Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vendredi 12 avril 2019

Argent de poche : Des petits travaux pour vingt-trois ados

x19d03 x19d04

Noé et Anas ont nettoyé les abords de la piscine, tandis que d'autres se sont familiarisés avec l'aspirateur géant de la salle omnisports.

Dans le cadre du dispositif argent de poche, pas moins de vingt-trois adolescents de la commune se sont inscrits la semaine dernière : « C'est quatre de plus qu'aux vacances d'hiver, les effectifs sont en constante augmentation depuis la mise en place du système », indique Damien Étourmy. « Devant cette affluence, la période a été réduite à trois jours par jeune, précise l'animateur, mais chacun est quand même reparti avec un petit pécule de 45 €. »

Des plantations

« Car il y avait du coup largement du travail pour tous », confirme de son côté Patricia Alligon : Ainsi épaulés par les agents techniques, les ados ont fait le ménage à l'école publique ainsi qu'à la salle omnisports. Les alentours de la piscine ont également été l'objet d'un nettoyage en règle. Et outre l'enlèvement des mauvaises herbes sur les parterres, « des plantations ont été effectuées ici et là. » De quoi embellir la commune pour l'été.



Jeudi 11 avril 2019

Accueil de loisirs : Des vacances sous les tropiques

x19d06

Confortablement installés à l'école maternelle, les plus jeunes ont fabriqué des masques aux couleurs des poissons de la mer des Caraïbes.

« Voyage dans les îles », tel était l'intitulé des activités proposées aux enfants lors de la première semaine : « Outre les jeux et travaux manuels autour de ce thème, les enfants sont aussi allés à la piscine au centre aquatique et à l'espace Molière », précise Sandrine Dalmat. « La seconde semaine a été consacrée aux pirates », ajoute la directrice de l'ALSH (accueil de loisirs sans hébergement.)

Structure intercommunale basée à l'école publique pour les enfants de trois à dix ans, l'ALSH a enregistré trente-neuf inscriptions la première semaine et trente-trois la deuxième, « dont seulement neuf sur Précigné. » Pour inciter les familles à utiliser ce service, la municipalité a mis en place une aide financière : « Elle sera délivrée à tous par le biais du CCAS (Centre communal d'action sociale). »

Comment bénéficier de l'aide aux familles ? CLIQUER  ICI

I


Mercredi 10 avril 2019

Résidence seniors : Une centaine de livres échangés

x19d02

Partenariat entre Espace et Vie et le CMJ, le troc livres a permis une nouvelle fois la rencontre des générations dans une joyeuse ambiance.

« Une action utile et citoyenne » : Mercredi après-midi, la résidence seniors Espace et Vie a de nouveau organisé un troc livres. « Il s'agit de partager ses coups de cœur littéraires et donner une seconde vie à de nombreux ouvrages », rappelle Nadège Leloup. Organisée comme à l'accoutumée en partenariat avec le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ), « cette opération intergénérationnelle a permis cette fois d'échanger une centaine d'ouvrages, c'est un record », s'est réjouie l'animatrice.

« Le principe est très simple, explique Emma Joliveau, un livre apporté égale un livre récupéré. » Avec Apolline et Zoé, Anaëlle et Alban, la jeune conseillère a troqué romans contre bandes dessinées, livres de recettes contre ouvrages historiques, « sans oublier les livres pour enfants. » Juste après leur opération nettoyage des rues, le CMJ continue de nourrir des projets : « Le 4 mai, nous vendrons des gâteaux sur le marché pour participer au financement de notre voyage en Allemagne. »

Le site de la résidence seniors Espace et Vie




Lundi 8 avril 2019

Les conseillers juniors ont nettoyé le centre-ville

x19d01

Épaulés par les adultes responsables du CMJ, les enfants ont ensuite exposé un moment les sacs sur le parvis de la mairie.

Deuxième du nom, l'opération nettoyage de ce lundi a rassemblé une dizaine de jeunes élus. Dans les sacs poubelles entre autres, « des mouchoirs que la circulation envoie en petits morceaux dans les haies », font-ils observer. Par ailleurs, « Il y a peu de changements par rapport avec notre première action en automne, ont-ils commenté, le bourg de Précigné reste propre dans l'ensemble.»

Vers une amélioration

Avec un bémol toutefois : « La quantité de mégots reste toujours très importante. » Et les secteurs scolaires sont jonchés « de papiers de bonbons et d'emballages de goûter.» Tous issus des école primaires de la Voutonne et Saint-Joseph Saint-Jean, les conseillers en herbe pourront ainsi communiquer sur leur expérience dès la rentrée. Objectif : « Constater un progrès la prochaine fois.»



Dimanche 31 mars 2019

NHL : Cent randonneurs ont fêté l'heure d'été

x19c38

La randonnée printanière de l'association Notre Histoire en Lumière rassemble chaque année plus de marcheurs, record battu ce dimanche.

À l'appel de l'association « Notre histoire en lumière », plus d'une centaine de randonneurs se sont donné rendez-vous de bon matin ce dimanche : « Deux heures de balade à travers la forêt de Pincé pour fêter l'heure d'été », souligne cet organisateur. Et si les cannes de marche étaient de sortie, les chevaux de la cavalerie des Centaures ont aussi trotté sous les ramures des chênes centenaires.

Les attelages ont également fait la joie de nombreux enfants, « mais aussi servi de voiture-balai », sourit Bruno Morin. Et le président du Son et lumière a rappelé à tous l'organisation du vide-grenier, « le dimanche 12 mai sur le site du camping et de la piscine. » Alors que les répétitions ont repris la veille pour les deux spectacles des 30 et 31 août aux Rivauderies, « dans les traces de Bonaparte ».

I

x19c36 x19c37

Les attelages ont remporté un vif succès auprès des jeunes et la Cavalerie des Centaures était aussi de la partie.




Jeudi 28 mars 2019

Au Conseil : Une nouvelle aide financière pour les familles

x19c22 x19c34

Espace agrandi et jeux neufs : L'école de la Voutonne continuera de fonctionner comme accueil de loisirs pour les enfants pendant les vacances.

« Les taux d'imposition concernant les taxes locales restent inchangés », a déclaré Arnaud de Panafieu en préambule de la présentation du budget. « Les dépenses de fonctionnement pour 2019 ont été chiffrées à 3 230 000 €, dont 800 000 pour les achats extérieurs comme l'eau, le gaz et l'électricité. S'y ajoutent 920 000 € pour les charges de personnel. » Un poste important selon l'adjoint aux finances, « celui des subventions aux associations qui les ont demandées, une dizaine sur la trentaine que compte la ville. »

Avec une première aide accordée au moulin de la Vairie : « 1 000 € pour soutenir sa rénovation », a proposé Jean-François Zalesny. « Des visites des enfants des écoles seront organisées. » Le maintien des indemnités des élus à 60 % du montant autorisé a été prolongé. Une somme de 830 000 € est versée au compte investissements de la commune : « Les recettes de fonctionnement comprennent 1 250 000 € d'impôts et taxes et 440 000 € de dotation de l'Etat et de subventions diverses », a précisé Arnaude de Panafieu.

Une participation à hauteur de 30 %

Les dépenses d'investissement se chiffrent à 1 745 000 €  : « Dont 160 000 € pour acquérir des bâtiments dans le quartier des Cordeliers, un programme de Sarthe Habitat pour les personnes âgées. Une quinzaine de logements est prévue. » Sans oublier 100 000 €  « pour le rachat d'immeubles à usage de commerces qui deviennent vacants » : Ainsi le feu vert a-t-il été donné pour la  boulangerie de la place. 780 000 € sont attribués au bâtiment des associations : « Les économies permettent de lancer ces chantiers. »

Et nouveauté cette année, il a été décidé d'apporter une aide aux familles du bourg fréquentant l'Accueil de loisirs. Cette structure intercommunale fonctionne à Précigné pendant les vacances scolaires dont les deux mois de juillet et août : L'aide sera de 30 % du coup résiduel, le montant maximum ne pourra pas dépasser 80 € par an et par enfant : « Cette décision est prise pour maintenir, voire augmenter les effectifs. Et pérenniser l'Accueil de loisirs chez nous pour les maternelles et primaires », a conclu le maire de Précigné.

ICI le compte-rendu de ce Conseil municipal dans son intégralité



Samedi 23 mars 2019

Les portes de Saint-Jo s'ouvrent sur le cirque

x19c32 x19c31

Mission réussie pour les maîtresses et assistantes maternelles : De futurs élèves rassurés et une girafe vedette de la matinée .

Une girafe à l'accueil qui fait le bonheur des plus jeunes : Thème de l'année, « Saint-Jo fête son cirque » s'est affiché ce samedi matin dans les moindres recoins. « Les portes ouvertes ont fourni le prétexte de l'exposition d'œuvres collectives et individuelles, souligne Alain Brillet, pour indiquer le chemin des classes et agrémenter les cours de récréation. » Guidés par les figurines de clowns et autres acrobates, les parents ont ainsi visité les cinq classes : « Une forte participation, se réjouit le directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean, axée pour l'essentiel sur la petite section. »

24 enfants par classe

D'où une quinzaine d'inscriptions pour la prochaine rentrée scolaire de septembre : Un bon chiffre auquel Alain Brillet ajoute celui des effectifs « qui se montent à vingt-quatre par classe en maternelle et vingt-cinq en primaire. » Pour cette jeune maîtresse, « les petits groupes permettent un véritable suivi et un réel confort de travail pour les enfants ». Par ailleurs, les enseignantes sont épaulées par deux ACEM (agent des classes enfantines et maternelles) : Isabelle Baëlde et Marie-Françoise Maudet ont présenté différents jeux aux tout-petits, ainsi rassurés pour cette « prérentrée ».

École catholique Saint-Joseph Saint-Jean : Renseignements et inscriptions au 02 43 95 56 89.



Vendredi 22 mars 2019

Maternelle de La Voutonne : Des activités qui plaisent

x19c29a x19c30ab

Vendredi soir aux portes ouvertes de l'école maternelle publique de La Voutonne : Les maîtresses ont présenté les jeux à leurs futurs élèves.

« Dix-huit familles ont visité les locaux », indique Sylvie Guyard. « Avec des réactions très positives concernant la nouvelle ouverture du préau sur la cour de récréation, ajoute la directrice de l'école maternelle publique, les enfants bénéficient ainsi d'un large espace pour s'abriter en cas de pluie ou pour jouer. » Outre les jeux tout neufs inaugurés en juin dernier, les futurs élèves ont aussi fait connaissance avec les maîtresses des trois classes, Anne-Marie, Sabrina et Sandrine : « Et chacune d'elle bénéficie d'une assistante maternelle. »

Il faut cultiver son jardin

L'occasion de rappeler les événements à venir pour les plus jeunes : « Tous vont reprendre les activités au potager de l'école, épaulés par les intervenants du CPIE (Centre permanent d'initiative pour l'environnement). » Sont également prévues des sorties : « Les tout-petits visiteront en mai la ferme pédagogique de Bouère en Mayenne, tandis que les deux autres classes se déplaceront pour un rallye dans la forteresse de Sainte-Suzanne. » Un emploi du temps qui a suscité un vif intérêt chez les jeunes parents présents à ces portes ouvertes.

École publique de La Voutonne : Renseignements et inscriptions au 02 43 92 34 60.




Jeudi 21 mars 2019

Un chalet de plus pour les barbecues de la piscine

x19c27a x19c28

Adjointe aux associations, Agnès Hérouin est parvenue à satisfaire toutes les associations dans la répartition des dates des barbecues.

Parmi la trentaine d'associations que compte la commune, douze se sont de nouveau proposées pour organiser un barbecue à la piscine des Lices : Jeudi soir à la petite salle des fêtes, Agnès Hérouin a dévoilé les dates attribuées à chacune d'elle. Longues soirées d'été obligent, « le mois de juin est toujours très prisé, a souligné l'adjointe au maire, d'où l'obligation de demander à certains de déplacer leur date, il faut faire en sorte que ça tourne. »

De juin à septembre

De son côté, Jean-François Zalesny annonçait l'acquisition d'un chalet supplémentaire : « Vu le succès rencontré par les soirées barbecue, ce nouveau matériel rendra la tâche des bénévoles plus aisée. » De juin à septembre et depuis bientôt dix ans, les barbecues de la piscine attirent en effet des dîneurs toujours plus nombreux. Avec un record l'an passé : « Souhaitons que la saison soit aussi ensoleillée cette année », a conclu le maire.

I

Le calendrier : vendredi 7 juin, Amicale de l'école publique. 14 juin, USP judo. 21 juin, Centre communal d'action sociale (CCAS) avec le Conseil municipal des jeunes (CMJ). 28 juin, Amicale des Pompiers. 5 juillet, USP tennis. 12 juillet, USP football. 19 juillet, association Notre Histoire en Lumière (NHL). 26 juillet, Organisme de gestion de l'école catholique (OGEC). 2 août, Anciens Combattants. 9 août, Génération Mouvement. 16 août, libre. 23 août, Conseil local de parents d'élèves de l'école publique (CLPE). 30 août, association Carnaval. 6 septembre, Comité de jumelage. 13 et 20 septembre, rattrapages en cas de mauvais temps.



Jeudi 21 mars 2019

Les chaussettes de Saint-Jo n'ont pas leurs pareilles

x19c25-001 x19c26

Les élèves de l'école catholique ont montré des chaussettes de toutes les couleurs pour soutenir la journée mondiale de la trisomie.

« Porter des chaussettes dépareillées pour la journée mondiale de la Trisomie, c'est valoriser la diversité et la différence », souligne Alain Brillet. Jeudi dernier, « la quasi-totalité des élèves a joué le jeu », se réjouit le directeur de l'école Saint-Joseph Saint-Jean. Des parents et des nourrices ont également participé. Mieux, certains élèves sont même arrivés en classe avec des chaussures distinctes : « Une belle avancée sur le respect des différences, un thème qui a été étudié toute la semaine. »

Trisomie : Comment faciliter les apprentissages




Mercredi 20 mars 2019

75e anniversaire du crash d'un avion américain

x19c23 x19c24

C'est aux commandes d'un chasseur Mustang comme celui-ci que le lieutenant Robert G. Williams s'est crashé il y a 75 ans à Précigné.

Le 21 mars 1944 vers 15 h 10, un avion américain s'est crashé à Précigné. Le chasseur chutera en flamme dans une vigne située au lieu-dit « Bibienne » à 1,5 km du bourg. Le pilote, Robert G. WILLIAMS, blessé, a sauté en parachute avant d'être découvert à « Vaugaillard », à environ 4 km du point de chute de l'avion. C'était il y a 75 ans. Il faudra encore attendre près de 5 mois pour que Précigné retrouve la Liberté grâce à l'arrivée de la IIIème Armée US de Patton. Ce crash d'avion, le jour du printemps, annonçait des jours meilleurs.

« Que reste-t-il de cet événement dans la mémoire collective ? ». Jacky Emery enquête depuis plus de 15 ans sur les différents crashs d'avions alliés en Sarthe pendant la guerre. « Après quelques bribes d'informations ici, l'enquête s'est dirigée vers les Etats-Unis », indique-t-il. L'avion qui est tombé à Précigné était un chasseur bombardier P-51. « La mission du jour concernait l'aérodrome de Saint-Jean d'Angély, c'est lors du bombardement que l'appareil a été touché. Rentrant à la base, il dut abandonner son appareil au-dessus de Précigné. »

Blessé et fait prisonnier, le pilote sera soigné avant d'être dirigé vers un camp de prisonniers en Allemagne, au Stalag Luft 1 à Barth sur la mer Baltique. Il sera libéré par l'Armée Rouge en mai 1945. « Mon enquête butait sur un point, souligne Jacky Emery, retrouver ce héros. » Hélas, Robert G « Digger » Williams est décédé en 2012 à l'age de 94 ans. « Sans qu'aucun contact n'ait pu être établi avec lui », regrette-t-il. « Les différentes pistes trouvées aux Etats-Unis pour retrouver sa famille n'ont rien donné, mais tout espoir n'est pas perdu. »

Appel à celles et ceux qui pourraient aider à reconstituer cet événement, contact au 02 43 47 65 71 ou 06 45 32 90 13 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La 334e escadrille américaine en Grande-Bretagne



Mardi 12 mars 2019

Résidence seniors : Un bal costumé pour fêter Carnaval

x19c20

Les résidents déguisés ont dansé au son de l'accordéon de Fernand Pilorge, musicien attitré des maisons de retraite de Précigné.

Moment fort du calendrier de la résidence Espace & vie, le carnaval s'est déroulé mardi après-midi en alternant danses et chants. « Un événement rendu possible grâce aux bénévoles fidèles qui m'accompagnent toute l'année », souligne Nadège Leloup. Incontournable et musicien de toutes les fêtes chez les seniors, « Fernand Pilorge a de nouveau ravi les anciens au son de son accordéon », se réjouit l'animatrice. Les résidents ont aussi poussé la chansonnette, avant de clore ce moment festif par le traditionnel goûter « en compagnie de Superman et du capitaine Crochet. »

La résidence seniors Espace &Vie



Samedi 9 mars 2019

Ouverture de la pêche : Des truites difficiles à débusquer

x19c18 x19c19

Membre de l'association de pêche AAPPMA, Joseph Girard est venu s'enquérir des prises de chacun : Maigre butin mais grand bol d'air.

Alors même que cinquante kg de truites ont été déversés la veille dans la Voutonne, le poisson rechigne à mordre à l'hameçon ce samedi matin : « La faute au fort courant et l'eau peu claire », avancent ces pêcheurs installés près du pont de la Chaussée. Une situation qui a poussé une vingtaine d'entre eux à sortir des sentiers battus : « ceux qui lancent leur ligne plus loin près du barrage augmentent leurs chances de faire des prises », confirme Joseph Girard, membre de l'AAPPMA (Associations Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique.) Et après six mois de sevrage, la joie de la première prise se lit sur les visages.

Bientôt les carnassiers

Pour Michel Bruère en effet, « la truite d'élevage Arc-en-ciel a plus de mal à lutter contre le courant que sa cousine Fario. » Et de préciser à l'intention des amateurs : « Le ruisseau de La Voutonne est un cours d'eau de deuxième catégorie, on peut donc y pêcher tous les jours de la semaine. » D'autant que le paysage y est joli et la brise vivifiante : « En revenant sur place, elles finiront bien par se montrer », promet le président de la société de pêche de Précigné, Pincé et Saint-Denis d'Anjou. La prochaine ouverture, celle des carnassiers aura lieu le mercredi 1er mai : « sauf décret de la fédération qui pourrait l'avancer au samedi 27 avril. »

Fédération sarthoise de pêche




Mercredi 6 mars 2019

Les mamies fêtées par le Conseil municipal jeunes

x19c16 x19c17

Une fois les bouquets confectionnés, les enfants ont sonné aux portes pour prodiguer du bonheur aux mamies, comme ici Margaux et Liloo.

Magnolias, roses et jonquilles : Mercredi après-midi, les mamies de la résidence Espace et Vie ont eu une belle surprise. « À l'occasion de leur fête, les élus du Conseil jeunes ont distribué des fleurs à tous les étages de l'établissement », se réjouit Alain Pasquereau. Auparavant, tous avaient confectionné les bouquets avec l'aide de leurs aînés de la municipalité. Un moment de bonheur partagé par plus de soixante mamies ravies de leur cadeau.

Les fleurs des jardins

Seul petit bémol, « les narcisses que nous avions plantés ont fleuri beaucoup trop tôt cette année, le mois de février a été trop chaud », regrettent en chœur les enfants. Du coup, « il a fallu glaner ici et là dans les jardins des animateurs du Conseil jeunes, sans oublier un petit tour par le supermarché ». L'an prochain toutefois, « de nouvelles variétés seront semées, en souhaitant qu'elles fleurissent juste quelques jours avant la fête des Mamies. »

La résidence Espace & Vie




Mercredi 6 mars 2019

Mairie : La salle des mariages fait peau neuve

x19c14 x19c15

De gauche à droite : Yves Piniau, adjoint aux travaux, Maxence Augustin du cabinet AMC et Sébastion Ory, chef de chantier.

Érigée à la fin du XVe siècle, la mairie a connu maintes transformations. La dernière en date a pour objectif « de rendre tout son volume au rez-de-chaussée. » Utilisée pour les mariages et les Conseils municipaux mais aussi par les associations, « cette salle souffrait d'une séparation gênante due à deux poteaux en son milieu », explique Maxence Augustin. « D'où leur suppression et leur remplacement par un portique qui libère l'espace », ajoute le responsable du cabinet d'architecture AMC.

Du contemporain

Attribué à l'entreprise Moreau-Ory, le chantier sera livré à la fin du mois d'avril, une fois l'intervention des plaquistes de la société Leroy terminée : « La salle sera ensuite décorée et meublée en alliant le contemporain avec l'ancien », précise Jean-François Zalesny. Le coût de l'opération ? « Autour de 45 000 € en tout », indique le maire qui souligne : « Tous ces travaux sont entièrement financés grâce des économies faites depuis le début du mandat, elles sont prises sur les indemnités des élus. »

Histoire de la mairie et autres bâtiments remarquables



Samedi 2 mars 2019

Bécassine et le petit chaperon rouge reines du carnaval

Véritable institution, le carnaval de Précigné s'affiche depuis des lustres comme le plus beau du secteur. La Dame de paille était accompagnée de sa fille, le Petit Chaperon rouge : L'esprit familial est toujours de mise !

x19c06

Les enfants sont venus en grand nombre pour défiler derrière le petit train du carnaval, en compagnie des géantes, du clown, de Miss Sophie...

« Des surprises figureront au programme », avait promis Dominique Guérin. Samedi matin au stade Alain de Rougé, petits et grands n'ont pas été déçus : « A commencer par notre Dame de paille qui est venue cette année avec sa fille », sourit le président du Carnaval. Grosses peluches en mémoire du gars Fido et assaillies par les enfants, Toufix et Filou escortent le petit train : « Les membres du bureau ont travaillé sans relâche pendant cinq mois tous les samedis », souligne-t-il. Mieux, « Comme l'an passé, des élèves des deux écoles ont créé leur propre char. »

Un coup de main ancestral

Le carnaval de Précigné ? « Une véritable Institution », s'enthousiasme Jeanine Jousseaume. « Depuis les années trente, raconte la secrétaire de l'association, ce sont les boulistes de La Grappe qui l'ont organisé. Et ce jusqu'en 1997 ou nous avons pris le relais. Mais il existait aussi avant 1914 sous le nom de cavalcade. » Des successeurs enthousiastes qui ont hérité du coup de main pour la fabrication de la Dame de paille, « mais aussi d'un esprit maison particulier que l'on ne retrouve nulle part ailleurs, surtout au niveau de l'ambiance qui reste très familiale. »

Un repas dansant le 16 mars

Car aux manettes du wagon sono, Séverine se charge avec brio d'entretenir la joie tout au long du défilé, qui sillonne le centre bourg en musique. Petit détour par le centre Basile Moreau avant de se rendre à la fête foraine. Il est déjà l'heure de la retraite aux flambeaux, ultime parcours qui sonne le glas de la Dame de paille : Et tandis que Bécassine part en fumée au beau milieu des rondes, le Petit Chaperon rouge a toutes les raisons de s'inquiéter. Mais... surprise de dernière heure, « pas question d'en brûler deux, martèle le président, ça fait un peu trop. » Ouf, les enfants sont rassurés !

Repas dansant du Carnaval le 16 mars : Réservations auprès de Dominique Guérin au 06 07 66 10 41.

D'AUTRES PHOTOS DU CARNAVAL

LA CAVALCADE DU 29 MARS 1908




Vendredi 1er mars 2019

Treize élus du Conseil jeunes vont découvrir l'Allemagne

x19c02

Avec l'arrivée de Sébastien Coudroux (à gauche), le bureau du Comité de jumelage compte désormais douze membres.

« Le car est plein, les inscriptions sont terminées » : Vendredi soir lors l'assemblée générale, le bureau du Comité s'est félicité de l'intérêt suscité par le prochain voyage en Allemagne. « Vingt-deux enfants et ados figurent parmi les cinquante-sept participants, dont treize du Conseil municipal jeunes », a ensuite détaillé le président. Revenant sur l'année écoulée, Gilles Rousselet a évoqué « de très bons moments passés avec le groupe de danse allemand accueilli en mai dernier, une année riche, peut-être la meilleure depuis longtemps, d'autant que six nouveaux membres nous ont rejoints. »

De nouveau amis Outre-Rhin

Trésorière du Comité, Nicole Pipelier a mis en avant une trésorerie saine « dans la mesure où le barbecue de juillet s'est très bien déroulé. » Par ailleurs, le bureau a rappelé sa participation au Téléthon, « pour lequel nous sommes chargés de ravitailler les randonneurs en pleine campagne. » Le voyage a Wewelsburg est bien sûr revenu sur la table lors des questions : « Les familles allemandes ont-elles l'habitude d'accueillir des enfants aussi jeunes ? » a-t-il été par exemple soulevé. « Tout à fait, a rassuré la maman d'une voyageuse de 2017, et de plus, nous sommes restés en contact et devenus amis. »

Le voyage de 2017 avec les jeunes du Brass Band : ALBUM




Jeudi 28 février 2019

La commune accueillera le comice en août

x19c01

La tenue du Comice sur l'espace des Rivauderies a été validée par Marc Joulaud, président de la Communauté de communes.

« Fête du monde agricole », le Comice cantonal se déroulera le week-end du 4 août, avec une animation le samedi soir et l'inauguration prévue le dimanche vers 11 h. « L'association du Comice Agricole rencontrait des difficultés pour l'accueil de cette manifestation cette année », explique Jean-François Zalesny. Et le maire de préciser : « Lors d'un bureau communautaire, le Président avait envisagé ce rassemblement le 3 et 4 Août 2019, sur la commune d'Asnières sur Vègre, Pincé ou Précigné, car notre commune l'avait accueilli en 2003, dans les débuts.»

La fête du village

Les deux premières communes s'étant désistées, cette  réunion risquait d'être annulée ou  déplacée sur la ville de Sablé : « Rapidement, quelques agriculteurs ont été contactés et des bénévoles consultés », indique Jean-François Zalesny. « Il m'a paru important de répondre favorablement à cette demande, pour mettre à l'honneur nos agriculteurs. Le comice agricole est avant tout la fête des agriculteurs, mais aussi la fête de la ruralité et tout simplement la fête du village.» Cette décision sera détaillée au Conseil Municipal du 28 mars prochain.

I

I

I

I

Mercredi 27 février 2019

Le carnaval de Précigné, c'est samedi !

x19a40 x19a41 x19a42

Rendez-vous ce samedi 2 mars à 10 heures au stade Alain de Rougé pour le début des festivités ( photos 2018 ).

Toujours plus apprécié d'année en année par les familles mais aussi les anciens, le carnaval de Précigné débutera ce samedi matin 2 mars à 10 h au stade Alain de Rougé. Derrière le petit train dont un wagon représentera les deux écoles comme l'an passé, ce premier défilé sera suivi par un second départ vers 15 h de la petite salle des fêtes. Un clown comblera petits et grands de 10 h à midi, tandis que la retraite aux flambeaux est prévue à 18 h 30. Dame Carnaval partira en fumée à 19 h 30 dans le secteur de la piscine.

Des surprises

Vente de crêpes et maquillage gratuit figurent au programme, ainsi qu'une cracheuse de feu et des sculptures sur ballons. Sur le parking des écoles vers le terrain des Lices, l'incontournable fête foraine accueillera petits et grands avec entre autres sa pêche aux canards et ses autos tamponneuses. En outre, quelques surprises ont été concoctées par l'équipe de l'association Carnaval. Le thème des déguisements concerne les personnages célèbres, il va permettre à coup sûr de laisser libre cours à l'imagination de chacun.

L'AFFICHE DU CARNAVAL



Vendredi 22 février 2019

Résidence seniors : Un chèque pour les enfants malades

x19a38 x19a39

Le thé dansant de la résidence seniors a permis de remettre un chèque de plus de 200 € au fonds de dotation Victoire.

Deuxième du nom après celui de décembre consacré au Téléthon, le thé dansant de la résidence seniors a réuni ce vendredi pas moins de 150 convives : « Beaucoup de personnes de l'extérieur ont rejoint les anciens et leur famille, pour exécuter quelques pas de valse, tango, paso-doble ou madison au son de l'accordéon de Bruno Leblanc », s'est réjoui Céline Le Moal. Pour l'occasion, Nadège Leloup et son équipe d'animateurs bénévoles ont offert à tous « des boissons et pâtisseries concoctées par les cuisiniers de l'établissement. »

Solidarité entre générations

« Les profits sont reversés au fonds de dotation Victoire », a indiqué Céline Le Moal. Car depuis mars dernier, « le Groupe Espace & Vie est engagé dans une action de mécénat auprès de cette association, grâce au sponsoring mené avec le skipper Luke Berry. » Ainsi la directrice de la résidence a-t-elle remis un chèque de 218 € à Alexandre Tessier, représentant cet organisme « qui contribue notamment à la création de maisons pour les enfants très handicapés. » Le prochain thé dansant aura lieu en juin lors de la fête de la Musique.

Le site de la résidence seniors Espace & Vie




Jeudi 21 février 2019

Trois questions à... Alain Pasquereau

Bénévole à la Croix-Rouge, chargé de la collecte des containers sur la Communauté de communes.

x19a36 x19a37

Alain Pasquereau recommande les sacs de 50 litres pour une utilisation optimale des containers

1. Quelle est votre mission en tant que membre bénévole ?

Tout d'abord, nous sommes trois avec mes collègues Ginette et Thierry sur toute la Communauté de communes. Il s'agit de collecter les containers à vêtements de la Croix-Rouge. Ici à Précigné, la tournée a lieu le jeudi. Au nombre de deux, les containers sont désormais placés sur le grand parking rue de Durtal. Ils ont été déménagés du parking des ateliers municipaux.

2. Qu'est-ce qu'on peut mettre dans ces containers ?

Donc des vêtements bien sûr, mais aussi des chaussures et des couvertures. Après un premier tri, tout ce qui n'est pas retenu est envoyé en Belgique. Le reste est mis en vente à tous petits prix dans une boutique dans le centre-ville de Sablé. Elle se trouve rue Michel Vielle exactement. Là-bas par exemple, on peut s'acheter un manteau pratiquement neuf pour six €.

3. Avez-vous des souhaits à formuler sur ce dispositif ?

Oui, que les usagers soient toujours plus nombreux à l'utiliser plutôt que de jeter. D'autant que c'est un service gratuit. Par contre, je souhaite également que les indications inscrites sur les containers soient respectées. Il m'est arrivé d'y trouver du plâtre en poudre, des fils électriques, des douilles d'ampoule et même des copeaux de ferraille. Plus de civisme serait bienvenu.

Croix-Rouge Sablé-sur-Sarthe



Mercredi 20 février 2019

Le Japon s'invite à l'accueil de loisirs

x19a34

Les enfants (ici les juniors) ont aussi profité des jeux tout neufs de l'école de La Voutonne, pôle de l'accueil de loisirs.

« Pour ces vacances d'hiver, l'Asie a été choisie comme thème pour nos activités », indique Margaux Ferrec. En binôme avec Rozenn Langlais, la directrice de l'accueil de loisirs a tout d'abord privilégié les arts martiaux, « les enfants ont fait du judo et du viet vo dao. » Ils ont aussi été initiés au rugby « avec deux intervenants de la fédération. » Tandis que le kin-ball et le centre aquatique viennent compléter cet éventail sportif. Comme d'habitude, tous se sont rendus à l'Espace Molière, « où Jocelyne Poupry, la bibliothécaire, avait fait une sélection de livres sur la découverte du Japon et de l'Extrême-Orient. »

Fidéliser les jeunes

De quoi fournir l'inspiration nécessaire pour l'écriture de son prénom en caractères chinois. Ou la fabrication d'objets traditionnels : Comme les lampions des petits ce mercredi matin, ou le dragon que les grands dessinent ensemble sur plusieurs mètres de long : « L'espace ne manque pas ici, se réjouit Margaux Ferrec, les locaux sont très agréables. » Une structure également plébiscitée par les parents, « puisque sur dix-sept juniors, douze habitent Précigné. » Côté maternelles, ils sont trois sur dix, « des jeunes à fidéliser » : La municipalité s'y emploie, en étudiant la mise en place de tarifs réduits.

I

x19a35

Les plus jeunes ont mis à profit les nouveaux locaux de l'école pour réaliser ces lampions du Pays du Soleil Levant.

Accueil de loisirs sans hébergement ( ALSH ) : renseignements et inscriptions



Jeudi 14 février 2019

Argent de poche : Les grands réparent les jeux des petits

x19a33

Ici épaulés par Adrien Dubois, agent technique municipal, les jeunes redonnent un coup de neuf au petit train des maternelles.

Fixé à la première semaine des vacances, le dispositif argent de poche a intéressé dix-neuf adolescents : « Dont six jeunes filles, précise Miguel Piniau, ces chiffres s'affichent comme les meilleurs depuis les débuts de l'opération. » Encadrés par cinq agents du personnel communal, « les ados ont travaillé lors de trois matinées pendant trois heures, ce qui leur a rapporté 45 € », souligne l'animateur du service jeunesse. Parmi les tâches très variées à effectuer, « du ponçage et de la peinture à l'espace Abbé Chevallier, mais aussi la rénovation des anciens jeux des maternelles qui seront installés près de la piscine, à côté du terrain de pétanque »

Les graffitis aussi

En extérieur et malgré le froid vif, « les jeunes ont continué l'entretien du cimetière en ratissant toutes les allées », se félicite l'animateur. « Ils ont aussi ramassé les déchets autour du city-stade et des terrains de tennis. » Alors que les graffitis ont été enlevés des murs de la salle Champagne, « les cours de récréation des écoles ont également fait l'objet d'un nettoyage, tout comme les environs de la garderie et du camping. » Ainsi ce dispositif « gagnant-gagnant » séduit-il toujours plus et « dans une très bonne ambiance. » D'ailleurs, « la grande majorité de ces jeunes songent à se réinscrire pour les prochaines vacances, celles de printemps. »

Dispositif argent de poche pour les vacances de Pâques : Renseignements auprès de Miguel Piniau, animateur, au 06 72 71 50 90.




Mardi 12 février 2019

Des histoires pour grandir à l'Espace Molière

x19a31 x19a32

Conteuse itinérante, Christiane Brunot sait faire voyager les enfants avec des contes qui font appel à l'imaginaire.

P'tit bout lit, Médiaddict ou encore « à vos manettes » : La médiathèque intercommunale propose des animations pour toutes les générations. Parmi elles, Contalabibli s'adresse tout spécialement à la tranche d'âge 4-8 ans, autrement dit aux enfants de la moyenne section au CE2 : « Il s'agit d'entrer dans l'imaginaire, ce n'est pas de la lecture mais de la narration », précise Christiane Brunot.

Ainsi mardi dernier à l'heure du goûter, ils étaient une petite dizaine à l'Espace Molière pour écouter la conteuse : « Des histoires prises bien sûr dans les livres et surtout propices à l'évasion, en Mongolie ou en Afrique. » Avec Céline Fourmond, Christiane Brunot intervient à raison d'une fois par trimestre : Prochain rendez-vous le 9 avril à 16 h avec de nouvelles histoires « pour rire, voyager et grandir. »

Médiathèque intercommunale

Mercredi 13 mars : A vos manettes, jeux vidéo sur console à partir de 6 ans.

Mercredi 3 avril : Panique dans la bibliothèque, à partir de 11 ans.



Samedi 9 février 2019

Les chars du Carnaval peints par les enfants des écoles

x19a29 x19a30

Alors que les grosses têtes prennent forme, les élèves des écoles de La Voutonne et Saint-Joseph Saint-Jean manient pinceaux et couleurs.

C'est ce qu'on appelle des vacances bien commencées : Samedi dernier, les enfants ont mis la dernière main aux décors des chars du Carnaval. « Les jeunes aiment bien peindre, sourit Patrice Landeau, alors on leur donne des surfaces à remplir. » Et l'artiste de l'association leur fait totalement confiance « pour ne pas dépasser les contours. » Une consigne d'autant plus respectée que « ces élèves des deux écoles ont construit leur propre char », témoigne François Joliveau, un des nombreux parents venus donner un coup de main. Et ce « depuis la mi-novembre pour le tracteur et les trois wagons. »

Défilés et fête foraine

Une belle ambiance loin de déplaire à Dominique Guérin : « L'engouement pour le carnaval augmente chaque année, d'où quelques surprises qui figureront au programme ce samedi 2 mars », promet le président des déguisés. Les costumes ? « On peut donner libre cours à son imagination, vu que le thème s'étend à tous les personnages célèbres, de Charlot aux nouveaux héros des enfants. » Et comme à l'habitude, deux défilés sont prévus dans la journée, alors que la fête foraine battra son plein. Abonnée à son funeste destin, Miss Carnaval prendra encore un sérieux coup de chaud en soirée.

Demandez le programme : Départ du Défilé à 10 h du stade Alain de Rougé. 2e départ vers 15 h de la petite salle des fêtes. Clown de 10 h à midi. Retraite aux flambeaux à 18 h 30. Incinération de Dame Carnaval à 19 h 30. Vente de crêpes et maquillage gratuit, cracheuse de feu, sculptures sur ballons, fête foraine...

L'AFFICHE



Jeudi 7 février 2019

Grand débat : Une centaine de participants sur quatre jours

x19a28

Ici aux côtés de Nadine Grelet-Certenais, sénatrice, le maire s'est félicité du bon déroulement des discussions sur quatre thèmes différents.

Organisé du 4 au 7 février, le Grand débat national s'est déroulé à la petite salle des fêtes. En présence d'habitants de la commune mais aussi de villages alentours comme Pincé ou encore Notre-Dame du Pé, furent traités quatre grands thèmes : La transition écologique, la fiscalité, la citoyenneté et l'organisation de l'Etat. « Nous avons compté entre vingt-cinq et trente participants par soirée », a indiqué Jean-François Zalesny. « Et tous les sujets ont été abordés dans une bonne ambiance », s'est réjoui le maire de Précigné.

I

I


Lundi 4 février 2019

L'école de La Voutonne en quête de l'écolabel

x19a25a

Toute l'école se mobilise pour obtenir l'écolabel, signe d'excellence en termes de limitation des impacts des produits sur l'environnement.

« Si vous continuez comme ça, tous les poissons vont mourir » : Après les affiches chocs de l'an passé pour la protection de Dame Nature, les élèves travaillent depuis la rentrée sur le problème des déchets. Mardi dernier en présence des enseignants, les délégués de classe ont présenté leurs actions aux parents et aux représentants du service jeunesse et de la municipalité : « Toutes les classes du primaire se sont penchées sur le tri, le recyclage et le problème des emballages », précise Sylvie Guyard, directrice de l'école publique de la Voutonne. Objectif : « L'obtention de l'écolabel pour notre école. »

Une journée nettoyage

Ainsi les élèves ont-ils abordé ces thèmes « par un jeu de l'oie où les mauvais comportements sont sanctionnés. » Ils ont aussi réalisé « des panneaux pour la mise en pratique au quotidien », tandis qu'une enquête est lancée au niveau des familles. Des expériences ont été réalisées sur le compost et des réflexions engagées sur la destination des ordures ménagères, « comme l'enfouissement ou l'incinération ». Alors qu'une journée ramassage est prévue sur le secteur des Lices en juin, chacun s'attellera aussi à fabriquer une maquette de véhicule en matériaux récupérés, « des artistes le font déjà. »

Ecole publique de La Voutonne, 11 rue Alain de Rougé. Tél. : 02.43.92.34.60

I

 



Lundi 4 février 2019

Le retour du scrabble à Génération Mouvement

x19a24

Le bureau de Génération Mouvement a aussi dévoilé l'affiche de son loto qui se tiendra le 19 mai prochain.

Lors de l'assemblée générale qui s'est déroulée en présence de plus d'une centaine d'adhérents, la gendarmerie a tout d'abord mis en garde les Anciens contre certains risques, « comme le démarchage à domicile ou les pièges d'Internet par exemple. » Président de Génération Mouvement, André Étourneau a ensuite présenté le calendrier des activités. En mettant l'accent sur les prochaines manifestations : « Un concours de belote aura lieu le 28 février, suivi par un déjeuner spectacle en Mayenne le 8 mars, sans oublier une journée en Touraine le 25 avril pour la visite des minichâteaux. »

La tête et les jambes

Parmi la dizaine d'activités que propose l'association, André Étourneau s'est félicité « du succès de la marche à pied qui compte désormais plus de quarante randonneurs. » Et de préciser que cette discipline s'adapte à tous, « puisque deux parcours sont prévus, le premier comptant entre quatre et six km, le second entre huit et dix. » Avant de procéder à l'élection du bureau qui voit arriver de nouveaux membres, André Étourneau a annoncé le retour d'une activité prisée par les seniors, le scrabble : « Ce jeu sera relancé en mars le jeudi après-midi, à l'Espace Saint-François dans un premier temps. »

Le bureau : Président, André Étourneau. Vice-présidente, Lucette Théberge. Nouvelle secrétaire, Gisèle Poulet. Secrétaire ajointe, Henriette Saison. Trésorier, Christian Théberge. Trésorier adjoint, Jean-Jacques Garreau. Nouveaux membres : Nicole Garreau et Dominique Delhommeau.

Toutes les activités de Génération Mouvement



Vendredi 1er février 2019

De nouveaux gérants à l'hôtel Saint-François

x19a22

Stéphanie Cadeau et sa famille (à droite) ont mis à l'honneur Elizabeth et Jean-François Zalesny en présence des membres de l'Office du Tourime.

« Après huit ans de gérance à l'hôtel du village », les époux Zalesny ont laissé la place : « Sélectionnée parmi plusieurs candidats », Stéphanie Cadeau prend la relève dans ce bâtiment de huit chambres, « spécialisé dans la soirée étape ». Épaulée par son époux Mickaël qui exerce la profession de cuisinier, la nouvelle maîtresse des lieux a organisé une sympathique cérémonie de passation des clés : En présence de Pascaline Vannier et Christelle Fleury de l'Office du tourisme mais aussi de nombreux amis, les anciens gérants ont reçu fleurs et cadeaux autour d'un buffet bien garni.

Loin des grandes villes

Un « démarrage sur les chapeaux de roues depuis le début de l'année » pour Stéphanie Cadeau : « Ont été accueillis des Anglais et des Italiens, se réjouit-elle, et même des Chinois. » Les uns pour le travail et les autres pour visiter la région, « comme ces familles venues pour découvrir le zoo de La Flèche ou l'Abbaye de Solesmes. » Sans oublier « tous ceux qui réservent pour des mariages ou passer quelques jours avec leurs parents dans les maisons de retraite. » Et dans un calme reposant : « On est loin des grandes villes, les clients repartent ravis », s'enthousiasme Stéphanie.

Hôtel Saint-François : 02 43 92 27 48 et 06 50 28 34 73. Parking privé et soirée étape, 21 Grande Rue à Précigné. www.hotelstfrancois.fr




Vendredi 25 janvier 2019

10e Son et lumière : Les rôles distribués

x19a20 x19a20a

Le Conseil d'administration de Notre histoire en lumière s'est lui aussi étoffé à l'occasion de cette nouvelle fresque consacrée à Bonaparte.

C'est le rendez-vous que les figurants du Son et lumière ne manqueraient pour rien au monde : Vendredi dernier s'est déroulée la distribution des rôles du prochain spectacle. « Vous êtes de plus en plus nombreux d'une année sur l'autre », s'est d'abord réjoui Jean-Claude Delaune qui a présenté les petits nouveaux. Ils seront en effet exactement cent douze à évoluer les 30 et 31 septembre prochains sur l'Espace des Rivauderies : « Une scène avec de nombreux mouvements de foule et qui sera partagée en deux, pour bien distinguer les événements parisiens de ceux de Précigné. »

Bonaparte à cheval

D'où des rôles très différents que les figurants découvrent avec une joyeuse surprise : Ici le monde paysan avec ses villageois et l'incontournable curé, là le jeune Bonaparte et son escorte de diplomates et généraux à cheval. « Ne soyez jamais déçus, lance Jean-Claude Delaune à tous les figurants qui incarnent les petites gens de ce XIXe siècle naissant, les spectateurs regardent chacun d'entre vous, profitez-en pour développer votre personnalité ! » Autrement dit selon que l'on soit puissant ou misérable, « les jugements du public son toujours enthousiastes au Son et lumière de Précigné. »

Spectacle « Bonaparte » : les 30 et 31 août 2019 sur l'Espace des Rivauderies, renseignements au 07 85 40 52 57 et 06 14 07 89 86.

La page Facebook du Son et lumière de Précigné



Jeudi 24 janvier 2019

Au Conseil : Le bâtiment associatif dévoilé

x19a13 x19a14

Le maire a commenté les esquisses fournies par les architectes en lice pour la maîtrise d'œuvre du bâtiment associatif.

Premier point de l'ordre du jour, le bâtiment des Rivauderies a conduit les élus à se prononcer sur deux projets parmi huit offres reçues. Disposant entre autres d'un club-house de 170 m² et d'une salle d'activités de 80 m², le tout atteignant plus de 400 m², celui du cabinet d'architecture Pix a été choisi. Pas mécontent d'avancer sur ce dossier « freiné par les contraintes administratives », Jean-François Zalesny a mis en avant « les bardages et les volumes qui s'intègrent bien au site. » Adjoint en charge des finances, Arnaud de Panafieu a souligné « l'orientation qui répond bien au cahier des charges notamment au niveau thermique. »

Un bâtiment qui économise l'énergie

A cet ensemble vient s'ajouter un théâtre de verdure situé en contrebas, « des gradins qui pourront être utilisés aussi bien par les écoles que par le Son et lumière », a précisé le maire. Car installés sur deux niveaux, « ces nouveaux espaces sont destinés aux associations sportives et culturelles, elles seront consultées très prochainement sur cet avant-projet qui constitue la première tranche d'un ensemble plus vaste. » Le coût de la structure se chiffre à environ 650 000 €, « elle pourrait bénéficier d'une pompe à chaleur », et pourquoi pas moyennant 20 000 € en sus, « de panneaux photovoltaïques à l'instar de la salle omnisports. »

L'ancienne mairie en cours de rénovation

Autre espace mais lui en voie de finalisation, l'ancienne bibliothèque se dénommera « Espace Abbé Chevallier ». Ainsi en ont décidé les élus pour sa proximité avec la rue du même nom : « Ces salles doivent être faciles à situer », a-t-il été argumenté. Par ailleurs, une subvention est allouée pour un voyage scolaire : « Il s'agit d'une classe poney à Noyant du 20 au 24 mai, » a indiqué le maire. Elle concerne les élèves de CP de l'école de la Voutonne. Furent également annoncés lors de ce premier conseil de l'année « le recrutement d'un agent pour la maintenance des bâtiments, ainsi que le démarrage des travaux dans la salle des mariages. »

Élevations et plans du futur bâtiment    Louis Chevallier, botaniste émérite

ICI le compte-rendu de ce Conseil municipal dans sa totalité




Jeudi 24 janvier 2019

Pizzeria de la place Saint-Pierre : L'offre se diversifie

x19a16

Damien Bigot se félicite de proposer de nombreuses nouveautés à ses clients à partir du vendredi 1er février.

Gérée depuis un an par Vincent Douine qui a créé « Ici Pizzas 72 », la pizzeria de la place Saint-Pierre diversifie son offre à partir du vendredi 1er février : « On évolue avec la clientèle, explique le patron qui possède deux autres kiosques en Maine et Loire, les demandes de kebabs, de frites et de sandwiches américains sont souvent revenues. » D'où la réalisation de travaux dans la cuisine, « afin d'avoir des hottes en plus, des friteuses, des planchas ou encore des grills à Paninis. »

Frites fraîches

Responsable du site de Précigné, Damien Bigot insiste sur la qualité des ingrédients, « comme la pâte à pizza qui est fraîche et satisfait la clientèle, tout comme les frites qui ne sont pas surgelées. » Autre atout pour cette nouvelle offre, « les baguettes seront prises à la boulangerie Gaugain, comme d'autres produits locaux. » Et le pizzaïolo de rappeler : « Grâce à un numéro de téléphone facile à mémoriser, on peut faire sa commande et venir la chercher une demi-heure plus tard. »

« Ici pizza 72 » est ouvert du lundi au dimanche, le midi de 11 h 30 à 13 h 30 (fermé le dimanche midi), le soir de 18 h à 21 h 30 du lundi au jeudi, de 18 h à 22 h du vendredi au dimanche. Téléphone : 02 43 55 72 72.



Jeudi 24 janvier 2019

Ecole publique : 70 petits mousses ont traversé l'Atlantique

x19a12a

Les résidents et les élèves ont revécu la traversée de l'Atlantique avec Luke Berry et les films qu'il a ramenés de son exploit.

Après dix-sept jours, six heures, cinquante et une minutes et trente secondes, il a franchi la ligne d'arrivée de la Route du Rhum. Mieux, il s'est même hissé à la 6e position pour sa première participation. Jeudi matin, le navigateur Luke Berry était à la résidence senior : « Notre groupe Espace et Vie s'est engagé auprès de ce jeune skipper dans un parcours de sponsoring », indique Céline Le Moal. « Et il a été suivi et soutenu par les résidents comme le personnel depuis mars 2018 », ajoute la directrice de l'établissement. Mais lors de la mythique course transatlantique, Luke Berry a aussi capté l'attention de trois classes de l'école publique de La Voutonne. Aucune ne manquait à l'appel ce jour-là pour découvrir les coulisses de son aventure.

Destination Guadeloupe

La Route du Rhum ? Une épopée où il faut se battre à chaque instant contre l'adversité : « En commençant par la tempête qui a duré cinq jours après le départ », raconte le navigateur. « J'ai dû monter à trois reprises en haut du mât pour réparer le grand spi, ajoute-t-il, sans oublier cette nuit où mon bateau a frôlé un cargo. » Et le héros du jour d'admettre devant des centaines d'yeux écarquillés, « à côté d'autres skippers, je pense avoir eu beaucoup de chance. » Sur plus d'une cinquantaine de bateaux en effet qui sont partis de Saint-Malo, « seuls quarante sont arrivés à bon port. » Un périple qui a ensuite suscité une foule de questions de la part des enfants, au sujet du quotidien surtout : « Est-ce que tu baisses les voiles le soir avant d'aller dormir ? »

Retour à Saint-Malo

Car les classes de CE2, CM1 et CM2 ont suivi cette transatlantique dès le départ en novembre dernier : « Les élèves ont travaillé quelques semaines auparavant sur la course, pour bien comprendre l'événement », souligne Kareen Batereau. Et la maîtresse des CM1-CM2 de préciser : « Marraine sportive de Luke Berry, c'est la navigatrice Samantha Davies du bateau Initatives-coeur qui nous a fourni le dossier pédagogique. » Au programme, « du vocabulaire marin, les conditions de vie à bord, la géographie et la météo. » Très impressionnés par « le fait de retrouver un célèbre skipper à Précigné », les enfants ont ensuite assailli Luke Berry en quête d'autographes. Et les élèves partiront à leur tour en juin à Saint-Malo, « sur les traces de leur héros ».

La Route du Rhum et le skipper Luke Berry

I

x19a12b

Bon vent à Luke Berry !



Samedi 19 janvier 2019

USP Tennis : Trois juges arbitres pour les tournois

x19a11

Les objectifs du club de tennis se concentrent sur l'engagement d'une équipe de jeunes au championnat de printemps.

Fort de quarante-neuf adultes et trente-huit jeunes, les effectifs du club de tennis repartent à la hausse : « Cette augmentation de 5 % se vérifie dans les deux catégories », s'est félicité Marivie Moreau lors de l'assemblée générale. Alors que le championnat d'hiver se termine avec trois équipes seniors engagées, « deux équipes de jeunes seront sans doute en lice au championnat de printemps, dont une féminine pour la première fois », a souligné la présidente. « Le club compte depuis cette année un bon petit groupe de 12-14 ans. »

L'Open en préparation

Des jeunes que chacun souhaite fidéliser, malgré la difficulté qui perdure à ce niveau, « autant dans le cadre national que départemental. » Avant de procéder au tirage au sort du tournoi interne dont la finale se tiendra fin avril, Marivie Moreau a fait part d'une promotion de l'entraîneur : « Damien Etourmy a brillamment réussi l'examen de juge arbitre, il vient renforcer la petite équipe que nous formons avec Jean-Yves Morin. » Un trio essentiel au bon déroulement des tournois, « dont l'Open de tennis qui va se dérouler du 31 mai au 16 juin. »




Samedi 19 janvier 2019

La pêche séduit toujours plus les jeunes générations

x19a10

Cartes et qualité des eaux en hausse, cormorans en baisse et poissons au rendez-vous, les pêcheurs affichent leur satisfaction.

Est-ce grâce à la qualité des eaux de la Sarthe qui augmente d'une année sur l'autre ? Toujours est-il que la vente des cartes de pêche ne cesse elle aussi de croître : « l'association en a vendu 155 l'an passé contre 137 en 2017 », se réjouit Michel Bruère. « Une hausse de 12 % qui s'explique en partie par l'arrivée de jeunes de moins de 12 ans et de femmes », souligne le président de L'AAPMA (Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique). Et pour rendre cette passion plus attractive, « pas moins de 195 kg de brochets ont été déversés dans le coin à la mi-décembre. »

Avancer l'ouverture ?

Quant à la truite, « début mars, 50 kg rejoindront La Voutonne, la petite rivière qui traverse Précigné », a promis le président. Le poisson est donc au rendez-vous : « Des black-bass, silures, perches, gardons et autres ablettes » qui font la joie des pêcheurs de Précigné, Pincé et Saint-Denis d'Anjou. Le sandre et le brochet ? « Ils ne peuvent pas être pêchés toute l'année, rappelle Michel Bruère, mais du 1er au 27 janvier puis du 1er mai au 31 décembre. » Il est toutefois question d'avancer l'ouverture au dernier samedi d'avril, « un choix qui comblerait tous ceux qui taquinent le poisson du côté de Pincé. »

Le bureau reste inchangé : Président, Michel Bruère, Vice-président, Alain Bastard, Trésorière, Nadia Moisi, Secrétaire, Patrick Béatrix, Membres : Michel Boinet et Joseph Girard.

Où acheter sa carte de pêche ? C'est ICI.




Mardi 15 janvier 2019

Les premiers secours appris aux élèves de Saint-Jo

x19a08 x19a09

Oups, le cutter a dérapé et la blessure saigne : Frédéric Poirrier montre les gestes à faire et indique comment prévenir les secours.

Le constat est catégorique : « Dix mille vies pourraient être épargnées chaque année, si une personne sur cinq connaissait les gestes d'urgence. Mais hélas, moins de 7 % des Français effectuent chaque année une formation aux premiers secours. » À l'école Saint-Jean Saint-Joseph, on est déterminé à faire évoluer ces statistiques : « La Croix-rouge intervient deux mardis de suite auprès de la classe des CM, pour les initier aux gestes de premier secours », se réjouit Alain Brillet.

Un apprentissage dès 10 ans

« Quels sont ces gestes qui sauvent ? Comment réagir face à un accident à la maison, au travail ou sur la route ? ». Toutes questions auxquelles Frédéric Poirrier a répondu avec précision. Et dans la bonne humeur générée par les mises en situation, le membre de la Croix-Rouge n'a écarté aucun cas de figures. Telles les règles à tenir en présence d'un enfant qui s'est coupé : « Il faut le coucher, faire un pansement compressif et alerter », répètent les élèves. Leçon retenue.

Croix-Rouge : Initiation aux premiers secours

Plus de photos sur le site de l'école catholique



Samedi 5 janvier 2019

Vœux du Maire : Des espaces pour les associations

x19a04 x19a05a

Aux côtés des élus municipaux et du Conseil jeunes, Jean-François Zalesny a émis le vœu de rendre la commune plus attractive encore.

En présence de Marc Joulaud, président de la Communauté de communes, mais aussi de Sylvie Tolmont, député de la 4e circonscription, le maire de Précigné a présenté ses vœux samedi midi. Devant près de deux cent de ses administrés, Jean-François Zalesny est tout d'abord revenu sur les événements qui ont marqué la fin de l'année précédente : « Des manifestations et des revendications qui nous interrogent sur la baisse du pouvoir d'achat, c'est pourquoi il nous appartient de poursuivre la rigueur budgétaire, afin de continuer à ne pas augmenter les taxes communales.»

Pour autant, le premier magistrat compte bien « tenir les objectifs dans cette dernière année complète de notre mandat.» Et parmi eux la réfection du pignon de l'église Saint-Pierre classée aux Monuments historiques, mais aussi « la construction du bâtiment associatif sur l'espace des Rivauderies, un projet qui a été retenu dans le contrat de ruralité de la Communauté de communes pour l'obtention de subventions.» Par ailleurs, « cette nouvelle année verra très bientôt des salles supplémentaires mises à disposition des associations, grâce à la restauration de l'ancienne bibliothèque.»

Dynamiser le centre-ville

D'autres chantiers se profilent : « La rénovation de notre salle des mariages et du Conseil municipal, ainsi que la création d'un chemin sécurisé entre les écoles et le complexe sportif », a rappelé Jean-François Zalesny. Du côté des scolaires toujours, « l'agrandissement de la cour de l'école maternelle se termine en ce moment avec la modification du préau », s'est réjoui le maire. Avant d'ajouter « que les jeux seront mis aux normes sur le terrain de boules.» Au passage, le maire a formulé le vœu « de travailler pour l'attractivité de notre commune qui compte aujourd'hui 3 047 habitants.»

Un léger déclin que la Municipalité s'emploie à combler « avec la réhabilitation du centre-ville dont le chemin des Cordeliers.» Devront y contribuer « la dynamisation du commerce en centre-ville.» À plus long terme, Jean-François Zalesny a proposé de « développer les liaisons douces intra-muros pour se déplacer en sécurité à pied ou en vélo.» Sans omettre le ponton sur la Sarthe « qui fera l'objet d'un réaménagement.» Enfin après avoir félicité le Conseil jeunes pour ses actions, le maire a remis un diplôme d'honneur à Sylvie Carpentier « en remerciement pour ses trente années au service des enfants.»

I

x19a06  x19a07

Jean-François Zalesny a mis à l'honneur Sylvie Carpentier, assistante maternelle trente années durant à l'école maternelle.




Jeudi 3 janvier 2019

Vacances sportives à l'USP tennis

x19a01

Suite au succès de la 1re édition en octobre, Marivie Moreau et Damien Etourmy ont renouvelé l'animation Galaxie.

Forte d'un effectif qui frôle une quarantaine de jeunes, l'école de tennis a renouvelé une animation originale : « Les terrains sont adaptés selon le programme Galaxie de la fédération », explique Marivie Moreau. Et la présidente d'ajouter : « À partir de six ans et jusqu'à onze ans voire même treize, les enfants peuvent jouer sur des surfaces de plus en plus grandes, en fonction de leurs progrès. »

Répartie en quatre groupes de couleurs différentes, une bonne vingtaine d'entre eux s'est donc prêtée au jeu ce jeudi après-midi : « L'objectif est de mettre en pratique les entraînements de manière ludique », détaille Damien Etourmy. « En plus, se réjouit l'entraîneur du club, ces tournois permettent à chacun de garder son niveau pendant les vacances, de façon à être au top pour la reprise. »

Assemblée générale du club de tennis : Samedi 19 janvier à 16 h, animations à partir de 14 h 30.




Jeudi 3 janvier 2019

Meilleure galette : La famille Gaugain couronnée

x19a02-001 x19a03

Jeudi au centre commercial des Jacobins et le lendemain dans la boulangerie de Précigné : La famille Gaugain partage la joie de la victoire.

Que ce soit en croissants, galettes ou baguettes, voilà une bonne quinzaine d'années que Thierry Gaugain accumule les récompenses. Ce jeudi au Mans, le boulanger de Précigné a encore ajouté une victoire à un palmarès déjà fourni, il s'est vu remettre le deuxième prix dans la catégorie galette frangipane : « Le premier n'était pas facile à égaler, commente-t-il, car il a été classé 4e à la coupe de France de baguette traditionnelle. »

Guillaume le Conquérant

Déjà monté deux fois sur la première marche du podium dans la catégorie briochée, Thierry Gaugain a transmis son savoir faire à son fils qui tient la boulangerie de Solesmes : « C'est Guillaume qui l'a l'emporté cette fois devant de nombreux participants au centre commercial des Jacobins. » Une centaine de professionnels ont en effet concouru dans les trois catégories : « la relève est assurée », s'est réjoui le roi de la galette.

Boulangerie Gaugain Thierry : 3 rue Abbé Louis Chevallier, 72300 PRÉCIGNÉ. Tél. 02 43 95 40 78.




Mardi 1er janvier 2019

x18m38

Ça s'est passé chez nous en 2018