelette Marcel, ils étaient neuf comédiens à évoluer ce lundi devant le public des écoles, car pas moins de cent soixante potaches ont applaudi aux facéties de la Houlala Compagnie. Les avaient précédés la veille et samedi soir cent vingt spectateurs friands de comédie foraine. Où la prouesse théâtrale le dispute à la danse, la magie, la musique et même l'acrobatie : « Une comédie en trois actes où l'on suit un spectateur en admiration devant les grandes baraques de foire, résume Joséphine David, son recrutement d'abord puis la vie du campement et en enfin la grande parade. »

Une solidarité de tous les jours

Et l'épouse du grand Krinko, alias Nicolas David, d'ajouter : « Qu'il n'y a aucun rôle principal ni secondaire dans cette histoire vraie, chaque personnage tient une place importante dans cette pièce adaptée d'un livre de Dan Mannix. » À l'image des protagonistes dans la peau d'artistes très humains, naïfs et instinctifs, qui ne trichent pas : « Ainsi Daisy Lajoie interprétée par Françoise Gaboreau, la plus grosse femme du monde, son embonpoint faisait sa richesse, » assure-t-elle. La morale de l'histoire ? « Garder ses différences, se soutenir et se respecter dans un groupe », un message qui a conquis les enfants ravis.

x15c17

À noter : Encore deux représentations de « Entrez, entrez... Et vous verrez » le samedi 4 avril à 20 h 30 et le dimanche 5 avril à 15 h à Sablé, site du Rosay (derrière le centre aquatique). Tarifs : 11 € adultes, 8 € moins de 12 ans, étudiants et demandeurs d'emploi. Réservations : 02 43 95 80 04, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




Mercredi 11 mars 2015

Romane Freland nouvelle maire junior du CMJ

x15c11

Le conseil municipal jeunes au complet sur le perron de la mairie : Au centre en orange, Romane Freland, nouvelle maire junior.

Ils rongeaient leur frein depuis le 28 février dernier : Dix-neuf conseillers municipaux en herbe ont procédé mercredi après-midi à l'élection de leur bureau. Scrutins serrés lors de l'élection du maire junior : Tandis que huit candidats se déclarent et à l'issue d'un ballottage, Romane Freland, élève de 4e, accède au fauteuil de première magistrate devant Lucas Gommeau. Même bataille électorale pour l'élection des adjoints avec quatorze enfants en lices pour deux postes. La persévérance paie pour Lucas Gommeau, tandis qu'Alexis Vérité obtient un même nombre de voix, porté par son statut enviable de maire sortant.

« Depuis le début, tout a été calqué sur nos élections municipales », se réjouissent les membres du Comité de pilotage. Même l'ambiance lors du dépouillement : Une agitation tempérée par le maire : « Il faut désormais imaginer des financements pour organiser vos projets », a souligné Jean-François Zalesny, face à une profusion d'idées. Comme celle d'un skate-park par exemple : « Vous devez aussi travailler ensemble pour les autres », a-t-il cru bon de préciser. Message entendu puisqu'outre le sport, des commissions culture mais aussi environnement et solidarité seront à l'étude dès le 15 avril prochain.

La page du conseil municipal jeunes


 


Samedi 7 mars 2015

Sous le chapiteau de La "Houlala"  : Que la fête commence ! 

x15c08

Satisfaction générale samedi soir : La troupe a mis la dernière main au montage du chapiteau pour deux semaines de théâtre pour tous.

Le voici sorti de terre ! Parents d'élèves, artistes, techniciens et instituteurs de l'école de La Voutonne, tous ont répondu à l'appel de Nicolas David ce week-end « pour monter la tente ». Point de camping mais un vaste chapiteau multicolore dont les deux mâts culminent à dix mètres de haut. Un montage qui s'est déroulé « dans une ambiance familiale, avec plus de trente bénévoles au plus fort de la journée. » Création de la compagnie, Le spectacle « Entrez, entrez et vous verrez » donnera le signal des festivités dès samedi prochain. Suivront « Éléphant, livre-toi » et « La princesse est malade », deux représentations à destination du jeune public.

Mais pour l'instant, quatre répétitions figurent sur le planning des écoliers : « Des élèves se révèlent », s'enthousiasme Gaëlle Aubier-Laure, institutrice des CE2. « Les progrès des jeunes sont remarquables, celle des enseignants aussi », renchérit en souriant Françoise Gaboreau. « Nous sommes tous en stage ici », confirme Emmanuel Dehoux, le professeur des cours moyens : Du CP au CM2, tous participent à « Rêve-party », la pièce créée par leurs classes. « Car les enfants ne sont pas des marionnettes, insiste Nicolas David, ils savent très bien dans quelle composition théâtrale ils évoluent. » La preuve « sous la tente » le vendredi 20 mars !

Le programme de la Quinzaine du Théâtre à Précigné : « Entrez, entrez et vous verrez ! », samedi 14 mars à 20 h 30 et dimanche 15 mars à 15 h ( 11 €, TR 8 € ). « La princesse et malade », mardi 17 mars à 20 h 30 ( au chapeau ). « Éléphant, livre-toi », mercredi 18 mars à 15 h et 16 h 30 ( 3 € ). Bal bar surprises, dimanche 22 mars à partir de 15 h ( 4 € ). Renseignements : La Houlala Compagnie au 02 43 95 80 04. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De quoi ça parle ? Les trois pièces



Vendredi 6 mars 2015

Baisse de la DGF : Le conseil réduit les subventions de 5 %

x15c09 x15c10

Cocorico : Précigné se situe en tête des permis de construire, à la satisfaction du maire, ici avec Arnaud de Panafieu et Yves Guibert-Roëd.

La commune compte plus d'une trentaine d'associations. Vendredi soir, les élus ont voté les subventions : Environ la moitié d'entre elles en ont fait la demande, « sachant que toutes seront diminuées de 5 %, à l'instar de la dotation de l'Etat », avait prévenu le maire de Précigné. À noter que seul l'omnisports et ses sept sections bénéficient malgré tout d'une hausse substantielle : « 3 000 € de plus grâce aux bénévoles de Génération Mouvement qui ont assuré le fonctionnement du bar à la piscine l'été dernier. »

Avec une subvention de plus de 110 000 €, l'Association municipale sports loisirs culture arrive en tête des sommes allouées : « Des chiffres qui correspondent aux charges salariales. » Cette grosse structure qui gère principalement les activités périscolaires ainsi que les vacances connaît quelques changements : Agnès Hérouin prend le siège laissé vacant par Gilles Rousselet au conseil d'administration, « car un nouveau bureau doit être élu prochainement, avec un maximum de personnes éligibles. »

Du côté des comptes administratifs, Arnaud de Panafieu a mis l'accent sur les économies réalisées : « Nous avons réussi à contenir les charges de personnel », a souligné le 1er adjoint. « Suite au départ prévu de deux de nos secrétaires, le recrutement s'est effectué dans la catégorie B, ce qui nous permettra de continuer sur cette lancée. »Parmi les diverses informations qui viennent conclure le conseil, le nombre de permis de construire a capté l'attention des élus : « Précigné arrive en tête avec 35 documents délivrés, contre 28 à Sablé, ce qui confirme la grande attractivité de la commune et renforce l'espoir de voir un 2e médecin s'y installer. »

Le compte-rendu de ce conseil municipal est visible en totalité ICI.



Mardi 3 mars 2015

L'association du personnel communal a 35 ans

x15c03

L'association du personnel est présidée depuis trente-cinq ans par Monique Lelarge (au 1er rang, 2e à partir de la gauche.)

« L'Association du Personnel Communal a été créée le 12 mai 1980 », se souvient Monique Lelarge. Et de réaliser que « ça va faire bientôt trente-cinq ans ». Raison de plus pour donner encore plus de convivialité à la réunion annuelle qui se déroulait mardi soir : « Elle permet de nous retrouver chaque année au cours du 1er trimestre pour l'assemblée générale, autour d'un apéritif dînatoire, puis d'organiser au cours de l'année une soirée entre agents et conjoints, » précise la présidente.

Soirée bowling

« En outre, rajoute-t-elle, l'association du personnel a décidé d'organiser dès l'automne prochain une soirée bowling suivie d'un repas. » Peuvent y adhérer les agents en activité « mais également les retraités », souligne Monique Lelarge. Les adhésions pour l'année en cours comptabilisent vingt actifs et quatre retraités. Plus un cinquième à partir de juillet, la présidente elle-même, secrétaire générale à la mairie de Précigné depuis de longues années, « mais c'est une autre histoire ! »

Le nouveau bureau : Présidente, Monique Lelarge. Vice-Présidente, Katia Le Roux. Secrétaire et trésorière, Cathy Lépicier. Membres : Sébastien Cuilerier, Jackie Launay.



Lundi 2 mars 2015

Florence ressuscite les meubles d’antan

x15c01 x15c02

Florence Géhère revendique le droit à donner une seconde vie aux meubles anciens : ici, une coiffeuse passée à la technique des pochoirs.

« Le béton ciré pour tous », telle est la revendication de Florence Géhère, spécialiste du relooking : « Autrement dit, précise cette talentueuse créatrice de Précigné, une technique dédiée aux petites surfaces, idéale pour les meubles mais aussi une foule de petits objets du quotidien. » Car à l'aide de produits innovants, « chacun peut désormais rénover sans passer par la fastidieuse étape du décapage », annonce-t-elle preuves à l'appui : Dans son atelier malicieusement baptisé « Avant-après », plateaux, coiffeuses, miroirs et chaises ont repris goût à la vie sous le pinceau de l'artiste : « Un bon plan » qui a déjà conquis les Capellois tout proches, « car on peut se présenter avec un tiroir à l'atelier, inutile de venir avec sa commode sous le bras », sourit-elle.

Soutien à " Graines de vie "

D'où l'idée de deux journées « Portes ouvertes » les 14 et 15 mars de nouveau à la Chapelle d'Aligné, « avant de proposer bientôt une démonstration sur Précigné », promet Florence Géhère. But de la manœuvre, apporter une aide substantielle à l'association « Graines de vie », qui développe des projets à l'internationale. Et dont l'ambassadrice n'est autre que sa propre fille, Lisa, âgée de 21 ans : « Nous sommes cinq à partir au Rwanda fin mai, s'enthousiasme la jeune femme, pour construire une porcherie chez une famille et fertiliser les sols. » Le coût de l'opération ? 5 000 €, dont 500 pour les étudiants. « Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? » s'interrogeait le poète. Sans nul doute, après être passés entre les mains expertes de Florence. Et même un cœur !

Pratique : Journées portes ouvertes à la salle Robert Tribondeau (rue de Malpaire) à La Chapelle d'Aligné, le samedi 14 et le dimanche 15 mars. Deux démonstrations par jour à 11 h et à 15 h. Un tirage au sort aura lieu le dimanche soir : A gagner, trois heures d'atelier gratuites. Atelier de relooking : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Samedi 28 février 2015

Le conseil municipal jeunes est élu

x15c07 x15c05

Un logo maison qui refleurit : Le jeune Eliott est venu voter pour un conseil qui intègre la dimension jeunesse, à la différence de l'urne un peu haute...

« Peu de votants se sont déplacés ce samedi à la mairie », c'est le seul regret de Madeleine Esnault qui pilote la commission CMJ. « En effet, poursuit l'adjointe au maire, nous avons dénombré cinquante votants sur deux cent quinze inscrits. » Étaient appelés aux urnes les élèves de CM des deux écoles de la commune, La Voutonne et Saint-Joseph Saint-Jean. Sans omettre les collégiens jusqu'à la quatrième pour élire dix-neuf des leurs sur vingt-six enfants en lice.

Créer des commissions

L'élection du ou de la maire junior se déroulera le mercredi 11 mars dans la salle du conseil municipal. Gageons qu'il ou elle sera choisie parmi quelques anciens du précédent conseil, qui bénéficient de l'âge et d'une solide expérience. Puis il sera alors temps de créer des commissions : « Environnement, sports et loisirs, culture ainsi qu'entraide » s'affichent comme les sujets que les jeunes élus citent en priorité. Et de se mettre au travail comme les grands !

Les élus du nouveau CMJ : Lison Allard, Tom Arlot, Romane Boivin, Marie Brichet, Émilie Calmet, Rosalie Cartier, Lucien Gauffrier, Anne-Lise Dubas, Manoé Dufeu, Romane Freland, Théo Gilbert, Lucas Gommeau, Clément Jousse, Bastien Lasne, Tiphaine Lenogue, Mathis Malabry, Hugo Métivier, Capucine Richert, Alexis Vérité.



Vendredi 27 février 2015

Les bénévoles du side-car à pied d'œuvre

x15b62

Les membres de l'Amicale de l'école publique invitent les familles à venir contempler les belles mécaniques dès le samedi après-midi.

À cinq semaines du 32e rassemblement side-cariste, Joël Brethomé a présenté vendredi soir le déroulement de la manifestation aux bénévoles : Si autour de soixante-dix motards sont déjà inscrits pour assurer la sécurité du circuit, restent tous les services proposés aux side-caristes : « l'accueil des arrivants, les repas et buvette, le lait à la ferme et le pain grillé du coin entre d'autres, » a énuméré le président de l'Amicale de l'école publique. Pas loin d'une vingtaine de postes de travail planifiés par tranches horaires, tout au long des « Trois jours des trois roues », auxquels se sont inscrits une centaine de volontaires.

Plus de 3000 spectateurs attendus

Parmi eux, quelques parents d'élèves, « ce qui nous met toujours du baume au cœur », s'est réjoui le président de l'Amicale. Car la balade des CE1 de l'école de la Voutonne s'affiche comme le fil conducteur depuis le début de l'aventure. Des innovations toutefois, « nous proposons cette année deux soirées bien distinctes », a dévoilé Joël Brethomé, « une barbecue et une tartiflette. » Du côté des stands aussi puisque « la Ligue contre le cancer sollicitera la générosité des motards. » Show moto, retraite aux flambeaux et feu d'artifice, tous les ingrédients sont de nouveau réunis pour combler les 3 000 spectateurs attendus.

L'AFFICHE DU 32e RASSEMBLEMENT SIDE-CARISTE




Mercredi 25 février 2015

Le sport adapté reconduit chez les judokas

x15b60 x15b61

Pierre Hérouin a signé la reconduction d'une belle coopération avec Jimmy Eustache, président du club (1er et 2e à droite ).

Responsable au sein de la Sassa (Sport Adapté Sablé Solesmes Asnières), Pierre Hérouin ne tarit pas d'éloges sur la convention reconduite mercredi dernier : « Voilà déjà six ans qu'existe notre partenariat avec le judo, souligne-t-il, cette formule permet d'épargner sur le coût des licences, d'autant que le club de Précigné s'affiche comme le plus compétitif à ce niveau. » Renouvelable tous les deux ans, cette coopération solidaire permet à seize participants de s'adonner aux joies des arts martiaux, dans le cadre d'un vrai dojo aux murs tapissés de matelas rassurants.

Seize participants en deux groupes

Épaulé par Marion Saint-Mézard, éducatrice sportive spécialiste du handicap « qui vient en renfort pour les entraînements chaque mercredi », Mathias Étourmy dispense ainsi des séances hebdomadaires à deux groupes distincts : « Les confirmés et les débutants, avec une passerelle entre les deux », précise-t-il. Autre sujet de satisfaction pour Pierre Hérouin, « Notre association a été labellisée sport santé ». Autrement dit, le judo devient accessible à tous et aussi en priorité « aux personnes en précarité sociale et financière, qui sont de plus en plus nombreuses aujourd'hui. »

Le site du sport adapté Sablé Solesmes Asnières ( SASSA )




Mardi 24 février 2015

Les élèves de la Voutonne prêts pour leur grand show

x15b57 x15b58

Les cours de théâtre dispensés aux enfants ( ici avec leur instituteur ) donnent lieu à un grand moment culturel où de nombreux artistes sont attendus.

Ils peaufinent leur spectacle depuis le mois de décembre : Après les élèves de Saint-Joseph Saint-Jean l'an passé, tous les primaires de l'école de La Voutonne vont à leur tour se produire sous le grand chapiteau de la Houlala Compagnie : « Dans le cadre du Printemps des poètes, ils ont écrit leur pièce en classe, indique Nicolas David, mon rôle consiste désormais à la mettre en scène. » Et l'homme de théâtre de préciser « que ces acteurs en herbe vont jouer dans les mêmes conditions que nous, avec des pros de l'éclairage. » Au menu, textes et chants mais aussi vidéos, « une vraie création dans le style son et lumière ».

Au festival d'Avignon

Ainsi rien d'étonnant à ce que le spectacle des apprentis comédiens affiche déjà complet : « six cents places en trois représentations », se réjouit Nicolas David. Pour autant, l'acteur fétiche de la Compagnie souhaite le même succès à « la pièce des grands ». Autrement dit « Entrez, entrez et vous verrez », un spectacle familial maison créé en 2010 « qui a tourné plus de cent quarante fois dans toute la France. » Et même au célèbre festival d'Avignon : « Toute la troupe est ravie de le proposer maintenant aux habitants de Précigné » souligne Nicolas. Une date à retenir, le 7 mars : « Les comédiens, les musiciens, les magiciens arrivent ! »

TOUT LE PROGRAMME




Lundi 23 février 2015

Centre Basile Moreau : un spectacle qui déménage !

x15b55 x15b56

Les " Pourquoi Pas" en tenue de scène s'exercent au théâtre depuis huit ans et partent désormais en tournées à intervalles réguliers.

Vendredi soir et dimanche après-midi, les résidents du foyer occupationnel présentent leur nouvelle pièce. « Au départ essentiellement à vocation thérapeutique, l'atelier théâtre s'est ensuite produit à la kermesse puis dans d'autres établissements de la région », explique Patrick Guilleux. « Devant le succès rencontré, les résidents du foyer occupationnel ont décidé d'écrire une histoire à partir de leurs improvisations », poursuit l'animateur du GEM*. Et bien sûr de monter sur les planches de la salle des fêtes de Précigné, un minimum pour une petite troupe qui se nomme « les Pourquoi Pas ».

Les bâtiments neufs sources d'inspiration

Le titre de la pièce, « Chouette, on déménage ! » a très vite été trouvé : « Comme on va bientôt s'installer dans les bâtiments neufs, on s'est tous mis autour d'une table », indiquent les comédiens du Centre Basile Moreau. « Un vrai travail d'écriture », confirme Patrick Guilleux qui tempère l'ardeur de la troupe : « Ne dévoilez pas tout ! », s'exclame-t-il. Au vu des casques de chantier, ça doit sûrement démarrer en plein travaux, « avec le quotidien de la vie au Centre et même une scène qui résume une journée en six minutes » : Une prouesse de théâtre parmi beaucoup d'autres au programme !

" Chouette, on déménage " : Vendredi 27 février à 20 h et dimanche 1er mars à 15 h. Entrée gratuite.

* Groupe d'Entraide Mutuelle de La Flèche       Le site Internet du Centre Basile Moreau


 


Mercredi 18 février 2015

Une quarantaine de jeunes aux activités de l'AMSLCP

x15b33a

Au restaurant scolaire mercredi dernier : Chacun a mis la main à la pâte pour confectionner le plus délicieux goûter des vacances.

« La baisse de fréquentation enregistrée lors des dernières vacances semble endiguée », se réjouit Miguel Piniau. Une quarantaine de scolaires ont en effet participé aux activités proposées par l'Association sports loisirs culture. « Avec vingt enfants inscrits, la tranche d'âge 8-10 ans était comme à l'habitude la plus représentée », précise-t-il. Le coordinateur des tickets-sports pouvait compter sur cinq animateurs pour assurer les séances quotidiennes, des habituées comme Damien, Julie ou encore Camille et Sophie.

Ainsi de six à quatorze ans, tous les ont retrouvés avec joie afin de s'exercer à la pratique de différents sports, « à l'instar du tennis de table, sans oublier le city-stade toujours très prisé. » Côté culture, le carnaval de Précigné a été mis à profit pour décorer la salle du banquet, « avec des fresques sur les thèmes des duos et compères, tels le corbeau et le renard. » En loisirs enfin, la cuisine a rassemblé les plus gros effectifs : « On a préparé un super-goûter, de la compote et des brownies à la noix de coco », paroles de gourmands !



Samedi 14 février 2015

Dame Carnaval reine d'un joyeux tintamarre

x15b10

Après avoir joué aux pirates l'an passé, les jeunes se sont inspirés de super-héros, dont la batmobile finira cependant contre un trottoir... ( Chut !... )

Temps fort du calendrier, le carnaval de Précigné a de nouveau tenu toutes ses promesses : « Il existe depuis le Moyen-Âge : à la veille d'entrer en carême, les villageois faisaient la fête avant de faire régime, » résume un participant féru d'histoire locale. Aujourd'hui, décibels, odeurs de crêpes et pétarades annoncent de loin l'arrivée du petit train. Devant lui, Dame Carnaval dans toute sa splendeur capte les regards des enfants ravis : « Merci à tous d'être venus en famille », clame-t-on en voix off. Car ils sont une plus d'une centaine de toutes les générations à prendre le départ d'une journée festive fort bien remplie.

À commencer par le défilé des compères où la tradition côtoie la modernité : Au volant de leur batmobile, les jeunes volent la vedette aux princesses et autres héros de dessins animés. Phénomène de télépathie côté déguisements ? Toujours est-il que les Dalton sont partout, une bonne vingtaine face à un unique et courageux Lucky Luke. Mais pas de mauvais coup en vue, bien au contraire : Escortée au son de la trompette, la troupe distribue sa joie de vivre dans les deux maisons de retraite. Avant le crépuscule qui fit danser les flammes autour de l'infortunée dame de paille, pour célébrer le retour des beaux jours.

D'AUTRES PHOTOS ? CLIQUER ICI !





Vendredi 13 février 2015

Le voyage à Wewelsburg se prépare !

x15b08 x15b09

À gauche : Sous le château de Wewelsburg, les lieux de pique-nique attendront mai pour livrer leurs pelouses aux nappes des Précignéens.

À droite : Le bureau du Comité a reconduit toutes ses manifestations, dont sa participation au Téléthon pour ravitailler les randonneurs.

Les liens d'amitié qui unissent la commune de Précigné à sa jumelle d'Outre-Rhin font partie des plus anciens au niveau national : Initiés dès 1964, ils furent officialisés en 1991 par la signature d'une charte de jumelage. Ainsi et depuis bientôt vingt-cinq ans, des voyages entretiennent cette belle fraternité chaque année : « Après avoir accueilli nos amis allemands en mai dernier, nous préparons le nôtre pour le week-end de l'Ascension », a indiqué Gilles Rousselet. Et le président d'ajouter « que plusieurs jeunes du tennis et du judo étaient déjà intéressés, auxquels pourraient se joindre des élus du prochain Conseil municipal jeunes. »

Paysages enchanteurs

Question finances, Nicole Pipelier a fait état d'un budget équilibré « avec un léger positif ». Car le Comité de jumelage n'a pas ménagé ses efforts l'an passé : Barbecue germanique en juin, recette alsacienne au repas dansant d'octobre. Autant de manifestations « dont les bénéfices peuvent nous permettre de ne pas augmenter le prix du séjour depuis plusieurs années », a souligné le président. Les tarifs ? « Pas plus de 100 € tous frais compris et 50 pour les jeunes, vu que les Allemands prennent tout en charge une fois sur place. » Un échange de bons procédés et une aubaine « pour découvrir les paysages enchanteurs de nos voisins. »

Tous renseignements sur le voyage de l'Ascension : Gilles Rousselet au 06 45 34 15 40, Éric Dubas au 06 63 67 39 59, Nicole Pipelier au 06 10 78 34 32.

Wewelsburg et ses alentours




Mercredi 11 février 2015

De multiples activités chez Génération Mouvement

x15b07c x15b07b

L'association Génération Mouvement compte 220 membres dont une partie a animé l'assemblée générale comme ici le groupe folklorique.

Danses Country et folkloriques, chorales et galettes, l'assemblée générale des anciens Aînés ruraux s'affiche chaque année comme un grand moment de convivialité. Une fois la nouvelle appellation officielle votée à une large majorité, les activités futures de « Génération mouvement » ont été présentées par Christiane Fumalle : « Une sortie à Saint-Augustin des Bois le 5 mars pour un repas fruits de mer, tandis qu'un voyage à Saint-Gilles Croix-de-vie est prévu le 9 juin, » a-t-elle d'abord annoncé. Courant novembre, tous partiront à la découverte des îles polynésiennes, mais à la salle Coppélia de La Flèche pour l'instant.

Un loto à l'affiche en mai

Très prisés, les bals et concours de belote sont reconduits, comme le théâtre et la pétanque. Sans omettre le loto du 16 mai, « une première qui devrait avoir du succès ». Mais outre les voyages et comme pour mieux coller à leur nouveau nom, les 220 membres de Génération Mouvement ont à leur disposition tout un panel d'activités sportives : Gymnastique, danse et chant mais aussi marche en groupe. Côté ludique, « le tricot ainsi que le scrapbooking sont venus enrichir le calendrier, » précise Jean-Marie Quintard. Un président heureux de saluer la présence de Robert Beaumont, 95 ans, et doyen d'une assemblée ravie.

x15b07a x15b07dd

 Jean-Marie Quintard a salué la présence du doyen, Robert Beaumont âgé de 95 ans, avant de procéder à l'élection du bureau.

Le bureau : Présidente d'honneur, Yvonne Cosnier. Président, Jean-Marie Quintard. Vice-présidente, Pierrette Leparoux. Secrétaire, Michel Garreau. Secrétaire adjointe, Olinda Rondeau. Trésorière, Christiane Fumalle. Trésorier adjoint, Claude Kadi. Membres : Daniel Rioux, Roland Chevé, Marie-Claude Gilbert, Henriette Saison, Yvette Valnais.

Le site Internet de Génération Mouvement ( ex Aînés Ruraux )


Samedi 7 février 2015

Un programme éducatif pour les jeunes du foot

Les bénévoles de l'USP football ont pris connaissance des grands axes du programme éducatif fédéral. Les quatre prochains mois serviront de test.

x15b06 x15b07

Le club de Précigné peut compter sur les jeunes qu'il a lui-même formés (au centre), mais le recrutement d'un entraîneur diplômé s'impose.

Aucun entraîneur ne manquait à l'appel ce samedi matin, lorsque Jean-Louis Selvon a dévoilé les grandes orientations du programme éducatif fédéral : « Il se décline selon cinq critères, » a dévoilé le responsable des jeunes au sein de l'USP football, devant une vingtaine de bénévoles. À savoir « le plaisir de jouer, le respect de l'adversaire et des arbitres, l'engagement citoyen, la tolérance et la solidarité. » Chaque thème sera développé durant deux mois, « pendant les entraînements », a-t-il souligné. Toutefois, « certains points comme les méfaits de la drogue feront l'objet d'une intervention extérieure. » Il a été ainsi décidé de faire appel au CISPD (Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance), voire à la gendarmerie pour les traiter.

Garantir un label de qualité

Un plus pour l'école de football dont le précieux label est renouvelé tous les trois ans, « suite à des contrôles inopinés de la fédération », a insisté Jean-Louis Selvon. Et si le projet atteindra sa vitesse de croisière dès la nouvelle saison, « les quatre prochains mois vont prendre l'allure de test », a-t-il averti. Pour la période mars-avril, le démarrage s'effectuera le 25 février « avec les thèmes dans lesquels chacun se sent le plus à l'aise ». D'où le choix des entraîneurs qui s'est porté tout naturellement vers les règles du jeu, le fair-play ou encore la santé. À leur disposition, un épais classeur rempli de fiches pratiques : « Il contient beaucoup d'idées que vous avez déjà mises en pratique », concluait Pierre-Jean Lardeux, président de l'USP football.

Tout sur le programme éducatif fédéral


 



Samedi 7 février 2015

Le Carnaval de Précigné sur les rails

x15b04 x15b05

Les membres de l'association Carnaval ont testé la solidité des wagons du petit train dont le départ est fixé à 10 h samedi.

Joyeuse effervescence ce lundi dans les locaux de l'association Carnaval, alors que les derniers coups de pinceaux font de nouveau briller le petit train : « Il est repeint chaque année, rappelle Dominique Guérin, en fonction du thème choisi. » Et de fait, les « duos et compères » ont bien inspiré Patrice Landeau, l'artiste de l'équipe : Ici Laurel et Hardy, là Louis de Funès et Jean Gabin. Même Adam et Eve ont été mis à l'honneur, tandis que Janine Jousseaume déconseille « d'opter pour le costume en feuille de vigne » et leur préfère sans conteste le couple rocker Shirley et Dino.

Trompettes et magie

Tous fin prêts pour une journée de festivités dont le départ est fixé à 10 h au stade : Escorté par « Zic à vent », réputé pour mêler trompette et magie avec brio, le défilé des compères fera le tour de la ville. Un petit passage dans les deux maisons de retraite après une pause chez les forains, retraite aux flambeaux et il sera temps de faire un sort à la dame de paille : « La première année que nous avons pris le relais de la boule de fort, elle craquait de partout », se souvient Janine. Ça risque fort de crouler aussi samedi soir, mais sous l'effet d'un sérieux coup de chaud cette fois.

Les photos du Carnaval 2014



Vendredi 6 février 2015

Près de deux cents joueurs au concours de tarot

x15b01 x15b02 x15b03

La Jambalaya de Louisiane proposée par les membres du club de tarot joue aussi un grand rôle dans le succès du concours !

Pour Jean Lebreton, « le bouche à oreille fonctionne bien ». Et pour cause puisqu'au nombre d'une petite centaine l'an passé, les joueurs de tarot furent 192 à s'inscrire pour cette rencontre hivernale. « Notre compétition est désormais bien connue, poursuit le président, depuis sept ans que nous organisons deux épreuves dans la même journée. » Et les taroteurs ne s'y trompent pas : « C'est un délice de venir jouer à Précigné », confie Danièle Aubry joueuse au club tout proche de Solesmes. Mais certains sont venus comme à l'accoutumée de beaucoup plus loin, comme alléchés par une ambiance maison très particulière.

Des concurrents de tout l'Ouest

Ils ont fait la route souvent à plusieurs depuis Nantes ou Rennes, le Poitou et même les fins fonds de la Bretagne. Car par délice, il faut aussi entendre un accueil hors pair. Il se traduit par un repas original et convivial partagé entre les deux compétitions : Au menu cette année, une jambalaya concoctée sur place dans des poêles géantes. Un fumet qui réjouit les odorats lors de parties disputées de haute lutte : Tandis que le Fléchois Jean-Pierre Lourdin arrive en tête, Thierry Lebreton et Philippe Lepage on fait briller les couleurs du club local au classement général. Prochain concours, dégustation comprise, le 17 octobre.

Les règles du jeu de tarot

  

 



Jeudi 5 février 2015

L'aide aux leçons lance un appel aux bénévoles

x15a20

27 enfants bénéficient de l'aide aux leçons gérée par l'Association municipale sports loisirs culture (AMSLCP).

« Des petits goûters sont organisés de façon régulière », indique Magalie Dubas. Aux dates phares du calendrier comme Noël ou Pâques, mais aussi comme la semaine dernière à l'occasion de l'Épiphanie : Dans les deux écoles de Précigné, on a tiré les rois avant de ranger les cartables pour quinze jours. L'occasion pour la coordinatrice du CLAS (Contrat local d'accompagnement scolaire) de faire un bilan sur cette première moitié de l'année scolaire : « Nous avons participé à une animation à la ludothèque de la Suze, un bon moyen de découvrir comment apprendre en jouant. »

Des formations pour les bénévoles

Car le moment consacré à l'aide aux leçons inclut des activités ludiques, « sachant que les parents ont à prendre le relais quand on n'a pas eu le temps de tout voir », précise Magalie Dubas. Une question d'efficacité, tout comme la formation reçue par quelques professeurs du soir à l'inspection académique de Sablé : « où nous avons appris des éléments précis de pédagogie, pour faire face aux difficultés parfois rencontrées. » Et Magalie Dubas de lancer un appel aux bonnes volontés pour l'an prochain : « Pour bien travailler, un maximum de deux enfants par bénévole doit rester la règle. »

Les interventions : Elles se déroulent le mardi et le vendredi de 16H30 a 17H45 à l'école de la Voutonne, 14 enfants sont inscrits pour 8 bénévoles. Mêmes horaires à l'école Saint-Joseph Saint-Jean le lundi et le jeudi, 13 enfants bénéficient de l'aide aux leçons avec 9 bénévoles. Il est possible de venir aider une fois seulement par semaine. Tous renseignements : Magalie Dubas au 06 28 19 89 34.

 

 

 

 


Jeudi 5 février 2015

Familles rurales : 2 200 € pour la Ligue

x14k02 x15a25

De g. à d. : Marie-Thérèse Ligneul, Anne Marie Dinalle, Dany Étourmy (Familles rurales), Leïla Guendil et Clotilde Sohier (la Ligue).

Beau cadeau que celui de Familles rurales à la Ligue contre le cancer : Jeudi dans le hall du pôle Santé Sarthe et loir, un chèque de 2 200 € a été remis à la toute nouvelle antenne locale. « L'association de Précigné a clôturé son exercice de façon définitive, a expliqué Dany Étourmy, c'est pourquoi il a été décidé de donner une partie de son reliquat à la Ligue, l'autre au service d'oncopédiatrie du CHU d'Angers. » Après le Lyons'club, la maison de retraite de Solesmes et le bowling sarthois, « ce quatrième don s'avère très motivant pour notre équipe, s'est réjoui Leïla Guendil, c'est du concret. »

Un accompagnement vers la guérison

Des propos relayés par Clotilde Sohier, ancien chercheur en cancérologie aujourd'hui bénévole à la Ligue : « Le cancer touche tous les milieux sociaux, a-t-elle rappelé, aucune famille n'est épargnée. » Même si les périodes de rémission prennent de plus en plus d'importance, alors que les guérisons sont en augmentation constante, « nous sommes là pour apporter des réponses, à des questions qu'on ne peut poser ni à sa famille, ni à son médecin », a-t-elle insisté. « Toutes ces demandes, nous pouvons y faire face grâce à des aides comme celle de Familles rurales de Précigné. »

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (recherche, prévention, promotion des dépistages, accompagnement des malades et leurs proches.)

Faire un don à la Ligue contre le cancer ? Cliquer ICI

 

 

 


Mardi 3 février 2015

Résidence de La Bade : La retraite en chantant

x15a23 x15a24

Selon Yvonne Cosnier, « la musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à notre pensée » : Nadège Leloup acquiesce !

« Il n'y a pas vraiment de chef de Chœur, tout le monde y met du sien » : A quatre-vingt-douze printemps, Yvonne Cosnier affiche la modestie des grands professionnels. Car après avoir fait pousser la chansonnette aux anciens pendant plus de vingt ans, l'ancienne présidente des Aînés ruraux anime la chorale de La Bade tous les mardis matins : Une trentaine de résidents entonnent ainsi des airs de Tino Rossi, Dalida ou Adamo, choisis dans un répertoire qui mobilise pas moins de cinq gros classeurs : « Aujourd'hui, j'y ai ajouté La Paimpolaise », montre d'ailleurs avec fierté la choriste en chef.

La chanson de La Bade

Mais de ce dont Yvonne Cosnier est la plus fière, c'est bien la Chanson de La Bade, une création maison : « Le refrain et les sept couplets ont été composés pendant les ateliers mémoire », indique Nadège Leloup. Et l'animatrice de préciser « que les personnes de l'extérieur isolées sont les bienvenues ». Avant de chanter l'hymne local avec toute la troupe sur l'air de Nini peau de chien : « Dans les jardins de La Bade, les lilas sont fleuris... » Le refrain ? « Au Clos de La Bade, qu'il fait bon, fait bon, fait bon... » D'y vivre bien entendu, ce qui n'a rien d'étonnant au son des belles envolées du bon vieux temps.

Pratique : Animation chansons à La Bade, tous les mardis matins à partir de 10 h 30. Téléphone : 02 43 55 80 80. www.espaceetvie.fr




Vendredi 30 janvier 2015

La journée de l'élève priorité de l'AMSLCP

x15a21

Désormais au complet, le Conseil d'administration est composé de membres des associations ainsi que de conseillers municipaux.

Connue surtout pour proposer des activités aux scolaires pendant les vacances, l'Association municipale sports loisirs culture n'en étend pas moins son champ d'action tous azimuts : Vendredi soir lors de l'assemblée générale, les nouveaux conseillers présents n'ont pu que s'en convaincre. Ne serait-ce que par l'ampleur de son budget : Présenté par Sylvie Carpentier, il a dépassé l'an dernier la barre des 140 000 €, « dont la subvention de la mairie qui s'élève à 120 000 € et couvre les salaires » ont rappelé les membres du bureau. Car l'association emploie deux animateurs sportifs, Damien Étourmy et Miguel Piniau, qui interviennent dans les deux écoles sur le temps scolaire, mais aussi lors de la pause de midi dans une rotation d'ateliers.

Périscolaire : Peut mieux faire

S'y ajoutent une dizaine de salariés à temps partiel dont Jocelyne Poupry pour la bibliothèque, ou encore Magalie Dubas qui coordonne l'aide aux leçons le soir. « D'où une année difficile à gérer niveau trésorerie, » a indiqué Gilles Rousselet. « Cependant, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires nous a incités à supprimer le financement des interventions manuelles et culturelles pendant les heures d'école, ainsi que les sorties. » Il faut dire aussi que le ministère de la Cohésion sociale a totalement coupé le robinet des subventions. « Mais il pourra s'ouvrir à nouveau, a révélé le président, dans le cadre d'un Projet éducatif territorial. » Le moment ou jamais de plancher sur les « TAP », temps d'activités périscolaires de l'après-midi, après la classe.



Vendredi 30 janvier 2015

Un nouveau centenaire au Centre Basile Moreau

x15a19

À l'occasion de ses cent ans, Emilien Dillet a été mis à l'honneur et a reçu la médaille de la commune de Précigné.

Né à Bazouges l'année de la guerre des tranchées, Émilien Dillet a fêté son anniversaire le 30 janvier dernier au Centre Basile Moreau. Animatrice de la maison de retraite, Céline Pommier a retracé « un siècle de vie riche en événements ». À commencer par le permis de conduire passé dès l'âge de dix-neuf ans, « ce qui n'était pas rien en 1934 ». D'où une embauche comme conducteur de camion à l'usine de Malpaire. Une compétence fort utile lors de la seconde guerre mondiale, puis qu'il permet à Émilien Dillet d'être recruté en tant que chauffeur pour les officiers et de gagner la zone libre.

« Après avoir convolé en juste noces avec Berthe, vous avez tenu une épicerie à Durtal », a ensuite rappelé Céline Pommier. Puis à l'époque des Comptoirs modernes succède celle de l'arrivée à Précigné en 1951, où Émilien Dillet commence à travailler à l'usine Bel pendant de longues années. Entré à la maison de retraite Saint-Joseph en 2009, le nouveau centenaire a révélé un tempérament de fin gastronome : « Une recette de longévité » célébrée à l'accordéon sur l'air du petit vin blanc, en présence de la grande famille d'Émilien Dillet, du personnel, du maire et des Anciens combattants.



Samedi 24 janvier 2015

Tennis : Le cap des 100 licenciés franchi

x15a18a

Forts de leurs succès, les membres du club de tennis sont de nouveau engagés dans toutes les compétitions de la nouvelle saison.

De l'addition de la galette des rois et d'échanges récréatifs de balles résulte toujours une tribune pleine : Une équation magique qui a de nouveau fonctionné samedi lors de l'Assemblée générale du club de tennis. Un joyeux rassemblement pour entendre Marivie Moreau énoncer les prouesses des licenciés locaux, au nombre de cent deux depuis peu : « Nos seniors hommes et femmes ont fini premiers de leur poule en 2014 », s'est réjouie la présidente. En parallèle avec la détection de Nino Dufeu, 8 ans, qui s'entraîne désormais au Mans, une grande satisfaction découle des victoires des jeunes, « dont deux équipes se sont hissées sur la première marche du podium. »

Une médaille de bronze

En l'occurrence les 11-12 et 13-14 ans entraînés par Olivier Posson et Damien Etourmy, fers de lance d'une école de tennis qui ne cesse d'accueillir de nouveaux élèves : « L'effectif est passé de quarante-deux enfants l'an passé à cinquante-un aujourd'hui, tandis que le nombre de filles a grimpé de quatre à quatorze », se félicitent les membres du bureau. Parmi eux, Chantal Horpin s'est vue remettre la médaille de bronze pour vingt-cinq ans de bons et loyaux services aux finances. La balle mimosa peut envisager l'avenir en rose : « Le tournoi interne promet de belles joutes cet hiver. Au printemps, plus de cent participants sont attendus au tournoi open. »

Le bureau : Présidente, Marivie Moreau. 1er vice-président, Yannick Grall. 2e vice-présidente, Anne-Marie Léveillé. Trésorière, Chantal Horpin. Secrétaire, Julia Lemée. Membres : Jean-Yves Morin, Philippe Taillard, Jean-Charles Bina, Franck Deslandes, Larrissa Allard.

Comité départemental de tennis



Samedi 24 janvier 2015

Les pêcheurs toujours plus nombreux à taquiner la truite

x15a18

4e à partir de la droite, Patrick Béatrix a battu le record du plus gros poisson de l'année : Un silure de 1 m 78 de long !

Association agréée pour la protection du milieu aquatique, « l'AAPMA » regroupe 179 pêcheurs sur les trois communes de Précigné, Pincé et Saint-Denis d'Anjou : Un bon chiffre qui réjouit Michel Bruère : « Le nombre de cartes journalières a doublé, beaucoup la prennent pour aller taquiner la truite en mars », précise le trésorier. Autre sujet de satisfaction, « la qualité de l'eau qui s'améliore depuis une dizaine d'années ». D'ailleurs, « on voit de moins en moins de mousses flotter sur les eaux de la Sarthe. »

De quoi aleviner avec enthousiasme au Chemin des Pêcheurs, à Dionne ainsi qu'à Varennes et à Pincé, « 150 kg de brochets de plus d'un mètre de long et 100 kg de perches ont été déversés. Des belles, des poissons de l'été », ajoute Alain Bastard. Et le vice-président de confier en aparté « sans oublier 50 kg de sandres, pour le plaisir ». La passe à poissons ? « La fédération ne nous a pas demandé notre avis », déplorent les pêcheurs. Car dans ce secteur selon eux, « il était plus logique de nettoyer les berges. »

Pratique : Cartes de pêche en vente au tabac-journaux « Le Balto » à Précigné, ainsi que sur le site Internet www.cartedepeche.fr

Ouvertures : Truite, 2e samedi de mars. Carnassiers le 1er mai.




Vendredi 23 janvier 2015

Le Son et lumière 2015 présenté aux figurants

x15a16  x15a17

Les membres de la nouvelle association ont invité les figurants à se mobiliser dès la 1re répétition, le 11 avril prochain.

Il aura lieu les vendredi 28 et samedi 29 août : Présenté vendredi soir à une centaine de figurants impatients, le 6e son et lumière de Précigné fait la part belle à la 1re guerre mondiale, centenaire oblige. « Mais un petit retour sur les cinq premiers spectacles est prévu en introduction », révèle Bruno Morin. Honneur aux pionniers par le truchement du rêve de Jeanne, « une jeune fille dont le mariage avec Louis servira de fil conducteur avec celui d'un autre couple, Mathilde et Julien », ajoute le nouveau président de l'association. Une évocation du passé qui précède pas moins de sept scènes sur la vie au village de 1912 à 1919.

Un nouveau nom pour de nouveaux horizons

Huit années de larmes mais aussi de joie parfois, où seront évoqués tour à tour l'assassinat de Jean Jaurès et le départ des hommes à la guerre. À Précigné, ils sont plus d'une centaine à y avoir laissé la vie : Après le tableau sur la bataille de Verdun, « celui de la journée du 14 juillet 1919 à Précigné leur rend hommage. » Une fresque intitulée « 1912-1919, au fil des saisons », où l'histoire du village rejoint aussi celle de la région : D'où la proposition faite à tous de changer le nom de l'association : C'est « Notre histoire en Lumière » qui a été choisi, « avec un L majuscule pour mettre en avant un éclairage historique. »

Le site Internet : http://www.precigne-touteunehistoire.fr/




Vendredi 16 janvier 2015

Comité des fêtes : Les Voutonnantes en question

x15a13a

Malgré les déconvenues, l'équipe de la présidente Armelle Coëffé (au centre) poursuit sa mission dans une joyeuse ambiance.

Également connue sous l'appellation des « Voutonnantes » du nom de la petite rivière qui traverse Précigné, la « Fête au village » a été au centre des débats vendredi dernier, lors de l'assemblée générale du Comité des fêtes. Premier constat, « Cette animation du dernier dimanche de juillet n'attire plus les foules », a déploré Alain Etourmy. Et le vice-président de préciser, chiffres à l'appui : « Cinquante convives tout au plus ont partagé le repas du soir, alors que le spectacle était gratuit et de grande qualité. » Largement de quoi « réduire la voilure » pour certains, d'autres membres allant même jusqu'à suggérer « une pause dans les animations. »

Mais la majorité s'est finalement prononcée sur « une manifestation de moins grande ampleur qui se déroulerait ailleurs qu'à l'Espace des Rivauderies. » Autrement dit plus recentrée vers les vieilles pierres. Évoqué aussi, le changement de jour qui passerait au samedi : « Des idées qu'il serait plus facile de mettre en œuvre si nous avions du renfort », ont déclaré les neuf membres du Comité des fêtes. Car outre les Voutonnantes, l'équipe met également sur pied le marché de Noël et le concert de Printemps. Sans omettre le bric à brac en partenariat avec l'association Créatouva : « Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. »

Le bureau : Présidente, Armelle Coëffé. Vice-président, Alain Etourmy. Trésorière, Jocelyne Ferrec. Trésorier adjoint, Jean-Claude Desnoës. Secrétaire, Cyril Le Scornet. Membres : Yannick Joly, Robert Brindeau, Alain Rezé, Géraldine Cerbelaud, Gérard Lepeltier.




Jeudi 15 janvier 2015

Épiphanie hi-tech à la Boulangerie Manso

x15a11 x15a12

Pierrick et Marion Manso, une génération pour qui les nouvelles technologies n'ont pas de secret : Les voici dans nos galettes.

Le présentoir où trône la collection de fèves de l'année est sans nul doute bien ancré dans la tradition : « Nos fèves mettent en valeur cette année la légende du roi Arthur », indique Pierrick Manso. Mais si Lancelot et la dame du lac font la joie des petits et grands, Merlin l'enchanteur a mis aussi son grain de sel dans les galettes : « Un flash-code est imprimé sur certaines fèves », explique le boulanger de la place Saint-Pierre, « Il permet de visionner un dessin animé, dès qu'on a téléchargé l'application requise sur son portable. »

Le cidre en prime

Et si l'on n'arrête pas le progrès, on perpétue néanmoins les idées traditionnelles à succès, « telle le cidre offert à chaque galette de six ou huit parts », précise de son côté Marion Manso. Une opération qui a remporté un tel engouement que le jeune couple a décidé de la prolonger le week-end jusqu'à la fin du mois. Le moment aussi d'annoncer « qu'à l'occasion de la réfection prochaine de la façade, la gamme de pain sera élargie avec entre autres le Pastoureau. » Pour sûr, il y en a pour tous les goûts à la boulangerie Manso.




Mercredi 14 janvier 2015

Nouveaux exploits des jeunes judokas

x15a10

Tout à leur joie d'avoir brillé aux championnats du Mans, les jeunes judokas s'apprêtent maintenant à en découdre à Nantes.

Ils ne restent jamais longtemps sans faire parler d'eux et pour cause : Déjà remarqué sur les tatamis du grand ouest l'an passé, un petit groupe prometteur de judoka locaux a renoué avec le succès dès la mi-janvier. Pour la plus grande satisfaction de Mathias Étourmy : « Aux quarts de finale du championnat de France, deux élèves seniors se sont hissées sur les plus hautes marches du podium, » raconte l'entraîneur. Il s'agit d'Aurélia Marteau et Lucie Papin : Les deux jeunes filles ont remporté les 1re et seconde places, « alors même qu'en tant que juniors, elles sont déjà surclassées dans la catégorie supérieure ».

Avec Benoît Thibaudeau lui aussi 2e chez les moins de 60 kg, tous sont qualifiés pour les demi-finales qui se dérouleront à Nantes le mois prochain. Au même titre d'ailleurs que trois cadets qui participaient aussi à l'épreuve, parmi plus de quatre-vingts concurrents : Dans les traces de son aînée, « Jade Marteau est parvenue à une belle 4e place », se réjouit Mathias, tandis qu'Anaïs Bacardjoumi et Aurore Boisse se classent respectivement 3e et 5e. « Pour cette tranche d'âge, conclut l'entraîneur, les résultats sont encore meilleurs que lors de la saison passée. » De quoi laisser entrevoir un bel avenir pour le judo-club !

http://www.ffjudo.com/




Mercredi 14 janvier 2015

La boule de fort compte 103 sociétaires

x15a08 x15a09

À l'issue de l'assemblée générale et fort d'un bilan positif, le bureau de la Grappe a été reconduit avec un nouveau secrétaire.

Pour Annick Courtaugis, le compte est bon : « La Grappe affichait 76 membres lorsque je suis passée présidente en 2011, raconte-t-elle, nous avons franchi la centaine cette année. » Un chiffre encore loin des records enregistrés « avant l'arrivée de la télévision et tous les nouveaux loisirs. » Cependant, la manne des cotisations tombe à point nommé pour continuer d'incessants travaux, « qui consisteront cette année par une réfection totale de la cuisine, tandis que viennent de se terminer ceux sur la toiture et la peinture de la piste. »

Un lieu convivial

Un jeu où les aficionados de la boule de fort aiment à se retrouver désormais pour des challenges couronnés de succès : « A titre d'exemple, se réjouit la présidente, celui des commerçants et artisans a mobilisé 128 équipes fin novembre. » Mais repas entre amis et parties de cartes ponctuent également le calendrier : « le prochain concours de belote se déroulera le 31 janvier. » Et le 7 février se tiendra la finale d'un challenge original, où les sociétaires font équipe avec un invité : « Un bon moyen pour découvrir la boule de fort. »

Le bureau : Présidente Annick Courtaugis (tél. : 06 74 61 17 68). Vice-président, Jean-Paul Malabry. Secrétaire, Alain Pichon. Secrétaire adjoint, Michel Vestris. Trésorier, Jacky Courtaugis. Trésorière adjointe, Martine Duriez. Membres : Nicole Blot, Joël Georges, Raymond Martin, Jean-Pierre Baudouard.

http://fedebouledefort.free.fr/


Jeudi 8 janvier 2015

Le Conseil Municipal Jeunes en voie de constitution

x15a06 x15a07

Les élèves des écoles de La Voutonne et Saint-Joseph Saint-Jean ont reçu leur carte d'électeur et figureront sur des listes communes.

« La vie de la commune est très importante et vous concerne. » Ainsi Madeleine Esnault s'est elle adressé jeudi après-midi aux écoliers. Après avoir vérifié les connaissances de base des potaches sur la municipalité, l'adjointe aux affaires scolaires a vivement encouragé les jeunes à s'investir dans le « CMJ ». Une structure à leur taille : « Vous serez entendus et consultés, vous pourrez vous impliquer dans la vie de la commune », a-t-elle souligné. Conseiller municipal, Alain Pasquereau en a dévoilé le fonctionnement : « Il sera composé de 15 à 23 conseillers, les séances plénières se tiendront une fois par trimestre. »

Ancien du Conseil municipal jeunes, Théo Gilbert a rappelé les principales réalisations des précédents mandats : « Le CMJ a participé à tous les Téléthons avec un stand sur le marché, il a mis sur pied la randonnée semi-nocturne d'été, cultivé des jonquilles pour les offrir à l'occasion de la fête des grands-mères, donné des informations sur le tri sélectif... » Regain d'intérêt lorsque l'ancien élu évoque le city-stade, un projet qui s'est concrétisé sur une idée du CMJ avec la participation de Dynajeunes : « Pourquoi pas un skate-park maintenant », ont proposé en chœur les élèves des deux écoles. Voilà du pain sur la planche !

Important : Date limite de dépôt des listes à la mairie : samedi 31 janvier. Élections le samedi 28 février en mairie de 10 h à 14 h.

x14l36

http://cmj-precigne.wifeo.com/





 

Jeudi 8 janvier 2015

Galette primée à la boulangerie Gaugain

x15a04 x15a05

De nouveau couronnée pour sa galette, la famille Gaugain présente avec une légitime fierté le diplôme de l'Epiphanie 2015.

Déjà titulaire de plusieurs médailles dont l'or à deux reprises, le boulanger de la rue Abbé Chevallier accroche une nouvelle distinction à son palmarès : Un quatrième prix au concours départemental de la meilleure galette briochée, sur trente participants. « C'est mon plus beau classement depuis trois ans », se réjouit Thierry Gaugain qui reconnaît volontiers « la difficulté à garder une première place. » Mais à une courte marche du podium, le roi de la galette a dû s'incliner « devant de jeunes concurrents arrivés sur la ville du Mans. »

Des trompettes dans la galette

Une nouvelle génération qui reprend sans nul doute les méthodes éprouvées des aînés : « Ici, tout est fabriqué par nous-mêmes », insiste Thierry Gaugain dont la farine fait l'objet d'une sélection rigoureuse. Et s'il apprécie les challenges « pour améliorer le traditionnel et proposer des produits de qualité », le boulanger-pâtissier choisit toujours ses fèves avec grand soin : Des personnages de dessin animé bien sûr, mais aussi des phares marins « et surtout des musiciens de jazz, dans lesquels les enfants de notre brass band local se reconnaîtront. »




Dimanche 4 janvier 2015

Premiers vœux pour Jean-François Zalesny et son Conseil

La cérémonie des vœux s'affichait dimanche comme une première pour Jean-François Zalesny. Au préalable, Arnaud de Panafieu a d'abord décliné les événements de l'année écoulée. Des chantiers à boucler, tels la maison médicale ou encore l'extension de l'école publique. « On ne pouvait imaginer meilleur programme de formation pour la nouvelle équipe », soulignait le 1er adjoint : « L'année nouvelle s'oriente désormais vers trois thèmes principaux, a enchaîné Jean-François Zalesny, l'organisation, la réflexion et divers projets. » Objectif : Faire face à la baisse des dotations de l'État.

x15a02

Organisation

 Et le maire de citer des actions « invisibles mais efficaces » pour atteindre le but fixé : « La négociation des anciens contrats, la lutte pour les économies d'énergies et la diminution des frais de fonctionnement. » Le premier magistrat a ensuite mis l'accent sur « la sécurité des personnels au travers du document unique ». Il a insisté sur « la mise aux normes des établissements publics ». Autre sujet évoqué, « la réorganisation des services avec les départs en retraite de deux secrétaires. »

Réflexion

« L'achat du terrain de la rue de Durtal est concrétisé, nous préparons un aménagement provisoire avec une soixantaine de places pour les voitures », assurait l'élu. Projet à l'étude côté sécurité, « la modification partielle du camping en parking, pour garantir la fluidité de circulation aux abords des écoles et le bien-être des enfants. » Seront analysés les flux de circulation, de façon à favoriser l'accès à toutes ces nouvelles structures, « avec des signalisations appropriées. »

Divers projets

« Le conseil municipal jeunes sera mis en place dès janvier », a annoncé Jean-François Zalesny. En partenariat avec les associations sportives et un élève ingénieur, « l'aménagement de notre complexe sportif aux Rivauderies se dessine », a-t-il également signalé. Avant de partager le verre de l'amitié, Jean-François Zalesny s'est félicité de la collaboration du CAUE (Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement), « pour favoriser le développement de Précigné à long terme. »

x15a03

« Faire aussi bien, voire mieux avec moins », tel fut le message envoyé par Jean-François Zalesny aux 200 précignéens présents.




2015

x15a00-W500