Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mardi 24 mars 2020

Les enfants des personnels soignants accueillis

x20c05 x20c06

Ici à la garderie et à la cantine, Damien Étourmy, Ghislaine Pichon et Katia Le Roux encadrent les enfants des personnels soignants.

« Continuité des services publics », tels sont les maîtres mots qui déterminent l'action de la municipalité : Ainsi après avoir rappelé la suppression de toutes les réunions et invité ses concitoyens à rester chez eux, le maire de Précigné a confirmé le confinement de certaines catégories de personnel, « comme ceux des services techniques qui n'interviennent qu'en urgence, sauf les employés sous contrat. » En effet, ces derniers assurent isolément rangements, petits travaux à l'atelier ou encore nettoyage dans le bourg. Les services administratifs se relaient à une permanence téléphonique à domicile de 9 h 00 à 17 h 30, ainsi qu'à la gestion des urgences à raison d'une demie journée par semaine.

Un plan communal de sauvegarde

D'autres portent un masque de protection afin de maintenir les services du plateau scolaire : « Matin et soir, ils assurent la garderie des enfants du personnel soignant du centre Basile Moreau, de la résidence seniors mais aussi de la maison de retraite de Sablé. » Tandis que le temps scolaire est assuré par les enseignants, « le déjeuner est servi à la cantine par ces employés avec une prestation de la cuisine centrale, ils sont six à se partager sur ce poste ». Sept enfants sont accueillis dans les écoles. Enfin, « le Plan communal de sauvegarde a été mis en place avec des appels téléphoniques chez les personnes vulnérables et déplacement chez les personnes isolées », a souligné Jean-François Zalesny.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus



Mardi 10 mars 2020

Éco-label : Rien ne se perd à l'école de La Voutonne

x20c03 x20c04

La journée éco-école a permis de mettre en pratique les recettes élaborées dans chaque classe pour réduire les déchets.

Ce mardi à l'école publique, vieux bouts de savon et quignons de pain ont remplacé livres et cahiers l'espace d'une journée : « Répartis en plusieurs ateliers, les enfants ont mis en commun leurs recettes pour réduire au maximum les déchets », explique Gaëlle Aubier-Laure. D'où la confection de croûtons pour le pouding dans cette classe, ou encore de lessive bio dans cette autre : « Des éponges ont aussi été réalisées, ainsi que du dentifrice », ajoute la maîtresse.

Les abeilles mises à contribution

Et pour ne plus utiliser de film plastique, « Des tissus enduits de cire d'abeille serviront aux mamans, elles pourront d'emballer leurs plats dans le respect du développement durable. » Car toutes les productions ont été ramenées le soir même à la maison, « sauf les gâteaux qui ont été dégustés sur place », sourit l'enseignante. « Une journée unique indispensable pour conserver notre label éco-école », s'est félicitée de son côté Sylvie Guyard, directrice de La Voutonne.

Qu'est-ce qu'une éco-école ? La réponse ici dans une vidéo de deux minutes



Vendredi 6 mars 2020

15 000 € de subventions pour les associations

x20c01 x20c02

Un retour attendu sur le marché du samedi matin :  Celui d'un commerçant primeurs a été annoncé lors de ce dernier Conseil municipal du mandat.

Le conseil municipal du vendredi 6 mars a débuté par le vote des subventions : La somme de 1 000 € a été attribuée à l'association Carnaval, « de façon à ce que ses membres continuent à nous faire vivre une super-journée tous les ans », a souligné Agnès Hérouin. L'adjointe au maire a ensuite énuméré les principaux bénéficiaires, dont l'Omnisports : « Une première subvention exceptionnelle de 1 475 € correspond au financement du chauffage pour le judo, des ballons de football et des disques durs », a détaillé l'adjointe au maire. « La seconde concerne le fonctionnement, elle atteint 8 100 € et comprend entre autres le versement de 25 € par licencié. »

Arnaud de Panafieu a pris le relais sur la question des taxes : « Elles ne sont pas augmentées, que ce soit au niveau de l'habitation qui reste inchangée au taux de 6,89 %, tout comme tout comme la taxe foncière sur le bâti à 20,73 % et le non bâti à 24, 02 %. » Se tournant vers l'assainissement « dont on parle ici pour la dernière fois puisque cette compétence est devenue intercommunale au 1er janvier », l'adjoint en charge des finances a rappelé que le reliquat de 400 000 € a été versé sur le compte de la commune : « En échange, la Municipalité s'est engagée à rembourser la Communauté de communes à hauteur de 110 000 € si celle-ci fait des travaux sur la Cité d'Alsace. »

« Notre commune est riche »

« Le budget de fonctionnement se monte à 3 825 000 € comprenant un versement de 1 177 000 € aux investissements », a poursuivi Arnaud de Panafieu. « Le budget d'investissement est de 2 285 000 €, comprenant 300 000 € pour les logements sociaux pour personnes âgées des Cordeliers, 150 000 € pour la réfection des enduits du chœur de l'église Saint-Pierre, 50 000 € pour l'éclairage public, 924 000 € pour le bâtiment associatif des Rivauderies et 147 000 € pour les commerces du centre-ville. » À noter que ces opérations « sont financées par les économies réalisées au cours du mandat et par un prêt bancaire de 400 000 €. »

Des chiffres que Jean-François Zalesny a confirmés avant de clore cet ultime conseil du mandat par une bonne nouvelle : « Grâce aux démarches des élus, le marché a de nouveau un commerçant primeurs », s'est réjoui le maire de Précigné. Dès samedi matin en effet, fruits et légumes ont fait leur retour sur les étals, à la grande satisfaction des habitants mais aussi et surtout des Anciens.

ICI le compte-rendu de ce Conseil municipal dans sa totalité




Mercredi 4 mars 2020

Les mamies fêtées à la résidence seniors

x20b67

Au centre et de gauche à droite : Zoé, Alban, Emma, Margaux et Rosalie ont offert des jonquilles à toutes les mamies de la résidence.

À l'occasion de la Fête des Mamies, cinq jeunes élus se sont rendus ce mercredi après-midi à la résidence seniors : « Comme chaque année, les enfants ont d'abord joué aux jeux de société avec les Anciens, avant d'offrir des jonquilles aux cinquante-trois mamies de l'établissement », indique Alain Pasquereau. Épaulés par cinq de leurs aînés du Conseil municipal, les jeunes du CMJ ont d'abord mis les fleurs en bouquet, « puis ils sont montés dans les appartements pour les distribuer. »

Au total, ce sont près de trois cents jonquilles qui ont été ainsi remises, grâce aux habitants du village qui les ont cultivées et en ont fait don au Conseil des Jeunes : « Et même si cet événement revient tous les ans, c'est toujours une belle surprise et un grand moment de bonheur », se réjouit Nadège Deniau, animatrice à la résidence Espace et Vie. Car depuis des années, la Fête de Mamies fait partie de sympathiques rencontres intergénérationnelles, en alternance avec le troc livres.

x20b68 x20b69

Adjointe aux affaires scolaires, Madeleine Esnault ( à gauche ) a mis en place plusieurs tables de jeux de société pour toutes les générations.




Samedi 29 février 2020

Créavenir : Mille euros pour l'Omnisports

x20b66

De gauche à droite : Alain Tessier, président du Crédit Mutuel du Pays sabolien, Marivie Moreau, correspondante locale pour Créavenir,

Jacques Étourmy, président de l'association Omnisports et Sébastien Lepage, conseiller clientèle sur Précigné.

« Filiale du Crédit Mutuel, Créavenir est une association qui a pour but d'aider les projets intéressants », a rappelé Marivie Moreau : En présence d'Alain Tessier, président au niveau du Pays sabolien, la correspondante locale s'est réjouie ce samedi matin de remettre un beau chèque de 1 000 €. La bénéficiaire de ce « coup de cœur » ? L'association omnisports représentée par Jacques Étourmy : « C'est une très bonne surprise, a déclaré le président des sportifs précignéens, cette somme va permettre de financer une bonne partie des investissements en matériel informatique. »

Toutes les données préservées

Car un seul et unique ordinateur était utilisé jusqu'ici pour les cinq sections : « Chacune d'elles bénéficie désormais de son propre équipement depuis la mi-décembre, a-il ajouté, le football et la gymnastique, le tennis et le judo sans oublier le yoga. » Et les avantages sont loin d'être négligeables : « Les bénévoles se servaient auparavant de leur matériel personnel, avec le risque de perdre des données à chaque changement de bureau », souligne Jacques Étourmy. Sur un coût total de 2 800 €, le précieux chèque a ainsi rejoint avec bonheur la subvention de 800 € délivrée par la mairie.

Un partenariat au service des associations du territoire : HelloAsso




Mercredi 26 février 2020

Un thé dansant pour aider les malades de sclérose

x20b64 x20b65

Délégué départemental de l'Association des sclérosés en plaques, Lionel Pruvot a reçu un chèque des mains de Céline Le Moal.

Animé par l'orchestre de Bruno Leblanc, le cinquième thé dansant de la résidence senior a tenu toutes ses promesses. Mieux, « Une cinquantaine de personnes extérieures ont rejoint un même nombre de danseurs parmi nos anciens », s'est félicitée Céline Le Moal. « Chaque nouvelle manifestation attire plus de monde et du coup, ajoute la directrice d'Espace et vie, le montant du chèque grandit lui aussi. »

Il atteignait ce mercredi 272 €, une somme rondelette qui est tombée dans l'escarcelle de l'AFSEP (association française des sclérosés en plaques). Délégué départemental, Lionel Pruvot a salué les participants pour leur soutien. Tout en précisant la façon dont cet argent sera employé : « Il s'agit d'apporter du bonheur à tous les malades, sous la forme de cours de gymnastique par exemple, ou encore de sophrologie. »

Le site de la résidence seniors Espace & Vie de Précigné

AFSEP Sarthe




Mardi 25 février 2020

Flamenco et Country à l'accueil de loisirs

x20b63a

Les enfants ont appris à danser le flamenco avec Antonia Barrera ( à gauche ), animatrice originaire d'Estramadure en Espagne.

Il accueille les enfants de trois à dix ans de toute la Communauté de communes en deux groupes : L'accueil de loisirs s'est de nouveau installé pendant les vacances dans les locaux de l'école de La Voutonne et du restaurant scolaire. « Les effectifs restent stables, se réjouit Rozenn Langlais, avec une quarantaine d'enfants la première semaine et trente-six la seconde. » Parmi eux, « il y avait quatorze enfants de Précigné, c'est la moyenne », précise la directrice de l'ALSH.

Outre les sorties habituelles au centre aquatique et à l'Espace Molière, les enfants se sont bien défoulés : Car les thématiques choisies en amont par les six animateurs visaient « L'Espagne pour les plus jeunes et le Texas pour les grands, elles ont permis entre autre d'apprendre des danses locales. » Ainsi ont-ils découvert la Country avec l'association Larscène. Et venue d'au-delà des Pyrénées, « c'est l'animatrice Antonia Barrera qui leur a enseigné le vrai Flamenco. »

Accueil de loisirs intercommunal : Renseignements et inscriptions



Samedi 22 février 2020

Gros succès pour un Carnaval au diapason

x20b33 x20b34

Ambiance disco chez les jeunes que le thème de la musique a bien inspirés et char maison où l'on pédale sur des rythmes endiablés.

« On attendait Johnny et Claude François, on a eu Elvis et les Claudettes » : En ce matin radieux de carnaval consacré à la musique, les organisateurs savourent les déguisements de la foule. Car ils étaient plusieurs centaines d'habitants de tous âges à suivre Dame Carnaval et le petit train dans les rues du bourg : « L'association Carnaval aura vingt-cinq ans l'an prochain et il y a toujours plus de monde », se réjouit Janine Jousseaume. Et beaucoup de jeunes : « Du coup, on a fait venir un groupe musical, la troupe des ducs pour accompagner le défilé toute la journée. »

« À Précigné, le Carnaval a toujours existé »

Jusqu'au bouquet final où Dame Carnaval est partie en fumée. Auparavant, Miss Sophie alias la cracheuse de feu avait fait le show devant petits et grands émerveillés. Sans oublier les Anciens : « Le cortège est passé à la résidence senior, on alterne chaque année ave le centre Basile Moreau. » Et toujours dans une pluie de confettis et la détonation des pétards : « C'est quand même mieux que les œufs et la farine d'antan », sourit un pionnier. « C'était du temps où la Boule s'en occupait, le Carnaval a toujours existé ici. » Et il a sans nul doute encore de beaux jours devant lui.

Soirée dansante du Carnaval le samedi 14 mars, animée par DJ Evasion : Réservations au 06 07 66 10 41.

Ici l'ALBUM PHOTO du départ du défilé !




Lundi 17 février 2020

Quinze adolescents au service de la Collectivité

x20b31 x20b32

Ici encadrés par Adien Dubois, les ados nettoient la piscine municipale et posent des bacs à fleurs devant le restaurant scolaire.

« Ils sont les seuls de toute la Communauté de communes à travailler pendant ces vacances de la mi-février », sourit Damien Etourmy. En effet, quinze adolescents se sont inscrits au dispositif argent de poche : « Il fonctionne à l'occasion de tous les congés scolaires sauf à Noël », rappelle l'animateur du service jeunesse de la commune. Au menu de cette semaine, « l'embellissement du village par l'ajout de bacs à fleurs mais aussi le nettoyage de différents espaces publics comme la piscine ou encore la salle omnisports. »

Un bon plan

Tous âgés de quinze à dix-sept ans, les jeunes mettent à profit ces cinq jours de travail pour découvrir le travail manuel, « comme la peinture d'un portail aux ateliers pour le terrain de pétanque, précise Damien, la pédagogie reste un but affiché de l'opération. » Et ceux qui auront effectué la totalité des heures empocheront soixante-quinze € à la fin de la semaine, à raison de trois matinées par jour : « C'est vraiment un bon plan, se félicitent de leur côté Emeline et Paoline, ça permettra de payer nos sorties la semaine prochaine. »

Renseignements : Mairie de Précigné au 02 43 620 620.




Dimanche 16 février 2020

Le duo Jouanneau-Maigné emporte le challenge des invités

x20b30

Éric Maigné et Jacques Jouanneau (à gauche) marchent dans les traces de leur aînée Thérèse Fouassier (au centre).

À ce premier challenge de l'année ou chaque équipe est formée d'un sociétaire et d'un invité, deux habitués des lauriers l'ont emporté sur un total de quarante-huit joueurs : Jacques Jouanneau et Éric Maigné ont en effet battu en finale Claude Chevé et Thierry David. À quatre-vingt-quatre ans et bon pied bon œil, Jacqueline Payen se hisse avec brio en quart de finale avec Jean-Claude Livoireau.

Mais c'est à Thérèse Fouassier que revient la palme de l'ancienneté des participants : « Première femme à jouer à la boule de fort dans les années quatre-vingt, elle l'a souvent emporté devant des hommes », rappellent les membres de La Grappe. Aujourd'hui âgée de quatre-vingt-seize ans, cette passionnée de la boule a été récompensée de ses exploits par Jacky Fouassier, le nouveau président.

Le bureau élu dernièrement : Président, Jacky Fouassier. Vice-président, Jean-Claude Livoireau. Secrétaire, Catherine Sionneau. Vice-secrétaire, Aline Girard. Trésorier, Régis Gauthier. Vice-trésorier, Gérard Lemaître. Membres : Pierre Lardeux, Gérard Moiré, Yannick Ravalais.




Samedi 8 février 2020

Carnaval : Le petit train prêt pour le défilé

x20b27

Il remonte à des temps immémoriaux et sa réputation s'étend bien au-delà de Précigné : Le carnaval démarre le 22 février à 10 h au stade.

Les nombreux membres de l'association Carnaval ont mis la dernière main samedi dernier à la décoration du petit train, « qui correspond bien sûr au thème choisi cette année, la musique. » Un thème source d'inspiration : « Outre les nombreux costumes en forme de note, des sosies de Johny ou Clo-Clo sont à prévoir », confie Sébastien Coudroux. « La dame de paille et sa fille seront accompagnées par les deux mascottes, et les forains seront aussi de la partie, au moins jusqu'à la fin du week-end », promet le secrétaire de l'association.

Un passage par la résidence seniors

Rendez-vous est donc donné le samedi 22 février, « avec un départ du défilé comme d'habitude à 10 h au stade. » Et toujours avec du nouveau : « Une troupe de musiciens professionnels animera le défilé tout au long de la journée », annonce Janine Jousseaume. Après un passage à la résidence Espace et vie, « la retraite aux flambeaux se déroulera à 18 h 30 avec le retour de Miss Sophie, cracheuse de feu. » Et Dame Carnaval prendra de nouveau un sérieux coup de chaud ce soir-là, à la très grande joie des petits et grands.

Soirée dansante le samedi 14 mars, animée par DJ Evasion : Réservations au 06 07 66 10 41.




Vendredi 7 février 2020

Concours de tarot : Les locaux en bonnes places

x20b28 x20b29

À la tête des taroteurs locaux depuis douze ans, Jean Lebreton (ci-dessus 2e à gauche) a hissé le club de Précigné parmi les grands.

Organisé sur deux jours et entrecoupé d'agréables pauses culinaires, le concours du club de tarot a de nouveau séduit de nombreux amateurs de « la chasse au petit ». Car près de trois cent cinquante joueurs en ont décousu sur les tapis rouges, dont les locaux qui se sont très bien défendus : « Martine Wasse, Philippe Lepage et Jean-Pierre Lourdin figurent parmi les cinq premiers du vendredi », se réjouit Jean Lebreton.

Trente-sept membres

Plus loin dans le classement du samedi, Cyril Germain, Serge Gobert et Laurent Barth ont été également félicités. « Deux mois de préparation sont nécessaires pour organiser un concours de cette taille », souligne Jean Lebreton. Au bout du compte, « il y a la fierté de la reconnaissance, d'autant que le club ne cesse d'accueillir de nouveaux membres, aujourd'hui au nombre de trente-sept. » Prochain concours en octobre, le 25.

Pratique : Le club est ouvert tous les vendredis à 14 h et 20 h 30, salle Abbé Chevallier près de la salle des fêtes. Renseignements : 06 73 15 07 26 et 06 13 19 37 33.




Mercredi 5 février 2020

Résidence seniors : Des bouchons transformés en tablettes

x20b26

Pierrette Brébion (2e à gauche) a remis un chèque de 400 € à Céline Le Moal (2e à droite).

La collecte des bouchons en plastique continue à faire des heureux : Mercredi dernier, Pierrette Brébion a remis un chèque de 400 € à la résidence Seniors Espace et vie. « Cette somme correspond au chiffre de plus d'une tonne réalisé ici en deux ans », a expliqué la présidente de l'association « Opération bouchons 72 ». Et de rappeler « qu'ils vont être recyclés en Sarthe pour l'industrie automobile et dans l'Oise pour faire des palettes en plastique. »

En 2019, soixante tonnes ont été récupérées pour un montant qui avoisine les 15 000 € et le département compte huit cents bénévoles : À la résidence, « c'est Michel Vestris qui se charge de la collecte, il passe tous les quinze jours », souligne Nadège Deniau, animatrice. Des bouchons qui vont revenir sous l'aspect de deux tablettes : « Nos résidents pourront ainsi communiquer avec leurs petits-enfants », s'est réjouie Céline Le Moal, directrice de l'établissement.

Résidence seniors Espace et vie de Précigné




Vendredi 31 janvier 2020

Les guerres de religion au cœur du Son et lumière

x20b24 x20b25

Magaly Tardieu (1er rang) et Sullivan Chevreuil (2e en haut à gauche) ont rejoint le Conseil d'administration de NHL.

Catholique ou protestant, aristo ou paysan ? Les quatre-vingts figurants du Son et lumière connaissent leur prochain rôle depuis peu, celui qu'ils endosseront lors du onzième opus : « Ne soyez pas déçus », a lancé vendredi soir Jean-Claude Delaune à ceux qui se voyaient déjà revêtir les habits de mousquetaires. En effet, cette fresque historique se déroulera « durant le règne de Louis XIII, pendant les guerres de religion », a confirmé le metteur en scène. Avant d'insister sur « le côté local qui sera mis en avant grâce à Philippe-Emmanuel et Urbain de Laval Boisdauphin. » Le tout avec son lot de nouveautés, « comme ces braseros qui donneront de l'épaisseur au décor, ou encore ces mouvements de foule au plus près des spectateurs. »

Une rando canine le 29 mars

Et d'ici les 28 et 29 août prochains qui verront les danseurs de « Dansemania » et les cavaliers du Centaure de retour sur le site des Rivauderies, le nouveau conseil d'administration a listé ses différentes activités : « Équestre et pédestre jusqu'ici, la randonnée sera aussi canine le dimanche 29 mars », a annoncé Marie Leduc. Le loto a été fixé au 26 avril, tandis que le vide grenier se tiendra le 17 mai. Le traditionnel barbecue de la piscine est également reconduit. « Toutes animations qui doivent permettre d'équilibrer le budget, outre le nombre de places qui sera revu à la baisse et permettra de jouer à guichet fermé », a souligné Magaly Tardieu, nouvelle arrivée au sein du Conseil d'administration avec Sullivan Chevreuil.

Notre Histoire en lumière : La page Facebook




Jeudi 30 janvier 2020

Le PLUIh au Conseil : Reconquérir le centre-ville

x20b23ab

Jeudi soir à la mairie de Précigné : Le Plan local d'urbanisme a été commenté par les conseillers avant d'être validé.

Premier point de l'ordre du jour, l'opération « surface de vente en centre-ville » a mobilisé l'attention des élus : « La fleuriste souhaite s'installer le 1er octobre prochain dans les 80 mètres carrés de ce nouveau commerce », a tout d'abord indiqué Jean-François Zalesny. « L'État subventionne les travaux dont le devis a été estimé à 7 000 € par le cabinet Pix, ça va être un challenge », a fait remarquer le maire. « Le but de la Municipalité est de reconquérir le centre-ville avec des commerces, a-t-il rappelé, il n'est pas question de faire des plus-values. » Ainsi, le loyer du fonds de l'ancienne boulangerie a été plafonné à 300 € par mois.

Démarrés depuis bientôt trois mois, les travaux de restauration des façades de l'église Saint-Pierre ont été rendus possible à une condition : « Émanant de l'architecte des Monuments historiques, elle stipule une étude technique de la charpente au-dessus du chœur XIIIe siècle », a précisé Arnaud de Panafieu. « En effet, des fissures ont été constatées sur une des voûtes au niveau d'un appui de poinçon », a expliqué le premier adjoint. Reconstruite en totalité après l'incendie de 1900, « la charpente sera scannée au rayon laser, l'étude se chiffre à 5 500 € et les travaux feront l'objet d'une demande de subvention. »

Concentration de l'habitat dans le bourg

Pour financer les divers investissements comme le bâtiment associatif ou encore la construction d'un béguinage dans le quartier des Cordeliers, Jean-François Zalesny a proposé la souscription d'un emprunt de 300 000 € sur une quinzaine d'années : « Au taux d'intérêt fixe de 0,67 % seulement, c'est le moment, d'autant que l'endettement de notre commune se situe largement au-dessous de la moyenne départementale. » Se tournant vers la période estivale, Jean-François Zalesny a soumis au Conseil la création de trois postes sur la piscine des Lices : « Il s'agit d'un maître nageur et de deux employés, l'un à la caisse et l'autre aux paniers et au ménage. »

« Où et comment construire », telle est la question qui s'est posée aux élus ayant participé à l'élaboration du PLUIh (Plan Local d'Urbanisme intercommunal et Habitat). Ces derniers ont résumé leur contribution « par la volonté de préserver et valoriser les richesses naturelles de la commune. » Ainsi ont-ils porté leurs efforts « vers la concentration de l'habitat dans le bourg pour garder des surfaces agricoles, tout en se réservant des extensions des lotissements autour. » Et comme pour marquer sans attendre leur souci de préserver l'environnement, les conseillers ont fait don au Conservatoire national des Espaces naturels « d'une parcelle aux prés des Conraies, à la flore et la faune uniques en Sarthe. »

ICI le compte-rendu complet de ce Conseil municipal



Jeudi 30 janvier 2020

Du cinéma pour tous au centre Basile Moreau

x20b22a x20b22b

Élus et membres du CCAS, Christiane Fumalle et Alain Pasquereau ont animé le débat qui suivit le film devant un auditoire fourni.

Première du genre, la projection gratuite d'un film a fait salle comble jeudi dernier au centre médico-social : « Cette diffusion a pour but d'ouvrir les portes de l'établissement aux personnes de l'extérieur », souligne Céline Pommier. Opération réussie puisque celles-ci ne représentaient pas moins de la moitié sur les quatre-vingts spectateurs présents. Avec Fabrice Lucini en vedette, « L'homme pressé » a pour thème la perte d'autonomie suite à un problème de santé : « En partenariat avec le centre communal d'action sociale, la séance fut suivie d'un débat enrichissant avec le public », s'est félicité la responsable de l'animation.

De nouvelles séances programmées

Car les témoignages évoquèrent tour à tour « la découverte de la maladie ou les séquelles d'un accident, les aides reçues et l'accompagnement. » Ils ont mis également en lumière « les nouvelles conditions de vie, la reconstruction de la personne atteinte et de son entourage. » Forte de ce succès, l'équipe d'animation a décidé de renouveler ces rencontres, « avec d'autres thèmes comme l'alimentation ou encore les addictions. » Sans omettre les maladies dégénératives : « ces échanges et partages d'expérience se renouvelleront avec l'association France Alzheimer car elles nous concernent tous », a promis Céline Pommier.

Le centre médico-social Basile Moreau



Lundi 27 janvier 2020

Une nouvelle présidente pour Génération Mouvement

Forte de près de deux cents adhérents, l'association Génération Mouvement a tenu son assemblée générale vendredi dernier. Vice-présidente depuis deux ans, Lucette Théberge a pris ce lundi la suite d'André Étourneau : « Le bureau a été réélu et seuls des postes ont changé de main », indique la nouvelle présidente qui a ensuite présenté un calendrier bien étoffé.

x20b20ab

Autour de Lucette Théberge, le nouveau bureau a reconduit toutes les activités dont la marche tous les mardis après-midi.

À commencer par « les traditionnels concours de belote le 12 mars prochain puis le 1er octobre ». Suivra en avril une sortie à Laval avec une promenade en bateau sur la Mayenne, « mais également la visite du Lactopole et le petit train ». Incontournable, « le loto se déroulera le 17 mai à la salle des fêtes. » Sans omettre la pêche et la pétanque en juin, tout comme le repas de fin d'activités début juillet. Tandis que le barbecue aura lieu à la piscine pendant le courant de l'été, « un jeu culturel va permettre de réviser ses connaissances une fois par trimestre. » Le repas des adhérents a été fixé au 14 octobre, avant de finir l'année avec un spectacle à la Flèche et le déjeuner de Noël à Meslay du Maine.

Une semaine bien remplie

Et chacun est aussi libre de taper le carton en dehors des compétitions officielles : « La belote, le scrabble et les jeux de société peuvent se pratiquer tous les jeudis après-midi », rappelle Lucette Théberge. « Figurent également le chant le jeudi matin et le tricot un lundi sur deux, mais aussi la gymnastique le mardi matin et l'informatique le mercredi. » Parmi les loisirs les plus prisées en semaine, le scrapbooking du lundi figure aussi en bonne place. Mais c'est la marche qui conquiert le plus d'adeptes, « Mise en place il y a quelques années, elle ne compte pas moins de quarante randonneurs inscrits », se réjouit Lucette. Une activité totalement en phase avec le club « Génération Mouvement. »

Le bureau de Génération Mouvement : Présidente, Lucette Théberge. Vice-Président, Dominique Delhommeau. Secrétaire, Gisèle Poulet. Secrétaire adjointe, Henriette Saison. Trésorier, Christian Théberge. Trésorier adjoint, Jean-Jacques Garreau. Vérificateurs des comptes : Bernard Cherré et William Choleau.




Mardi 21 janvier 2020

Les gestes d'urgences enseignés aux CM de La Voutonne

x20b18 x20b19

À l'issue de leur formation, tous les élèves ont reçu un diplôme d'initiation délivré par l'Unité locale de Sablé.

Moins de 30 % des Français connaissent vraiment les gestes qui sauvent, un taux bien inférieur à celui de nombreux pays. Dans le cadre de la formation continue en milieu scolaire, tous les CM de l'école de la Voutonne ont bénéficié d'une initiation aux premiers secours : « En deux séances d'une heure et demie, les élèves ont d'abord appris comment éviter les accidents à la maison », explique Camilla Cunningham. Engagée dans le Corps européen de solidarité, la jeune Anglaise était épaulée par Anli Boinali en service civique.

Treize minutes en moyenne

Furent ensuite évoqués « la mise en position latérale, les attitudes à prendre face à des hémorragies ou encore de pertes de connaissance. » Chacun connaît désormais les numéros à appeler pour donner l'alerte : En effet, « la personne formée aux gestes d'urgence est le premier maillon de la chaîne, souvent seule aux côtés de la victime en attendant l'arrivée des secours organisés. Sachant que le délai moyen d'intervention est de treize minutes, elle doit savoir comment agir », justifient les responsables de la Croix-Rouge.



Samedi 18 janvier 2020

La balle jaune séduit toujours plus de nouveaux adeptes

x20b16 x20b17a

Devant une tribune pleine de joueurs et de supporters, la présidente Marivie Moreau (à droite) s'est félicitée de la hausse des effectifs.

Calculette en main, Marivie Moreau savoure les résultats qui s'affichent : « Le club a gagné 6 % d'adhérents par rapport à l'an passé, il compte aujourd'hui quatre-vingt-neuf membres », se réjouit-elle. Autre sujet de satisfaction pour la présidente de la section tennis de l'USP, « notre école progresse elle aussi puisqu'elle compte à ce jour trente-neuf jeunes, dont sept âgés de quatre à six ans dans le cadre du baby tennis. » Des tout-petits dont l'initiation à la balle jaune date de cette rentrée, « et qui ont comme enseignant Damien Étourmy, dans le cadre d'une convention avec le service jeunesse de la mairie. »

La finale de l'Open à la mi-juin

Côté résultats, Marivie Moreau s'est félicité du classement de l'équipe senior 2 « en tête cette saison ». Elle a rappelé l'exploit de l'équipe féminine aux raquettes FTT, « dont tout le monde est fier ici puisqu'elle s'est hissée jusqu'aux finales régionales. » Un bel élan pour la vie du club que le bureau compte pérenniser « en proposant de nouveau des joueuses pour cette compétition. » Le tournoi interne innove avec une épreuve double en plus des simples hommes et dames, tandis que l'Open s'étend du 24 mai au 14 juin. Devant un public lui aussi toujours plus nombreux sur le terrain des Lices.




Samedi 18 janvier 2020

L'UNC-AFN fera le voyage de Caen avec le CMJ

x20b14 x20b15

Président des UNC-AFN, William Cholleau (au centre) entouré de deux de ses prédécesseurs, Michel Rochais et Michel Garreau.

Ils l'ont annoncé lors de la traditionnelle galette annuelle : En avril prochain, le 15 exactement, les anciens combattants se rendront en Normandie, au Mémorial de Caen, en compagnie de leurs épouses. « C'est le premier voyage de l'association, la réussite de notre barbecue à la piscine pendant l'été nous permet de serrer les tarifs », s'enthousiasme William Chauveau, président de l'association. « Sont invités les ACPG, les AFN mais aussi les OPEX, soldats en opérations extérieures, comme au Proche-Orient par exemple. »

Un devoir de mémoire inter-générationnel

Et surtout, le Conseil municipal jeunes sera de la partie : « La sortie sera financée par le CCAS (Centre communal d'action sociale) », indique Alain Pasquereau. Après la visite du zoo de La Flèche l'an dernier, « cette visite de la ville de Caen et son haut lieu de mémoire s'inscrivent logiquement dans le travail commun réalisé récemment par les enfants avec les anciens combattants. » Pour la commémoration du 11 novembre dernier en effet, tout l'itinéraire d'un jeune soldat de Précigné mort au combat avait été retracé.

Le Mémorial de Caen

I

I


Jeudi 16 janvier 2020

CLPE : Un beau cadeau des parents aux maternelles

x20b13a

Vice-présidente du CLPE, Carole Blavette (à droite) a partagé la joie des enfants lors de la découverte de la structure.

Projet d'envergure et fruit du dynamisme de l'équipe du CLPE (Conseil local de parents), une nouvelle structure a fait son apparition chez les maternelles : « Acquis pour la salle de psychomotricité, ce nouvel équipement a coûté 3 000 €, c'est un gros budget », indique Carole Blavette. L'occasion pour la vice-présidente d'insister sur la participation des parents aux différentes manifestations de l'association, « comme la vente des brioches et de parfums, les tombolas, la chasse aux œufs de Pâques et la fête de fin d'année, sans oublier le barbecue de la piscine des Lices pendant les grandes vacances. »

Une construction modulable

D'autant qu'il est déjà question « d'agrandir la structure dans les années à venir, car elle est conçue de telle sorte qu'on peut y ajouter des éléments comme dans un jeu de construction. » Et c'est d'ailleurs ainsi que tous les enfants de la maternelle la voient, tous ravis par ce beau cadeau qui peut s'adapter selon les niveaux en agissant sur les modules : « Ils montent et descendent, se félicite Sandrine Millet-Anis, la maîtresse des plus petits, ils apprennent à s'équilibrer et à prendre des risques. » Toutes choses indispensables aux apprentissages cognitifs dans le cadre de la psychomotricité.

CLPE ( Conseil local de parents d'élèves ) : Mickaël Poussin, école publique de La Voutonne. 02 43 92 34 60.




Mercredi 15 janvier 2020

USP Omnisports : Le judo adapté aura sa journée

En partenariat avec le Rotary-club, elle aura lieu le 8 février à Sablé.

x20b11

Entraîneur de judo, Mathias Étourmy initie une vingtaine d'élèves de 20 à 68 ans, en deux groupes tous les mercredis matin.

Accessible aux déficients intellectuels, le judo adapté se pratique depuis bientôt dix ans sur les tatamis du dojo de Précigné : « Pour autant, cette discipline est peu connue, regrette Jacques Étourmy, c'est pourquoi il a été décidé de lui consacrer une journée complète. » En partenariat avec le Rotary-club de Sablé, « elle se déroulera le samedi 8 février à la salle Georges Mention, précise le président de l'USP omnisports, avec des entraînements le matin pour tous les licenciés judo adapté des Pays de La Loire. » Titulaire de la sixième dan et onze fois championne du monde des Vétérans, la Fléchoise Françoise Dufresne animera cette première partie du programme.

Des judokas comme les autres

Suivra dans l'après-midi une initiation découverte pour les personnes handicapées, ainsi qu'un gala d'arts martiaux, « de l'aïkido au viet vo dao, en passant par le karaté ou encore le ju-jitsu et la self-défense. » Une choucroute « maison » et une soirée dansante viendront clore cet événement inédit en soirée : « Il va nous permettre de financer du matériel, comme les kimonos ou des ballons », fait remarquer Philippe André, président du Rotary-club. De son côté, Mathias Étourmy ne tarit pas d'éloges sur le sport adapté : « Outre divers apports sur le plan moteur, les handicapés apprennent à collaborer », souligne l'entraîneur. « Ici, ce sont des judokas comme les autres. »

Gala de judo samedi 8 février : Renseignements au 07 81 63 11 49. Inscriptions à la soirée, accompagnées du règlement : US Précigné, 3, rue Maurice Ravel. 72 300 Précigné, jusqu'au 31 janvier. AFFICHE DU GALA et coupon-réponse

I

I

I


Jeudi 9 janvier 2020

Le courant passe entre Maine-sciences et l'école de La Voutonne

x20b07 x20b08

Un circuit, des ampoules, et tout s'éclaire pour ces élèves de maternelles qui découvrent la fée électricité.

Ils connaissent très bien la fée Clochette mais beaucoup moins celle de l'électricité. De la grande section au CM2, épaulés par des parents bénévoles, les élèves de l'école de La Voutonne ont manipulé fils et ampoules, piles et interrupteurs pendant une semaine : « Beaucoup d'enfants ignoraient d'où provenait cette source d'énergie, confie Gérard Guyard, ils sont aujourd'hui incollables sur ses innombrables facettes. »

Attention danger

Et notamment les dangers qu'elle peut représenter : « Grâce à des modules interactifs installés dans la bibliothèque, mais aussi des ateliers de travaux pratiques, chacun a pu faire des manipulations à sa guise », explique l'instituteur mis à disposition par l'Education Nationale. Une trentaine d'écoles reçoivent chaque année sa visite et à l'inverse de la Voutonne désormais, « beaucoup sont encore sur liste d'attente. »

Ecole publique de La Voutonne, 11 rue Alain de Rougé. 02 43 92 34 60.




Jeudi 9 janvier 2020

Le roi de la galette a retrouvé sa couronne

x20b09 x20b10

La coupe de la meilleure galette originale a été attribuée à Nicole et Thierry Gaugain et va rejoindre de nombreux autres trophées.

Classé deuxième l'an passé dans la catégorie frangipane, Thierry Gaugain a remporté jeudi dernier au Mans le prix de la meilleure galette originale : « L'idée est de donner libre cours à son imagination », explique le boulanger de la rue Abbé Chevallier. « Il faut inventer avec des noisettes ou des fruits par exemple. J'ai choisi pour ma part des framboises, précise-t-il, ça donne de belles couleurs. »

Une recette bien gardée

Après avoir gagné plusieurs années dans la catégorie briochée, Thierry Gaugain retrouve ainsi sa couronne : « C'est la première fois que je concours pour la galette originale et j'emporte la coupe », se réjouit le roi de la galette. Des secrets de fabrication ? « Du lait, du miel et des œufs », sourit-il. Mais surtout « une marmelade de framboises maison », à consommer pendant tout le mois de janvier.

Boulangerie-pâtisserie Nicole et Thierry Gaugain. 3, rue de l'abbé Chevallier. 02 43 95 40 78. Dégustation tout le week-end.




Mercredi 8 janvier 2020

De nouvelles pierres pour l'église Saint-Pierre

x20b05 x20b06

Johann Touchard, architecte, Yves Pinau, adjoint aux travaux et Arnaud de Panafieu, adjoint aux finances lors de la visite du chantier.

Impossible de rater l'immense bâche qui donne à l'église Saint-Pierre les allures d'une œuvre de Christo : Cerné d'échafaudages depuis la fin du mois de novembre, le chœur Plantagenêt se refait une beauté. Mercredi se tenait la première réunion de chantier : « Le coût de l'opération se monte à environ 100 000 € », indique Arnaud de Panafieu. Et l'adjoint aux finances d'ajouter : « La mairie a reçu déjà 25 000 € de subvention de l'Etat (DRAC) et 6 000 de l'association pour la Sauvegarde de l'art français, les montants de la Région et du département sont en attente. »

Fin des travaux dans six mois

L'examen attentif des enduits a permis d'en dénombrer pas moins de quatre, du XIII e au XIXe siècle : « C'est un cas de figure très rare », s'enthousiasme Johann Touchard, architecte du Patrimoine. « C'est pourquoi il a été décidé d'en préserver certains, ce choix sera soumis à Nicolas Gauthier, chef de l'Unité Départementale de l'Architecture et du Patrimoine. » En attendant, « les ouvriers retirent la dernière couche et remplacent certaines pierres manquantes sur la corniche. » Rescapé du terrible incendie de 1900, le chœur aura retrouvé toute sa splendeur en juin prochain.

Vendredi 10 août 1900 : Un gigantesque incendie ravage l'église Saint-Pierre.




Samedi 4 janvier 2020

« Le bonheur c'est l'entente et le partage »

x20b01a x20b02a

Jean-François zalesny : « Une collectivité, c'est comme une maison. Elle peut être bien organisée, elle peut être bien entretenue.

Mais s'il n'y a pas d'entente et de partage, de tout ce qui fait la joie de vivre et le bonheur, c'est peine perdue. »

Comme le veut la coutume, le 1er adjoint a tout d'abord adressé les vœux du Conseil municipal au maire de Précigné. Devant près de trois cents habitants réunis pour la circonstance, Arnaud de Panafieu a brossé à grands traits les nombreuses activités de l'année écoulée, « que ce soit au niveau des travaux, de la vie du bourg ou encore au niveau intercommunal. » Des thèmes que Jean-François Zalesny a ensuite repris, « sans rentrer dans le détail du bilan de la mandature actuelle et des projets que nous formons pour la prochaine. »

Ainsi a-t-il cité tour à tour « les enduits de l'église en cours, l'aménagement des salles du Conseil et Abbé Chevallier, les jeux pour enfant sur l'Espace des Lices, le sol de la salle des fêtes ainsi que l'ouverture du préau à l'école de La Voutonne. » Des chantiers grands et petits conduits avec la volonté d'améliorer le quotidien, « que nous avons pris à bras-le-corps, comme le dispositif argent de poche, le plan local d'urbanisme, l'extension de la salle de sports ou le travail sur le cimetière et la sécurisation du passage pour les élèves. »

Sébastien Cuillerier mis à l'honneur

Jean-François Zalesny a ensuite insisté sur l'attractivité du bourg, « avec l'opération des Cordeliers et ses 250 000 € d'investissements, dix-sept parcelles ayant été acquises. » S'y ajoutent « le rachat de commerces tel la boulangerie avec une proposition pour le restaurant, ainsi que les orientations programmées dans le PLUIH pour de nouveaux lotissements, ou encore le développement de voies douces destinées aux piétons et cyclistes. » Avec à la clé des subventions notables, « dont les 250 000 € de la DETR pour la salle des sports. »

Après avoir salué tous les bénévoles « qui ont contribué au succès du Comice agricole, de la fête de la Musique et du 14 juillet », le premier magistrat de Précigné s'est réjoui de remettre la médaille communale à Sébastien Cuillerier, « pour vingt ans de services comme agent technique, grand spécialiste des espaces verts. » Il était alors temps de laisser la place aux enfants du Conseil municipal jeunes qui se sont relayés au micro. Avec à la main une liste d'actions dont l'éventail diversifié n'avait rien à envier à celui de leurs aînés.

I

x20b03a x20b04a

Sébastien Cuillerier a été décoré pour vingt ans de bons et loyaux services au service de la commune, tandis que le CMJ a rappelé toutes ses actions.

Pour revenir à 2019 :  Cliquer ici